Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

En RDC, les espèces ne sont protégées que sur papier.

 

 

« En RDC, les espèces ne sont protégées que sur papier », telle est la déclaration d’un trafiquant des perroquets congolais livrée à l’équipe de France 2 qui enquêtait sur "le trafic d'animaux en RDC-Les mafias internationales".

Selon ce trafiquant, chaque année, plus de 75.000 perroquets capturés aux environs de Kindu, sont vendus à 20 dollars par perroquet, avant d’être acheminés avec la complicité des services congolais en Belgique, via la Turquie et la Bulgarie. En Europe, un perroquet est revendu à 1000 dollars.

Vous trouverez les détails sur ce trafic à travers ce lien.

 

 

http://www.france2.fr/emissions/les-infiltres

 

.

Commenter cet article

Serge - Kongo na biso 22/02/2013 20:20


 


A la RDC rien n’est épargné. Foret équatoriale, Or,
diamant, Uranium mais na ba pigeon lisusu !!! RDC ekoma nango « olingi okoti, ya
ofele… »


Serge – Kongo na biso

zenga mambu 18/02/2013 15:01


Voilà un des motifs parmi lesquels notre peuple doit s'élever comme un seul homme pour combattre ce pouvoir d'usurpateurs et impopulaire défendu avec acharnement par l'indéfendable
Congolais otetela de Mende de lugubre JMPR . C'est un troubadour qui se complaît à jouer ce rôle de porte-parole depuis l'ère mobutienne. Notre Congo est un pays fabuleux et très riche livré
malicieusement par la connivence de la soi-disante "communauté internationale "et les nègres de service"traîtres" de genre Mende, Boshab et compagnie aux charognards de tout acabit représenté les
rwanda, ouganda,burundi,tanzanie,zimbabwe,angola,afrique du sud et les multinationales et les puissances de l'axe occidentale.En fait,par rapport au sujet susdit, je dirais que ce triste de voir
tout notre éco-système dévasté de cette façon sauvage par tous ces inconscients qui se recrutent localement et à l'extérieur.L'abattage des arbres à la vitesse effrénée par les expatriés qui
transportent sur des grumiers de tonnes et de tonnes de rodins pour l'exportation m'effraie. Mais la majorité des Congolais et des expatriés sont inconscients et ne voient pas le danger que vit
notre réserve faunesque (des vertébrés,les insectes et les plantes). D'ailleurs, c'est notre faune allait être la 1° source de nos devises sans chercher à exploiter au maximun notre sous-sol.
Exemple, on devait créer de grandes infrastructures hotellières pour organiser le tourisme, ainsi attirer beaucoup de touristes à venir découvrir notre pays par la visite de nos parcs et réserves
animaliers sans oublier les autres florales, naturels (inga,cavernes de mbanza ngungu, etc...).Sait-on aujourd'hui le nombre des lions que la RDC possède? On ne recense même pas nos espèces, on
les extermine à volonté sans se rendre compte que nous devons entretenir nos forêts etb animaux que nous laisserons à la postérité et qui peuvent être aussi une grande source des devises pour le
pays, de création d'emplois,de la formation des ingéniers et autres médecins vétérinaires. Mais , le Congolais est l'inconscient et le plus félon de patriote qui soit.Okapi, Bonobo,rhinocéros
noirs sont des espèces qui vivent en majorité en RDC. Sait-on aujourd'hui s'ils sont au nombre de combien? Les lions, le léopards ,brefs, les félins nous en avons encore ? De Mobutu à Kabira, la
préservation de notre faune et éco-système détruits consciemmment pour se servir ou servir l'étranger est devenu un fléau.Les Congolais ignorent que le tourisme peut devélopper le pays par la
création du secteur service, des transports, médicales.