Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Bref  historique  du Terrain Mefe à Lemba 


En 1958 avant l’indépendance,  suis bénéficiaire d'un logement à Lemba , à l'époque rue Gonzi n° 595(zone annexe). Juste à côté de moi, un espace vert (terrain sablonneux avec des hautes herbes). Ai pris initiative d'extirper ces herbes avec feu de brousse et de transformer cet  espace en terrain de jeux foot. Ai formé les équipes de vétérans composées entre autres  de : ASSAKA,  NGINARO - MOMBITO - OPANGO - MANVUELA - DECORTE - KAPIA JEAN - MEFE - MOKABI - VEKESE - TROUET -- BIAKANA - COURANT - CAROL - MULUDIKI - BECAO - etc...etc...


En 1960, ai formé et encadré les Jeunes (12 - 15 ans) 

(En ce temps là aucun SHEGUE) " : Communes de LEMBA Nord et Sud - Yolo Nord et Sud - Matete - Kisenzo - Limete - Salongo (joueur Kabongo) - Righini - Selembao -  Ngaba – Ndjili. Ceci sans aucun moyen financier du régime Mobutu, ni des Sponsors, pas comme actuellement avec Bralima et Skol avec leurs musiciens. A chaque compétition, de ma poche, je payais les arbitres notamment INDIGWE, le catcheur.

Parmi les jeunes formés par moi, plusieurs ont évolué dans : DARING - DRAGONS - V.CLUB - HIMALAYA  - NOMADES  - ESPOIR DE LEO - 
Et chaque samedi, séance cinématographique : CHARLOT, MATAMATA - PILIPILI -  LAURENE ET HARDY .

Je ne voudrais pas être très long, grosso modo historique du terrain mefe à Lemba.

 
Si vous me permettez, à côté du terrain,  dans ma parcelle, je détenais un BISTROT (Nganda MEFE ya BANA LIPOPO). On savourait de la belle Musique de l'époque :  KALLE - FRANCO - VICKY - BANTOU DE LA CAPITALE - NEGRO SUCCES - NYBOMA -  MOPERO - NEGRO BAND - BUKASA - DE SAIO - PAUL MUNDANDA - TINO ROSSI - PATRICE ET MARIO - LINE RENAUD - EBOA LOTIN - ROCK A MAMBO - VEDETTE JAZZ - MICRA JAZZS - LOS ANGELES - DYNAMIC JAZZ LONINGISA - LUCIE EYENGA  etc...etc...
Avec comme DANSES : BOLERO - TCHA TCHA - RUMBA ODEMBA - TWIST - MERENGE
SLOW - POLKA PIKE - TANGO(spécialité de Maître TAUREAU - SUKAMI MARCEL - EMILE GENTIL DE Brazza (voir Clém. Ossin.)
Sans oublier des Jolies Femmes (des vraies sans perruque) chez MEFE : Bana MAMELO et autres.
Je crois vous avoir servi avec l'historique du terrain MEFE et suis à votre entière disposition pour tout autre renseignement ultérieur.


Vieux MEFE - securedownload-copie-6

 

 

Mama Egee

Commenter cet article

Martin 31/08/2011 03:02



LE GRAND REALISATEUR MANSEVANI SESEVI SEVA
Description:     Célestin S. Mansévani- biographie révisée
Biographie partielle de Célestin S. Mansévani
révisée.
Détenteur d‘un diplôme de cadre supérieur de télévision, option réalisation,
de l’ 'institut national de la communication ... de France et d’une de maîtrise en technologie de l’enseignement de l’Université Laval - Wikipédia au Canada, Célestin S. Mansevani ou Célestin S.
Mansévani, alias Second, alias Pape, s’est établi à Montréal depuis 1987. Il y possède sa propre maison de production Afroglobal qui se spécialise surtout dans l’écriture de scénarios. Il a à son
actif une dizaine de projets de films de fiction dont des longs métrages, télé-séries à l’américaine ainsi que des contes africains.
À titre d’auteur scénariste, il participe depuis 2002 au concours de WriteMovies.com - concours Los Angeles s’adressant à tous les auteurs du monde, toutes disciplines confondues. Il a été
respectivement gagnant du 3ème Prix du meilleur scénario· contests/contest #18 results.htm, gagnant avec mention honorable du meilleur scénario contest #13· Untitled Document, finaliste lors du
WriteMovies.com International Writing Competition #10, finaliste du CONCOURS TALENTSCOUT INTERNATIONAL MANAGMENT 2005 pour le scénario du projet de la télé-série HOMO SAPIENS- une comédie
(35 épisodes) et demi-finaliste avec Que Sera Results - International Writing Competition #11
À titre de réalisateur, en 1996, il a conçu et coordonné la production d’une série documentaire de treize émissions intitulée «Montréal au pluriel » sur les communautés culturelles de Montréal,
qui a été diffusée sur CF Cable - Wikipedia, the free encyclopediaen 1996 et rediffusée en 1997.
En 2008, il a réalisé un film documentaire sur vidéo de 120 minutes intitulé «Les Frontières africaines d’Israël » - Voir sur le site Reunification Israel et Joseph - Accueil/
Entre 1971 et 1982 à l’ex-Télé-Zaïre, après avoir obtenu un diplôme d’assistant à la réalisation et à la production à Office de radiodiffusion télévision française - Wikipédia., il a débuté à
Télé-Zaïre comme assistant à la réalisation (1971-1973) Il était entre autres chargé de la mise en ondes, dont je jour du fameux combat du siècle Ali-Foreman. Devenu réalisateur en 1973, il a été
réalisateur coordonnateur de bien de grands événements dont la 1ère Visite de Jean-Paul II, l’inauguration de la station satellite de N’Sele (1978), les obsèques du feu Marien Ngouabi - Wikipédia
à Brazzaville(1978), celles de feue l’épouse du président Sese Mobutu (1977), l’inauguration de la Cité de la Voix du Zaïre (1976) et autres. Il a eu, parmi ses nombreuses relations, Maître José
Patrick Mayidika Ngimbi
et Nicolas Bayona Bamenga qu’il a connus au COLLEGE NOTRE-DAME de Mbansa-Mboma où il a fait ses études secondaires gréco-latines, ainsi que feu le général Marc Mahele Lieko Bokungu - Wikipédia,
un ami de jeunesse
Avant Télé-Zaïre, Célestin S. Mansévani a été auparavant secrétaire communal Ndjili - Wikipédia
1971 – 1982 : Ses belles années à Télé-Zaïre
Au plan de mes responsabilités administratives
En janvier 1970, suite à un concours auquel Célestin a participé par aventure, il s’est retrouvé à Paris en France où il a effectué un stage d’assistant à la réalisation et à la production à
Office de radiodiffusion télévision française - Wikipédia. Après avoir obtenu son diplôme, il est rentré au Congo et il a débuté à Télé-Zaïre comme assistant à la réalisation (1971-1973) Il était
entre autres chargé de la mise en ondes, dont je jour du fameux combat du siècle Ali-Foreman. Il a été confirmé réalisateur en 1973. Il a alors élu domicile à Limete au pont vers Mombele où il
s’est vu attribuer le sobriquet de «Casque rouge» ! Il a d’ailleurs souvent bavardé avec feu Nico Kasanda - Wikipedia, the free encyclopedia, son idole de jeunesse, devenu son voisin de quartier,
avec qui il est devenu copain. Il dit avoir essayé en vain de l’inviter à la télévision pour relancer sa carrière. Célestin S. Mansévani a ensuite été promu chef de la réalisation des programmes
télévisés en 1975, poste qu’il a occupé jusqu’en 1982. Pendant ces années, il a couvert bien de grands événements dont la 1ère Visite de Jean-Paul II
l’inauguration de la station satellite de N’Sele (1978), les obsèques du feu Marien Ngouabi
à Brazzaville(1978), celles de feue Maman Antoinette Mobutul (1977), l’inauguration de la Cité de la Voix du Zaïre (1976) et autres. C’est une époque où j’ai renoué avec des amis et condisciples
d’enfance devenus des sommités, tels maître José Patrick Nimy Mayidika Ngimbi, maître Nicolas Bayona Bamenga et feu le général Marc Mahele Lieko Bokungu - Wikipédia. Il s’est tant de nouvelles
relations son meilleur ami et regretté Jean-Marie Gomba, alias Col Canto, secrétaire de M. Libetrau, P.D.G. de la Brasseries, Limonaderies et Malteries "Bralima" S.A.R.L. .... C’est surtout, il
faut bien l’avouer, grâce à seses succès avec le groupe Salongo que son cercle de relations s’est considérablement élargi, ce qui lui a valu les surnoms de «Pape», gracieuseté de Fabien Yane Sa
Oti, caméraman affecté à la présidence de la République et de «Monument» de la part de Sylvain Konzi wa Nzale, un autre caméraman avec qui il tournait souvent en extérieur et avec qui il a vécu
des situations à risque dont une à leur retour de Mbuji-Mayi où ils avaient été sans ordre de mission, provocant l’ire de «Bourrage», leur directeur de l’époque, et une autre à la résidence du
président Litho Moboti dans des conditions analogues.
En ce qui a trait à ses relations avec les artistes
Célestin Mansévani a été scénariste, metteur en scène et réalisateur à Télé-Zaïre à sa belle époque des années 1971 à 1982. Beaucoup de compatriotes l’ont connu en lisant son nom qui appaissait
sur les génériques de ses réalisations avec le groupe Salongo (Théâtre de Chez-Nous) aux côtés de feu Tshitenge N’Sana. Mais «Vieux Van», un autre surnom, venant de Papa Wemba, était plus connu
des artistes qu’il côtoyait tous les jours ! C’est lui qui diffusait Zaiko avec Mashakado Mbuta et Likinga, réalisé par Lutu Mabangu au studio de la RENAPEC. C’est lui qui ai guidé les premiers
pas de Mpongo Love (Ndaya et cie ; Rebé et cie) à l’écran à la demande de Deyes Empompo Laway, un ami. Tshitenge la désignait d’ailleurs par «Muana na yo Mpongo Love» Il a réalisé Télé-Dimanche
(au début avec Lukunku et Mombong N’Kerr puis avec d’autres dont Ali) et l’émission Chronique musicale de 1972 à 1981, animée successivement par Kalonji Ngoy et Lukezo Luansi. Il a vu défiler
tant de musiciens! Il a eu à faire avec Verckys Kiamuangana, son le studio 8 pistes et les Éditions Vévé de la rue Eyala ainsi que les distributeurs Parions Mondenge, Moninga et Alamoule. Il a
été témoin des dislocations et naissances de tant d’orchestres : Thu Zaïna, Simba, Bella-Bella, Bella Mambo, Les Kamale, Lipua-Lipua, Empire Bakuba, Viva la Musica, Bakuba Mayopi, le Trio
Madjesi, Yoka Lokole, Etumba na Ngbaka, Isifi Lokole, Le Trio Dasufa, Langa-Langa Stars, Les Casques Bleus ! Ceux qui ont vu sur les écrans des clips d’artistes tels que Rocherau Tabu Ley (Nzale
et Mosekonzo), Simaro Masiya Lutumba (Fini nazali innocent et Mabele), Papa Wemba (Gina et Analengo), Lita Bembo (Souci et Nostalgie), Abeti Masikini, Evoloko (Eluzam), Teddy Sukami, (Bongo
Bougé) Kanda Bongo-Man, Abumba, Yenga Yenga, Rachid King, Le Chem-Chem Yetu, Wuta Mayi, Souzy Kaseya, Dindo Yogo (Lola Muana) Edith Leffel (de passage à Kin) Saak Sakoul, Kuyena Muzita, Johny
Bokelo.
et tant d’autres, doivent s’en rappe



paulin 27/08/2011 23:19



En tout cas mon kulutu , je te remercie vraiment au fond de mon coeur pour nous avoir donne un apercu de ce que vous avez fait , encore une fois merci beaucoup parce que vous vous debattiez
seul  sans aide a gauche, ni a droite , ni meme au centre,mais sache que durant ce temps la si vous etiez honnete, vous pouviez meme vendre ce terrain la comme fut les cas des commissaires
de zone de la deuxieme repubblique qui furent des grands champions dans ce domaine des ventes des terrains, mais comme vous aviez une idee precise sur votre tete pour l'encadrement de la jeunesse
de kinshasa et non seulement de Lemba, mais pour nous rememorer encore des souvenirs j'aimerais par consequent que vous ayiez l'amabilite de publier encore une fois quelques photos ou on verra
des vieux joururs qui ont fai la gloire tel que vous l'aviez souligner les Bekaos, le gardien Carolle et les autres, je suis un natif de barumbu et on jouait quelques fois sur ce terrain