Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

La mémoire comporte plusieurs aspects. Jusqu'à présent nous n'avions pas encore abordé une de ses facettes les plus pathétiques et les plus authentiques, à savoir la correspondance. On peut déformer un récit, comme nous l'avons constaté durant la commémoration du 40e anniversaire de la mort de Bavon. Mais on ne peut déformer une correspondance." Les paroles s'en vont, les écrits restent", dit-on.

Nous allons aujourd'hui prendre connaissance du contenu des correspondances que notre ami Clément Ossinonde entretenait avec les personnalités de l'industrie du disque. Que cette étape puisse inciter ceux qui gardent des correspondances et des lettres, et qui désirent les faire figurer dans notre mémoire collective, à les envoyer à Mbokamosika pour publication.

MSG

 

 

 

Messager,

Pour revenir à la genèse, et pour corroborer sur le contenu des bons  rapports d'antan entre organisations ou groupes des deux rives j'ai pensé t'adresser ci-joint, un échantillon des correspondances  que  j'entretenais avec Rochereau - Kiamuangana - Franco - Parions (en tant que président de l'UMC Union des musiciens congolais" ou animateur de l'émission Les COCO "club des orchestres congolais", A l'époque l'équivalent à Kin était "Place aux vedettes" qu'animait mon regretté  ami Simon LUNGUELA  et un peu . après LUKEZO LUANSI.. C'est aussi dire, si jamais le blog pouvait continuer, nous évoluer dans ce sens pour rapprocher les acteurs de musique des deux villes à travers diverses opportunités.

Clément Ossinonde 

 

Série de correspondances

1.

Directeur ISA NGWANDO

2.

Dr VEVE MATOMISA

3.

LUAMBO franco

4. 

MUNTU MBAMBI Dr PARIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SCORPION 15/10/2010 03:52



A l'attention de M. C OSSINONDE,


Je recherche les chansons du groupe LES NZOY (Trio CEPAKOS).


Merci d'avance



YA MOTI 31/08/2010 16:00



Chers Amis, je ne sais pas si vous vous rendez compte de la chance que nous avons au sein de notre blog, de bénéficier gratuitement l'accession d'un trésor enfoui de l'archive de l'administration
de deux unions de la musique congolaise. Franchement, je vous présente toutes nos reconnaissances à travers ces trésors, je vous dis Chapeau Mbuta Clément OSSINONDE !


Je me suis dit, qu'il est vraiment rare dans le monde starisé de la musique congolaise, de trouver de gens de votre humulité aujourd'hui, faisons une petite expérience, allons demander à son
homologue d'en face qui est encore vivant, de nous cèder quelques lettres de même type pour notre blog, vous verrez quelle sera sa réaction... Alors soyons reconnaisants à notre vieux qui malgré
son rang, nous fait bénéficier son savoir en partageant son vécu, ses archives qui nous donnent l'occasion de découvrir le niveau de la correspondance de nos leaders musicaux dont
certains ne sont plus de ce monde; nous découvrons en outre leurs styles littéraires.


Franchement, qui aurait cru lire un jour une lettre authentique de Franco et voir sa signature dans ce blog ? découvrir le fond de son expression littéraire ?


Laissez-moi de vous dire Monsieur CLEMENT OSSINONDE, Chapeau et un grand Merci.


YA MOTI  


 



Mayanga 27/08/2010 11:33



Correctif : lire Mbona à la place de Mboma


Mes plates excuses pour cette erreur.



Mayanga 27/08/2010 11:29



Je vais être concis et compris j'espère.


A messieurs Mboma Médard et Mpassi Grégoire, je leur demande de relire calmement et avec toute la concentration nécessaire, ma seule intervention à propos de cet article. Ne les connaissons pas,
je les crédite d'avance d'une honnêteté intellectuelle sans faille qu'ils useront,  j'espère,  pour s'excuser du temps véhément utilisé à mon encontre. Seul monsieur Yala
Maurice a compris le sens de mon commentaire et je l'en remercie car à aucun moment, je n'ai mis en doute les documents ou les écrits de mr Ossinondé. Au contraire, à la fin, je lui
demande de nous parler de Démon Kazanaut(c'est pour dire que j'ai confiance en ses connaissances). Je vous invite aussi, à relire mes interventions dans le fameux débat "Drums et Mi-solo",
toujours avec attention , car celà vous édifiera sur ma modération et ma tolérance. Un petit détail : je suis des deux Congo.


Quant à mr Ossinondé, je ne vois pas non plus, en quoi j'ai cherché la petite bête. Est-ce pour avoir fais allusion au titre de président de l'ujsc au lieu de membre permanent ? Dans mon esprit,
avoir fait ou faire de la politique, n'est pas répréhensible en soi. D'ailleurs, si nos ministres de la culture avaient votre envergure, la culture en général et notre belle musique en
particulier n'en seraient pas là aujourd'hui.


 



Messager 26/08/2010 22:03



Chers amis,


En ce qui nous concerne, nous trouvons que la publication de ces lettres est un événement unique sur ce blog. En effet, ces lettres nous renseignent sur un tas de choses. Elles montrent d'abord
comment les responsables de l'industrie de la musique travaillaient sur le plan adminsitratif, avec les différents styles pour chacun d'eux.


Ensuite, elles immortalisent les signatures de Franco, Seli-Ja, Parions,... que beaucoup d'entre-nous n'avaient jamais vues.


Enfin, elles nous donnent l'opportunité de rechercher ceux qui les écrivaient , en tant que témoins de notre histoire musicale. Combien étaient-ils remunérés? Etc, etc.


Ces correspondances recèlent beaucoup d'indices.Un grand travail d'analye peut s'effectuer à travers elles.


 


Messager



Kirika Nkumu Assana 26/08/2010 16:43



Félicitations à Mr Clément pour avoir gardé jusqu'à ce jours les correspondances qui datent de 1970 et 1974. Tu les as gardées non seulement pour toi-même mais pour la jeunesse de nos deux
Congo qui partage une culture commune. Aujourd'hui, elle peut prendre connaissance des échanges culturelles qui se faisaient entre les deux rives du majestueux fleuve Congo. Merci pour ta petite
bibliothèque.



MPASSI Grégoire 25/08/2010 23:49



Mt. MAYANGA, je vous écris de Brazzaville, puisque vous avez demandé notre avis. C'est ridicule de contester le contenu de ,ces  lettres qui à mon avis sont incomplètes . mr.OSSINONDE est
ici très  modeste et je me demande pourquoi doit-il se ridiculiser sur ce blog ? Mr OSSINONDE est un grand monsieur dans l'histoire de notre musique.et qui connait.  le mettre au défit
sur les musiciens de Negro Band qui ont longtemps évolué sous lui à l'UMC c'est vraiment ne pas le connaître, lui qui parle aisément des musiciens comme IZEIDI , ROSSIGNOL, FRANCO NICO DEWAYON
ESSOUS NINO TABU LEY etc comment ne pas le faire pour les musiciens de Negro-Band, lui qui a sillonner le monde avec plusieurs délégations, cuba, europe asie etc., qui a côtoyé tous les grands
musiciens des deux congo - Franco Nico Tabu Ley Verkis Nino Essous....depuis les années 50, car mr OSSINONDE n'est pas jeune, c'est un monsieur je crois de plus de 70 ans plein d'expérience Alors
un peu de sérieux Mr Mayanga, je me demande même comme l'a dit le prochain mbokatier si Mr Mayanga ,'est pas un des mbokatiers qui longtemps on attaqué sur les Drums et les Mi-solo, car je
reconnais la nature de leur message. toujours chercher à dénigrer à chercher la polémique inutilement, Le mal est où depuis qu'il écrit sur ce blog. Nous avons  besoin de la diversité et non
de la parole unique. Peut  être parce qu'il est de Brazza que vous agissez comme ça. Parlez nous de ce que vous savez sur la musique congolaise, les orchestres congolais c'est ce
que nous attendons de vous pour  informer les mbokatiers avec toute la courtoisie qui convient. Ne pensez pas que les mbokatiers sont des imbéciles pour ne pas analyser les propos
de haine. Merci et prenez conscience pour l'amour de Dieu AIMEZ VOUS LES UNS LES AUTRES VOUS ETES LES FILS D'UN MÊME CONGO



MBONA Médard 25/08/2010 23:00



Le Messager, je suppose que les mbokatiers qui se sont discutés longtemps sur les Drums et la guitare mi-solo reviennent déguisés pour chercher inutilement à charger   CLEMENT OSNONDE,
pourtant la mission du blog c'est de contribuer ou de complèter ce que un mbokatier à écrit, mais intervenir pour chercher la polémique par manque d'arguments ce n'est pas être courageux. A mon
avis il faut retirer si possible cet article qui veut encore nous conduire sur des attaques qui n'on rien à voir ici.


Pourtant à travers de nombreux articles que j'ai lu et écrit par OSNONDE sont très bien et nous informe sur beaucoup des choses que je connaissais pas. Alors le problème se trouve où Mr MAYANGA.
/? Ainsi notre pays n'a pu se construire correctement à cause des égarements de ce genre. Si quelcun n'a pas saisi l'esprit d'un article ou veut complèter ou obtenir de plus amples informations
pourquoi ne pas le faire avec courtoisie. LE MESSAGER SVP MIEUX D'arrêter ce thème dès maintenant salut



OSSINONDE 25/08/2010 14:08



Mon cher MAYANGA, à moins que vous cherchiez la petite bête , autrement en ce qui concerne les musiciens de Negro Band que vous citez, vous avez un article de moi sur le NEGRO BAND sur le bog.
Aussi je suis en mesure de faire la biographie de tous ces musiciens dont vous citez, pour avoir été président de l'union des musiciens congolais (UMC) Animateur de l'émission de Radio Congo "Les
Coco" (club des orchestre congolais) à l'époque où Simon LUNGELA (un collègue) animait "Place aux vedettes" sur la RNTC . Quant à L'UJSC je n'ai jamais été président, sur la lettre joint il est
bien écrit membre permanent (relisez) Qu'à cela ne tienne, le MESSAGER a souhaité ces correspondances, juste pour vouloir souligner la très bonne collaboration qui existait à cette époque entre
les organisations des musiciens et des jeunes(politique peu importe c'est l'histoire) des deux rives du fleuve Congo. ce qui n'est plus le cas maintenant. Preniez patience, au fur et à
mesure des possibilités du blog je suis en mesure d'écrire sur un tas des noms des musiciens des deux pays dans lesquels j'ai vécu et pour lesquels je me suis intéressé dès mon jeune âge à la
musique et à la jeunesse. 



YALA MAURICE 24/08/2010 09:33



Bravo mr Mayanga,


Est ce que mr OSSINONDE peut nous parler des musiciens de l'orch. NEGRO BAND?


MAX MASSENGO-DEMOND KAZANAUD-JEAN BAGAIN-KOUSSIKOU NEZY et bien d'autres,


                                                               Merci



Messager 23/08/2010 19:22



Mayanga,


J'interviens seulement sur un point. En attedant que Clément Ossinonde puisse répondre lui-même.


Effet, pour les deux Congo à une certaine époque, tout le monde était responsable politique. Toutes les fonctions étaient liées à l'appartenance politique. Un chef de bureau par exemple était en
même temps président sectionnaire du parti. Même le chef de famille était le chef cellulaire du parti.la famille ayant été la cellule de base du parti.


Tout le monde faisait partie du parti d'abord avant d'exercer ses fonctions. Le recteur par exemple était en même temps le président de je ne sais plus quelle rang du parti.


Pour les deux Congo, on vivait à la Soviétique. Le parti d'abord, le retse immédiatement après. Olinga olinga te oza na parti. Donc tout le monde faisait de la politique. Camarade au Congo
Brazza, et Citoyen au Congo Kinshasa.


Je voulais lever cette équivoque .


 


Messager



Mayanga 23/08/2010 01:45



Si le Messager l'accepte, je souhaiterais que monsieur Clément Ossinondé se présente de façon exhaustive auprès des mbokatiers car tout le monde ne le connait pas. J'ai déjà entendu ce nom à
l'époque à la radio de Brazzaville mais je ne savais pas qu'il a aussi fait de la politique puisqu'un document le mentionne comme président de l'UJSC(Union de la jeunesse socialiste congolaise).


Si par bonheur d'autres journalistes ou des personnalités de nos 2 Congo pouvaient intervenir de temps à autre sur ce blog dont l'audience ne fait que s'aggrandir, ce serait remarquable pour le
raffraichissement de notre mémoire collective.


PS:est-ce que mr Ossinondé peut nous parler de Démon Kazanaut, disparu mystérieusement(en tant que trafiquant dans le fleuve congo, parait-il)