Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Après avoir été alerté par Eyinda ce matin, nous venons de faire connaissance d’une dépêche de « CongoTime » faisant état de l’attentat auquel Joseph Kabila vient d’échapper au niveau de l’UPN.

Nous la reproduisons à l’attention des mbokatiers, en espérant avoir de plus amples détails sur cette information.

Curieusement, cette nouvelle tombe après la mise en ligne d’une vidéo virtuelle annonçant la mort de Jospeh Kabila.

Quand la fiction coïncide avec l’actualité, il y a lieu de craindre une prémonition.

Home» RDC» Politique»

RDC : «Joseph KABILA» échappe de justesse à la mort

Font size: Decrease font Enlarge font
images-Joseph Kabila o98 483704787Joseph KABILA - President sortant de la RDC

 

« Joseph Kabila » vient d’échapper de justesse à la mort à son retour de Kasangulu. Après avoir passé le quartier UPN en direction du Palais de Marbre, un groupe de militaires congolais non autrement identifiés a surgi d’on ne sait où et a fait feu sur le cortège présidentiel. Si le fils de Kanambe a eu la vie sauve, il n’en a pas été de même pour les mercenaires rwandais tanzaniens qui assuraient sa garde. Deux d’entre eux ont été abattus tandis que plusieurs autres ont été grièvement blessés. Quant aux assaillants «inconnus», ils se sont tous évanouis dans la nature comme des fantômes !

Quel sale temps pour l’imposteur rwandais qui préside la République démocratique du Congo! Alors qu’avec ses collabos il peine horriblement à se remettre du fiasco médiatique et diplomatique du XIVè Sommet de la Francophonie qui vient de s’achever à Kinshasa, voilà que « Joseph Kabila » vient d’échapper de justesse à la mort. La rédaction de L’œil du Patriote a été informée de cette nouvelle depuis 48 heures et attendait vérifier et recouper l’information. C’est chose faite depuis qu’une source au sein des services de Kanambe vient de confirmer ces faits. Ce jeudi 18 Octobre 2012 aux alentours de 9H du matin, encore sonné par ses déboires subis les jours précédents lors du sommet et qui font de lui la risée des médias et de l’opinion tant nationale qu’internationale , «Joseph Kabila» rentrait comme souvent , d’une escapade nocturne en dehors de la ville. Mais ce matin-là le trajet ne se passa pas dans la discrétion habituelle. En effet, après avoir passé le quartier UPN en direction du Palais de Marbre, un groupe de militaires congolais non autrement identifiés a surgi d’on ne sait où et a fait feu sur le cortège présidentiel. Si le fils de Kanambe a eu la vie sauve, il n’en a pas été de même pour les mercenaires rwandais tanzaniens qui assuraient sa garde. Deux d’entre eux ont été abattus tandis que plusieurs autres ont été grièvement blessés. Quant aux assaillants «inconnus», ils se sont tous évanouis dans la nature comme des fantômes !

Dans l’entourage du Kanambé, on affirme qu’il est sous le choc et comme d’habitude, les quelques militaires congolais qui assurent la sécurité éloignée de son cortège pour guider leurs collègues rwandais et tanzaniens, ces militaires congolais-là sont passés par les armes sur ordre de Kanambe qui les soupçonne de complicité avec les assaillants. Pauvres collabos! L’œil du Patriote qui ne quitte pas de vue l’imposteur l’a suivi dans sa retraite ces deux dernières nuits dans le Bas-Congo où il a décidé de se replier en dehors de la capitale pour méditer sur son avenir. Les médias congolais sont bien entendu tenus en laisse pour ne rien laisser échapper de cet événement dans l’opinion public. Alors, à partir des quelques témoins qui ont vécu l’événement, la radio trottoir tourne à plein régime  et chacun y va de son commentaire à travers la capitale!

On ne lutte pas contre le courant de l’histoire. Vomi d’un côté par les congolais qui savent désormais à qui ils ont affaire, et rejeté de l’autre par ses anciens alliés et sponsors pour lesquels il est devenu encombrant et gênant, «Joseph Kabila» sait que ses jours sont dorénavant comptés. Il n’échappera pas à l’étau qui se referme inexorablement sur lui. Où il devra son salut dans une fuite anticipative, ou il sera broyé dans le rouleau compresseur d’un peuple déterminé à recouvrer sa souveraineté et sa dignité bafouillées. Car il y un temps pour toutes choses, un temps pour semer et un temps pour récolter.

Fiction sur  la mort de Kabila

 

.
.

Commenter cet article

DELEO 24/10/2012 21:47


Ceux qui soutiennent le regime d'occupation qui s'est installé à Kinshasa nous étonneront toujours voilà pourquoi nous voudrions qu'il y ait différence entre CongoRais et CongoLais. Ce n'est pas
de la discrimination mais une autre façon d'assumer nos responsabilités parce que chaque que l'on voudrait prouver qu'on est infiltré on nous traite de paranoïaques. Pendant cinq ans donnez nous
le temps d'avoir un gouvernement, une armée et une  assemblée nationale débarassés de RWANDOPHONES ( pour ne pas dire des  swahiliphones) vous verrez de quoi nous sommes capables. La
guerre de l'Est finira comme un tison mouillé.

Messager 23/10/2012 08:30


La meilleure façon de contredire une information est d'apporter la preuve qu'elle n'est pas fondée. Ce que vous manquez de faire à travers votre longue propagande voilée en l'honneur de
votre fameux "rais".


S'en prendre à longueur de journée à la diaspora et se complaire à lire ce qu'elle produit quotidiennement  prouve que le régime que vous soutenez est incapable de réaliser ne fût-ce qu'un
dixième de ce que nous accomplissons bénévolement sur ce blog.


Peut-être  attendez-vous la mise en place d'un ministère de la culture dirigé par votre vedette préférée (comme annoncé en Angola),  pour rehausser le niveau de la musique dont votre
ignare de président et non la diaspora, a contribué à la destruction.


Votre révolte chaque fois que nous parlons libremement de kabila prouve à suffisance que vous, ainsi que d'autres espions, avez totalement échoué de désorienter ce blog qui ne tiendra compte que
de l'intérêt national, jamais des acteurs politiques, encore moins de votre usurpateur de président.


Il vous est plus aisé de vous en prendre à la diaspora qu'aux Rwandais dont votre infiltré de président n'a jamais eu le
courage de dénoncer devant toutes les instances internationales.


Le niveau de délabrement social et économique de la RDC a atteint ses paroxysmes.  Soutenir un régime aussi incompétent que celui de Kanambe, pour le désigner par son nom, constitue aux yeux
de tous les congolais un véritable crime et une trahison.


Nous vous rappelons que nous informerons les congolais de tout ce qui se passe sur le terrain où nous disposons des antennes sûres. N'en déplaise à tous les traîtres qui ne ne voient que
leurs ventres au lieu de privilégier l'intérêt du peuple congolais.


 


Messager


 


 

DIERTO 23/10/2012 07:34


Ndeko Zenga Mambu suta moto oyo aza "fotet" ndengé ba ress balobaka. Pasteur moko atangi makomi naye alobi motu oyo soki Martin's azangi kozala na misala mabé te, "aza na kindoki"


la trahison au sommet de l'Etat avec ce cheval de troie Kabila, qui été bien au courant de la candidature unique du Ruanda pour le compte de L'ACP au conseil de sécurité n'a rien fait pour
contrecarrer la haute diplomatie ruandaise. Maintenant comme d'hab ces laudateurs ventripotent à l'instar de cet intrus INIENZI de martin's veulent jouer au pleurnichard avec des
larmes de croco, Honte à vous race des vipères. Pyromane qui joue au Pompier. Nous de la diaspora nous avons raison de décrier l'incompetence et la trahison du pseudo kabila. Heure moko na monaka
neti kozala na président lokola Kizengi oyo eza vraiment "Libabé" to pe punition nzambé apesa biso pona likambo toyebi tina te. 

DIERTO 23/10/2012 06:22


Muana balakisa mosapi suka suka ekokisama....


Kanambé awa bakomi koboma yo boyé ezali signe ya mabé , la voix du peuple c'est la voix de Dieu....


Kabila souffre du syndrome  de l'imposteur:


Qu’est-ce que le syndrome de
l’imposteur ?

L’imposteur est celui qui "usurpe le
nom, la qualité d’un autre" (Petit Robert, 1990).

La personne souffrant du syndrome de
l’imposteur a du mal à s'attribuer les mérites de sa réussite : elle pense avoir réussi par sa seule "volonté besogneuse" ou par la chance, et non par son intelligence ou son talent. Elle pense
du coup que tôt ou tard elle sera démasquée. 


en plus de cette pathologie lui qui
passe son temps à jouer au Nitendo et à rigoler béatement  comme un kIZENGI avec nos agresseurs ou dans des sommets en lieu et
place de defendre son pseudo pays; ce BABA national ne compte que sur son
TCHAKU national (mendé). il souffrirai egalement du
syndrome de PETER
PAN


Le syndrome de Peter Pan (parfois nommé complexe de Peter Pan ou puer aeternus et abrégée SPP) est une expression utilisée pour désigner l'angoisse liée à l'idée de devenir adulte et le désir associé de rester enfant et plus généralement pour caractériser un adulte immature, en
référence au personnage éponyme du garçon qui ne voulait pas grandir 


 


tandisque les Kabilistes comme celui-ci souffrent du syndrome de LARBIN


Chez un individu,
le syndrome du larbin est
un comportement pathologique visant à prendre systématiquement la défense des classes les plus favorisées au détriment de celles dont il est issu. Cesyndrome diminue
les capacités d’analyse du larbin et
se traduit par un blocage psychologique l’incitant à agir préférentiellement contre ses propres intérêts au profit de ceux qui l’exploitent. 

zenga mambu 23/10/2012 00:33


La diaspora ne peut s'auto-condamner pour sa lutte acharnée qu'elle mène contre ce pouvoir inhumain et insensé de votre patron alias KABIRA. N'en déplaîse à tous ces flatteurs hypocrites
patentés , qui pivotent autour ce pouvoir honni de votre "Président" appelé KABILA. Dis-moi,qui tu supportes et je te dirais qui tu es. Ayez un peu une dose d'humanité en vous, au lieu de
soutenir un régime incarné par un zozo de genre Kanambe.La diaspora congolaise mène une fronde politique la plus spectaculaire et crédible qu'elle soit.On n'a pas plus de deux méthodes à utiliser
pour nous faire entendre à l'exterieur, si ce n'est pas celle employée, aujourd'hui, par notre diaspora.Toi, le philosophe qui rampe sous les pieds de ton chef Kabila, as-tu d'autres recettes à
nous proposer pour donner une image humaine à votre pouvoir? Allez loin avec vos sophismes surannés de lépoque médiévale. Ce n'est pas tous les congolais qui sont émasculés et se laissent dicter
et édicter par une vermine tueuse catapultée de force au fauteuil présidentiel par la nébuleuse tapie en occident.La diaspora congolaise est coriace, petit à petit,elle se structurera; alors que
les autres diaporas africaines manquent de dynamisme et de visibilité.A l'orée de ce troisième millénaire commençant, nous n'accepterons pas que les affaires de la RDC soient régentées par des
gens n'ayant pas un certain sens de diriger. Un point, une barre.Le Congo est un immense territoire que nous souhaitons bâtir et rendre prospère,sauf les opportunistes arrivistes qui n'en veulent
pas. C'est sadique! Il y a des gens qui sont cyniques, mais j'ignore si c'est par atavisme ou par fanatisme. Se croyant sages, ils sont des fous; ce n'est pas parce que l'on sait griffonner
quelque chose en français ,qu'on croit être intelligent."Le bouc, ce n'est pas parce qu'il porte une barbe ,qu'il est devenu sage".Nous sommes venus de plusieurs horizons, ethnies,
tribus,milieux,donc , c'est difficile de qualifier l'autre. Zenga mambu vient du Bas congo par ses parents, mais né et grandi à Léo. Un Kongo a une vision linéaire de la société et chacun ,dans
cette société millénaire,travaillait pour le groupe. Tout était centré sur le muntu et tous les hommes étaient solidaires.(....), de grâce, loin de moi de vous enseigner les notions de la
sociologie africaine, tu les connais.C'est seulement ceux qui ont vécu dans des sociétés segmentées qui ont aussi une vision limitée,discontinue.En conclusion , je dirais,la dispora congolaise
est debout et s'éveille.Progressivement, il s'organisera et c'est la plus grande d'Afrique. Le jour où la RDC s'éveillera, toute l'afrique se lèvera mais pas avec un KABILA comme Président. Il
n'est pas du tout sage,c'est un massacreur qui a les mains dégoulinant le sang de milliers de KONGO. Le Congo , c'est un  pays pour les Congolais ;pas pour les rwandais.

zenga mambu 21/10/2012 23:47


Mon souhait est qu'on puisse ne pas assassiner KABIRA, mais l'appréhender , le juger et l'exécuter en public. Tuer KABIRA sans l'arrêter et le juger, c'est comme s'il nous a gagnés.
Mourir les armes en mains, ce sera comme une victoire de KABIRA.