Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

 

"Au Kivu, on viole et massacre dans le silence"


Aupres-des-femmes-violees-du-Nord-Kivu article main

Une femme victime du viol et son bébé au Kivu


LE MONDE | 25.12.2012 à 14h16 • Mis à jour le 25.12.2012 à 17h54Par Muhammad Ali, Yamina Benguigui, Jacques Chirac, Abdou Diouf, Valérie Trierweiler

 

 

A l'est de la République démocratique du Congo (RDC), soit au coeur de l'Afrique, cette région est l'une des plus belles du monde. Autour d'un lac, des cultures montent en terrasses jusqu'au sommet des collines. Eau, soleil, terres fertiles, le Kivu aurait tout pour vivre heureux.

Hélas pour lui, son sous-sol regorge de matières premières. Principalement la cassitérite, un minerai dont on tire l'étain. Mais aussi le coltan, autre minerai recherché. Et bientôt le pétrole, qui vient d'être découvert. Attirées par ces richesses faciles, des bandes de mercenaires et de pillards de toutes sortes écument le territoire depuis des décennies et martyrisent les populations.

De temps en temps, des voix s'élèvent. De temps en temps, le calme revient. Et puis recommence le silence. Et reprennent les viols et les massacres. Pour tenterde limiter ces atrocités, l'ONU a envoyé sur place, en 1999, une force de paix qui compte aujourd'hui dix-sept mille soldats. Rappelons que ces dix-sept mille casques bleus y sont au nom de la communauté internationale, c'est-à-dire en notre nom.

Mais, faute d'application réelle de son mandat pour intervenir, ces dix-sept mille soldats regardent et constatent. L'horreur, ces derniers jours, a franchi un nouveau degré. Des escadrons, dont le groupe baptisé M23, font des incursions à Goma et sèment la terreur dans sa périphérie. Ils portent de beaux uniformes et brandissent des armes neuves.

D'où viennent-ils ? Ils ravagent et ils tuent. Et ils violent. Ils violent par centaines de milliers les femmes et les enfants pour terroriser la population. Ils violent pour détruire. Ils violent pour arracher à jamais les identités. Et les enfants qu'ils n'ont pas massacrés, ils les enrôlent de force.

Et, pendant ce temps-là, les dix-sept mille soldats de la Mission de l'ONU pour la stabilisation en RDC (Monusco) attendent une résolution du Conseil de sécurité qui leur permettrait d'agir. Connaissez-vous le Kivu ? Un drame s'y joue. En ce moment même. Avec déjà des millions de morts et d'autres millions de vies dévastées.

Un drame que la communauté internationale pourrait arrêter. A l'instant. Il lui suffirait de donner l'ordre aux dix-sept mille soldats de faire leur métier et deremplir leur mandat. Leur métier de soldat. Et leur mission de garantir la paix et la dignité de l'espèce humaine.

Signataires : Muhammad Ali, fondateur du Muhammad Ali Center ; Robert Badinter, ancien président du Conseil Constitutionnel ; Yamina Benguigui, ministre de la Francophonie ; Jacques Chirac, ancien Président  de la République Française et président de la Fondation Jacques Chirac ; Rosario Dawson,comédienne ; Jonathan Demme, réalisateur ; Abdou Diouf, ancien Président de la République du Sénégal et Secrétaire Général de la Francophonie ; Eve Ensler,auteur et créatrice des V-Day ; Leymah Gbowee, prix Nobel de la paix 2011 ;Stéphane Hessel, ancien ambassadeur de France ; Angélique Kidjo,Chanteuse ; Claude Lanzmann, écrivain et réalisateur ; Federico Mayor, ancien directeur général de l'Unesco ; Denis Mukwege, gynécologue, prix des droits de l'Homme des Nations Unies ; Thandie Newton, comédienne;  Erik Orsenna,écrivain, Atiq Rahimi, écrivain, Jean Christophe Ruffin, écrivain, Mahamat Saleh Haroun, réalisateur, Valérie Trierweiler, ambassadrice de la Fondation Danielle Mitterrand

 

.

Commenter cet article

Eyinda 28/12/2012 19:09


Panique à Kinshasa


Kabila aurait envoyé des troupes en Centrafrique, affaire à suivre...

Serge - kongo na biso 27/12/2012 15:10


Mbote ba ndeko,


Soudainement ils se réveillent comme s’ils
étaient hypnotisés, le signe indien continu à hanter l’Afrique centrale juste comme Mobutu l’a prédit le jour de l’assassinat du président Habyarimana. Le vieux léopard a pleuré toute la nuit… Il
a prédit que l’Afrique plongera dans une longue guerre… et cela continue jusqu’à ce jour mais est ce qu’on doit se réjouir de ce qui se passe au RCA ou on doit mesurer l’ampleur de ce qui nous
arrivera de ce conflit ? Il faut se préparer de la vague des gens qui vont fuir RCA pour se refugier à RDC et ensuite ça sera une autre raison pour que la RCA entre dans notre territoire
sous prétexte de Kagamé « nous poursuivons de génocidaires etc. » pouvoir ya Kinshasa eza kokoma makasi pona lokoso ya bana mboka, po bakende soit disant na pourparler ya Kampala, ba
parlementaires baza kosenga bapesa bango $30.000 par tête alors ke peuple aza kozanga mbongo ya ko fêter nango Noël na Bonané.


M23 = CNDP = RCD d’où on voit directement la tête
de Ruberwa le sorcier a longue cuillère.  


Monusco ? Boyokaki te JP Epenge na France
24 : « …Bosco Ntaganda azalaki kobeta tennis paisiblement na bakonzi ya Monusco kuna na Kivu… » Eza kaka
pasi.


Merci na ba signataires.


Boboto ô mboka yo.


Serge – Kongo na biso

Eyinda 27/12/2012 09:47


En clair la chute imminente de Bangui entrainera ipso facto des complications incalculables  au pouvoir de Kinshasa si pas sa chute, wait and see !

Africana 26/12/2012 17:19


Personnellement je ne vois pas mais je sens, c´est maintenant qu´ils commencent à voir, et bientôt la Centrafrique va tomber, le vendu Bozizé allié de Kinshasa prendra le chemain de l´exil, alias
Joseph Kabila, tout cela ne sent pas bon pour vous à l´aube de 2013, Mutoto ya Rwanda KEBA KEBA eza koya eeee.....