Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

Échec des chefs d’états sur le plan régional de paix

 

 

Salut à tous,

 

ce message vient de m’arriver et je ne peux le garder pour moi. Et j’aimerais que nos compatriotes de la diaspora et de l’intérieur puissent – ne serait-ce que pour- commenter ce qui se passe chez NOUS. Nous devons nous tenir informer de la situation au pays.

 

Donc en voici un échec de plus pour la RD Congo.

 

Jessy D

 

Chicago

 

.

Crise au Congo : Échec des chefs d’états sur le plan régional de paix à Addis Abeba

par mpp le 28 janvier 2013

Crise au Congo : Échec des chefs d’états sur le plan régional de paix

Par nanita | 28/01/2013 |

image003 
Les présidents Paul Kagamé et Yoweri Museveni-

Rdc – Le 28 janvier 2013@ Koaci.com – En marge du sommet de l’Union Africaine, la réunion sur la crise dans l’est du Congo a été annulée, car les dirigeants Africains de la région des grands lacs ne sont pas parvenus à s’entendre sur un plan régional de paix dans le pays.

Ce lundi 28 janvier, la signature d’un accord cadre régional en vue d’un retour à la paix dans l’est du Congo, prévue pour se tenir en marge du 20ème sommet de l’Union Africaine à Addis- Abeba, a été annulée.

En effet les huit chefs d’États Africains dont ceux de la région des grands lacs n’ont pas réussi à s’entendre sur un plan de paix pour ramener la paix dans cette région de l’est du Congo déstabilisée par les groupes rebelles.

Pour l’heure, les détails de cette annulation restent inconnus ; Eri Kaneko, porte-parole du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon affirmait : « C’est un sujet très complexe » et « des discussions se poursuivent ». Cet accord-cadre de paix pour la sécurité dans l’est du Congo est censé remédier aux causes profondes des violences récurrentes.

Concrètement, la Mission de L’ONU en RDC(MONUSCO) aurait été renforcé et les états impliqués dans la crise devaient s’engager à ne plus soutenir, financer ou abriter aucun groupe contribuant à déstabiliser l’est du pays. Néanmoins, ce lundi les présidents Ougandais et Rwandais, Paul Kagamé et Yoweri Museveni ainsi que le Congolais Joseph Kabila tenaient une réunion en tête à tête.

Pour rappel le M23, groupe rebelle qui déstabilise une partie de la province du Nord-Kivu situé à l’est de la République démocratique du Congo, sont accusés selon un rapport de l’ONU de recevoir le soutient de pays voisins comme le Rwanda et l’Ouganda.

Nanita

http://koaci.com/

 

.

Commenter cet article

Serge - Kongo na biso 02/02/2013 19:54


Mbote,


Yoweri Museveni Kaguta qui se fait sortir L D Kabila
comme une bague magique en 1996 continue toujours à changer ses revendications à l’ONU comme on change des chemises ; hier il plaidait les « Banyamulenge »et aujourd’hui il défend les « Banyarwanda » et c’est selon les
circonstances mais ne vous embrouiller pas il s’agit bel et bien des même « Tutsis » qu’ils veulent bon gré mal gré et à tout prix
être « Congolais. »


Non, il n’y aura rien de bon dans cette comédie de
pourparler.


Serge – Kongo na biso

femme russe 01/02/2013 09:09


C'est tujours la crise ...

Messager 30/01/2013 18:45


Nous l'avons déjà souligné , rien de bon ne sortira de cette mascarade. Lorsqu'on est agressé, on ne demande pas conseil aux frères de votre ennemi.


Tous les européens sont en train de se moquer de la naïveté des congolais. Il n'y a que des corrompus qui espèrent que Kabila trouvera la solution en recourant aux Rwandais et Ougandais. 


 


Messager