Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Papa Messager,
Ndenge ndeko Pululu atangi kombo ya bus Pipinis, ekozala malamu, otutela biso nzembo ya Rochereau na Sam Mangwana  avec l'orchestre African Fiesta National "A LA SANTE", mpo na kati ya nzembo
oyo baloba TIKA NAMELA, NABIKAKI NA LIWA, NA AUTOBIS YA PIPINISI EEE MBULA ELEKI", mpo nakolakisa na bilenge ete, masolo oyo tozali koloba awa, ezali na source na yango.
Lisusu Papa Messager, losako esika ozali.
Mutombo wa Mpanya.




Depuis la publication de la première réaction de notre kulutu le major Mpika, nous avons fouiné dans notre mémoire en vue de trouver  par quelle chanson pourrions-nous lui exprimer nos respects. La demande de notre ami Mutombo semble être bien indiquée dans le mesure où la chanson à la santé est sortie au moment où notre kulutu entreprenait encore ses études( si nous nous trompons pas), et était très confiant, comme nous tous, en l'avenir de notre pays.
Nous estimons que cette mélodie ne manquera pas de lui rappeler de bons souvenirs.
Messager.


À la santé, par Rochereau et l'African Fiesta National
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Barros 20/08/2014 15:50

4 ans après le dernier commentaire,et 9mois après la mort de Rochereau, on se rend vraiment compte que les artistes ne meurent jamais. Rochereaufut immense et le restera à travers ses chansons, qu'il soit un modèle pour ceux qui se crient chanteurs et successeurs de Ley ..Les chansons de Rochereau étaient chantées d'une manière différente d'un album à l'autre: pas la même voix, pas le même rythme...c'était vraiment l'art de combiner les sons pour le plaisir de l'oreille

Luebo 25/02/2010 12:48


Ngoya oh! vieux Andele Maboke Ngaliema, nakanisi Congo, nakanisi mboka ya ba Nkoko na biso, mboka oyo babota biso, ah! soki mokili ezongaka lisusu na sima.


Richard Kasongo 25/02/2010 09:48


Oyo vraiment Afrca Fista avec le vieux Samuel Mangwana, al la sante nzembo moko etonda ba souvenirs ebele.. Merci Mbokamosika.-   Richard Kasongo.-