Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Depuis la création de l’UMHK, le 28 octobre 1906, l’expansion et le développement de l’activité minière au Katanga ont nécessité beaucoup de mains d’œuvre. La densité de la population au sud Katanga ne pouvait pas répondre à la demande. L’union minière s’était  mise à recruter aussi loin qu’au Malawi. En suite les populations des pays voisins comme le Rwanda et le Burundi (territoires sous protectorat belge après la première mondiale) ont suivi. Enfin les autres populations congolaises (bassins du Kasaï, Ngandajika, Kabinda, Sankuru, Kongolo, Kindu-maniema, Kivu nord et Sud) ont été massivement à l’emploi de l’UMHK.

 Les premiers ouvriers étaient des célibataires qui quittaient le Katanga à l’expiration de leurs contrats. Avec le temps l’Union minière chercha à stabiliser le roulement du personnel. À cet effet, elle créa des conditions sociales appropriées (camps pour marier, écoles, hôpitaux etc). Lors de leur séjour au Katanga toutes ces différentes populations se découvrirent  et amenèrent avec elles leurs langues, leurs coutumes (chant et folklore).   

Une fois par semaine, les familles de travailleurs recevaient une ration de lait, d’huile de palme, de viande… à la cantine(en swahili kumpocho) qui était souvent adjacent au bureau des services aux ouvriers indigènes kwa changa changa.  Cela veut tout simplement dire là où tout le monde se retrouve quelle que soit sa tribu. Changa changa signifie alors creuset, lieu de convergence.

Ilunga BUKASA

 

 

Nous remercions Ilunga Bukasa pour sa contribution au travail de mémoire .

 

Aksanti saana kua buana Ilunga Bukasa na Athanase juu ya Jibu yabo . ii juma tuiko mu Katanga.

Sasa tusikiye muziki mutamo ya Hi-Fives ya Likasi.

Nous en profitons pour demander à nos amis natifs du Katanga (Athanase, Ilunga Bukasa) de nous donner un peu l'historique de la diaspora angolaise au Katanga, et comment  Matadidi Mario s'était retrouvé musicien à Lubumbashi, chantant en swahili?.

Msg

 

Mpete wa mpete, par Hi-Fives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Messager@ 09/12/2010 12:42



Nous remecions Athanase pour les trois photos des orchestres de Lubumbashi.


Le blog est prêt à  accompagner leurs récits (Athanase et Ilunga Bukasa) avec des chansons des ensembles Lushois.


Notre ami Athanse vient de mentionner par ailleurs que Matadidi Mario et Rubens avaient
participé à l'enregistrement de la chanson ABETINA de O.L Jazz.


 


Messager



Athanase 09/12/2010 10:29



Bravo Ilunga.  je crois nous ferons un duo pour  leguer a la prosperite  Lubumbashi,Likasi, Kipushi et Kolwezi et le Katanga en general de notre temps. Lubumbashi (petit Paris
d'Afrique) ville,tant aimee par le General Masiala Leopold(un vrai gentilhomme) qui avec des larmes dans les yeux lors de son Adieu pour Kinshasa.


Bientot ca sera l'episode Mario max(Matadidi mabele) chez nous a Lubumbashi!