Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager


Condamnation de l'attaque terroriste contre la sélection togolaise 

Luanda - Le gouvernement angolais a condamné avec véhemence vendredi l'attaque terroriste par le groupe FLEC contre la caravane sportive de la sélection nationale du Togo qui se rendait à la ville de Cabinda en provenance de Pointe-Noire en République du Congo pour participer à la Coupe d'Afrique des Nations Orange-Angola 2010.
             
     
Dans un communiqué lu par le ministre angolais de la Communication Sociale, Manuel Rabelais, l'exécutif considère l'attaque "d'ignoble" et "regrette l'existence de victimes", au même temps qu'il "réitère son total engagement dans la garantie de sécurité pour la réalisation de la CAN Orange-Angola2010 s'affirme comme un grand événement sportif et une manifestation d'amitié et solidarité entre les peuples africains. 
           

Le gouvernement angolais communique que le fait est survenu à 14h25, dans le tronçon routier Bicongolo et Chicucu dans la province de Cabinda, non loin de la frontière avec la République du Congo qui a provoqué neuf blessés dont huit Togolais et un Angolais.
            

"D'après la 2ème région militaire des forces armées angolaises, le groupe du Front de Libertation de l'Enclave de Cabinda (FLEC) qui a organisé cette attaque terroriste, était venu de la République du Congo d'où ils sont rentrés après avoir commis le forfait", ajoute le communique.
       

De son côté, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Gonçalves Muandumba, a regretté l'incident et a réaffirmé au nom du Gouvernement que ce qui est survenu n'affectait en rien l'organisation de l'épreuve.


"Nous avons renforcer et redoubler tout le mécanisme de sécurité de l'événement alors que nous avons toutes les conditions qui garantissent le succès, la tranquillité et la sécurité des personnes et des leurs biens prévus dans les plans dl'organisation", a affirmé le gouvernant.
            

Ce gouvernant, également  coordinateur-adjoint de la commission ministérielle de contrôle de l'organisation de la CAN2010 a assuré que les organes compétents travaillent pour établir le fait et que les coupables paient de leurs actes.
             

Selon lui, l'incident ne change pas le programme et le dimanche l'activité se réalisera comme prévu au moment où les autorités de la province ainsi que celles du COCAN local ont déjà contacté la direction de la délégation togolaise et malgré la tristesse, il y a compréhension et coopération pour surmonter la difficulté.


                                                                                                                            Angop
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article