Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Bonjour,

un commentaire vient d'être posté par Zéphyrin Kirika Nkumu Assana sur l'article Franck Wouters confirme l'interview de Verckys, sur votre blog Le blog de Messager

 

J'aimerais avant tout m'acquitter d'un devoir, celui de présenter à tous les Mbokatiers mes voeux de nouvel an. Je reste convaincu que l'année 2011 nous apportera beaucoup de bonnes choses et la réalisation de nos voeux.

Cela dit, je souhaiterais que nous commencions cette nouvelle année avec le changement de nos mentalités. Mbokamosika est un site entretenu par beaucoup de professionnels de la communication. Tout Mbokatier apporte sa pierre pour l'édification de ce blog. Notre blog n'a nullement l'envie d'engager la polémique. Olingi polémique kende kosala yango esika basalaka yango.

En ce qui nous concerne, tosalaka mosala ya mémoire collective pona culture ya mboka na biso. Nous le faisons dans la discipline, le respect mutuel et sans vouloir critiquer ou dénigrer le travail des autres. Si nous estimons qu'il y a eu des erreurs dans le travail fait par un Mbokatier, nous les corrigeons avec amour et de façon intelligente pour l'intérêt de nos lecteurs et nos jeunes qui veulent connaitre la culture de notre pays.

 L'exemple de l'enfant de YA MOti est vraiment frappant. Bongisa esika omoni ke basala mabe mais ko critiquer te, kofinga te, ko douter te na mosala esalemi na moninga kasi tuna motuna na yo na ndenge esengeli.

Nous ne sommes pas des politiciens congolais. Notre union doit constituer notre force. Ce n'est pas un péché de poser une question, mais il y a des questions tendacieuses. Un professionnel de la communication sait toujours quel genre de question on lui pose. Est-ce une question piège, une question fermée ou ouverte. Totika polémique, tosala mosala ya ko relever culture na biso.

Mbokamosika s'attire beaucoup d'ennemis à cause du travail qu'il fournit et de la prestigieuse position qu' il occupe. C'est bien de crier tout haut que ce que l'autre a produit, c'est du plagiat, mais toi, présente-nous ce qui est original. Les Latinistes disent NIHIL NOVI SUB SOLE (traduisez par il n'y a rien de neuf sous les cieux).

Tout ce que nous faisons a déjà été fait, mais nous avons l'obligation de l'améliorer. Nous bouchons les oreilles à toutes les critiques stériles, non fondées ou qui ne sont pas de nature à nous aider pour nous améliorer dans ce que nous faisons.

Le chien aboit, la caravane passe. Continuez na kolekisa tango na bino na ko critiquer Mbokamosika et vous allez vous engouffrer davantage. Avec l'aide de Dieu, nous contournerons tous ces obstacles et nous ferons des exploits. Soki commentaire  na ngai eswi yo, limbisa ngai pe meka ko changer pour 2011. A bon entendeur, salut!

 

Zéphyrin Kirika Nkumu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

muan'a mangembo 02/01/2011 18:57



Mes voeux pour Mbokamosika
Merci cher Zéphyrin de souligner la philosophie de ce blog où, nous essayons du mieux qque nous pouvons de transmettre nos souvenirs. S'il nous arrive de nous tromper dans nos analyses oou
propos, cela opart toujours d'une bonne intentioon. Et quand, l'un d'entre nous corrige un point de vue ou un propos, cella est toujours accepté avec humilité. Ainsi en a-t-il été de nos échanges
sur Rumbaya ou Arumbaya. Chacune de nos contributions part de notre vécu. Il se trouve que parfois, nous avançons des faits qui peuvent êrtre contredit par des téémoignages des ceux qui étaient
acteurs, mais cela n'enlève en rien,; à la qualité de ce que nous avançons, d'autant qu'il sert toujours remonter à la surface des souvenirs enfouies.
Voilà pourquoi, *en direction de notre fils Louis Yo, je voudrai souligner que nous acceptons en toute humilité ses encouregements. et c'est pour eux que nous écrivons. je m'enpresse cependant
d'ajouter que nous sommes tous comme des pectateurs d'un même évènement. Nos propos n'iront pas toujours dan s la même direction, mais ils peuvent servir de matériaux à de recxherches plus
approfondies, mais je suis sûr d'une chose, nous ne chercherons pas à mentir ou à traverstir la vérité.
Ce blog devra garder so statut de receptacle de nos souvenirs. Nous pourrions nous tromper surs les dates, les couleurs ou même sur certaines interprétations, mais nous partagerons cela avec
humilité. Bonne année 2011 à tous les mbokatiers et utilisateurs de ce blog.