Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

Emeneya Jo Kester est décédé ce jeudi à Paris.

 

Le deuil est devenu le quotidien des mélomanes congolais et africains. Le répit qui a prévalu après la disparition du seigneur Tabu Ley n’a duré que l’espace de quelques jours avant que la mort ne vienne arracher à 57 ans seulement un des artistes  musiciens les plus doués de sa génération, nous avons cité Emeneya Jo Kester.

 

En effet, nous avons appris le décès de Jo Kester Emeneya ce jeudi 13 février 2014 à Paris. Ce décès nous a été  annoncé dans un premier temps par nos proches par mails  après plusieurs vérifications sur le net. En rentrant à la maison, nous avons trouvé deux messages émanant respectivement de Serge Kongo na biso  et de Zéphirin Kirika Nkumu auxquels ils ont joint deux articles  édités en ce jour sur la mort de Kester.

 

Nous reproduisons ces deux articles à l’intention de nos lecteurs tout en présentant à la famille de Jo  Kester Emeneya nos condoléances les plus attristées.

 

Messager

 

Article envoyé par de Serge Kongo na biso.

.

Le chanteur King Kester Emeneya, de son vrai nom Jean EmeneyaMubiala Kwamambu, est décédé jeudi 13 février 2014 à 5h30 à l’hôpital Marie Lannelongue en région parisienne à l’âge de 57 ans.
Le patron du groupe musical Victoria Eleison était admis depuis novembre dernier à l’hôpital Marie Lannelongue pour des problèmes de cœur. 

Kester Emeneya avait été secoué par la nouvelle de la disparition de Tabu Ley, le chanteur romantique par excellence de la RDC qui était aussi son modèle.
“King Kester a été retenu à l’hôpital par le staff médical depuis la disparition de Tabu Ley [le 30 novembre 2013]. King Kester n’allait pas bien, il avait reçu un choc en apprenant cette nouvelle qui l’avait perturbé. Nous étions ensuite nourris d’espoir de le voir récupérer sa santé mais il y a cette dégradation et aujourd’hui c’est confirmé. Kester n’est plus”, témoigne Rouf Mbutanganga.

Paris, 13/02/2014 (Okapi / MCN, viamediacongo.net)
 

Article envoyé par  Zéphrin Kirika Nkumu

 



Aujourd’hui à 3h14 PM
Affecté par la disparition de son mentor Tabu Ley, King Kester Emeneya est mort ce jeudi

Kinshasa, 13/02/2014 / Musique



Alors que les mélomanes pleurent encore Tabu Ley Rochereau mort il y a 2 mois et demi, King Kester Emeneya, le leader de l’orchestre Victoria Eleison Dream team dream band patron vient lui aussi de quitter la terre des hommes laissant en chantier son album « This is me ».
Deux mois et demi après la disparition de Tabu Ley, la corporation de musiciens congolais vient de perdre un autre artiste de renom. King Kester Emeneya est décédé ce jeudi à 4 heures du matin (heure de Paris) à Paris en France à l’âge de 57 ans, selon ses proches.

Dans la capitale française, le patron de l’orchestre Victoria Eleison «Dream Team dream Band » s’attelait à finaliser son album « This is me » qui devait succéder à « Le jour le plus long ». D’autres sources expliquent que la star congolaise séjournait dans cette ville dans le cadre d’un suivi médical.

Mais en à croire radiookapi.net, « le patron du groupe musical Victoria Eleison était admis depuis novembre dernier à l’hôpital Marie Lannelongue pour des problèmes de cœur. Kester Emeneya avait été secoué par la nouvelle de la disparition de Tabu Ley, le chanteur romantique par excellence de la RDC qui était aussi son modèle ».

“King Kester a été retenu à l’hôpital par le staff médical depuis la disparition de Tabu Ley [le 30 novembre 2013]. King Kester n’allait pas bien, il avait reçu un choc en apprenant cette nouvelle qui l’avait perturbé. Nous étions ensuite nourris d’espoir de le voir récupérer sa santé mais il y a cette dégradation et aujourd’hui c’est confirmé. Kester n’est plus”, témoigne Rouf Mbutanganga », rapporte notre confrère.

Le musicien King Kester Emeneya (une présentation de Wikipedia)

De son vrai nom Jean Emeneya Mubiala Kwamambu King Kester Emeneya, est né le 23 novembre 1956 à Kikwit était un chanteur interprète et auteur-compositeur.

Le king de la musique congolaise (comme le surnomme la presse de son pays) commence la musique à Kikwit dans le groupe les Anges Noirs lorsqu'il était élève à l'Institut Don Bosco. Actuellement Indobo.

[ Une habile astuce des frères joséphites ( fondateurs et dirigeants de l'Institut) pour faire croire à Mobutu que les dirigeants de l'Institut avaient bien obtempéré à son ordre selon lequel, plus aucun établissement scolaire ne pourra porter un nom, autre qu'un nom congolais ou africain].

Les frères expliquèrent que "Indobo" signifiait: Institut Ndobo ( ndobo, hameçon en langue kikongo).

Au bout du compte, Indobo n'a jamais voulu dire d'autre que: Institut Don Bosco. Après avoir obtenu son bac (sur lequel son nom est repris de la manière suivante: Mubiala A'meneya Isseko Feta ( pour la petite histoire, Isseko Feta est le nom de son idôle, un autre musicien congolais connu sous le nom de Gina Efonge Isseko Feta).

De là, il est parti comme étudiant a Lubumbashi où il est étudiant en sciences politiques et administratives.

En 1977, il est sous direction artistique du groupe Viva La Musica de Papa Wemba, et crée son propre groupe le Victoria Eleison le 24 décembre 1982. Il devient alors l’artiste africain le plus populaire des années 1980-1990.

Emeneya Mubiala Kwamambu (le vrai patronyme de King Kester) est l'artiste africain qui aura le plus contribué à faire entrer la musique africaine dans l'ère moderne, faisant appel à un son numérisé, rompant avec le style folklorique jusque-là incarné par le célèbre Zaiko Langa-Langa (l'autre pilier de la musique africaine). Il est le premier artiste d’Afrique centrale connu à utiliser le synthétiseur et de la programmation musicale assistée par ordinateur. Il en résultat en 1987 un album « Nzinzi », immense succès commercial au niveau mondial. Emeneya est un mystere, un oiseau rare que la musique africaine n'ai jamais connu.

Pendant sa carrière il reçoit de nombreux prix sur le plan international et national, dont successivement celui de meilleure vedette de l’année au Congo de 1982 à 1989. Werrason et JB Mpiana se sont servis de ses chansons et de son rythme musical pour créer le groupe Wenge Musica. Son influence dans la mode(sape) est tellement enorme et c'est grace a lui que Gianni Versace et Masatomo occupent une place de choix dans le milieu africain.

Artiste de renommée internationale, il s'est produit sur les cinq continents. Ses plus célèbres tournées se déroulent au Japon en 1991 et en Amérique du Nord. Il est le premier artiste congolais avec Abeti Masikini Victoria Eleison à se produire au Zénith de Paris.

Ses concerts ont toujours été reconnus comme spectacle de l'année par la presse congolaise. Un autre spectacle a eu lieu en Suisse devant plus de 12. 000 personnes, une première pour un artiste africain dans ce pays.

Son plus grand évènement au Congo Kinshasa fut son concert au Stade des Martyrs en 1997 lors de son retour au pays après 7 ans d'absence devant plus de 80. 000 personnes. Avec plus de 1000 chansons dans sa carrière, Kester Emeneya a été reçu plusieurs fois par le président Mobutu Sese Seko, à trois reprises par le president Laurent-Désiré Kabila et deux fois par le président Joseph Kabila. L'honneur lui avait été accordé par le président Mobutu d'agrémenter la soirée de la visite du président français François Mitterrand au Palais des Congrès de Kinshasa.

King Kester Emeneya réside en France depuis 1991 avec sa famille. Il a deux résidences officielle à Kinshasa, dans le très huppé quartier de Ma Campagne. L'une d'elle (surnommée The King Ranch) et l'autre (surnommée La Maison-Blanche), dût a la similitude de la (White House en anglais) de Washington, D.C.

King Kester Emeneya et son œuvre

Miléna(1977,Viva La Musica),Kaba Zonga(1978,Viva La Musica),Ndako Ya Ndélé(1978,Viva La Musica),Kayolé(1979,Viva La Musica),Ata Nkalé(1979,Viva La Musica),Dikando(1980,Viva La Musica),La Runda(1980,Viva La Musica),Dembela,Ngonda(1980,Viva La Musica),Mishueni,Fleur d'été,Horoscope(1981,Viva La Musica),Naya (1982),Ngabelo (1982),Okosi ngai Mfumu (1982),Surmenage (1983),Kimpiatu (1985),Willo mondo (1985),Wabelo (1986),Ambenzo (1987),Manhattan (1987),Nzinzi (1988),Mokusa(1990),Dikando Remix (1991),Polo Kina (1992),Every Body (1993),Live in Japan (1994), Every Body (Remix) (1995),Pas de contact (1996),Succès Fous (1997),Mboka Mboka (1997), Never Again Plus jamais (1999),Longue Histoire (Volume 1 & 2) (2000), Live au Zénith de Paris (2001),Live à l’Olympia (Bruno COQUATRIX) de Paris (2002),Rendre à César ... ... ce qui est à César. (2002), Nouvel ordre (2002), Skol (2006),Le Jour Le Plus Long(2007),This is me.

La rédaction de digitalcongo.net présente ses condoléances à la famille biologique de cet artiste, à toute la corporation musicale de la Rdc ainsi qu’aux milliers de fans de cet artiste.

Pour toute réaction : bonitsala@yahoo.fr.

Boni Tsala Thamba/MMC

 

.

   

 

.

Commenter cet article

Serge - Kongo na biso 16/02/2014 15:19

Kukutu,
Okoki kosala article à part entière pona biso na ba ndeko topesa makanisi likolo ya page ya sika, po to sombrer lisolo ya mémoire ya Emeneya te ?
Juste mon humble proposition, please.
Boboto o mboka mosika.
Serge - Kongo na biso

Messager 16/02/2014 15:52

OK

Nyanguila 15/02/2014 23:57

Bonsoir cher Messager et tous les intervenants au Blog,c'est avec tristesse que j'ai appris la disparition d'Emeneya-King kester,et,ce,deux mois après le seigneur Rochereau.Que son âme repose en paix!Enfin,je ne comprends pas bien la nouvelle page de notre blog et j'espère que j'aurai à m'habituer à cette nouveauté. Bien à vous.

Serge - Kongo na biso 16/02/2014 15:12

Kukutu Messager,
Je souhaite que les mbokatiers contribuent avec les idées, ça devient presque comme une page de journal parce qu'on peut facilement voir des articles de longue date dès qu'on accède au blog. C'est comme si on peut directement répondre à un frère sans aller aux 4 chemins. Aux mbokatiers que pensez vous ?
Boboto o mboka bino.
Serge Kongo na biso

Serge - Kongo na biso 16/02/2014 15:12

Kukutu Messager,
Je souhaite que les mbokatiers contribuent avec les idées, ça devient presque comme une page de journal parce qu'on peut facilement voir des articles de longue date dès qu'on accède au blog. C'est comme si on peut directement répondre à un frère sans aller aux 4 chemins. Aux mbokatiers que pensez vous ?
Boboto o mboka bino.
Serge Kongo na biso

Messager 16/02/2014 12:30

Chers Serge et Nyanguila,

Je suis en train de mettre en place une nouvelle configuration de notre site conformément aux nouveaux designs du site. J'aurais besoin de vos avis jusqu'au jour où nous adpterons une forme convenable à la majorité. C'est un grand chantier qui exige bcp de temps et d'imagination.

Messager

Serge -Kongo na biso 16/02/2014 10:11

Bonjour à tous,
Comme je suis chez moi, je croyais qu'il y avait des soucis de connections sur l'internet public alors que c'est une nouveauté que kulutu Messager vient de nous offrir sur le blog. On va s'habituer avec le temps.
Nos remerciements les plus sincères, seulement que c'est naturel qu'on n'accepte pas un changement si facilement.
Bon week-end
Boboto o mboka mosika.
Serge - Kongo na biso

Serge - Kongo na biso 13/02/2014 21:18


***Nous venons de Dieu et nous rentrons à Dieu*** dit le
Coran.


Adieu Kwa ngolo zonsono, Muntu a zamani, il y aura qu'un seul
Kwamambu.


Serge - Kongo na biso