Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

L'histoire de Lemba est très captivante. Les différents narrateurs évoquent des points qui rappellent beaucoup de souvenirs. Nous disposons des chansons de cette époque pour esayer de lier l'utile à l'agréable. Mais nous préférons  d'abord  illustrer la confusion que notre ami ESOPA a évoqué au  Congo au début des années 1960 à travers la chanson de Paul Mwanga intitulée "Tukangi Nzila", accompagné par Jhimmy à la guitare. Nous rappelons aux jeunes qu'il existait des barrières entre les différentes provinces à l'époque. C'est ce que Paul Mwanga stigmatise à travers sa chanson. Mais peut-on parler de Paul Mwanga sans penser à sa chanson Mwana Nkento bebele que ceux qui connaissent Lemba des années 1960 ont sûrement déjà auditionnée dans leur jeunesse. ? (MSG).


1.TUKANGI NZILA, par Paul Mwanga


2.Mwana Nkento Bebele, par Paul Mwanga
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MINDULE 09/11/2009 09:45


Mon Frère Tity
C´est bien dit, bakopiaka kaka eloko oyo ezali ko exister, en apportant un PLUS, yango babengi nouveauté, to mayi ya sika, baloba kitambala ezali se moko, kasi ndenge ya kokangela ekeseni.
Il y a quelques années, natangaki na net, Djo moko amekaki kolobela mua lisolo ya musique congolaise moderne, na retenaki oyo :
"La musique congolaise moderne, au fait, ezali symbiose ya musique africaine mobimba, puisque okokuta na kati ya musique congolaise ba caractéristiques ya ba musique  nionso ya Afrique.
D´abord, Afrique Centrale ezalaki colonisé en retard par rapport na ba parties misusu ya Afrique, yango esalaki ete, ba colonisateurs baya na b´Africains ya ba Horizons mosusu na Afrique Centrale
po na ko aidé bango na mise en valeur ya mboka, administration, armée, police, enseignement, commerce etc.... Surtout na Congo-Léo, tomonaki bikolo ndenge na ndenge, voire même b´Africains ya
Diaspora, exemple na armée na la police, ezalaki dominé na ba Ouest-Africains, oyo tobengaki collectivement ba Sénégalais ou Sinangalé, po na communauté Ouest-africaine ba sénégalais nde bazalaki
plus entreprenants, et en plus Capitale ya ba colonies francaises ya Afrique de l´Ouest ezalaki Dakar.
Ba Africains oyo bayaki kosala na colonie-belge, ba decouvraki pe makambo mosusu ya bien, lokola ba Diamant, Or, Mercure, bref ba minerais, ezali normal basignalé ba ndeko na bango ke makambu ya
malamu ezali na CONGO-ZOBA.
Bobosana te Franc Congolais ezalaki makasi mingi, tangu ba Africains oyo bazalaki kozonga na ba mboka na bango, bazalaki "ba riches", yango pe esalaki ke  ba jeunes misusu balanda lokolo ya
baninga na bango.
Côté Ndule, na tangu wana presque ba pays mingi ya Afrique, bien que bazalaki colonisé avant le Congo-Kinshasa, kasi bazalaki na ba infrastructure te po na makambo etali musique. Radio Léo qui
était écoutée partout na Afrique, ba Studio ya enregistrement et surtout l´implatation ya usine ya pressage de disques phonographiques na Léopoldville "MACODIS" yango esalaki ba Africains nionso
oyo bazalaki kobeta musique baya na Congo-Léo, soit po na enregistrement ya ba oeuvres, soit po na kokota na ba orchestres, soit po nakotika libela, ba nduliste oyo bayaki na apport moko monene,ya
ba musique ya ba mboka na bango, na kati ya musique congolaise moderne, à titre d´exemple, ba souffleurs mingi, batu babetaka Saxo, bazalaki batu ya Nigeria na batu ya Rhodésie
(zambia-zimbabwe), ata ye moko vieux Jhimmy azali Centrafricain, en quelque sorte Léopoldville ekomaki lokola Les Etats-Unis d´Afrique."
Awilo Longomba asala succès ya somo na Nigeria, na nzembo Kupé Kupé Bibamba, puisque ezali ko rappeler ba Nigerians nzembo moko ya Fela Kuti Anikulapo, alors ke biso awa na Kinshasa, déjà
Moro-Morice abetaka yango na Negros-succès "Motu ya pusu alati, pantalon bibampa".
Ye moko Fela ayemba Mbeya Mbeya, alors ke vieux Roche ayemba yango déjà na Kimakango to Libala.
En plus musique africaine en général, ezali kaka ndenge moko, soki oti litoyi bien, ata soki oyoki musique ya ba Afro ya Diaspora, lokola ba Bob Marley, Richie Lionnel, Diana Ross, surtout James
Brown (personnellement nazalaki komona yango ezali folklore ya ba Ntandu), Kassav et consorts...
Nasepeli mingi ndeko Tity, franchement ozali na oreille musicale, kasi bomekaka pe kokoma ba livres à ce sujet, ekozala malamu mingi.
Wa yo MINDULE. 


Messager 09/11/2009 08:14


Tity,

En diffusant ces oeuvres, nous mettons à la disposition des mélomanes les référence sur l'origine de notre musique. Vous êtes un des rares à faire des rapprochements avec les chansons des artistes
actuels. Jihmmy est celui qui avait initié le Dr Nico à jouer de la guitre Hawaïnne. C'était un guitariste de talent qui vait marqué le début de Kallé et duquel beaucoup de solistes continuent à
s'inspirer.
Bravo .

Messager


tity nzoso 09/11/2009 03:52


c est drole!!  j ai rétrouvé  le groove  de   viva la musica. je rétrouve les doigtées de sébaré ou bongo wende .le guitariste jimmmy dévait avoir un talent fou.  je
ferai  écouter cette chanson aux  fans   de  viva..