Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

EVOLOKO JOKER ATSHUAMO, LA CARTE QUI GAGNE

JOCKER

Il s’appelle Antoine Evoloko Bitumba Bolay Ngoy, Anto Nickel, Lay-Lay, Atshuamo, Tonton Bokulaka, Joker dit la carte qui gagne, Nkumu, Abrahama pour les intimes. Il est né à Kinshasa un certain 20 mai 1955. Il reçut une éducation catholique et fréquenta le collège public Athénée de Kalina devenu Athénée de la Gombe sous l’authenticité de Mobutu. Cette éducation catholique a largement imprégné ses œuvres émaillées des paroles bibliques.


J’aimerais que nous nous entendions bien avant d’avancer dans ce récit. Je parle bien d’Evoloko Joker, la superstar et le modèle de référence pour toute une génération et non d’Evoloko DSK. Que celui qui de nous est sans péché lui jette le premier la pierre pour paraphraser Jésus dans les Saintes écritures.


Il commence sa carrière musicale dans "Les Maps" de Hugues Lutula, un jeune orchestre de la commune de Lingwala à la fin des années soixante. Il entre dans Zaiko Langa Langa à l’âge de 14 ans et il est de loin le plus jeune du groupe aux côtés de Jules Presley (Papa Wemba), Mavuela Somo, Bozi Boziana, Nyoka Longo, Manuakau Waku, Gina Efonge, Teddy Sukami, Mbuta Mantima, Ilo Pablo.


Evoloko fera valoir son charme et son talent de chanteur ténor tout en faisant preuve d’un charisme exceptionnel de meneur d’homme en dépit de son caractère difficile. Il se révèle comme un véritable leader bien que n’ayant pas eu de mandat manifeste. Il fut orgueilleux, dominateur, naïf, arrogant et égoïste. Il semblerait qu’Evoloko aurait exigé à King Kester de se raser la tête pour être recruté dans le Langa Langa Stars et pourtant la coiffure était la marque de commerce de Nkwa Mambu. Evoloko était une étoile brillante de la musique de cette époque. Il avait fait parler de lui dans les années 1970 et 80 par son accoutrement et sa chorégraphie musicale particulière. Avec une voix aigue, il demeure l’un des musiciens congolais qui a gardé son style de chant sur tous ses albums. Il est l’auteur des tubes tels que Mbeya Mbeya, Eluzam, Onassis ya Zaïre, Charlotte adieu na Athénée, Francine Keller, Fièvre Mondo, Requiem qui ont fait danser plusieurs mélomanes. C’est sous son initiative qu’a été crée l’orchestre Isifi Lokole avec Mavuela Somo, Papa Wemba, Bozi Boziana. A la fin de cette aventure, il regagne Zaiko Langa Langa.


En 1981, il est impliqué dans une conspiration préparée minutieusement par Verckys pour rafler les meilleurs éléments de Viva La Musica et de Zaiko Langa Langa et créer ainsi l’orchestre Langa Langa Stars de Sept Patrons avec Evoloko le patron des patrons. Avec Dindo Yogo, Espérant Djengaka, Djuna Djanana, Bozi Boziana, Tshimpaka Roxy Grand Niawu et Petit Cachet, Langa Langa Stars était l’un des groupes musicaux les plus forts et malheureusement le plus éphémère de l’histoire de la musique Congolaise. Evoloko larguera Souvenir Mbeya Mbeya, Requiem, Donné, Trop bon trop couillon, Soleil Adiata, Leya. Composé des chanteurs charismatiques, Langa Langa Stars connut un énorme succès avec les chansons Chérie Bakutu (Djo Mali), Tantine Betena (Dindo Yogo), Solanga, Parapluie, Parfum na ngai (Djanana), Tête africaine, Péché mortel (Kisangani), La mignonne (Bozi Boziana).


Langa Langa Stars était une véritable chorale. Comme tout orchestre congolais qui se respecte, dès 1983 Langa Langa Stars se vide petit à petit de ses musiciens. Le regretté Djengaka Kisangani s’élance dans une carrière solo, Bozi Boziana rejoint le Choc Stars de Ben Nyamabo, Djanana regagne Viva la Musica et Dindo Yogo intègre Zaiko Nkolo Mboka. Evoloko reste le seul maitre à bord du navire et recrute des jeunes talentueux comme Mazeya Leya, Coco Anana Sukali, Dikie Roi. Langa Langa Stars s’impose pendant un moment à Kinshasa, mais au début de 1990, Evoloko choisit de s’installer en Europe. De retour au pays en 2004, Evoloko peine à remonter son Langa Langa Stars Rénové.


Aujourd’hui, nous semblons oublier la musique de celui qui a fait la pluie et le beau temps depuis les années 60 tout simplement parce que sa musique ne semble plus le porter. Sa vie artistique autrefois riche semble aujourd’hui vide de sens. Ses compères de Zaiko comme Nyoka Longo, Papa Wemba et Bozi Boziana ont pris une certaine longueur d’avance sur lui. Evoloko est aujourd’hui l’ombre de lui-même. Ce condensé sur la carrière musicale d’Evoloko ne saurait être complet sans vos commentaires, souvenirs et témoignages sur l’homme. A vous d’ajouter ce qui manque.

Terminons en beauté en savourant Requiem, ce chef-d’œuvre d’Evoloko.    

    

Zéphyrin Kirika Nkumu Assana

 


  Voici l'article d'archives auquel Zéphyrin vient de faire allusion dans son dernier commemntaire. On y mentionne le fait qu'Evoloko a été grisé par le succès. Ses chansons Eluzam et Mbeya Mbeya sont citées comme ayant contribué à asseoir le succès de l'orchestre zaïko. Cet article de Jeunes pour Jeunes des années 1973 abonde dans le sens de ce que nous avons affirmé à propos d'Evoloko.

MSG

Jeunes pour jeunes 015

Commenter cet article

munsambu 17/08/2011 23:18



D APRES NGAYI B ARTISTES BASILAKA TE , MAIS COMME CONGO EZALI PAYS MOKO DIFFERENT YANGO TOZALI KOMONA QUE BASALI . IL N Y PAS QU EVOLOTO MUTU ASILI TOUT LE MONDE ABUAKI B ANCIENS A COTE AU
DETRIMENT YA BA JEUNES MUSICIENS. MEME BATU OYO BAYEBAKI BA PROUESSES YA B ANCIENS MUSICIENS, SOKI BASALI ALBUM BOSOMBAKA TE KAKA WERRA, JB, FALLY , FERRER ET CONSORT. BA VIEUX WANA BAZALI
TOUJOURS KOSALA MUSIQUE YA BIEN , IL FAUT NDE TO SOUTENIR BANGO TOSOMBA BA CD NA BANGO. VOIR MEME ALBUM YA VIEUX SIMARO ( SALLE D' ATTENTE ) EZALI  KITOKO . MAIS CONGOLAIS AZALI KOSILISA
BANGO , A PREFERER ALANDA BA MUSICIENS OYO BA BUAKAKA MABANGA MEME SI MUSIQUE EZALI BIEN TE. generation ya bana baBOTAMI NA LES ANNEES 80, 90 C NORMAL BALANDA BA WERRA , BISO TOZALI MIKOLO , BISO
NDE TOKOKI KOSALA EN SORTE TOTOMBOLA BA MUSICIENS OYO TOZALI KOLOBA BASILI. BASILI TE , BISO NDE TOZALI KO FAIRE DECOURAGER BANGO. 



Marcellin 11/08/2011 17:42



Ba mbuta muntu ba grand artistes ba exploxaka soki balongwe na groupe, ezalaka occasion mpo na bango ba explorer ba dimensions mpe ba talents mosusu oyo bango bazalaki capable ya ko exprimer te
tango bazalaki na groupe, ba exemples ezali na mikili mpe na Kongo. To banda na Michael Jackson, leader ya ba Jacksons v, toyebi nioso ye asalaka kuna kasi tango alongwe ezalaki occasion mpo na
ye asala miziki ndenge ye alingaka yango mpe ndenge ye amonaka yango, mpe toyebi resultat, lelo oyo Michael solo aleki ya lingomba na ba creations artistques. Tozua lisusu Lionel Richie, membre
ya Commodore, akomaki lead singer ya Commodore mpe tpyebi mosala asalaka, tango alongwe carriere na ye e exploser suite ya liberter artistique azuaki libanda ya groupe mpe to yebi ba oyo ye
asala. Nakoki kobakisa ba kombo ebele ebele. Na kongo zwa Wemba toyebi esika awutaki kasi tango abandi Viva na ye nde carriere na ye e exploser mpo sikoyo azalaki kosala miziki ndenge ye alingaka
mpe amonelaka yango. Emeneya toyebi esika awuta tango abandi Victoria na ye surtout sima bolongwi ya Bipoli mpe Debaba nde azuaki liberter artistique yako sala miziki ndenge ye alingaka mpe
amonelaka yango, carriere na ye e explosaki. Evoloko leader ya Zaiko 1970-1974 moto atiye yango tembe te, Leo mobimba bayebi yango mpe bino ba mbuta muntu na blog oyo bo confirma yango, kasi mpo
na lokumu wana mpe bakisa 2 ans ya Fievre mondo mpe LLS toloba e te azali parmis ba meilleur artiste ya generation na ye yango nde na tiye tembe, car carriere na ye solo ekokani te mpe ekomi pene
te na oyo ya Bozi, Wemba na Nyoka. To juger kaka carriere na ye na sejour na ye ya mokuse na Zaiko te kasi topesa mpe importance na oyo ye asala ye moko tokomona e te na 20 ya carriere na 1990,
tozali na 5 ans ya excellence na Zaiko mpe une annee ya Isifi mpe ya LLS oyo nioso epesi 7 ans ya bien, ebongo totiye 13 ans ya mediocrite wapi? Mbuta muntu soki ozali koloba Zaiko oyo ya ELO,
BELI MASHAKADO, PACHA LABARAN, ESIKELEVE, YUDASI, ARIYA KEFI, NADI, AZIZA, SENTIMENT WAW, KAMANZI, BOLINGO AVEUGLE, MUVARO, SANDRALINA, LIWA YO MOYIBI etc... Evoloko azalaki te, donc on peut
paeler de Zaiko sans Evoloko.


Mwan'a Joburg



Zéphyrin Kirika Nkumu Assana 11/08/2011 16:27



Mr Jérôme,


Je voudrais avant toute chose m’excuser au nom de tous les Mbokatiers dont quelques passages de leurs commentaires t’ont vexé. Si tu
t’es senti offusqué par nos commentaires, prends les pour des compliments comme tu le dis dans ton dernier paragraphe. C’est un signe de maturité, d’amour du prochain et de sagesse. Merci
bien.


Je voudrais également préciser qu’à lire tous les commentaires sur l’article, on se rend vite compte que tout le monde ne porte pas
Evoloko. C’est bien naturel. Même le Bon Dieu n’est pas aimé par tout le monde.


Pour ma part, les commentaires négatifs ou positifs des Mbokatiers sur la personne d’Evoloko me donnent matière à réflexion. Je les
retiens pour mes analyses. J’aimerais que tu considères que nous sommes ici dans un débat d’idées. Les intellectuels se battent avec des idées en non en montrant des biceps. Chacun soutient son
point de vue à travers les idées qu’il avance. Selon Marcelin, il veut qu’on juge Evoloko selon ses réalisations extérieures et non intérieures. Je lui rétorquerai en lui disant que
lorsqu’Evoloko faisait la loi dans Zaiko, Wemba, Nyoka et autres  n’avaient rien à dire. On sait comment Wemba a été humilié par Mbuta Masahakado
avant d’aller fonder son orchestre. Si Wemba est devenu ce qu’il est aujourd’hui, je dirai simplement à chacun sa chance. Mr Marcelin ne me contredira pas si je lui disais qu’aujourd’hui il est
devenu un grand intellectuel par rapport à son maître de la première année primaire. Ce n’est pas autant dire que cet enseignant ne vaut plus rien devant lui.


Je voudrais te confirmer que moi aussi, je suis né au village, j’ai grandi et étudié au village. Je ne suis allé à Lubumbashi que pour
entrer à l’université, mais cela ne m’enlève rien par rapport à celui qui est né en ville. Mbuta Mashakado avait arraché le micro à Papa Wemba soit disant Mowuta, mais cela n’a-t-il pas contribué
à faire de Wemba ce qu’il est devenu aujourd’hui.


Comme tu l’as si bien reconnu dans le deuxième paragraphe de ton commentaire, Evoloko est un très bon chanteur, il sait bien arranger
les chansons des autres et j’ajoute qu’il est meneur d’homme. A moins qu’on me contredise, on ne pouvait pas parler de Zaiko sans, Isifi, Langa Langa Stars sans Evoloko. C’était lui le commandant
de bord de ces trois navires. Si ces trois navires ont chaviré dans une embarcation, c’était à cause de son caractère difficile. Prends la liberté de poser la question à Bozi, Nyoka, Wemba,
Likinga, Djanana… sur la valeur artistique d’Evoloko, ils ne lui reprocheront que sur son caractère difficile. Même Nyoka Longo qui continue à mener seul le navire Zaiko te confirmera qu’il était
quelque peu effacé par le succès d’Evoloko à l’époque. Il sait bien qu’accepter le retour d’Evoloko au bercail c’est remonter Zaiko Langa Langa. S ‘il y a une chose qu’il craint, c’est un
problème de leadership.


 


Je préfère terminer que souvent mes articles sur Mbokamosika suscite beaucoup de débats. Je suis fier des commentaires et de l’apport
des uns et des autres. Je remercie tous ceux qui prennent le temps de me lire pour faire des commentaires, des critiques et des suggestions. Même si nous nous lançons des injures, ce que je
n’encourage pas, sachez que nous sommes fils et filles d’un même pays et que nous nous battons pour la remise sur rail de notre culture. Un peuple sans culture est un peuple mort.


Je t’invite donc à la grandeur d’âme, au sens élevé du pardon et à l’humilité. Nous avons besoin de l’apport de chaque Mbokatier pour
ce travail de mémoire. J’attends avec impatience et amour ton nouveau commentaire sur un ton plus conciliant.


Au plaisir,



Messager 11/08/2011 15:12



Mwan'a Joburg,


Po na kosukisa nalingi opesa ngai kombo ya artiste ya nouvelle génération oyo asala succès pendant plus de 20 ans de bout en bout na RDC?


Messager



Messager 11/08/2011 15:05



Mwan'a Joburg,


Olobi te Evoloko asala succès kaka de 1970 à 1974 na Zaïko . Bongo na Isifi na 1975 tii na 1976? na Langa langa Stars? Asala succès te? nani abinaka Mbiri mbiri te na 1981 tango ya Langa Langa
Stars ? Tango azongi na Zaïko azalaka na succès te? Ezalaka na mbula nini? kaka na de '70 à '74?


 


Messager



Marcellin 11/08/2011 13:28



Mbuta muntu ntoma, nayina Evoloko te, mpe nayebi e te azali alanga nzembo ya solo mpe koleka ebele, ye Evoloko kutu azali moninga ya libota monene ya biso. Kasi probleme na nga ezali e te na
carriere monene ya ye to loba tii na 1990, bato nioso balobelaka kaka se succe na ye ya 1970-1974, toyebi yango mpe tondimi yango, moto atie yango na tembe azali te, moto atiyi na tembe mpe que
akomaka ba succes ta solo ya liboso ya Zaiko mpe azali te, kasi koloba e te lokola azalaki teen superstar ya Zaiko pendant 4 ans ekomisi ye grand artist ya Kongo wana nde ngai natiye yango tembe.
Yango nalobi to juger ye na mosala asala libanda ya Zaiko, es ce que mosala na ye libanda ya Zaiko ezali na impact makasi lokola ya Wemba na Bozi? Lelo oyo na Kongo Evoloko azali mobola te, kasi
bato bapesaka valeur ya Nyoka, Wemba na Bozi te, yango pona kaka Wemba atelemisa lingomba na ye mpe Kinshasa bamona mpe bandima, Bozi atelemisa lingomba mpe Kinshasa bamona mpe bandima, Nyoka
asimba Zaiko mbula na mbula Kinshasa bamona mpe bandima kasi ya Evoloko wapi yango...Lidjo Kwempa mpe aningisa Leo na 2 chansons, Djo Nolo mpe aningisa Leo na 2 chansons, kasi tobengaka bango ba
grand compositeurs te. Mongongo kitoko SOLO, moyembi ya suka SOLO but for the remaining the jury is still out.


Mwan'a Joburg



historienre 11/08/2011 06:45



recticatif.il fallait nakoma bastars internationales.bolimbisa.



Jérôme Nzembele 11/08/2011 02:24



Une société en tant qu'entité économique dispose de plusieurs fonctions dont notamment la fonction technique et la fonction administrative. On se doit d'être très prudent pour ne pas confondre
ces deux dernières fonctions. On peut être bon techniquement et s'avérer un dirigeant approximatif. Ce n'est pas parce qu'on est un très bon joueur de football que l'on doit forcement être un bon
capitaine. De la même manière, un bon mécanicien (médecin) n'est pas forcement capable de diriger un garage (un hôpital).


Evoloko est un très bon chanteur, et cela personne ne le lui enlèvera. Est ce que ses qualités de bon chanteur compositeur devront-elles à fortiori faire de lui un meneur d'homme ? A chacun son
point de vue. Il est certes vrai vrai qu'il a été à chacun de ses passages dans Zaïko, la pièce maîtresse de l'attaque-chant si pas de tout l'orchestre. Il a aussi été à la base de la formation
de trois orchestres mais pour combien de temps ? Nous avons tous gardé en mémoire comment se sont soldées ces formations musicales. Je n'ai pas besoin de n'éterniser là-dessus puisse que
parait-il, il y a des gens qui, contrairement à moi natif du village, ont vécu en témoins oculaires ces événements dans l'antichambre même de la musique congolaise des jeunes des années
soixante-dix.


A ce propos, nous devrons nous souvenir que les meilleurs historiens ne sont pour la plupart de temps pas contemporains aux événement qu'ils rapportent. Ils ont cependant disposé de temps
matériel nécessaire pour pouvoir rassembler et critiquer tous les éléments et faits avant leur publication. Ce temps-là, les griots ou autres témoins oculaires n'en ont jamais disposé.Dans la
narration du griot ou celle du témoins, il y a une très grande part de sentiments personnels et d'extrapolation.


Encore, nous devrons aussi nous rappeler que quelle que soit l'importance sociale que nous croyons avoir gagné du fait de notre réussite réelle ou supposée, un seul doigt ne nettoie pas la
figure. Nous devrions nous souvenir de l'éthique que nous nous sommes fixés nous même au début de notre action ou entreprise : le respect de l'avis de l'autre. On peut bien contredire quelqu'un,
faire imposer ses choix du fait de sa position dans une organisation sans pour autant avoir besoin de qualifier les présomptions des insuffisances des autres de l'ignorance manifeste ou de
mauvaise foi, de ranger virtuellement les autres dans des camps de son choix. Le Congo est un grand espace socio-culturel où les interdits des uns ne sont pas forcement ceux des autres. Le
respect que l'on attache au corps d'une femme au nord n'est pas forcement identique au sud ou au centre du pays surtout que la femme considérée est une personne adulte et libre. A chacun ses
moeurs et sa propre vitesse d'évolution et d'adaptation. Alors pourquoi est-ce que la position d'un tel ou tel autre face à un événement quelconque devrait-il servir de preuve pour rattacher
quelqu'un à un camp ou une idéologie ? Pourquoi aussi surtout soi qui se dit d'hier et de la bonne décennie se choisi d'utiliser le langage dénudé de jeunes Kinois d'aujourd'hui sans souvent
vergogne pour dire à quelqu'un que ce qu'il est censé faire est sale et qu'il va falloir qu'il aille se l'appliquer ailleurs ?


Tous les congolais ne sont pas des poltrons. Y'en a ceux qui ont fait un choix de mener leur vie au grand jour, en défendant à leurs risques et périls leurs idées, tout en utilisant leur identité
propre, leurs coordonnées ainsi que leur franche traçabilité. Ceux qui utilisent des noms d'emprunt ont aussi leurs propres raisons de le faire. Mais seulement ils doivent avoir l'honnêteté de
s'abstenir d'engager de vaines querelles car la joute est au départ très déséquilibrée du fait de l'invisibilité réelle de l'un des prétendus protagonistes.


Enfin, en toute honnêteté, je ne peux conclure ce commentaire sans reconnaître la valeur ajoutée que m'aurait procuré ce site. J'ai profité des informations que même mon propre père ne disposait
pas alors qu'il aurait été témoins de plusieurs événements racontés ici. Ce site m'a permis d'apposer des visages aux noms de certains héros congolais que j'avais toujours entendu citer de
manière furtive à l'école, à la radio, au marché ou au stade. Là-dessus, je tiens à remercier vivement le ou les promoteur(s) de ce site. Mais comme vous savez, malgré que les institutions ou
personnes morales sont toujours dirigées par les individus ou personnes physiques, nous devrions nous permettre de minimiser souvent les errements de ces derniers tant que leur oeuvre est
grandiose. Je ne me sens en aucun cas froissé ni furieux. Si insultes auraient eu lieu, je m'empresserais de les prendre pour des compliments même si au fond de moi une petite part de mon cerveau
me convainc de reconnaître que malgré la constance de la désignation nominale, un sang nouveau se serait substitué aux dirigeants initiaux du début de la période.



Messager 10/08/2011 19:19



Zéphyrin,


Je viens de retrouver l'article de Jeunes pour Jeunes et, viens de l'ajouter en bas de ton article pour servir de preuves à ceux qui doutaient encore de la classe d'Evoloko. L'article stipule bien qu'il avait été grisé par le succès.


Quant au fait d'avoir exigé un cachet pour chaque publication de sa photo, c'est normal. Toutes les vedettes le font à travers le monde. Il avait droit de monnayer son image. Mais à cette époque
la presse kinoise avait mal interprété ses revendications


 


Messager



historien 10/08/2011 18:42



ndeko muana ngaba,na oyo etali bien materiel,yeba ke lay azalaki le musicien ya zaiko le mieux loge.epayi naye babandaki kobenga yango chez la bas apres ekomi foret monyere.ndako na ye ya yolo
ekoma ya etage pe koffi akabela ye bmw mais atambolaka na yango te.alobelaka bien materiel te.lay azali timide,solitaire,pe sans esprit yapolemik.onginda,onginda te akipaka vie ya moto te.azali
na maladie ya ba stars internationaux ndenge ba vivaka dans une bulle pe baoyo bakodouter nakimeneur na ye batala ye nales quatrospo ezali recent avec nzembo lokola guigui loboko.azali oyo
akomisaka ba nzembo ya baninga elengi lokola ya ye moko.



Zéphyrin Kirika Nkumu Assana 10/08/2011 16:48



Mr. Jerôme Nzembele, il y a à boire et à manger dans ton commentaire. Je suis en grande partie d’accord avec toi, mais je ne
soutiens pas ton commentaire selon lequel Evoloko n’est pas un meneur d’homme. Evoloko a conduit le navire Zaiko Langa Langa contre vent et marrée durant toute une décennie. De 1981-1984, il
trône à la tête de Langa Stars et il est le patron des 7 patrons sous la bénédiction de Verckys. Verckys est un homme d’affaires et il savait porter son choix sur avec qui faire des affaires. En
1985 après le départ de six autres patrons, il reste le seul maître à bord de la locomotive Langa Langa Stars et recrute des jeunes talentueux comme Coco Anana Sukali, Mazeya Leya, Dickie Roi et
autres. Ils s’imposent pendant un certain moment à Kinshasa. Mon cher Jérôme, Evoloko était une superstar et le modèle de référence pour toute une génération. A l’époque, certains jeunes aimaient
se coiffer comme lui. Grisé par le succès, il déclarait qu’il était devenu populaire et qu’il n’avait plus besoin de la presse pour le faire connaitre. Il ajoutait même pince sans rire, que si sa
photo est publiée dans un journal, la direction doit lui consentir un pourcentage car si le journal est bien vendu ce sera grâce à lui. Désolé que je sois en vacances. Sinon j’allais scanner
cette page de la revue Likembe et l’envoyer à Messager pour publication. Pour terminer, je reprends le propos de Messager pour soutenir que les chansons Eluzam et Mbeya Mbeya ont contribué à
asseoir le rythme de Zaiko Langa Langa.



Messager 10/08/2011 16:31



Je réitère mes propos, C'est Evoloko qui fut le meneur des chanteurs de Zaïko de 1970 à 1974. Dans Isifi , c'est fut encore lui le meneur. Dans Langa-Langa Stars mêmement. Prétendre le contraire
c'est faire montre soit de mauvaise foi, ou de l'ignorance de cette époque de notre musique.


Ses deux compositions: ELUZAM et MBEYA MBEYA furent des véritables bombes. Evec un
impact inégalé auprès des mélomanes.


Je commence à me rendre compte que certaines interventions cachent des positionnement politiques. Certaines personnes veulent mouiller Evoloko pour le simple fait qu'il avait été arrêté sous ce
régime. Ce sont les mêmes qui avaient soutenu les bêtises de M.J 30 , pour de raisons politiques, qui surgissent pour salir Evoloko, sans arguments objectifs.


Si Evoloko n'est pas un meneur, qui l'est plus que lui parmi sa génération. Un concert de Zaïko sans Evoloko entre 1970 et 1974 n'avait pas le même engouement. Pouvez-vous me dire pourquoi?


Bokende kosala politique ya salité epai mosusu.


Messager


 



ROCA 10/08/2011 07:17



Antoine Evoloko peut etre le musicien le plus esoterique du Congo.C'est un artiste au vrai sens du mot.Ses chansons sont des tableaux,des poemes que seuls les inities arrivent a comprendre.Moi,je
ne lancerais pas une pierre a Evoloko.Evoloko n'est pas encore fini;il lui manque seulement des gens qui savent chanter et avec qui il peut chanter.Ils sont nombreux et il les connait. Apres
Rochereau et Ndaya Paradis,il eut un certain Evoloko et Mbeya-Mbeya.


Roca



Jérôme NZEMBELE 10/08/2011 02:02



Evoloko est peut-être un bon compositeur et bon chanteur mais qui n'a pas su adapter sa musique en fonction de l'évolution de choses. Il n'est jamais sorti de ses thèmes de prédilection du début
de sa carrière genre, "Samedi soir, "mbeya-mbeya, mondo et consort. C'est une preuve de plus d'une certaine arrogance que l'on trouve chez certains princes qui se sont cru roi avant même leur
consécration.

Evoloko n'est pas un meneur d'hommes comme je viens de l'entendre. C'est une sorte d'un enfant éternel qui se devrait toujours d'être assisté et surtout encadré.  La preuve, à chaque
fois qu'il a essayé de voler de ses propres ailes, il s'est toujours cassé les dents. Il devrait accepter le coaching comme l'avait bien fait Koffi Olomide avec le résultat spectaculaire que l'on
connait.

Enfin, nous sommes tous d'accord que Evoloko ne reviendra plus et que sa carrière est un gachis. Nos différents constats et conseils sont en réalité destinés aux prochaines générations.
L'artiste tel qu'il soit doit comprendre que son métier est très fortement lié à un public qu'il se doit de conquérir tout le temps que durera sa carrière. Plus il se montre ouvert envers lui,
loin il poussera sa retraite. Evoloko a manqué cette qualité qui pourtant est indispensable. Combien de fois, Evoloko a eu à claquer sa porte au nez des journalistes ? Il méprisait même son
propre public alors que Papa Wemba acceptait tout le monde sans distinction de quartier de résidence.



Messager 09/08/2011 22:04



"Balanga nzembo nioso ya Zaiko ezala equipe originel ya liboso 1974, to equipe classique ya apres 1974, to equipe universel ya apres 1984, moto na moto na
balanga nzembo nioso oyo atiya mwa libanga na ye na ndako ya Zaiko"


 


Muana Joburg,


Olobi bien que moto na moto atiya mwa libanga na ndako ya Zaïko. Kasi yebaka ete na Zaïko de 1969 tii na 1974, leader na chant ezalaka Evoloko. Tango wana Evoloko azalaka STAR. ba nzembo
naye ezalaka kopelisa moto ba ba bars nionso. Toviva yango en direct. Libanda pe na kati ya b'ekala.


Okoki koyina Evoloko, eza droit na yo. Kasi vérité eza ete Yende azalaka meneur too leader na bayembi ya Zaïko. Ya solo zaïko azalaka na bayembi mingi. kasi Evoloko azalaka entre 1970 et
1974 likolo nabango nionso na Zaïko. Editeur Parions Mondenge asombelaka ye Passat pamba te. Azalaki le premier basombela ye voiture ya sika na éditeur.


To déformer histoire ya musique congolaise te. Soki otangi makomi mingi na mbokamosika, okomona lisolo Anto Nickel akoma, stratégie nini Stukas amontaki po na ko déstabiliser Zaïko. Po ba
déstabiliser Zaïko. il fallait passer par Evoloko.


Sur le statut de star d'Evoloko dans Zaïko, je défie quiconque sur ce blog de me prouver le contraire. Nous avons suivi cette époque tous (en ce qui me concerne) à Kisnhasa.


Il faut juger un artiste sur le plan intrinsèque de la musique. Que Ceux qui veulent faire de l'amalgame avec les déboires judiciaires d'Evoloko sachent que presque tous les grands
musiciens de la RDc ont déjà fait la prison. Certains pour trafic des stupéfiants. Pourquoi refuse-t-on de reconnaître la valeur artistique d'un musicien qui a fait l'unanimité durant les années
'70?


Gaisburg a fait plus de scandales qu'Evoloko, mais sur le plan artistique, il demeure l'un des grands poètes de la musique française.


Mettons nos sentiments de côté lorsqu'il faut faire le travail de mémoire.


 


Messager



bertino de gimbandanzila 09/08/2011 21:37



VIEUX NA NGA LAY, nous nous sommes rencontrés dans  paris des années 80 à l'époque tu travaillait avec souzy kasseya ,mais c'est à clichy chez l'autre vieux na nga jean paul botumbe ou le
ngatsie strevos niarkos venait presque te faire la  cours dirais je pour que tu chantes avec lui et que j'ai pu passé avec toi, jean marie bola et autres potes des moments inoubliables 
quand tu nous racontait comment les connaissances de ta famille racontaient a tes parents , tes passages a la tele au debut de zaiko ,donc je suis  fan depuis le jour ou j'ai entendu mbeya
mbeya un chef d'oeuvre absolu de zaiko,malgrés ngadiadia,liwa ya somo ou yo nalinga ,en etant enfant de la tele (zairoise) je m'en souviendrais de ce kin show de isifi tes chaussures platesformes
ou goodear blanches et tu chantais ""tala moto akwe na mayieeeh nani ayoka ye ata mawa ahhhh    et des années plus tard   mbonge mbonge meditons.. nzambe alimbissa yo et god
bless you   vieux na nga  BERTINO DE GIMBANDANZILA



Oliver 09/08/2011 20:18



Si on me demandait de dresser la liste de dix meilleurs chanteurs congolais de tous les temps, je nommerai: Kallé Jeff, Tabu Ley, Sam Mangwana, Ntesa Dalienst, Kiambukuta Josky, Madilu System,
Jeannot Bombenga, Vicky Longomba, Pepe Kalle ...


Il ne resterai qu'une place pour les chanteurs de la jeune génération. En compétition pour cette place: Papa Wemba,  Gina Efonge, Evoloko Joker, Dindo Yogo, Kester, Carlito, Malaj.


A qui, d'apès vous, reviendrait cette place? Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi, je l'accorderai, sans hésitation, à Evoloko Joker!



king 09/08/2011 15:13



juste une petite dose de bonne humeur en rapport avec langa langa stars: je viens de tomber sur ce concert (voir sur ce lien) sur youtube. quelqu'un pourrait nous expliquer ce que dindo yogo
essaie de faire à partir de 10min15 svp ;-) 


http://www.youtube.com/watch?v=WHBK7ZSLg94



Zéphyrin Kirika Nkumu 09/08/2011 15:02



Merci King pour ton appréciation. En ce qui concerne ta précison sur la date de naissance d'Evoloko, la plupart des documents que j'ai consultés parlent de 1955. Les dates de naissance sont
parfois sujet à caution chez- nous. Tu peux avoir raison et heureusement l'écart n'est pas trop grand entre 1954 et 1955. Il se pourrait bien que l'une ou l,autre date soit correcte. Une fois
encore, merci pour ton apport.



king 09/08/2011 13:39



juste une petite précision (permettez moi stp): evoloko est né en 1954 il me semble.


 


merci pour ce bel article



Marcellin 09/08/2011 12:42



Mbuta muntu ntoma, Evoloko azali na kati ya baye mingi ba ndimaka ye mpe mingi lisusu bandimaka ye te, mpe influence na ye na ndule ya Kongo ezali discutable. Ya solo na ndenge ya lingomba Zaiko
ezali monument ya monene na ndule ya mboka na biso, influence ya Zaiko ezali monene mpe makasi, solo Zaiko e revolutiona ndule ya Kongo, ezalaki un travail de groupe, kokutana ya makanisi mpe
experimentation kasi koleka ezalaki nde ba creations artistique ya solo. Balanga nzembo nioso ya Zaiko ezala equipe originel ya liboso 1974, to equipe classique ya apres 1974, to equipe universel
ya apres 1984, moto na moto na balanga nzembo nioso oyo atiya mwa libanga na ye na ndako ya Zaiko. Kasi mpo totala mpe toyeba malamu influence personnel na bango na ndule ya Kongo to juger nde
mosala basala na libanda ya Zaiko, totala ekomeli na bango ya ba nzembo, ba sujects bakomela ba nzembo, ba arrangements ya ba nzembo na bango, ba creations artistques ya sika to ya bapaya oyo
bango ba kotisaki na ndule na bango, ndenge nini na miziki oyo basalaka libanda ya Zaiko bazali ko influncer (positif to negatif) baleki balandi bango. Nalekisi tango mua mingi na you tube koyoka
mindule oyo ya Evoloko oyo nayebaka te, mpo na ngai, 1970-1974 na Zaiko koyemba KITOKO, banzembo KITOKO, Isifi Lokolo NEGLIGEABLE, Isifi Melodia OUBLIABLE, ba collaboration na Pepe Felly
ORDINAIRE, retour na Zaiko koyemba KTOKO, ba nzembo KITOKO, LLS ya 7 patrons KITOKO, LLS ya ye moko ORDINAIRE mpe sima OUBLIABLE. Conclusion na nga mosala mpe influence ya Evoloko na ndule ya
Kongo comme membre ya Zaiko ezali munene mpe makasi, kasi influence ya Evoloko comme artiste libanda ya Zaiko, EZALI TE.


Mwan'a Joburg



Zéphyrin Kirika Nkumu Assana 08/08/2011 23:44



J'aimerais abonder dans le même sens que Messager pour reprendre ce que j'ai dit dans le deuxième paragraphe de cet article. Évitons de faire tout procès à Evoloko. Il est humain comme nous et
que celui qui se croit sans faute lui jette le premier la pierre. Le but de cet article était de parler du côté artistique de Joker. Il a fait son temps et il fait danser toute une génération de
Zaiko, Isifi, Langa Langa Stars. Qui n'a pas dansé au rythme de Cavacha, Volant, Weke-Weke, Swingi et j'en passe. Evoloko est un artsite musicien confirmé et complet, un meneur d'hommes
malgré son caractère parfois difficile. Son nom restera gravé sur les annales de l'histoire de notre musique moderne. Même si nous le disons fini, son oeuvre parle et continuera à parler de lui.



Messager 08/08/2011 11:48



Mwana Ngaba,


Le réussite artistique n'a rien à avoir avec l'accumulation des biens. l'histoire nous apprend que beaucoup de grands artistes sont morts dans le dénuément total. Ce qui compte pour un artiste
c'est la valeur de son oeuvre.


Kallé, l'un des plus grands artistes africains ne nous a laissé que ses belles oeuvres, C'est ce qui compte. D'ailleurs son oncle le Cardinal Malula l'avait souligné dans son homélie.


Combien de biens Brassens a-t-il laissés? Un artiste est parfois un marginal qui vit selon la conception qu'il confère à sa vie.


il existe beaucoup d'artistes et d'hommes politique qui n'ont rien laissé sur le plan matériel, sauf leurs idées et leurs oeuvres. Mao, Lumumba, Kimbangu, Kallé, Kwamy, Mujos, Mgouabi, Thomas
Sankara, le Ché...n'ont laissé que leurs idées et leurs oeuvres. il en sera de même pour Evoloko.


Il a incarné le succès de la musique des jeunes durant les années '70et '80. Lorsque Emeneya a été invité dans une Université en Irlande, on lui avait dit que c'est à Evoloko que revenait en
premier lieu cet honneur. En son absence, le choix s'est rapporté sur Emeneya, considéré également comme un des leaders de la musique des années '7o et '80.


Que l'on cesse de faire ce procès à rebours à Evoloko. Il a commis des fautes sur le plan comportemental, mais artistiquement, c'est le leader incontesté de Zaïko et par ricochet un des plus
grands de la musique des jeunes des années '70 et '80.


 


Messager


 



Muana Ngaba 07/08/2011 23:11



Evoloko Lay était "naïf", c´est bien l´adjectif qu´il faut mettre à la bonne place, Tangu Evoloko azalaki kopesa succès ya MAKASI na Z.L.L., baninga nionso babandaki ko profité na succès wana mpo
na ko se nouer ba relations solides mpo na l´avenir ya vie na bango, kasi Anto ye amipesaki mingi ya trop même na lisano, tango bokulutu eye, Evoloko aye kosutuka ete baninga bakomi mosika ye
azali kaka na point de départ, en d´autre terme tokoki mpe koloba ezali destin ya moto na moto, epayi ya ba mama oyo baboti biso bakoki mpe koloba : NZAMBE AKEBELI YE TE NA BOKULUTU. fin de
citation.



adei toko 07/08/2011 20:23



La génération ZAIKO a revolutionné la musique congolaise à tel point qu'elle n'a plus rien à prouver; la génération"riche" a tout copié sur elle jusque dans les moindres
détails(synthé,atalaku,...).Sans s'enrichir ZAIKO NKOLO MBOKA démontre aujourd'hui sur la scène nationale qu'on peut vivre de son passé assaisonné d'un peu de "mokongo ya nkoba".Merci cher
messager pour la mise au point.


Zaiko et ses membres fondateurs sont éternels.



Marcellin 07/08/2011 13:08



A very good singer, an average song writer, a showman in his teenage years. He contribution in our music will remain his three songs that marked the generation of 1970-1974, songs that are
considered today as a reference of those years. But the remaining of his career was mediocre with few ephemeral highlite here and there. He does not command the admiration and respect of the
Wemba, Nyoka and Bozi even though he achieved superstar stardom before them but judging his work in it globally and holistically as an artist who is suppose to create there is only one outcome
AVERAGE.


Mwan'a Joburg



Messager 06/08/2011 17:47



Le clan L.L est down. Il a fait son temps. C'est cet aspect historique que nous exploitons sur ce blog. Ce clan a réalisé de très belles oeuvres musicales durant plus de 20 ans. Il a placé la
barre à un niveau tellement élevé que la génération actuelle aura du mal à égaler.


Après tout, vu la façon dont la msuqiue est prtatiquée chez-nous, aucune formation n'a vocation à s'éterniser sur la scène. Nous devrions avoir la sincérité d'apprécier nos artistes pour la
période couvrant leur activité. Qu'ils se soient enrichis ou non.


 


Messager



Jacques 06/08/2011 13:40



Tout le clan langa langa est down! Zaiko LL n'existe que de nom; l'orchestre est sans succes! Seul Nyoka le symbolise; autant Lay symbolize son LL Stars. Viva la musica n'existe que de nom
(Wemba). Combien d'album Viva ou ZLL ou LLS ou Zaiko WW vendent-t-ils par an. Ce sont les gloires de 70' et 80'. Si deja la generation Wenge est en train de mourir que dire de la generation
LL? Avec le phenomene combattant notre musique risque de disparaitre eternellement... Nous attendons impatienment un 2e Kalle' pour ce 2e centenaire!