Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

L’avenue Patrice Lumumba

 

 

image003.jpg

 

Africaniser le nom des avenues ne date pas de l’époque de Mobutu. Ce phénomène politico-culturel est antérieur à la vague qui eut lieu à partir de 1966. Le 30 juin 1963, le Premier ministre Cyrile Adoula eut l’initiative d’honorer son prédécesseur Patrice Lumumba, trois ans après l’indépendance et deux ans après son odieux assassinat.


Comme pour marquer d’une pierre blanche le troisième anniversaire de notre accession à la souveraineté internationale, Adoula changea l’appellation d’une chaussée qui portait le nom de la sœur aînée du roi Baudouin. Et l’avenue Princesse Joséphine-Charlotte devint tout d’un coup Avenue Patrice Lumumba.


Le nom de l’homme qui fut assassiné avec la complicité de la Belgique remplaça celui d’un membre de la famille royale belge. Tout un symbole. Par cet acte patriotique, Adoula prit ses marques. Cet événement qui survint un jour mémorable attira un grand monde autour du Chef du gouvernement congolais.


Ce n’était pas encore le grand chambardement. Car la véritable révolution culturelle qui s’en était suivie n’épargna aucun secteur. Au pouvoir, Mobutu alla encore plus loin. Non seulement les rues, les avenues, les équipes, les sociétés portant des noms étrangers étaient débaptisées mais aussi les villes et les villages. Plus tard, la dénomination de certains lacs subirent le même sort. Nationalisme oblige !


Samuel Malonga

BANNIER-MBOKAMOSIKA-copie-9.jpg

 

 

.

Commenter cet article

Samuel Malonga 23/03/2012 17:40


Naturellement.

Edjidjimo Bina 21/03/2012 23:52


JE CROIS L'AVENUE JOSEPHINE CHARLOTTE ETAIT L'ANCIENNE AVEUE DU 24 NOVEMBRE(EX - AVENUE DE VVICTIMES DE LA REBELLION)

Edjidjimo Bina 21/03/2012 23:47


L'avenue du 24 novembre( victimes de la rebellion)  s'appellait elle pas egalement Josephine Charlotte ?