Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

Barack Obama et les Démocrates ont perdu les élections des US de mi-mandat. Mais ce qui a étonné c'est le ton et la violence adoptés par ses opposants Républicains. Une attitude qui a contrasté avec l'espoir occasionné lors de son élection , il y a deux ans, à la présidence américaine.

Après seulement deux ans, l'enthousiasme a cédé le pas au mécontentement. La crise économique (plus de 10 % ce chômage) a ressuscité les vieux démons. La sympathie à l'égard du nouveau locataire s'est effritée. Le Sud a repris ses relents racistes. Chasser la naturel , il revient au galop.

 

Barack Obama, Joseph Kabila: même sort.

 

BarackObama2005portraitJOKA

La situation d'Obama ressemble à celle de Joseph Kabila en RDC. Le rejet dont il est actuellement l'objet aux USA résulte plus de ses origines que de son action politique.

A l'instar de Joseph Kabila en RDC, Barack Obama est considéré comme un USURPATEUR par bon nombre d'américains. Son nom à consonance musulmane et ses origines Keyannes le font toujours passer pour un étranger, surtout en cas de crise.

Le problème d'Obama, tout comme celui de Joseph Kabila est qu'ils n'ont pas encore conquit les coeurs de leurs concitoyens. Gagner les élections est une chose. Conquérir les coeurs de la population en est une autre. Au lendemain de sa défaite, Obama a admit avoir perdu de vue le lien avec le peuple. Lui qui est considéré comme l'un des orateurs les plus brillants de l'histoire des USA n'arrive plus à "vendre" aux américains l'action de son gouvernement.

Or, en politique, lorsqu'un leader réussit à conquérir les coeurs de la population, celle-ci a tendance à fermer les yeux sur ses défaillances. Dans le cas contraire, la tendance à l'exaspération et à l'agacement, quelle que soit la valeur intrinsèque du leader politique.

 

Messager

Commenter cet article

Messager 09/11/2010 06:23



Bebela,


Nous avons pris acte de vos excuses. Comme nous l'avons déjà dit, vous êtes libre d'exprimer votre opinion, quelle qu'elle soit, mais en des termes courtois. Conformes à l'esprit de notre blog.


Messager



BELELA 08/11/2010 19:46



De grâce pardonnez-moi pour l'utilisation du mot stupide qui a mon entendement n'avait rien d'injure, sinon synonyme d'aléatoire, autrement le reste ne change pas. Le cas KABILA m'a toujours
interpelé lorsque les congolais s'en plaignent. Tout s'est passé comme par enchantement à leur yeux, personne à l'époque n'a osé levé le doit, un mutisme total. A qui doit on en vouloir
maintenant, sinon aux congolais eux-mêmes. ASSUMONS en attendant de rectifier le tir très prochainement. Autrement, nous en arriverons au cas OUATTARA en Côte-d'ivoire, aujourd'hui réglé.
Un gâchis pour la guerre qu'a connu le pays. Il y a lieu donc de tirer les leçons de ce qu'à vécu la Côte-d'Ivoire. 


Désolé, cher L SHANGO, Il y a pire ennemi que nous-mêmes, personne n'osera nous imposer sa loi si nous-mêmes formons un bloc contre l'ennemi, d'où qu'il vienne. Ma réaction, vous ne pouvez pas le
savoir, est surtout relatif à notre propre position, loin d'aller au-delà de nos frontières. 



le guy de 08/11/2010 12:15



cet homme-là (kanambe) n'est pas des nôtres. c'est un sujet rwandais.


il est temps qu'il s'en aille sinon , il sera arrêté mort ou vif.


cessez de comparer l'incomparable!



Messager 08/11/2010 10:11



BELELA,


Je tiens d'abord à vous signifier que ce blog n'est à la solde d'aucun courant politique .Nous  sommes libres de nous y exprimer librement. Mais dans le respect des uns et des autres, en
évitant les injures et les écarts de langage.


Je reviens à mon sujet pour vous informer que je connais très bien l'histoire d'Obama et surtour celle de mon pays. Si vous consultez les articles antérieurs de notre blog, vous verrez que nous
avons été parmi les premier à prédire et à souhaiter la victoire d'Obama aux USA.


Pour étayer mon propos, je dis qu'OBAMA est actuellement victime des considérations d'ordre racial. Il est un fait qu'il est un des brillants prédidents que les USA aient connu. Son échec aux
élections de mi-mandat est dû plus à ces consdérations raciales qu'à autre chose. Personne n'a jamais remis sa nationalité américaine en doute. Mais une bonne partie de l'opinion le considère
comme musulman et d'origine africaine.


Ceci étant, son rejet est dû plus à ses origines qu'à ses compétences m'a rappelé le cas de Joseph Kabila, dont les origines douteuses ont toujours été une source de rejet de la part d'une bonne
partie de la population congolaise.


On peut gagner les élections une , deux ou mille fois, mais on ne peut forcer l'opinion de la population. Vous voulez me dire que le fait d'avoir gagné les élections rend Joseph Kabila plus
congolais que l'opinion ne le pense?


C'est pourquoi j'ai dit que gagner les élections est une chose, mais conquérir les coeurs de ses concitoyens en est une autre.


Si vous trouvez stupide de lier les origines douteuses d'un politicien à son action politique, tel n'est pas le cas de nombreux congolais, jaloux de leur nationalité.


Si les vrais congolais n'ont rien pour la RDC, qu'ont alors fait les prétendus congolais? Sur ce blog j'avais posé la question de savoir ce qui avait changé dans ambassades. Avez-vous vu les
réactions.


Qu'est- ce qui a changé en RDC?


 


Messager


 



BELELA 08/11/2010 04:39



Surprenant, que vous annonciez les cas similaires de OBAMA et KABILA, alors que dans le corps de l'article vous n'étayiez que le cas OBAMA sans celui de KABILA, notamment en ce qui concerne les
origines.


A mon avis, il ne se pose aucun problème sur la nationalité de l'un ou de l'autre.  Par contre le problème des deux se situe absolument au plan ECONOMIQUE; Se sont les problèmes économiques
et sociaux qui sont à l'origine de diverses interprétations, car si les deux pays n'étaient pas dans la crise aigue, rien ne se passerait en ce qui concerne ce que vous nommer USURPATION


Autrement, OBAMA est né d'une mère américaine et d'un père africain : libre pour lui de prendre la nationalité de son choix AMERICAINE ou KENYANNE voire la double nationalité si cela est
possible; Libre également d'accéder à toutes les instances de l'administration américaine; (le contraire c'est simplement de la calomnie, le racisme, comme il a toujours existé aux USA)


D'ailleurs le fait de prendre la nationalité américaine, quelque soit vos origines, vous donne droit à tout (les citoyens américains sont tous d'origines étrangères blancs et noirs)


KABILA, on le sait, est né d'un père congolais de la RDC, peut importe l'origine de la mère; d'office il est CONGOLAIS et selon la constitution libre d'accéder à des instances suprêmes, dans le
cadre des élections libres (il venait d'être voter par le peuple congolais et s'apprête à se faire élire très prochainement) Où se trouve donc la confusion ? Est-ce prendre le peuple congolais
pour dupe ?


Quoi qu'il en soit, si KABILA pouvait être d'origine étrangère, à partir du moment où il a obtenu la nationalité congolaise, rien ne lui empêche d'accéder aux instances suprêmes; Plusieurs cas
existent dans le monde. Le cas de la FRANCE avec SAKOZI est bien palpable (d'origine hongroise) Il en sera de même pour un africain noir devenu français de briguer la présidence de la république


JE TROUVE STUPIDE TOUT LE PROCES QUI EST FAIT A KABILA SUR SES ORIGINES


LES PRETENDUS CONGOLAIS D'ORIGINE QUI ONT DIRIGE CE PAYS DEPUIS L'INDEPENDANCE EN 196O ONT LEGUE QUOI DE STABLE. L'ON DEVRAIT JUGE KABILA SUR SON PROGRAMME DE TRAVAIL, NOTAMMENT SES ECHECS, SI
ECHECS IL EN EXISTENT, C'EST TOUT; LE RESTE N'EST QU'AFFABULATIONS 



L.Shango 07/11/2010 17:15



Bonjour Le messager,nazali kosenga na ba ndeko nionso oyo balandaka pe batangaka tango nionso blog na biso na kombo ya mboka mosika que nazali toujours koluka moninga moko natangaka na ye kelasi
moko precisement na St Charles Lwanga na commune ya Barumbu ,na kombo ya Bikoko Charles vers les années 68 ti 71 tozalaka na ye classe moko na 1e pe 2e Cycle d'orientation,je crois aussi que
azalaki pe kaka mua na commune ya Barumbu mosika te na ecole yango.Oyo ayebi esika azali,to ye moko soki akotanga yango ameka ko repondre ngai kaka na canal ya blog na biso Mboka mosika. Merci



Messager 07/11/2010 13:10



@ chers amis et frères,


Tout peut être comparé à condition de bien spécifier le contexte. La comparaison entre Obama et Kabila se limite au rejet auquel tous les deux sont l'objet auprès d'une part de leur opinion
publique.


Les deux sont considérés par une partie de leur populations respective comme étant d'ORIGINE DOUTEUSE, donc comme étant des USURPATEURS. C'est sur ce point précis que j'ai établi ma comparaison.
Et je défie quiconque de me prouver le contraire .


Lisez la presse américaine et les commentaires des analystes avisés pour savoir ce qui se dit actuellement sur Obama par les américains.


Si on ne peut comparer Obama et Kabila sur tous les points, on peut cependant les comparer sur le rejet basé plus sur leurs origines que sur action politique.


En ce qui concerne la démocratie en RDC, est le fruit du manque de maturité de notre "classe politique". Kabila est arrivé au pouvoir de la manière que l'on connaît. Mais s'il est en voie de
s'éterniser au pouvoir c'est avec l'appui de nos politiciens.


Nous devrions analyser la situation politique de la RDC d'une manière désintéressée. Sans passion. Sinon nous ipasserons d'une dictature à une autre.


Que fait notre classe politique actuellement pour assurer l'altermance lors des prochaines élections? A mon avis rien. Et nous allons encore pleurnicher , par manque de vision.


 


Messager



Jerome 07/11/2010 11:57



Cher frère, comparons les comparables, Obama est Américain, il est citoyen d'un pays démocratique, qui respecte l'être humain et la vie humaine. Il a un passé vérifiable, n'importe quel Américain
a le droit de consulter des archives sur ce Monsieur. Humainement, il est intelligent, il a une vie de famille, etc. Le contraire de tout ce que représente "Kabila".


Les élections au Congo? Vous y croyez? C'est une comparaison grotesque, cher frère.



Kaba 06/11/2010 20:22



Bonsoir Messager.


je viens de lire avec intérêt l'article qui parle de la défaite éléctorale de Obama et son camps aux USA. Loin de moi l'idée de polémiquer,je pense pour ma part que la comparaison que vous faite
entre la situation de Obama et "Kabila" est hasardeuse pour plusieurs raisons. D'abord les USA ne sont pas à comparer au Congo dit démocratique. Si Obama assassinait ces concitoyens comme le fait
"Kabila" à l'égard des congolais,Obama ne serait pas là où il est aujourd'hui. Ensuite Obama est arrivé au pouvoir par les urnes alors que "Kabila" a utilisé d'autres voies que les urnes. Aux USA
ce sont les concitoyens d'Obama qui ont le pouvoir,le vrai. La preuve est qu'ils ont infligé à Obama une sanction politique qui l'oblige de cohabiter avec la droit. Au Congo rien de tel ne peut
arriver. Enfin Obama est un démocrate et "Kabila" est non seulement anti-démocrate mais aussi un agent étranger qui a recu une mission spéciale dans le pays où il prétend être réssortissant. La
liste est très longue mais je préfère m'arrêter là. Donc,comparer Obama à "Kabila" peut même être considérer comme une injure à l'endroit du président américain. Merci