Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 "L'identité évolutive dans la société congolaise" n'est pas le titre d'une thèse de doctorat, mais un simple constat  qui se dégage de la fonction du terme "PENE" chez- les Tetela, et de l'observation de certains usages en vigueur dans la société congolaise.
 En effet , l'identité d'un individu en RDC évolue au cours de son existence.  À sa naissance, le nouveau né reçoit un nom par ses parents. Lorsqu'il grandit et qu'il met à son tour au monde, en plus de son nom initial, il devient le " père " ou la "mère" de: tata na ou mama na . S'il met au monde des jumeaux, il devient le père des jumeaux ou Tata Mapasa. Dans certaines tribus, comme on l'a vu, lorsqu'il succède à un frère ou au père il devient "PENE", pour les Tetela , ou Mpiani, pour les Songe. Lorsqu'il accède au trône, il adopte une nouvelle appellation royale: Kasongo Nyembo, Lukengo, Muat yav, Mwami, Nfumu, Nkumu,....
 Si nous nous référons à certaines études, le nom influence le comportement humain, d'une façon ou d'une autre. Ceci étant, nous pouvons nous permettre d'avancer que chaque enfant qui vient au monde en RDC est  un caméléon en puissance,appelé à revêtir plusieurs identités.

Messager
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article