Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

 

 

Kabila doit rompre le silence

 

Pendant que la RDC subit une agression à l’Est , le devoir d’informer nous oblige à jeter un coup d’œil sur le passé en vue d'apprécier comment s’étaient comportés les anciens dirigeants en cas de conflits.

Nous voudrions rappeler ces faits aux jeunes mbokatiers au moment où les ONG viennent de lancer un appel au président congolais de s’exprimer après que l’ONU ait reconnu l’implication du Rwanda dans le conflit qui sévit à l’Est de la RDC .

En effet, si les ONG demandent à Kabila de  rompre le silence ceci veut dire qu'il a tardé à accomplir son devoir de garant de la sécurité du pays. A l’instar d’un chef de famille, il lui revenait de s’élever et de proférer des menaces à l’endroit des agresseurs et de leurs complices .

L’histoire de notre pays nous apprend que nos leaders, à des périodes différentes  ont eu des propos très durs à l’endroit de nos voisins et du Royaume de Belgique.

 

Quelques coups de gueule dans l’histoire de la RDC.

 discours de Lumumba

Lumumba avait dit les quatre vérités au Roi Baudouin , le 30 juin 1960. Tshombe s’était brouillé avec Massamba Débat en 1964. Mobutu s’en était pris à Bokasa au stade, lors d’un meeting populaire. Laurent Kabila avait stigmatisé l’esprit de domination des Rwandais publiquement.

Qu’attend Joseph Kabila pour s’en prendre aux Rwandais après la publication du rapport les mettant en cause dans l’actuelle agression ?

Qu’on nous dise pas que ceci est dû à son caractère, car lors de la dernière élection présidentielle (les vidéos sont encore disponibles), il avait menacé l’opposition  à Kindu  et n’avait pas hésité à passer à l’action, en faisant tirer sur les manifestants à Kinshasa quelques jours après.

Pourquoi ces atermoiements perpétuels face aux Rwanda ?

Depuis l’arrivée au pouvoir de Joseph Kabila, l’opinion a toujours suspecté sa connivence avec les Rwandais. A notre connaissance, il n’a jamais haussé le ton devant ce pays, quelles que soient les circonstances, préférant à chaque fois utiliser d’autres personnes pour s’exprimer.

Quant aux mutins d’origine Tutsi, qu’ils sachent que la RDC les avaient accueillis en tant que « immigrés ». Aucun centimètre du territoire congolais ne leur appartient.

 

Messager

BANNIER-MBOKAMOSIKA-copie-9.jpg

.

 

 

Situation sécuritaire au Nord-Kivu: Joseph Kabila appelé à rompre le silence !

Lundi, 09 Juillet 2012 12:49



Les défenseurs des droits Humains venus de toutes les provinces de la République Démocratique du Congo, réunis en marge de la deuxième table ronde, des autorités publiques et défenseurs des droits de l’homme, à l’hôtel Invest de Kinshasa, du 4 au 7 juillet 2012, ont saisi cette opportunité pour examiner la situation sécuritaire de la RD Congo en général, et celle de l’Est en particulier. Ils ont condamné la prise de la localité de Bunagana, dans le territoire de Rutshuru, tombée aux mains des rebelles du M23 commandés par le colonel Makenga.
Avant de pilonner Bunagana, ces insurgés avaient déjà conquis les localités de Jomba et Ruanguba.
D’après les sources humanitaires, des centaines de personnes, dont des femmes, des enfants et des vieillards, ont été contraints à se déplacer dans plusieurs directions. Ils vivent actuellement dans des conditions inhumaines. Un casque bleu de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO), de nationalité indienne, a d’ailleurs été tué.
La guerre sévissant dans le territoire de Rutshuru entre les FARDC et les rebelles du M23 a entraînée plusieurs violations graves des droits de l’homme, en marge de cette conquête. Des observateurs font notamment état de pillages, incendies, viols, assassinats, arrestations et détentions arbitraires, tortures, enlèvements, exécutions extrajudiciaires, et destruction de la faune et des espèces rares.
Pour les signataires de cette déclaration, la guerre au Kivu est menée par le Rwanda et autres acteurs, déguisés en Mouvement du 23 mai, afin de concrétiser le projet de balkanisation de la RPC et de s’assurer l’exploitation illégale des ressources naturelles à travers certaines multinationales.
Outre le Nord-Kivu, la situation d’insécurité est vécue aussi dans le territoire de Mitwaba, dans le Nord-Katanga et dans les districts du Haut-Uele, du Bas-Uele et de l’Ituri, en Province Orientale. C’est ainsi que les activistes des droits humains sont profondément préoccupés par la gravité de l’insécurité, des atrocités commises, mais surtout par la gestion de ce conflit tant par le gouvernement Congolais que par le Conseil de Sécurité des Nations Unies, depuis la publication du rapport des experts en charge du contrôle des sanctions.
Les militaires congolais déployés aux fronts sont sous- approvisionnés et mis sous commandement des anciens officiers CNDP qui se montrent complices avec les rebelles de M23, encouragent des défections au sein des FARDC et, refusent de se muter dans d’autres provinces “, regrettent-ils.
Il y a lieu de signaler que depuis que le rapport des Nations Unies sur l’appui du Rwanda au M23 a été publié, le Conseil de Sécurité n’a toujours pas pris des sanctions appropriées pouvant faire améliorer rapidement la situation, alors que la communauté internationale a applaudi la condamnation de l’ex président libérien Charles Taylor pour son soutien aux rebelles de RUF en Sierra Léone, peut-on lire dans cette déclaration.
Tout en dénonçant et condamnant l’agression de la RDC par le Rwanda et autres pays limitrophes qui défient ainsi le Droit international et les droits fondamentaux de congolais, les activistes des droits de l’homme réunis à l’Hôtel Invest ont exprimé leur Solidarité avec tous les congolais et la famille du Casque Bleu décédé, qui sont victimes des atrocités et de l’agression de la RDC.

Recommandations

Les participants des assises de l’Hôtel Invest ont, dans une déclaration finale sanctionnant ce forum, invité le Président de la République à prendre des dispositions qui s’imposent pour défendre suffisamment la RDC sous peine de tomber sous l’infraction de Haute trahison.
Joseph Kabila est appelé à briser le silence et s’adresser à la Nation congolaise, à travers le. Parlement, pour non seulement mobiliser toutes les forces vives de la Nation, mais surtout rassurer de son engagement ferme à défendre la souveraineté nationale et l’intégrité du territoire de la RDC.
Au Conseil de Sécurité des Nations Unies, les activistes congolais invite cet organe exécutif de l’Onu à convoquer une réunion d’urgence afin de prendre des sanctions appropriées à l’encontre du Rwanda et des autres pays impliqués directement ou indirectement, et ainsi rétablir la paix et la sécurité internationale dans la région des Grands Lacs.

La MONUSCO est appelé à apporter une assistance logistique appropriée aux FARDC en vue de leur permettre de récupérer rapidement les localités conquises par le M23.
Au Parlement Congolais d’interpeller les Ministres de la Défense Nationale et de l’intérieur pour qu’ils fournissent des explications sur la situation sécuritaire de l’Est de la RDC.
Les organisations signataires sont entre autres, la ligue des électeurs (l.e), Toges Noires, Les Amis de Nelson Mandela pour les droits de l’homme (ANMDH), Voix des Sans Voix (VSV), Observatoire congolais des Droits de l’Homme (OCDH), Groupe Lotus (GL), Coalition Congolaise pour la CPI, OEuvres Sociales pour le Développement (OSD), Action contre l’impunité pour les droits de l’Homme (ACIDH), Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ), Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC).

 

.

Commenter cet article

Serge - Kongo na biso 13/07/2012 23:54


Mbote,


Natangi yango, tozangi bolingo ya mboka pe tozali mayele mukuse.  Vieux Bernard alobi yango très claire ke mutu wana azali na incapacité intellectuel ya kokamba mboka wana mais lokola miracle tokoloka azalikaka wana 11 ans
oyo, par quelle magie ?  les collabos, les traitres, les insensés, les égoïstes etc…


Ndenge kaka na lobaki, Mbusa Nyamuisi tangu kaka azuaki poste mais ba reunions
ya partie na bango RCD/KML akendaka lisusu te.  Colonel moko azali membre ya partie na bang ope akota na armée ya FARDC (Forces Armées Rwandaises
Dominant le Congo) mutu alobaki yango.  Atipas Mbusa aza honnête te ndenge moko na Zahidi Ngoma, alors ke azalaki mokonzi ya RCD… ba bomaki batu na
mboka kombo Makobola, tangu batunaki ye mituna, alobaki « ah Makobola mua mboka ya muke ekoka kutu ata 50 personnes te ndenge nini baboma ebele kuna ?  Tango ayaki na Bruxelles, Eric Nyindu azalaki tangu wana na les amis de Wetchi, Zahidi Ngoma akomi koloba « bolimbisa nga, nga nayebaki nanga Makobola te,
bayebisaki nga ke ezali kaka mua village moko ya muke ekoko ata 50 personnes te ndenge nini baboma batu ebele, nzoka nde Makobola ezali centre ville pe ezali na batu koleka 1500, nga nayebaki te
bla bla bla … ».  Batu wana maboko na bango etondi makila, de néant bakomi na ba chaînes ya ba télévisions, b’avions et autres au grand damne ya
ba pauvres Congolais. Boshab alobeli complicité ya Kagamé na M23 batu ya partie na ye moko bayini ye, ADG ya RTNC suspendu jusqu’à nouvelle ordre par Lambert Mende un autre cheval de
troie.  Nkolo coop eza Kagamé les restes bazalai bana misala pe bazali kosala misala na bango ndenge esengeli.  Mende na ebandela ya Parlement ya mbula oyo, abengi biso nionso toza libanda ya mboka surtout na poto b’imbéciles, toza kozala ki imbécillité pe na écart ya 2
minutes à répéter liloba yango plusieurs fois « kasi ata ndele histoire nous jugera » eyemba Serge Kiambukuta Lenvo.   Ba ndeko mboka wana ezali ya biso, liwa eyaka mbala moko même ata tobangi to tokimi yango « lifua ka nzoko,
ngua kuewi wena tinina »   Boboto o mbokamosika.    


Serge – Kongo na biso  

Bernard Manseka 13/07/2012 18:38


Croyez-vous vraiment que nous avons un president au Congo? Je n'aime pas parler de ca, ca me trouble et me
cause des insomnies car je me demande souvent comment nous tolerons etrte dirige par un inconnu, incapable, illetre? Je pense que nous sommes sous une malediction ou punitions pour des actes
ignobles que nous avions connus tels que: Tuer Lumumba, thrahir Kimbangu, la pendaison de Bamba, Kimba, et autres. L'empoisonnement de Malula, de Disengomoka et autres.


Nous devons etre consequent de nos fautes et demander pardon a nos aieux et a Dieu.


Mon intervention peut etre prise pour une bassesse, mais sachez mes freres que si le Congo n'organise pas
un jour de pardon comme l'avait fait le pretre Kimbanguiste le Feu Diangienda, nous allons souffrir. Les enfants d'Israel devenaient esclaves a chaque fois qu'ils commenttaient des actes
ignobles. Ils devenaient colonises ou battus dans des guerres.


Kabila nous utilize pour nous tuer nous meme et nous assassiner les uns et les autres. Armand Tungulu,
Floribert Chebeya, et des millers d’innoncents de l’UDPS, du Kivu, et d’ailleur. Pouvez-vous accepter qu’un petit pays comme le Rwanda puisse nous terrorizer? “Shame on us Congolese
people”.


 

adei toko 13/07/2012 17:46


Depuis 1994, les Tutsis ont acquis le statut des JUIFS africains; ils peuvent assassiner les congolais comme ils veulent sans être inquiétés car le contraire serait taxé de stigmatisation ou de
génocide.Ils peuvent devenir congolais comme bon leur semble et reconquérir leur vraie nationalité dès qu'ils ont commis un forfait.Nkunda, Ntaganda et consorts ont fait pareil sans que la
communauté internationale ne dise quoi que ce soit.Aujourd'hui le Congo ne peut se défendre sans être accusés de mener une guerre de purification ethnique ou de poser tout autre acte de
souveraineté sans être soupçonné de quelque chose. Le piège de Kagame nous bloque tellement qu'on se demande si la solution ne serait pas de SUSPENDRE purement et simplement la nationalité
congolaise accordée à tous les Tutsis, kabila y compris, jusqu'à nouvel ordre. Ils veulent TOUT à eux tout seuls,aucune autre ethnie congolaise n'a été par le passé aussi gourmande et égoïste que
les Tutsis.Hier à Kinshasa ils ont demandé à voir Kabila et L'ambassadeur des Etats unis pour leur protection parce que le peuple avait projetté de se lever comme un seul homme contre les
ruandais qui nous agressent au KIVU.Voilà pourquoi il nous faudrait à l'avenir un président 100% congolais même si le mot nationalisme a été banni du jargon congolais au profit du mot patriotisme
voulu par les ruandais pour atténuer nos ardeurs et notre revolte mais bakoko baloba:"Ebale bakangaka yango na singa te" un jour viendra où le peuple congolais fera comprendre à Kagame et autre
Kabila qu'on ne se moque pas de lui éternellement.

Messager 13/07/2012 13:04


 



Serge,


 


Si tu lis cet article, tu verras comment le congolais est devenu maniable.  Même sur notre blog, tu remarqueras comment les gens se font rares quand il s’agit d’un sujet d’intérêt national. Beaucoup jouent le jeu de nos ennemis.
Comment se fait-il que pour avoir un simple poste de ministre, on soit obligé d’intégrer la rébellion télécommandée depuis le Rwanda ?


Le Congo est en danger ,mais il nous manque de vaillants hommes politiques.


 


Messager



 


 


 


 



Les langues se délient - Trahison à l’Est : des noms sont avancés
!
 


Jeudi, 12 Juillet 2012 13:02


16 Commentaires


 Envoyer


Antipas Mbusa Nyamuisi


Serge - Kongo na biso 12/07/2012 20:00


Mbote,


Kulutu Messager osali mosala nay o ya kopanza sango, kasi:


Kanambe akoloba nini na Kagoma (“menteur”, oyo kombo ba Ougandais bazalaki kobenga Kagame
pona lokuta na ye), ye mutu asala ye po afanda na ebonga wana. Ye mutu ya liboso alobelaki mokili mobimba nouvelle ya liwa ya Laurent Desiré Kabila avant même ke frère Dominique Sakombi abuka
lokuta ke mokonzi azoki mua pota, akeyi kozua traitement na Harare. Kagame mutu asala presques ba groupes tout ya rebellion RCD - Goma, RDC -ML, CNDP, M23, ba Ntaganda, Jules Mutebesi, Makenga,
Kundabatware, Ruberwa, dialogue des accords global et inclusif oyo ebotaki 1+4 = 0 eza makanisi pe volonté ya Kagame, na Afrique en morceaux aloba yango ke: "ezalaki accident ya l'histoire mutu
esalaki ke batiya LD Kabila na tête ya b’aventures na bango ya rebellion ya 1996 - 1997", na stade de Martyr Museveni aloba: "azalaki ko supporter yango te ke un grand pays lokola Zaire ezala
diriger par quelqu'un comme Mobutu" pe ba Congolais babetela ye maboko (heureusement ke ridicule ebomaka te). Soki Kanambe alobi secret to alobi mabe contre Kagame ezala suka naye wana, suka ya
p’eriode de miel pona ye. Omonaki te tango Kundabatware alingaki abima na ligne de conduite ya
Kagame, akanga ye tii lelo. Boule ezali ke "bosala mua mobulu" po Rwanda azuaka Coltan, Puroclore, Diamant, Or, Cobalt, etc... et puis il faut koboma, ko détruire population ya les 2 Kivu, to
remplacer bango na ba Rwandais, sima tolandela dossier tokotisa na ONU wuta kala po na autodétermination (donc tokosala vote, lokola tokozala mingi na les 2 Kivu, tokolonga, sima les 2 Kivu
ekokoma ya biso) po Congolais alingaka na ye Beer (bière pe milangua) Music (musique, sima ekoli, amataka na punda, de ba fioti fioti aux ba nion nion) pe Women (basi) esali BMW. Kanambe akoki
koloba na Kagame te, na pasi ya nini, ye mutu akomi millionnaire to Billionaire na temps record, Janet na Zoe ndenge moko, "you don't bite the fingers that feed you" = "Basuwaka misapi oyo
eleyisaka yo te" pe lisusu balobaka "On ne parle pas la bouche pleine" = "balobaka te tango bileyi etondi yo na munoko". Oyo ezali point de vue na nga selon ba journaux natangaka mikolo na
mikolo.  Kagame azelisa ba konzi nionso oyo bakendaki na fête ya cinquantenaire ya 30 juin 2010 na Zaïre – Congo pendant 2 heures du temps y compris
Roi de Belges pe pendant discours bakomelaki Kanambe, ye azalaki naye kotanga mua bouquin naye pona koboma temps.  Bref, Kanambe azali lokola
gouverneur ya vrai Président ya RDC Paul Kagame, silence naye ezali na tina.


Boboto o mbokamosika.


Serge – Kongo na biso

adei toko 12/07/2012 18:35


C'est tout le drame de la chauve souris...qui est à la tête de la RDC


Oiseau ou Souris? il aura toujours du mal à se déterminer.


 

ramiro 11/07/2012 22:03


arrêtons la distraction. comment voulez-vous qu'un étranger à la tête de notre pays rompe le silence pour condamner ses frères Rwandais. Le peuple Zaîrois sait qu'il est agressé et occupé par des
armées étrangères (Rwanda,Ouganda,Burundi, Tanzanie...) à la solde des puissances étrangères et des multinationales. L'heure de nous a sonné et le Zaîre va bientôt étonner le monde. aux armes
citoyens!