Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

L’INTERVIEW DE FRANCO À MAMAN KANZAKU.

 DS7950 Photo

L'OK-Jazz en concert entre 1957 et 1958, avec Franco assis, avec sa guitare.

L’archivage des pages de notre patrimoine se poursuit. Antérieurement,  nous avions publié l’interview que Franco avait accordée à maman Kanzaku Ngelebeya vers les années ’80, et  que notre cher aîné Clément Ossinonde nous  avait cédée il y a quelques années. Comme vous l’aviez remarqué, cette interview est fractionnée.

 

C’est pourquoi, pour imprimer  l’impact qu’il faut  à ce document d’archive impliquant deux grands témoins de notre culture aujourd’hui disparus (Franco et maman Kanzaku), nous avons voulu la reproduire intégralement, à l’aide de  nouveaux logiciels acquis grâce  aux donations.

 

Vous y découvrirez les débuts de la carrière de Franco, racontée par lui-même, dans un style particulier, empreint d’humour. 

 

Voici l’interview dans son intégralité.

 

Messager

 

L'interview intégrale de Franco à maman Kanzaku

.

Commenter cet article

jules 29/09/2013 15:34


Merçi mboka mosika pour cette archive et merçi aussi  monsieur Mwenze pour votre reflexion, je la partage entierement

Mwenze 20/09/2013 11:15


Si l'on compte avec Brazzos,absent sur la photo,et Isaac Musekiwa qui complètera la formation sur la photo,l'effectif de l'OK-Jazz comme de tous les orchestres des années 50-60 comptait au
maximum de 7 musiciens dont 2 à 3 chanteurs,à savoir 2 ténors et 1 barython ou deuxième voix.Et on les entendait tous les deux ou tous les trois chacun dans son compartiment.Aujourd'hui ce nombre
aujourd'hui cet efeectif (7) ne concernerait que l'attaque chant seule,7 chanteurs dont on entend personne et tout le monde.S'il y a doute je mets quiconque au défi de les compter en
concert voire en DVD.Lamentable!


Pensées et bonne journée à tous mes frères et soeurs mbokatiers.


MWENZE

Serge - Kongo na biso 18/09/2013 20:49


Mbote,


Il y a eu qu’un seul Luambo Makiadi sur cette terre. Interview moko kitoko kobanda na Mama Kanzaku na collègue na ye ya mosala kokita na Franco de Mi Amor. Akeyi na quatre chemins te pona kobeta histoire ya vie na ye. Yoka
connaissance ya Mama Kanzaku na masolo ya Kinshasa, ya ba sapeurs, ya mabina ya tango wana pe ayebi ba kombo ya batu nionso bazalaki kotiya mouvement na ban ganda ya Kinshasa etc. Alobaki ya solo
tango ayembaki « libumu munene oyo eyeyi na miso na bino eeeh », azalaki muke na foto oyo, sima akomi munene avant bokono eniokola ye. Adieu oncle Yorgho.  Boboto o mboka
mosika.


Serge – Kongo na biso