Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Le 7  décembre 2007, nous avions essayé d'expliquer le phénomène Batumbula à travers notre artcile dont voici le lien:

http://www.mbokamosika.com/article-14424302.html

Trois après, Gaston Mulangu , un de nos spécialistes du Katanga sur le blog a accepté de revenir sur ce phénomène

 

Cher Mboka Mosika,

 

Je voudrais essayer d'expliquer le phénomène Batumbula qui a hanté les esprits ainsi que les nuits des indigènes durant la période coloniale dans le Katanga ainsi qu'au Kasai.

Les Batumbula ou Mutumbula au singulier est un phénomène du domaine des rumeurs, des " on dits "  qui a été puissamment véhiculé et perpétré sur plusieurs générations dans cette partie du congo Belge et qui suggérait l'existence d'un trafic des humains qu'une société secrète ( les Batumbula ) conduisait avec l'aval des administrateurs de l'époque ( les européens ) pour alimenter les circuits des esclavagistes.

La rumeur désignait les Batumbula comme responsables des rafles et enlèvements des noirs qu'ils menaient nuitamment dans les villages et cités pour indigènes. Le phénomène n'ayant jamais été prouvé, il est donc demeuré du domaine de la rumeur, des bobards de toutes sortes.

Une autre version de la rumeur donnait les Batumbula comme adeptes de la chair humaine et donc qu'ils chassaient nuitamment les nègres pour leur chair succulente. Une fois encore aucune preuve n'avait jamais été apportée pour étayer le phénomène. Et pourtant la peur des Batumbula était réelle et presque hystérique dans certains coins de ce Congo colonisé au point que même certains sorciers traditionnels ( détenteurs des pouvoirs maléfiques autochtones ) étaient associés à l'activité des Batumbula.  

 

  Gaston Mulangu

Ce phénomène existait aussi à Kinshasa et dans le Bas-Congo sous le nom de MUNDELE NGULU à KIN et MUNDELE KINTEMONA dans le Bas-Congo.

Ici,on disait que les raptés étaient transformés en NGULU(porcs).Je me souviens encore d´un pauvre conducteur Blanc accablé d´injures et de toutes sortes de qualificatifs,à Thysville en 1959.Un peuple furieux et sans aucune preuve,qui voulait savoir ce que transportait le monsieur dans son camion,car d´après les rumeurs,il s´agissait du MUNDELE KINTEMONA.Grâce à Monsieur Pascal Wingi,alors président de l´ABAKO,qui avait réussi à convaincre ce peuple aveuglé par la colère.Monsieur Mason le commissaire et ses Mbila,n´arrivèrent pas à maîtriser la masse furieuse.  

Crispin-Régis Lukoki  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jérôme Nzembele 14/12/2010 13:36



Si le phénomène batumbula ou Mundele Ngulu était fictif (à justifier), les rapts des noirs dans une région pour être transférés vers d'autres provinces est une réalité et je dispose pour cela des
preuves historiques qui peuvent l'attester.



Crispin-Régis Lukoki 13/12/2010 14:53



Ce phénomène existait aussi à Kinshasa et dans le Bas-Congo sous le nom de MUNDELE NGULU à KIN et MUNDELE KINTEMONA dans le Bas-Congo.Ici,on disait que les raptés étaient transformés en
NGULU(porcs).Je me souviens encore d´un pauvre conducteur Blanc accablé d´injures et de toutes sortes de qualificatifs,à Thysville en 1959.Un peuple furieux et sans aucune preuve,qui voulait
savoir ce que transportait le monsieur dans son camion,car d´après les rumeurs,il s´agissait du MUNDELE KINTEMONA.Grâce à Monsieur Pascal Wingi,alors président de l´ABAKO,qui avait réussi à
convaincre ce peuple aveuglé par la colère.Monsieur Mason le commissaire et ses Mbila,n´arrivèrent pas à maîtriser la masse furieuse.