Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Voici le dernier épisode des " joueurs des légendes" réalisé  par notre chroniqueur Claude Kangudie.



7. ET L'US BILOMBE FUT CHAMPION CETTE ANNEE LÀ....

 

Au championnat de Kinshasa, il y a une hiérarchie: il y a trois grandes équipes, c'est elles qui remportent les titres, un point c'est tout. Donc si ce n'est pas Vita qui remporte le titre, c'est Imana, si ce n'est pas Imana, c'est Bilima...Mais en cette année 1977-1978, cette hiérarchie va changer. Il y a trois grands à Kinshasa, mais il y a un ancien grand des années '60 qui se rappela avec beaucoup de plaisir au public kinois: Union Sportive Bilombe. Le championnat commença d'habitude avec la domination de 3 grands...mais vite on se rendit compte que l'US Bilombe ne se laissera pas faire...En manche allée du championnat Bilombe battit tous les 3 grands...et termina en tête du classement, quel surprise. Bon, on verra à la phase retour, se dirent les 3 grands. Celle-ci débuta et Bilombe ne faiblit pas. Les joueurs de Bilombe dans leur style plein de sarcasme, commencèrent à se gausser de Vita, Bilima et Imana. Ils affirmèrent que contre vents et marrées, Bilombe sera sacré championne de Kinshasa...Eh bien pour une fois, les trois grands se liguèrent contre ce « petit » qui venait jouer dans leur cour. Je me souviens du match Bilombe-Bilima. L'arbitre avait « bouffé »...Les hors jeu imaginaires, les coups francs pour Bilima, même les penalties ne firent rien. Résultat: 1-0 pour Bilombe. C'était le tarif pour tous les trois grands...Il me souvient d'une caricature de Boyau dans Salongo: on voit un bulldozer avec Pala, Mbuya, jean Bisi et Kabasubabo en train d'invectiver Imana, Vita et Bilima: « eh bino borungua na nzela, Bilombe azali koya... » Le dernier des trois grands à croiser le fer avec Bilombe c'était Vita. Le samedi, lors des informations en lingala, vers la fin, en partie sport, le présentateur Bolowa dit ceci: « bandeko nazali kopesa liloba na ba ndeko na biso ya Bilombe baye kotala biso lelo. Bazali na communiqué monene ya kopesa biso ». Et on voit à l'écran, l'indécrottable Pala, accompagné de Jean Bisi. Et ils livrèrent leur communiqué: « toyei koyebisa baninga na biso ya Vita que lobi bakopolana un but à zéro. Baya motema tranquille défaite ezali assuré mpo na bango. Babimisa bitumba te... » Oh làlà...quelle provocation. Le lendemain et le stade fut plein comme un oeuf. A la surprise générale, l'US Bilombe battit Vita par 1-0 comme annoncé...Et Bilombe fut sacré champion cette année-là en ayant battu tous les grands de Kinshasa.

 

Notre parenthèse sur le football se ferme ici. Nous serrons fort reconnaissants à ceux qui nous corrigerons ou nous compléterons.

 

 

 

Mes salutations fraternelles et patriotiques à tous.

 

 

 

CLAUDE KANGUDIE.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

robby 18/11/2013 00:28


Mbote na ba ndeko nioso. nalobi boye , Us BILOMBE abimaka champion na 1975 et non na 1977-78 .Championnat wana ebetamaka kaka phase moko donc phase retour ezalaka te . Ba match mingi ezalaka na
stade du 24 Novembre ( ex Reine Astrid ) na commune ya Kinshasa a part qlq match ezalaka na stade du 20 Mai ( Tata Raphael )neti BILOMBE-BILIMA 1-0 but de KABASU-BABO, BILOMBE-RWENZORI 3-2 . Na
stade du 24 Nov. ezalaka ex. match BILOMBE-V:CLUB 2-1 na BILOMBE-IMANA 3-1 . Merci.

Claude Kangudie 25/02/2010 10:22


Bonjour Roger...Je constate que vous me connaissez très bien. Je me rappelle très bien des pleurs de Manu Kakoko suite à la défaite de Daring et les photos auxquelles vous faites allusions sont
aussi dans ma mémoire. Je me souviens aussi du match du "divorce", Kakoko en avait fait son affaire personnelle. A côté du fameux match V.Club-Daring de 4-4, il y a aussi un certain Bilima-Imana en
1979 qui se solda par 4-3 pour Bilima alors que Imana menait par 3-1 jusqu'à la 40ème minute...et le bourreau d'Imana s'appelait Mayele Caïman....ah ah...mes salutations fraternelles.


Roger Ntumba 09/04/2017 18:39

Pardon rencontre ya Bilima vs Imana oyo 4-3 ezalaki na 1983 et non 1979.

Roger Ntumba 09/04/2017 18:37

Juste pour éclaircir sur la rencontre opposant Bilima na Imana ya 4 à 3 yo Imana azalaki na avance ya 3-1 azalaki na 1983 et na 1979.

Efambe 24/02/2010 18:02


Ba ndeko Kakoko akoma wapi, azalaki na Allemagne mais nayebaka lisusu esika akoma te, totangaka na ye na St Theophile na Lemba.


Roger Ntumba 09/04/2017 18:43

Kakoko aza tjrs na Allemagne, d'ailleurs na 2016 azalaki na kin André kimbuta ayambakiye

Roger Masokila 24/02/2010 17:43


Cher Claude Mukunay,merci pour le complément des commentaires.IMANA à cette
époque a eu le surnom d'AJAX,car leur jeu limpide et cohérent s'apparentait à celui
d'AJAX d'Amsterdam qui,à cette époque,faisait des performances en coupe d'europe.IMANA avair opté aussi pour des vareuses identiques à AJAX,sauf bien
entendu pour les couleurs.KAKOKO,qui venait d'être nouvellement sociétaire d'IMANA en provenance de RACING de Matete,s'était juré de mettre fin au mythe qui voulait que
IMANA perde toujours contre Bilima.Son premier match fut un désastre,car bien
que mené par 2-1 jusqu'autres dernières minutes du match,BILIMA,par 2 fois
et grâce aux réalisations de MVUKANI Prince et PEMBELE Ngunza Chang Laï,a perpétué cette tradition.KAKOKO,tout en pleurs,est sorti du terrain après le but
de NGUNZA,car il ne restait plus que des poussières de secondes et les 2 juges
de touche ont déjà commencé à agiter leurs drapeaux pour annoncer la fin du
match.Le lendemain,SALONGO titrait en grand sur la première page,photo de KAKOKO
en pleurs et réconforté par ses amis joueurs et dirigeants :"LES PLEURS D'UN DIEU".Toutefois,IMANA a mis définitivement fin à cette tradition lors du match
retour en battant BILIMA par 4-2,dont 3 buts de KAKOKO et 1 de Tex MBUNGU.
À signaler que KAKOKO avait marqué le premier but à moins d'une minute de la
partie sur coup franc,suite à une faute de main du défenseur MAJOR de BILIMA.
Parlons un peu du match IMANA-VITA qui s'est soldé par un résultat nul de 4-4.
Bien que mené par 4-1 jusqu'aux 15 dernières minutes,VITA a pu ramener le
score à 4-4.À noter la belle performance de Ricky MAVUBA "Ndoki ya ndombe" qui
a tenu le public imanien en haleine pendant les dernières minutes du match en
marquant un extraordinaire but sur corner.KEMBO qui marqua le dernier but,
était sorti juste avant,soi-disant pour recevoir des soins,mais tout IMANA était
convaincu qu'il s'était absenté un moment du stade pour se doper.Fétichisme
oblige....
 


Roger Masokila 24/02/2010 16:20


Ndeko Richard Kasongo.Joueur oyo akufaki lors d'une rencontre Daring-Vaticano,
kombo na ye DONDO,azalaki gardien de but.Azuaki coup ya bottine na gorge
tango bazalaki kowela ballon na surface de réparation na joueur n°9 ya Vaticano
na kombo ya DELO.Avant match wana,DELO azalaki na ba problèmes na justice.
Donc match wana,ezalaki le premier abeta lisusu après libération na ye.Il fallait
être voir la colère des Imaniens quand DONDO a été évacué du stade vers
l'hôpital.Liwa ya DONDO ezalaki annoncé le lendemain, je crois, pour éviter que
DELO azala lynché par le public imanien. 


Claude Mukunay 24/02/2010 14:45


Bonjour ndeko Roger Masokila...J'aimerais aussi faire vibrer votre fibre d'imanien...Un petit historique s'impose pour cela. Nous parlons aujourd'hui de nos Léopards. Mais nous ne devons pas
oublier qu'en ces années '70, nous avions aussi nos LEOPARDS MILITAIRES. Ce fut une équipe de grande valeur. De cette equipe sont issus de grands joueurs. Je rappellerai à notre souvenir que Ngoyi
Bavon "muana ngando", Kabasubabu Balanganayi viennent des léopards militaires. Cette équipe était appelée NKOYI. Donc ils étaient militaires de carrière. J'ajouterai à ces deux noms, un troisième.
Celui de LONGANGE, ne l'oublions pas non plus. Joueur de grand talent, très véloce. Longange opta pour Daring Faucon. Il évolua dans ce club au poste d'ailier droit avec "Manu" Kakoko, Raoul
Kidumu, Mbungu Tex, Pupa ? et consort...Mon frère Masokila, remember une saison où Daring Faucon marqua plus 100 buts en une saison. Je ne pense pas que ce record a été battu
depuis...Donc Daring detient ce record là, jusqu'aujourd'hui, tel Nday "Mutumbula" avec son record de meilleur buteur d'Afrique. Je me souviens que cette saison là, 1972 ou 1973 si mes souvenirs
sont exacts, Etepe Kakoko fut de cet objetif son affaire personnelle. Daring devait atteindre le nombre de 100 buts sur une saison de la LIFKIN. Et tous les défenseurs se firent un petit plaisir à
titiller les tibias des attaquants de Daring Faucon pour faire barrage à cet objetif. Mais "Manu" Kakoko n'était pas n'importe quel joueur...un artiste de ballon de légende. Le dieu du ballon ne
faiblit pas. Et en pleine possession de ses moyens, il permit à Daring d'atteindre cet objectif et d'établir ce record qui n'a jamais été battu depuis lors...Si je parle de Longange, l'intrépide
ailier de Imana Matiti Mabe, c'est parce que c'est lui qui avait marqué ce fameux 100ème but. Et Etepe lui même s'empressa d'aller récupérer le ballon dans les filets adverses et de remercier son
coéquipier Longange...Daring avait marqué plus de 100 buts cette édition là. Voilà pour mon frère Richard Kasongo...olingi te likambo ya ba événément ya mutopi esila te...bon on va continuer. mes
salutations fraternelles et patriotiques à tous. 


Roger Masokila 24/02/2010 00:29



Union (Kotakoli, le surnom qui leur avait été donné à cause de leur jeu brutal),qui
fut par la suite Bilombe.était un club pétri de pas mal d'éléments.A Kin,j'habite à
quelques rues de la rue Kindu,résidence de leur président Longby et leur Q.G.Je
m'intéresserais plus à leur joueur PALA qu'aux autres.Je suis Imanien depuis toujours.Emmanuel KAKOKO,notre Dieu de ballon.a beaucoup souffert sur le
terrain chaque qu'on s'affrontait contre BILOMBE.Lui qui jouait d'habitude au poste de libéro (5) ou stoppeur(4),s'arrangeait toujours pour être arrière-droit(2)
pour s'occuper de KAKOKO(11,numéro qu'il a changé plus tard par 21).Je me
rappelle d'un match Imana-Bilombe durant lequel KAKOKO a souffert le martyr a
cause de PALA.IMANA était mené depuis le début du match par 1-0,et KAKOKO
ne pouvait rien faire tellement il était surveillé (ou mieux marqué,car c'est le
bon terme)par PALA.Le pauvre a tout enduré : des croque-en-jambes,des coups
de tête sur la nuque,des tirs de maillot...Vers la fin de la partie (il restait moins
de 2 minutes),IMANA a bénéficié d'un coup-franc sur une énième faute de PALA
sur KAKOKO.Et c'était la seule occasion que KAKOKO a eu,et il en a profité pour
ramener les deux équipes à égalité.KAKOKO était un DIEU. 



Claude Kangudie 23/02/2010 19:58


Bonjour Richard na ba ndeko mosusu. Je me souviens bien na match wana arbitre aboyaki ba joueurs ya Union Bilombe bakota le dos tourné au terrain. Tala kaka ba engambe wana na Bilombe très
provocateur. Est ce que bozali ko se rappeler chaque fois que Bilombe azalaki kotia but ndenge ba joueurs nionso bazalaki kobeta "chimite" ??? Y compris Mbuya Paka...quelle outrecuidence !!! Ebongo
ba nani bazalaki babeti ya US Bilombe ? Ezalaki Katshimuka Tshipepele, Ngoyi Bavon Muana Ngando, Pala National, Jean Bisi, Kabasubabo Balanganayi, Jean Bisi, Tandu etc...Ndeko Jérôme, soki ozalaki
ko kende mingi "20 mai", tu auras remarqué qu'il y avait une rivalité sournoise entre ba supporters ya Bilima na ba joueurs Kabasu, Ngoyi Bavon na Pala. Ezalaki mpo bawutaki na Dragons...Mes
salutations fraternelles à tous.


Richard Kasongo 23/02/2010 11:55


Ntoma , ndeko Che Ipoto , alobi likambo moko ya solo, nayebi que nakotaka match moko ya Bilombe ou l'arbitre alingaki mutu akota na ndenge ya sima te...voir un jouer ya bilombe na kombo ya Boketshu
, azali sik'oyo na France na mboka EVREUX esika azali kopesaka bana b'entraiment, arbitre ya jour wana alobana ye que pas question ya sima lelo, akota tata wana ya arbitre lobi naye jamais.. c'est
likambo ya bilombe kokotaka na sima... Merci.- Richard Kasongo.-


Jacques TANGOMBE 23/02/2010 08:15



Bandeko,
Nani akobeta lisolo ya MOPARI? Equipe wana esalaki passage éclair, mais elle a marqué notre championat de footbal. Qui nous dira quelque chose là dessus.
Tozozela
jacques



CHEF IPOTO 23/02/2010 03:44


Effectivement l'année où BILOMBE(UNION)du président LONGBY fut champion du Zaire,les matches se déroulerent qu'en aller.Il 'y a pas eu des matches retour.Les joueurs de Bilombe avaient une manière
atipyque de rentrer sur le terrain avant le match.A chaque match,bazalaki kokota na terrain,bapesi mokongo au lieu batala liboso.soki bakoti bongo,bakei kokanga le 4 coin ya ba corners ya
terrain.Je pense à Black tagura et muana Bavon muana ngando.chefipoto@yahoo.fr


Jérôme Nzembelé 22/02/2010 19:55


Bonjour Mr claude kangoudi,

Je pense que l'année du sacre de l'US Bilombe fût 1975 et non 1977-1978. D'ailleurs à ces époques-là notre championat se jouait toujours sur une année civile et donc n'en chevauchait pas deux
comme c'est le cas en france ou en république du Congo- Brazzaville par exemple.

D'après mes souvenirs, je crois qu'en 1976,1977 et 1978 les équipes champione de la Lifkin fûrent respectivement, le CS Imana, l'As V.Club et le FC Bilima.


Richard kasongo 22/02/2010 19:01


Cher Claude Kangudie, la FIN ezali te ndeko na EPISODE oy, tala ndeko abimisi likambo ya MOPARI...Tii tokokende tii na Mikado donc pona ngai la SERIE continue... Organisation ya ba DIVIONS
inferierieures ezaki ndenge nini...ba V.club II ou Daring II ou Dragons II....ezalaka pona nini??? Po nayebi que tobandaki kokende kotala ba mtchs misusu ya ba Cbubs II... Pafois dimanche avant
matchs ya minene ebeta  cote ya stade Tata Raphael....Je me souviens na periode moko boye V.Club abetaka na Daring....Tatu Claude la serie continue... Pesa sango.-  Merci ,-  richard
Kasongo.-


Jacques TANGOMBE 22/02/2010 18:05


Je visite très souvent votre site et suis ravi d'y lire des infos et histoires intéressantes de notre pays. Je viens de lire l'épopée de l'US BILOMBE qui, si je ne m'abuse, s'appelait avant UNION.
Dans cette rubrique des petits qui viennent titiller les grands, ne faut-il pas aussi évoquer le souvenir de MOPARI qui a réalisé un parcoours similaire en remportant un championat?
malheureusement, je ne me souviens plus de l'année. Mais, je suis sûr que un de nous trouvera. Ce qui est sûr, c'est que cette équipe de Ngiri-Ngiri gagnait ses matchs, le plus souvent, par un but
à zéro. A vous de trouver et de nous raviver notre mémoire.
Salut à tous
Jacques


Richard Kasongo 22/02/2010 12:34


Cher Mbokamosika , nazali nanu kotuna il avait un certain match A.S. V.club contre arc en ciel score final ezalaki en faveur ya V.Club par 8-1. mais chose grave na match wana jouer moko akufa je
pense sur le terrain na Stade tata Raphael soki boyebi ezalaka ndenge nini ba conditions oyo ye akufelaka ..brutalites , kokweya ba kisi elekaka comme d'habitudes tolobelaka kaka kisi.tomonaka
eloko mosusu te...Toye komona lisusu liwa ya feu Dodo un bon gardien ya Daring Faucon Motema Pembe ya iman matiti mabe, yepe akufaki na brutalites ya ba joueur sur lui???Eza nde mituna...merci.-
  Richard kasongo.-


kim1961 22/02/2010 09:57


Cher Mbokatier,
Merci pour cet article. Je voulais seulement attirer votre attention sur le fait que cette année-là le championnat de la Lifkin se joua en une manche UNIQUE. Il n'eût pas de manche-retour comme
vous l'avez mentionné.
Il y avait 14 équipes en 1ère division; Bilombe gagna 12 matchs et ne fît qu'un match nul contre Ruwenzori. Imana perdît même sur le score de 5-2 face à Bilombe! En outre, je ne sais pas si vous ne
vous êtes pas trompé de présentateur-télé en parlant de Bolowa Bonzakua car je me souviens pas que journaliste avait une émission-télévisée à l'époque.
Merci