Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Les artistes du Katanga sont décidés à se faire entendre durant ces réveillons. Après les JEKOKE, voici un autre as de la musique congolaise: Freddy NDALA KASHEBA dit "Maestro Suprême", disparu depuis 2000 en Tanzanie. Nous remercions notre ami Mbiya Mpoy Wa Mpoy qui nous a envoyé quelques oeuvres de  l'illustre artiste, afin de permettre aux mbokatiers d'apprécier son talent et surtourt, de passer de très bons réveillons.

Messager 

 

Yellow Card

 

Cher messager,

Très heureux d'avoir écouté Kapia Makenga.

Je vous expédie à mon tour 4 chansons du grand disparu Freddy Ndala Kasheba dit Maestro Suprême.

Ndala était un grand musicien né en 1947 , il commencé à faire de la musique en 1964. Maestro a évolué en Tanzanie avec une interruption à Lubumbashi avec Les Safari Nkoy qui se produisaient au "Relais", une de très belle boîte de nuit de Lubumbashi. 

Très grand musicien, connu pour sa guitare à 12 cordes, avec laquelle il a été enterré. Compositeur de plusieurs chansons entre autre Dezo Dezo, interpreté par Tshala Mwana. Très peu connu par les profanes, Ndala Kasheba  était avec King Kiki toujours en vie, les deux grands musiciens Kongolais de Tanzanie.

Maestro Suprême est Mort en Octobre 2000 en Tanzanie. Je demande aux Mbokatiers si quelqu'un possederait des disques de Safari Nkoy, Un joyeux Noël et Une très Bonne année à tous les Mbokatiers

Mbiya Mpoy wa Mpoy

 

 

Voici quelques oeuvres de "Maestro Suprême", Freddy Ndala Kasheba

 

Dezo Dezo.

Sung'ula Weba

Namilie nani

Refugees

Suite à la demande de notre ami Mbiya , nous avons rapidement fouillé dans notre discothèque et y avons heureusement déniché une chanson  de l'orchestre SAFARI NKOY, qui se produisait au "Relais", à Lubumbashi. Cette oeuvre vient enrichir le répertoire déjà impressionnant des formations musicales du Katanga.
CHANGA CHA MUKONYONYO, par SAFARI NKOY
IID45588388062f8bonets pere noel

Commenter cet article

Mbiya Mpoy wa Mpoy 30/12/2010 18:32



Fabuleux, je suis en admiration pour le travail du Messager. Extraordinnaire, écouter du Changamuka à Brugge la veille du Nouvel An, impressionnant. Un beau travail de mémoire, je dois et je suis
obligé d'expliquer à mes enfants toute cette période. Bravo le Messager pour ce moment de bonheur. Le doigté de Maestro Suprême est très présent. Twayayi ! Bulula ! Bonne Année 2011 à tous les
Mbokatiers.