Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager


En fouillant dans la toile, je suis tombé comme par enchantement sur un document inédit de l’INA. L’histoire se passe en 1974. En effet, pour la première fois dans l’histoire du football et de la FIFA , une équipe d’Afrique subsaharienne entièrement composée des Noirs venait de se qualifier pour la phase finale d’une Coupe du Monde. L’Afrique, malgré sa cinquantaine d’Etat n’avait à l’époque droit qu’à un seul et unique représentant. Pour leur dernière rencontre de qualification, Les Léopards avaient écrasé les Marocains (3-0 à Kinshasa) en décembre 1973. Le match retour n’eut pas lieu, le Maroc ayant déclaré forfait. Toutefois, nos fauves firent le voyage de Rabat sans Kembo qui avait été au stade du 20 mai le bourreau du gardien marocain. Ba Marocains bakanaki ye mabe. Le billet du mondial allemand en poche, l’entrée des talentueux footballeurs de la génération triomphante dans la cours des grands attira des journalistes de la télévision française. Ceux-ci débarquèrent à Kinshasa pour couvrir cet événement. Suivez le reportage sur la préparation de notre onze national en route pour l’Allemagne en cliquant sur le lien suivant :

http://www.ina.fr/sport/football/video/CAF91067107/football-l-equipe-du-zaire.fr.html.

Une pensée pieuse cependant pour les membres de cette équipe mythique qui nous ont quitté. Que la terre de nos ancêtres leur soit douce et légère. Il s’agit notamment de l’entraîneur Blagoge Vidinic, Robert Kazadi, Ricky Mavuba, Jean Kembo et Albert Mukombo. Dans cette liste, j’ajoute aussi le nom des journalistes Paul Basunga Zinga et Lucien Tshimpumpu wa Tshimpumpu qui ont couvert les rencontres de nos internationaux pendant des années et qui nous ont fait vivre à la radio comme à la télé les exploits de nos vaillants héros.


                                   securedownload

                                   Match contre le Brésil perdu 3-0

                                   De g à d : Kidumu, Kazadi, Mana, Mukombo, Bwanga, Mayanga, Tshinabu Brinch, Kibonge,

                                   Ntumba Pouce, Floribert Lobilo et Mwepu.

 

 

                                   Samuel Malonga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JP BOUCK 22/02/2010 20:26


Pona CARTON ROUGE ya NDAYE contre YOUGOSLAVIE, il parait MUEPI amibimisaki ye moko epayi ya Arbitre ke ezali ye, et non Ndaye, mutu abeti ye arbitre ya mundele coup de pied ku manima. Mais
ezalaki trop tard, arbitre aboya kozongela decision na ye. C'etait une episode penible.

Ndenge NGWAKA alobi, il faut ko reconnaitre ke il y avait une grande difference entre le football ndenge ezalaki kobetama na Afrique avec le football joue_ en Europe ou en Amerique du Sud. Ba
Leopards ba excellaki dans un football genre Africain-de-l'epoque (style 4-2-4, football offensif). Na Mundial, c'etait imperieux et imperatif que ba changer completement jeu na bango, ko
revoir equipe mobimba. Tomona eloko monene VIDINIC asala te, a part kokotisa KILASU (un stoppeur) a la place de Seigneur KIBONGE (un milieu offensif et meneur de jeu). On sait que VIDINIC
azalaki koyokana bien te na KIBONGE, depuis ke KIBONGE aboyaki ko rejoindre ba LEOPARDS avant CAN-1972, tango VIDINIC akomaki SELECTIONNEUR.

Ba oyo bayebi BALLE, bakoki komona ke VIDINIC a cassaki milieu ya ba LEOPARDS na acte wana. Surtout ke football mondial ebanda kobetama avec un milieu elargi (3 ou 4 joueurs) depuis fin ya ba
annees 60.
Kozala clair: il fallait KILASU-MANA-KIBONGE-KIDUMU na milieu du terrain, avec remplacants MAVUBA-KABASU BABO-KONDI. Bon, KONDI azalaki meme pas selectionne_. Ce qu'il y avait beaucoup trop
d'attaquants. Neti kaka systeme ya 4-2-4.

Evidemment, ba entraineurs Congolais pe  ba encadreurs (officiels et ministres) bayebaki pe grand'chose te na oyo ekokaki pe ebongaki kosalema na Mundial 74. Tango mususu, ezali pona
yango ke VIDINIC (na bobangi) ameka meme pas kosala grand changement. 


Vidiniki wa Vidiniki 22/02/2010 06:21


D'abord Vidinic wa Vidinic, ayebisaki na ba Leopards ke Mundial abapesaki mbongo, ndenge bazali wana ba joueurs ya ba mboka misusu oyo bazali kobeta Mundial basilaki kozua mbongo na bango, eloko
oyo e demoralizaki ba joueurs, ya mibale match contre Yougoslavie, mboka ya origine ya Vidinic wa Vidinic, il parait motu azalaki kotiya ba buts,, ezalaki petit-frere ya Vidinic wa Vidinic, donc
atekisaki plan epayi ya petit na ye.

VIDINIKI WA VIDINIKI 


Crispin-Régis Lukoki 22/02/2010 02:54


Bandeko na ngai,ne condamner pas nos vaillants joueurs.Ils n´étaient même pas des professionnels en ce temps là.Notre équipes était formée des amateurs.Ebandeli nioso ezalaka matata,n´oubliez
pas.
Crispin-Régis Lukoki 


Ngwaka A Gazer 21/02/2010 22:36


Il y avait un peu trop de dechets. A la fin, ca paye pas. Vidinic etait notoirement incompetent au niveau du mundial.
L'Haiti avait joue ce meme mundial, et s'en etait tire d'affaire avec des nuls ou de petites defaites. Strategie ya Vidinic ezalaki nini?

Et puis, cette histoire de Kidumu qui designe Ndaye Mulamba comme celui qui agressa l'arbitre contre la Yougoslavie, a la place du fautif Muepu. Vraiment, MALHONNETETE EFUTAKA TE. ATA BINO PE,
CAPITAINE SOKI OMONAKI TE, SOLOLA NA CO-EQUIPIERS MISUSU ET PUIS O BIMISI LE VRAI FAUTIF. La Yougoslavie menait deja 5-0, ezalaki kaka te likambo ya ko sauver match. Il faut ko tala pe ba
consequences misusu (Neti UN AN de suspension pour le fautif). En tout cas, ezalaki preuve ya inorganisation et manque de professionalisme.

C'EST DOMMAGE QU'AVEC TOUS CES TALENTS TOLEKANA A COTE DE LA PLAQUE. 


Richard Kasongo 21/02/2010 21:12


Les Leopards, eloko nini yango esalaki que Equipe na biso ezala na ELAN wana ezalaki nayango te!!!! Triste, mbongo, kaka mbongo basusu bamobi pasi , basusu bazali kosala calcul na mitu ya
baninga..ezali mawa mingi...Merci.-  Richard Kasongo.-