Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

L’impact des années ’50 sur la musique congolaise.

13-14.jpg

                       Les vedetes des années '50, durant une séance d'enregistrement

L’histoire de la musique congolaise comprend plusieurs périodes. Avec le recul, nous pouvons affirmer que celle des années ’50 constitue une référence pour notre musique . Avec une pléiade d’artistes aussi talentueux les uns que les autres, une créativité débordante, et une activée musicale exercée  durant les années glorieuses(’50) sur le plan socio-économique, c’est-à-dire au moment où le pouvoir d’achat fut le plus élevé de notre histoire.

Presque tous les monuments de notre musique ont démarré leur carrière ou ont explosé durant les années ’50 :Paul Kamba, Bowane, Mundanda, Wendo, Feruzi, Adou Elenga, Léon Bukasa, D’Oliveira, Camile Mukoko, Liongo, Marie Kitoto, Lucie Eyenga, Paul Mwanga, Jimmy, Dewayon, Madiata, Franck Lassan, Kallé, Franco, Essous, Nino Malapet, Nico,Lutumba, Bombenga,  Rochereau….


01Les œuvres réalisées durant les années ‘50 sont innombrables et les références à ces années par les jeunes artistes sont récurrentes. Rares  sont les thèmes , les mélodies, ou les paroles qui n’aient été déjà abordés en cette période :Bolingo ya mbongo, Tambula malembe, Tika lofundu, Nzango, Liwa, Baiser ya litama, Nani akolela Wendo, Bella-Bella, Bella-Mambo, Bana Odéon, Makina Loka, Nzila ya ndolo, Chérie Bondowe, la mélodie de Mongali, 2x2x2, Nyekese, Nyokoma, Mwambé….datent de cette époque.

Musica Tellema, par Franco et l'OK-Jazz (1957)

Mais par manque d’archives ,toute une génération a cru que certaines œuvres reprises plus tard ont été créées par ceux qui les ont copiées. Là n’est pas le but de notre démarche aujourd’hui. Nous n’avons pas l’intention de revenir sur le plagiat, sujet déjà abordé dans nos articles antérieurs.  Nous voudrions seulement souligner l’impact des années ’50 dans notre musique. Presque tous les musiciens congolais y ont recouru.

Tamba moja, par Jean-Bosco (1952)


En guise d’exemple, nous voudrions savoir combien parmi nous savaient que la chanson 2x2x2 lancée par  de Isifi Lokole en 1975 était  inspirée  de la chanson  Anduku Lotshuma de Roitelet, sortie 20 ans auparavant, soit en 1955.?

Anduku Lutshuma, par Roitelet (1954-'55)

 

Pour marquer l’importance des années ’50 dans notre musique, nous avons décidé , de commun accord avec notre aîné Clément Ossinonde, de revenir sur cette période, avec notamment la présentation des artistes et des œuvres inédites .

 

Messager

©Mbokamosika 2012

Commenter cet article

MWENZE 10/02/2012 17:20


"Anduku Lutshuma":chanson d'actualité,en complément de l'article de Mr Audifax BEMBA.En effet on y entend Nino Malapet,que nous pleurons en ce moment,au solo saxophone et en duo avec Essous à la
clarinette sur le thème d'introduction qui sert également de fin.Nous sommes en présence du groupe Loningisa,embryon de l'OK-Jazz un an plus tard,avec Franco à la guitare solo,Rossignol
contre-ténor et Vicky,ténor deuxième voix.A l'accompagnement Brazzos,Roitelet à la contre-basse et Saturnin Pandy aux tumbas.En comparaison avec la musique d'aujourd'hui,cet effectif ne
concernerait que le nombre de chanteurs!


MWENZE

Simba Ndaye 06/02/2012 16:54


Un grand merci Messager pour cette merveilleuse introspection. J'attends impatiemment la contribution de Clément.