Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager


Bonjour Messager,

  Je préfère passer par toi pour donner suite au dernier commentaire qui semble m'être personnellement adressé afin d'éviter des discussions stériles.Je te laisse le soin d'y donner une suite Comme je l'avais précise,j'étais à BANGUI au moment du sacre de BOKASSA et de ce fait j'étais,comme tous les centrafricains au courant des diverses activités qui se sont déroulées avant,pendant,et après le couronnement.

Pour l'essentiel les réceptions officielles ont eu lieu au PALAIS de la RENAISSANCE(résidence officielle) et au PALAIS IMPERIAL de BERENGO(résidence privée)de BOKASSA Le climat de tension qui prévalait à l'époque (BOKASSA vivait avec une peur maladive d'attentat et de coup d'état) était tel que seuls pouvaient s'approcher de lui,des gens qui étaient triés sur le volet.Et sa garde rapprochée ne plaisantait pas du tout avec les questions relatives à sa sécurité Je  pose alors plusieurs interrogations.La première serait de savoir avec exactitude le lieu de l'anecdote.Si c'est à BOBANGUI la commune à laquelle est rattaché le palais imperial je dirais que les habitants ont été purement et simplement dissocies des manifestations par souci de sécurité.Ils ne pouvaient que se contenter de voir passer les cortèges à une distance jugée bonne par la sécurité imperiale.

Permettez-moi d'insister sur le point sécurité car il ne faut pas perdre de vue que quelques mois au paravant, dans la même salle du couronnement ont été jugés les auteurs d'un coup d'état manqué parmi lesquels le propre gendre de BOKASSA le commandant OBROU mari de Martine BOKASSA Tout déplacement de l'Empereur était précédé d'un ratissage méthodique.Bref je le vois mal assister à un bal populaire dans un endroit entouré que de feuilles de rameaux,après avoir abandonné tous les officiels présents à BANGUI pour les cérémonies.

J'en arrive à la deuxième question qui est celle de savoir en qualité de qui notre ami a été invité.J'ose espérer qu'il ne me dira pas qu'il faisait partie d'un orchestre puisque malheureusement pour le couronnement il n'y pas eu de groupe musical étranger invité MOBUTU n'était pas présent au sacre de BOKASSA. Bref Il y'a comme cela des détails qui rendent l'anecdote peu probable.Je serais le premier à faire mon mea culpa si j'ai des preuves du contraire de ce que j'avance
  Faisons en sorte que seule,le vérité soit propagée autour de nous
bien fraternellement.
Pouko
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Messager 18/07/2010 23:30



Voilà une attitude pleine de sagesse.


Clôturons ce débats chers amis.


 


Messager



Bellak 18/07/2010 22:11



Petite correction par rapport à ce que vient de dire Moninga. Je n'ai pas présenté des excuses à notre frère Faugus tout simplement parce que je garde toujours mes interventions
mesurées et polies et c'était le cas avec ce sujet et avec le frère Faugus à qui j'ai juste réitéré mes respects. Je voulais simplement calmer la situation qui avait commencé à tourner à
l'empoignade. Le blog est un bien précieux outil, certes démocratique mais qui ne doit pas empêcher une certaine tenue et surtout de la mesure ;  et on ne doit pas le saborder par des
relents de vengeance comme l'a dit Messager.


Bellak




Moninga 18/07/2010 18:27



Merci a vous, Conseil de frere et Bellak, d'avoir exprime votre gratitude et presente vos excuses a Vieux Faugus pour effacer l'incomprehension qui prenait le dessus parmi nous. Et
a vous, Vieux Faugus, que je dois appele 'Papa' vu l'ecart d'age entre nous, merci de ne plus nous montrer votre mecontentement cause par nos paroles mal placees. Nous evoluons sur
l'espace virtuel ou nous pouvons facilement nous ecarter de la ligne de conduite, souvent sans le savoir, vu que notre interlocuteur est invisible et ainsi lui manquer le minimum
de respect qu'il meritte. Veuillez ne pas arreter de nous relater ce que vous avez vecu et ne faites pas comme les autres qui meurent avec notre histoire. Vous etes dans mes
prieres afin que vous retrouviez votre sante. Mboka Mosika est different des autres sites, car nous nous respectons beaucoup, peu importe nos divergences. Papa Faugus, vous serez
surpris si je vous disais qui je suis aupres de vous. Mais c'est du virtuel et que ca reste ainsi!



Auguy lebakata 18/07/2010 12:04



Messager, Bellak et conseil de frère, je suis flatés par vos écrits et  nous partagerons dans des prochains jours d'autres thèmes que je demanderais que les Congolais interviennent
avec esprit de justice, car subir deux injustices, celui de ton boureau et de ton juge est incompréhensible, quand à mosieur Pouko je le prie d'aller voir dans leur consulat si combien de fois
monsieur izeidi à mis pieds à Bangui, j'ai vu de mes yeux bokassa recevoir un sabre ou spectre sous les applaudissements des Centrafricains, Pouko a bien lu que molenga
m'a rassuré que cette histoire est connu de tous les musiciens qui étaient dans l'African fiesta entre 1966 et 1970 est ce que pendant ces années Bokassa était au pouvoir ou non, s'il était
au pouvoir et qu'il à organisé beacoup des fêtes comme aime les chefs d'états Africains,  Pouko nous à dit qui était  parmis ceux qui ont chassé Bokassa du pouvoir, parce qu'il
faisait quoi ?  la date  et l'heure porte peu sur le fait tant qu'i y a témoins, qu'est ce que tu dis alors des actes de naissances des gens qui sont nés vers une date non précise,
ne sont ils pas des personnes vivantes? puisqu'ils sont des illettrés  ou leurs parents? quel raisonnement  



Conseil de Petit Frere 18/07/2010 10:42



Vieux Faugus,


Nabanzi na nzembo Au Complet, olobaki LISOLO EZALI SE LISOLO, po na tangu moko namonaki lokola okomaki na kanda, nalingi olongola maloba wana ya kanda, nionso ezalaki kaka na cadre ya lisolo,
eloba Vieux Ngunza Karl i Bond, on ne choisit pas ses freres, mais Dieu les impose, en peu de mots j'ai tout dit.


Soki nalobaki mabe to nazangaki yo luzitu ebongi olimbisa nga.


Nakosenga na Nzambe asalisa yo, po na mbala ya sima toyoka ke ozongeli biso na nzoto kolongonu, nati maladie na yo na losambo pe na mabondeli, totikali na bino lisusu mingi te, bino bato oyo
Nzambe abeteli bino, ebongi apesa bino pe nzoto makasi, kasi okobika kaka na nguya ya ye moko Nzambe.


Soki nazalaka naboyebi pe bolingi ya muziki ya tangu na bino, pamba te, po Mama ya Leki na biso, azalaki mwasi na kati ya lisano na tangu oyo bino bozalaki kosala LOI na Kinshasa pe na
Mokili Mobimba ya Afrika pe ya Poto, ndenge ye moko Mama Leki alobaka, azalaki camarade ya makasi ya KATERINE NDOKI oyo bakumisaki na nzembo na OK JAZZ, Mama Leki na biso pe boyemba ye, kasi
nakotanga kombo te, po na suka ya la vie na ye akomaki mwasi ya Ministre moko na gouvernement ya President Marien Ngouabi, kasi biso tozali batu ya Congo-kinshasa, lelo Mama Leki akufa pe Papa
Ministre lisusu akufa.


Nasuki awa, lisusu Vieux Faugus, Nzambe atiya loboko na maladie na yo, pe lobiko eya noki noki.


 


Conseil de Petit Frere.



Messager 17/07/2010 22:35



Je ne pense pas que les congolais aient des leçons à recevoir de qui que ce soit.


En Afrique qui agit avant de réagir?. Aucun peuple.


Ne venez pas insulter les congolais sur ce blog.


L' injure d'Africana sera supprimée confomément à notre charte. il en est de même pour l'autre commentaire à caractère injurieux.


 


Messager



POUKO 17/07/2010 20:59



bonjour mon frere FAUGUS


  Comme je l'ai ecrit au Messager je te souhaite reellement un prompt retablissement .Et c'est sincere.Je n'ai pas comme but de m'acharner sur toi par rapport à l'anecdote Aujourd'hui
l'histoire se passerait au moment ou BOKASSA est devenu marechal.Avec tout le respect que je te dois ce serait en 1974.BOKASSA est devenu marechal en DECEMBRE 1974 C'est à dire au moment ou tu
n'tais plus dans L'african fiesta en me referant à ce qu tu viens d'ecrire  A moins que je n'ai rien compris


Sinceres sentiments de respect etbon courage face à la maladie


POUKO



Bellak 17/07/2010 20:44



Cher frère Faugus, cet « incident » est clos, je vous réitère mes respects et mon souhait d'une prompte guérison. Merci de continuer de nous faire partager votre expérience et votre vécu, ça n'a
pas de prix.


Bellak



auguy lebakata 17/07/2010 19:56



Messager: c'est un réel plaisir  pour moi de savoir qu'il y a quand même ceux qui veulent ma guerison tel que j'ai lu dans ton message, par contre à ceux qui ont levés leurs bouclier
contre moi parce que je ne raconte que des vérités, ne pouront jamais arrêter la vague des écrits qui se prépare par beaucoup d'artistes, si cela est à propos de ce que j'ai dis de ce qui se
passait dans notre ensemble cela n'est qu'un millième, il connaîtront d'avantage, je me suis posé deux questions sur les gens qui doute à mes écrits, pourquoi ils ne sollicite pas les témoignages
de ceux qui je cites  comme témoins? de deux,  pourquoi il ne se posent pas des questions de savoir pourquoi Pascal Rochereau faisait cela à son frère Faugus et aux autres
artistes? je trouves cela méchant de leurs pars, je continuerais les wee-kend à vous donner des anecdotes, si j'ai causé du tord à quelqu'un ou à son frère qu'il parle du mal que j'ai lui
ai fais. l'histoire reste histoire, j'étais chez molenga pour avoir plus de précision sur le sacre de Bokassa, il m a confirmé que c'était lors de son investiture en tant que Marechall, que
les mbokatiers m'excuse pour ce petit manquement, mais l'anecdote est vérifiable à tous les musiciens qui ont rejoint l'African fiesta de 1966 à 1971. encore une fois merci pour votre
souhait .



uguy lebakata 17/07/2010 19:32



Bellak, tes écrits sont tellement pertinantes et m'oblige à me taire, si j'ai dis que quand ils avaient leur esprits sein ils avaient leurs corps de saint, cela ne signifi que nos chehs
n'avaient pas la folie comme maladie déclarée, mais ils se rendaient fous par l'orgeuille ou  la prise de ? ? ? ? ? enfin de compte tu as raison. 



Messager 17/07/2010 17:51



A mes yeux cette anecdocte reflète la face cachée de nos dirigeants. Ces genres d'anedoctes ne sont connues par ceux qui ont côtoyé de près certaines sphères de pouvoir.Il en existe de tonnes
chez-nous et partout ailleurs.Il suffit de suivre les émissions de mémoire vivante à travers les radions étrangères pour constater que ce fait divers sur Bokassa est un fait banal par rapport aux
fasques de certains monarques et hommes politiques de l'histoire.


Ce qui compte c'est le fond de ce fait divers. Bokasa a uriné sur ses invités. Et Faugus insiste et cite un témoin: Seskain Molenga. Il peut se tromper sur la date et
l'événement. L'histoire n'est -elle pas remplie des dates contradictoires L'important c'est le fait.


Encore un conseil aux jeunes: on peut contredire les faits rapportés, les mettre en doute, tout en demeurant courtois. Avant de prétendre que ce que l'autre a avancé est faux, il faut être
certain de lui prouver le contraire .


Certaines contestations cachent un relent de vengeance .On dirait qu'il y a enguille sous-roche. Faugus a-t-il commis un péché en révélant certaines vérités sur ses relations avec Rochereau, qui
est au demeurant son frère de tribut?


C'est l'origine de la  levée des boucliers de la part de certains intervenants. Nous savons lire entre les lignes.


Bon retablissement à Faugus, qui a donné une leçon de générosté à de nombreux artistes sur ce blog. N'oublions pas que beaucoup de langues ont de la peine à se délier. Encourageons donc ceux qui
acceptent de s'exposer sur le blog.


 


Messager


 


 


 


 



Bellak 17/07/2010 16:40



J'ai toujours un mal fou à comprendre cette volonté de refaire une espèce de virginité à Bokassa. Je ne vais pas m'attarder sur le sujet ni sur la véracité de l'anecdote de M. Faugus, je souhaite
simplement dire que, ayant suivi à l'époque les frasques de Bokassa au pouvoir, le terme « fou » est, à mon avis, un peu flatteur. Encore une fois, ce n'est pas parce qu'il était drôle par
moments, qu'une de nos grandes artères portait son nom (baptisée sous Mobutu, ce qui est plus que douteux) qu'il faille l'absoudre. Nos dirigeants n'ont jamais eu l'intérêt collectif comme but en
arrivant au pouvoir ou, si mais ils sont tout de suite grisés par le même pouvoir et le petit peuple est le cadet de leurs soucis. Si Bokassa n'était pas fou, c'est encore plus grave,
c'est-à-dire qu'il avait dépassé les limites convenues de la folie et serait aujourd'hui un cas d'école. Avec tout le respect que je dois à notre frère Faugus à qui je souhaite un prompt
retablissement, Bokassa a fait beaucoup de mal à ses compatriotes, ses victimes n'aimeraient pas qu'on l'absolve sans procès, sous prétexte qu'il savait faire rire. Je ne suis pas d'accord et je
ne suis pas le seul.


Bellak



auguy lebakata 17/07/2010 10:27



Conseil d'ami et pouko, dans ma vie je me suis rendu 2 fois en centrafrique, une fois  avec Manu Dibango sur invitation de la Rotary club et la deuxieme fois avec l'African
Fiesta, vous pouvez avoir raison si vous me dite que  monsieur Faugus vous avez  confondu l'évenement par lequel vous étiez invités, je vous dirais oui peut être par ce que cela date de
longtemps, mais  qu'il soit pendant un tel ou tel évenement  car ils savaient en fabriqués, ce que j'ai dis reste vrais et il ya des témoins vivants, mon problème ce n'est pas
cela, mon problème est que nous devont accepter que Bokassa soit considéré comme un réel fou? alors là vous ne l'aimer pas, les Centrafricains n'ont pas déboullonné le monument de Bokassa
pour avoir par imprudence  mouillé ses invités  avec ses quelques gouttes d'urine, si j'ai parlé de cette anecdote c'était dans l'intention de démontré qu"il n'était pas fou comme
le docummentaire de la une avait confirmé, pour nous après ce geste malheureux que nous avions qualifiés de rigolo, il s'était excusé alors que si c'était un fou qui nous à fait cela,
il n'allait pas s'excusé, j'ai essayés depuis des jours pour vous démontrer que ce monsieur n'était pas fous, il à commis peut être autre actes plus grave que vous centrafricains n'ont pas
voulu   le pardonné, mais quand à notre incident, il était cloture le même jour, si vous l'aviez aimé ne fut ce qu' un peut, pourqoui ne faite vous pas la même remarque que moi que ce
monsieur n'était pas fou.  je vous demande un repis et nous recommencerons avec d'autres débats car durant trois mois j'ai mes scéances de Radiothérapie, donc il sera difficile pour que je
sois en contact permanent avec le blog car un repos est souhaitable; merci pour vos interventions et  pour avoir fait de sorte que Bokassa ne soit pas seulement ce que les gens
connaissaient de lui par la propagande parfois mensongère alors que moi un Congolais qui l'a connu aimait aussi ses coté positifs, je ne voudrais jamais suivre ceux là, Mwana mboka était ami des
Congolais, pensez un peu, quand nous peuples d'Afrique  auront des bon chef ? ils nous sont imposer et ils nous sont débarrasser par la volonte de X, qu'ont me disent que Mobutu à fait
ceci ou cela, je ne trouverais jamais un motif de laisser tomber mes souvenirs du Zaîre, comme celui de Lumumba et celui de M'zee car nous avions applaidient leurs venu, nous n'avons pas le
droit de les hairs par directive ou propagande.   



Mukendi wa Tshiyoyo 17/07/2010 09:40



Mon Cher Conseil de Frere,


Ces elections accoucheront de la fille ainee de l'opposition congolaise, je cite : L'U.D.P.S. des treize parlementaires.


Bravo pour ce rappel historique, V comme victoire.



Conseil de Petit Frere 16/07/2010 21:27



J'essaie de regrouper tous les articles ou vieux Faugus a intervenu, entre autres, en 1977, c'est l'annee qu'a eu lieu la 1e guerre du Shaba, d'apres l'article de notre soeur Claude Clo-clo,
vieux Faugus serait a Bandundu, en tant que Homme d'affaires et Homme Politique, Rochereau et Ya Mungul se rendent dans cette ville pour la propagande de la candidature de Ya Mungul, vieux Faugus
a cette epoque est proprietaire du dancing LE BAGATA dans la meme ville, chose confirmee par vieux Faugus lui-meme. Comme le sacre de l'Empereur a eu lieu fin 1977, vieux Faugus pourrait nous
dire exactement ou il se trouvait en decembre 1977, est-ce qu'il etait dans l'Afrisa ou dans les affaires.


L'orchestre African Fiesta Populaire, propriete de vieux Faugus, fonde apres son depart de l'Afrisa, en quelle annee cette formation musicale a vu le jour, puisque vieux Faugus n'a plus retourne
chez Mokitani ya Wendo (vieux Roche) jusqu'a ce jour.


1977, 78, 79 durant ces trois annees le Zaire de Mobutu a connu de grands bouleversements, les deux guerres du Shaba, la mort de Mama Sese Antoinette, la premiere ouverture democratique avec les
elections a tous les niveaux qui d'apres l'article de Claude clo-clo, vieux Faugus serait devenu DIGNITAIRE du MPR parti-etat. Et vieux Faugus a ajoute meme : si je n'avais pas quitte l'Afrisa de
Rochereau, je ne serais pas devenu Honorable, Homme d'affaires, proprietaire de LE BAGATA etc....


 


Conseil de Petit Frere



Messager 16/07/2010 19:41





Je vois que mon frère LEBAKATA persiste à nous prouver que son histoire est veridique.Pour qu’on soit d’accord, je n’ai à
aucun moment dit que BOKASSA était fou.Il pouvait par moment avoir des comportements à la limite de l’irrationnel.Mais le but de mes interventions est de démontrer que le fait qu’il ait pissé
sur ses invités,dont le frère LEBAKA pourrait n’être qu’une pure invention.(C’est volontairement que j’emploie ici le conditionnel).Il m’a été demandé mon âge au moment du sacre de
BOKASSA.Comme réponse,je dirais que je faisais partie des élèves et étudiants qui ont participé au soulèvement, soulèvement qui selon moi a sonné le début du déclin du régime BOKASSA.Et quand
il a été déchu j’étais à l’université de BANGUI .C’est dire si je garde des souvenir de cette epoque.Grand merci à MOLANGI YA PEMBE qui apporte de l’eau dans mon moulin en précisant qu’au
moment du sacre on ne parlait plus d’AFRICAN FIESTA NATIONAL mais plutôt d’AFRISA.Depuis le début je n’arrête pas d’affirmer qu’à l’occasion du sacre aucun orchestre étranger(non centrafricain)
n’a été invité.Le grand mélomane et surtout grand fanatique de la musique congolaise(pour ne pas dire zairoise)que je suis,se souviendrait du passage d’un SEIGNEUR TABOU LEY.Je suis prêt à
parier qu’AFRISA n’était pas à BANGUI pour le couronnement de BOKASSA et encore moins l’AFRICAN FIESTA D’où la remise en question de la véracité de l’anecdote Je laisse le soin aux autres de
juger BOKASSA s’ils le veulent bien qu’ayant beaucoup à dire.


      POUKO




Molangi ya Pembe 16/07/2010 12:06



C'est le 04 decembre 1977 que Bokassa se couronna Empereur, nous sommes a l'heure de l'Internet @, autre temps - autre moeurs, nous ne sommes plus a l'epoque ou un petit belge venu fraichement
d'Afrique disait a ses compatriotes : attention ne vous rendez pas en Afrique, ils ont une queue, ils mangent les gens, ils se transforment en lions...


C'est apres l'Olympia de 1970 que l'orchestre de Rochereau a change de nom de l'African Fiesta National le Peuple a l'AFRISA International (I.S.A.).


Mwana Mboka est devenu Empereur sept ans apres, jour pour jour,  l'Olympia.


Je me fais le devoir de raconter tout ca pour une comprehension.


Ba Ngembo Bana Bo Juger...


 


Molangi Ya Pembe



auguy lebakata 16/07/2010 09:10



Chers pouko et conseil de frère, vous aviez quels âges à cette date là, l'orchestre African fiesta n'était pas composé que de Faugus, Molenga est aussi à paris, poser à molenga une seule
question celle de savoir si l'orchestre African fiesta était au sacre de Bokassa, d'ailleur il m'a revélé il y a deux jours autre chose qui soutien ma these que nous ne pouvons pas qualifier nos
anciens dirigeants des fous, si vous voulez qualifier Bokassa de fou je le regreterais, Bokassa dans un esprit sein était un homme saint, puisque vous ne proposer rien je ne peux pas vous
raconter l'anecdote qui me fai dire que Bokassa n'était pas seleument méchant , il avait aussi de quoi le considérer aimable pour ceux qui l'ont côtoyé. rien ne peut être houleux puisque je
refuses qu'on qualifi un de nos dirigeant de fou. je m'arrête là definitivement.



POUKO 14/07/2010 21:38



Mon cher CONSEIL DE FRERE


  Je serais tres bref .L'orchestre AFRISA n'etait pas à BANGUI pour les ceremonies du couronnement de BOKASSA De plus jusqu'à la chute de ce dernier L'afrisa n'est pas venu en
CENTRAFRIQUE.Seul l'orchestre SOSOLISO etait frequent à BANGUI.Et pourtant meme pour son sacre BOKASSA ne l'avait pas invité.Si le seigneur TABU LEY confirme sa presence aux festivités du sacre
de BOKASSA(ce qui m'etonnerait beaucoup),je commencerait à accorder une miette de credit aufait que BOKASSA aurait pisser sur ses invités Sur ce salut



Messager 14/07/2010 21:13



Cher ami Pouko,


Merci pour la clarté de votre intervention.Nous sommes  persuadés que notre aîné Faugus va répondra à vos préoccupations.


Si nous avons publié son témoignage ce que nous l'avons trouvé crédible. ça fait plus de deux mois qu'il intervient sur le blog, comme vous-même, et nous avons fini par  trouver ses écrits
dignes de foi.


Sur ce blog, nous recevons par jour plusieurs dizaines d'informations envoyées par plusieurs sources et nous ne retenons que celles qui nous paraissent revêtir un certain intérêt et une certaine
crédibilité.Plusieurs personnes nous en veulent parce que nous laissons de côté leurs sujets. Vous qui êtes familier du circuit fermé du blog vous devriez en savoir quelque chose.


Si ce blog occupe la place actuelle au top des blog ,c'est suite  entre autres à notre flair dans le choix des sujets à publier.


 


Messager



Conseil de Petit Frere 14/07/2010 20:35



Mon Ami Poukou,


Vieux Faugus etait membre de l'orchestre de Rochereau, Afrisa, personnellement on m'a traite de tous les peches d'Israel pour cette histoire, mais je prefere suivre le debat qui s'annonce
houleux.


Conseil de Petit Frere.