Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

j'avais onze ans quand j'ai rencontré ce leader politique mal compris, en visite dans la commune ruashi à lubumbashi avec l'Abbee Fulbert Youlou President du Congo Brazza de l'époque.Ils s'arrêtèrent à la place du Marché au quartier 1,je m'avançai pour le saluer,et lui soumettre une Doléance comme quoi:  les bus cessent leurs navettes ville-Ruashi et nous avions toujours problèmes pour  rentrer après des matchs de football à l'unique stade Léopold 2(actuel stade Mazembe) de la commune Albert(Kamalondo)!

Tshombe me tint la main et me demanda: est- tu supporter de quelle Equipe? Je répondis: Saint Eloi (lupopo), et lui me répondit: qu'il aimait bien Vaticano,et il surenchérit : la semaine passée nous vous avons battus ! je lui répondis:l'arbitre a validé un but hors jeu! et il éclata de rire en disant: vous les  Tina Mavana(chanson fétiche de Saint Eloi a l'époque), vous n'acceptez point une defaite! et Apres il m'assura que d'ici deux semmaines je verrai un changement !si rien ne se fait , dira -t il, venez à La résidence officielle!  oui! repondis- je,  je viendrai avec Papa Mundamba! il éclata de encore rire : tu connais aussi papa Mudamba? tu es malin toi! ( Papa Mundamba était originaire de Stanleyville, chauffeur de la présidence Katangaise aimé par Tshombe,et vivait à la commune Ruashi).

Il me fit une promesse qu' il enverra papa Mundamba venir me chercher,un de protocole prit l'adresse de notre maison-!

Ainsi la Ruashi eut droit à l 'extension de l'horaire gerobus dont la dernière ronde finissait A 22H au lieuà  de finir 20h. Et un samedi dans l'après midi papa Mundamba vint me chercher,et de la résidence, dans un vw bleu conduit par Tshombe lui- meme,et 3gardes corps nous sommes allés au CINE PALACE où nous regardâmes le film d'Eddie Constantine: CA VA ETRE TA FETE.je vous dis que Tshombe était humoriste, je me suis jamais marré dans ma vie comme ce jour là, et comme il y avait des épisodes et qu'il  fallait changer à chaque fois des bobines,J'ai eu droit à ses blagues, si je vous dis  c'etait deux petits  malins de 11ans en promenade,et  quand son garde blanc toussa,il me chuchota (en swahili) à l'oreille que: le nez de son garde corps blanc rassemblait à celui de Lambique, et la femme du monsieur rassemblait aussi à tante Sidonie! et nous avons parlé de Tintin et Quick et Flupke!    

Athanase


 

 

Suite du récit de la rencontre Athanase-Moïse Tshombe

Ce samedi la , j'étais  ramené à la maison vers 19h avec des livres comiques par lesquels y avait mon premier Spirou et 500 franc Katangais(c'etait beaucoup),Papa Mundamba  me dira  Tshombe peut me revoir a tout moment(malheureusement,je l'ai  jamais revu, la secession était finie). et  mon papa avait les yeux tout ronds, quand papa Mundamba lui raconter ma visite a a la présidence. Le lendemain dimanche, avant que j'aille a la messe et il empocha mes 500 francs en disant c'était dangereux pour moi  d'avoir telle somme. Lundi , J'étais en 5 ieme primaire a L'École Dominique Savio, je confia l'histoire a un ami de classe ,qui la répandit  pendant la recréation, a la sortie de midi- nous étudions matin et après midi-  tout la classe était sur moi pour verifier! j'ai du amener l'après midi  les cadeaux albums pimpant neuf de Tshombe en classe,et c'est vous dire que tout le monde  ne suivait plus la leçon de géométrie  que donnait Mr Mpoyo victor- qui etait aussi le moniteur en chef- il est  le papa du vieux  Victor,le mari de Josephine Kasa vubu(sont ils ensemble?). et remarquant la passe dans les bancs de livres, il saisit tout ces albums,et  on lui dirent que c'était mes albums, voulant savoir  pourquoi suis je venu en classe avec ces comiques: je  veux faire voir a tous ces cadeaux que j'ai reçu du président Tshombe! il me retorqua: tu dis quoi Athanase? oui monsieur, ces albums viennent du president Tshombe, répondis je , bras croises et contenant mal mes larmes par peur qu'on allait me les saisir! Ah bon! nous allons en parler après 16h,fit il! et je vous assurre apres deux jours, j'ai récupéré mes albums,je fis cadeau d'un Bob et Bobette a mon moniteur Mr  Mpoyo, qui apres avoir vérifier l ' histoire aupres de Papa Mundamba, revint avec une admiration mal contenue envers Moi, le pere salesien Francois qui etait Directeur de l'ecole, me dira que que je ferais un bon et long chemin dans la vie.  eh oui, plus tard j 'ai eu a m'asseoir et converser en profondeur, avec  Emille Engulu, Leopold Masiala, Michel Colin, dominique Diur, Bulundwe Edouard, Kapwasa Andre et autres avant je n"eu  mes 20 ans!!!! oui  J'ai connu le joueur docteur jacques Mwamba a Kamina-OU J'allais en vacances chez un de mes oncles qui était collaborateur de KATOMBE(Feticheur de S T ELOI)- chez F.C.Bombardier avant qu'il soit recruter par Lupopo, et plus tard je le facilita a être entraîneur de Kitwe united en Zambie,ou j'immigra.et j'avais des amis joueurs dans des equipes Lushoise  telle vaticano(vieux Kafuku)Don bosco(vieux Assaka de Leo, Zoubir, mutombo PELE),  Fc Empire Lunda( Mayukile goal kepeer,  Nestor) a telle enseigne que , les jour des Matchs Englebert- ST ELOI. j'allais  au local d'Englebert et seul vieux SOTCHO Kabeya ne me supportait pas ,croyant que j 'ai ammene les gris gris de Lupopo. Feu  vieux Kamulembe Major de St Eloi etait  un de mes favoris et a chaque fois quil perdait un match,main dans la main  nous marchions, quand le president de l'equipe Mr Omba Fidele ,les faisait quitter le stade Mwanke(ex Leopold 2, Mazembe m'tenant) a pieds,traversant les rails en logeant le camps militaire Massart pour aller dans a leur local.au camps St Guillaume(Maramba actuel). J'ai peux faire un livre un livre  sur la vie sportive, musicale du Katanga de 59 a 85 mais le temps me fait defaut!

Athanase

 

MT.10

Moïse Tshombe, à son retour de Bruxelles en 1965, avec sa malette diplomatique dite Portefeuile.

 

Gouvernement ya Katanga Oriental, par Franco et l'OK-Jazz

Commenter cet article

sylvain MUSINDE SANGWA 09/06/2011 13:48



Merci pour cet article combien émouvant et plein d'amour et de patriotisme.Moise TSHOMBE était l'homme qu'il fallait pour notre pays en général et le Katanga en particulier.Je suis aussi
l'enfant de la ruashi ou océan de Tshangwe samson à partir de 1970 en Juille tet j'avais l'age de 12 ans. Actuellent j'enseigne  à l' ISC-Kin et je suis Président National d'un parti
politique dénommé ALLIANCE DES NEO-TSHOMBISTES "ANT"depuis avril 2010. C'est votre parti politique, venez avec les autres amis,fanatiques et connaissances pour honnorer notre leader et modele en
politique  .



Louison Cosmos 21/02/2011 10:51



Vieux Sherif, l'épisode que vous relatez est restée dans la mémoire des tous les "ban'a Lemba". J'avais alors dix ans mais je me souviens exactement où je me trouvais quand j'ai eu le privilège
de serrer la main de deux icônes de la politique congolaise: Moîse Tshombe et Mobutu. En éffet,je me trouvais au croisement de la rue qui côtoie " Jamais Kolonga" et celle où se trouvent le
marché et la Poste. A cet endroit le cortège a dû ralentir, et la foule s'est littéralement jetée sur la voiture de Tshombe.Après quoi nous avons suivi le cortège jusqu'à la rue derrière Miao
(Jai perdu le nom) où une tribune a été dressée pour une cérémonie officielle. Que de souvenirs, n'est-ce pas Vieux Shérif?


Louison Cosmos



Vieux Shérrif 09/02/2011 10:21



Pipi... Tshombe, Tata Ayé nzala esili, Moiïse Tshombe le sauveur, le prophète....


 


L´année 1964, je suis en classe de 1ère année C.O. dans la Zone Annexe de Lembe (pas encore commune), à l´école catholique saint-Théophile, le plus connu et la référence de notre promotion, c´est
sans doute KAKOKO ETEPE Emmanuel, ancien Léopard.


J´étais servant de messe à l´église Saint-Augustin, la paroisse était dirigée par Père Antoine, un sujet belge, et la jeunesse catholique sous l´autorité du Frère Martin, un sujet hollandais, qui
ne métrisait pas bien la langue francaise et qui ne parlait que le lingala ya ba Yankée, ce Mumpe venait tout droit de J.O.C. de la commune de Ngiri-ngiri chez le Père Buffalo.


A la fin de la dernière messe de ce dimanche, on entendit des cris au déhors, Tshombe, Tata ayé nzala esili.... en une fraction de séconde l´église s´est vidée, tout le monde voulait voir ce
nouveau Prophète, le sauveur, d´ailleurs son prénom faisait l´affaire : Moïse n´était pas le prophète-sauveur chez les Juifs.


Pour ne pas perdre la face, le Pére Curé décide alors de célébrer une petite messe à l´honneur du tout nouveau Premier Ministre, pour faire revenir les fidèles dans l´Eglise, et Tshombe accepta
d´assister à la priere qui ne durera que dix bonnes minutes et rentra dans l´Eglise sous les applaudissements de tous, c´est ce jour-là que j´avais serré la main du premier responsable
du gouvernement, et j´en garde un souvenir inéffacable dans ma mémoire.


C´est dimanche, que dis-je, comme le Wenze ya Lemba (marché) n´est qu´à la distance de la bouche et du nez, à la sortie de l´église une foule immense attendait au déhos au cri de Papa Ayé
Nzala Esili, Tshombe Elombe, Tshombe Mobali ya Tembe, puisque le Docteur Moïse Tshombe Kapend doit surtout sa popularité pour avoir tenu tête au gouvernement central, le peuple aime des gens
comme celui-là, un vrai Yankée diront les Kinois.


Et Tshombe monte dans sa voiture de commandement qui démarre tout doucement, et son chauffeur met le piment dans la sauce en klaxonnant, pipi... et la foule de répondre Tshombé... pipi...
Tshombe... c´était la joie, à part le sauveur Jésus-Christ et voilà notre Sauveur Authentique Congolais, celui-là qui n´aimait pas la faim, la saleté car pendant son règne tout était redevenu
moins cher comme par enchantement.


Vive Tshombe


 



Samuel Malonga 08/02/2011 20:17



Cher Bernard Manseka,


Moïse Tshombe a depuis juin 2010 son monument à Lubumbashi. Voir lien suivant: http://radiookapi.net/actualite/2010/06/29/cinquantenaire-inauguration-des-monuments-de-kasavubu-et-tshombe/



Samuel Malonga 08/02/2011 19:14



Cher Bernard Manseka,


C'est déjà chose faite depuis juin 2010, à l'occasion du cinquantenaire de l 'indépendance. Moïse Tshombe a son monument à Lubumbashi. Voir le lien suivant: http://radiookapi.net/actualite/2010/06/29/cinquantenaire-inauguration-des-monuments-de-kasavubu-et-tshombe/



Messager@ 08/02/2011 18:47



Athanase,


 


Merci pour votre générosité. La suite de votre récit vient d'être ajouté à votre posting d'hier, qui va certainement édifier beaucoup d'entre-nous sur la qualité des hommes politiques de la
première génération.


En vous lisant hier, j'ai eu la nette impression que vous êtes nés sous une belle étoile, et suis persuadé que cette étoile vous accompagné durant votre vie.


S'agissant de cette rencontre avec Moïse Tshombe, je vois qu'il s'est agi d'une véritable campagne de charme réalisée par ce politicien à l'egard de la population et de la jeunesse que vous
représentiez.


D'autre part, en tant psychologue(je pense que Tshombe a fait les études pédagogiques) il a su vous mettre à l'aise durant la séance cinématrographique, et en réalisant sa promesse, il a prouvé
qu'il a été de la race des politiciens qui savaient tenir parole.


Votre récit peut faire l'objet de tout un livre, voire d'un documentaire que l'on intitulerait: la rencontre d'un gamin de 11 ans avec Moïse Tshombe.


 


Messager



Bernard Manseka 08/02/2011 18:14



Tres belle histoire derriere laquelle je vois la ruse et malice des imperialistes pour tuer ces gens qui avaient l'envie de voir le Congo en grand. Tshombe merite un monument au katanga, meme a
Kinshasa. J'avais vu le film Thsombe et je n'ai pas voulu le revoir a cause de l'abandon de ce grand homme. One doit pas seulement parler de Lumumba, il faut aussi parler de Tshombe, Mpoyo,
Bamba, Kimba et les autres martyrs dans l'histoire du Congo. Il faut meme un jour ferie dans le Katanga en memoire de Tshombe comme les USA ont un jour ferie pour Martin Luther King junior.


 



T.KANZA 08/02/2011 12:32



Mes Chers Amis


Revoilà notre Moïse THSOMBE avec cette malette diplomatique. C'était la première fois que je voyais une malette de la sorte, une malette dite "diplomatique" -j'avais dix ans- dans les mains d'un
politicien(politique)congolais revenant del'Europe.


Que contenait-elle pour que M. Tshombé l'exhibe comme un butin "de guerre"? Quelqu'un peut-il nous renseigner? Et si cette malette était "vide"? !!!


A bientôt


T.KANZA



Athanase 08/02/2011 12:11



Ce samedi la , j'etais  ramene a la maison vers 19h avec des livres comiques par lesquels y avait mon premier Spirou et 500 franc Katangais(c'etait beaucoup),Papa Mundamba  me dira
 Tshombe peut me revoir a tout moment(malheusement,je l'ai  jamais revu, la cessesion etait fini). et  mon papa avait les yeux tout ronds, quand papa Mundamba lui raconter ma
visite a a la presidence. Le lendemain dimanche, avant que j'aille a la messe et il empocha mes 500 francs en disant c'etait dangereux pour moi  d'avoir telle somme. Lundi , J'etais en 5
ieme primaire a L'ecole Dominique Savio, je confia l'histoire a un ami de classe ,qui la repandit  pendant la recreation, a la sortie de midi- nous etudions matin et apres midi-  tout
la classe etait sur moi pour verifier! j'ai du amener l'apres midi  les cadeaux albums pimpant neuf de Tshombe en classe,et c'est vous dire que tout le monde  ne suivait plus la lecon
de geometrie  que donnait Mr Mpoyo victor- qui etait aussi le moniteur en chef- il est  le papa du vieux  Victor,le mari de Josephine Kasa vubu(sont ils ensemble?). et remarquant
la passe dans les bancs de livres, il saisit tout ces albums,et  on lui dirent que c'etait mes albums, voulant savoir  pourquoi suis je venu en classe avec ces comiques: je  veux
faire voir a tous ces cadeaux que j'ai recu du president Tshombe! il me retorqua: tu dis quoi Athanase? oui monsieur, ces albums viennent du president Tshombe, repondis je , bras croises et
contenant mal mes larmes par peur qu'on allait me les saisir! Ah bon! nous allons en parler apres 16h,fit il! et je vous assurre apres deux jours, j'ai recupere mes albums,je fis cadeau d'un Bob
et Bobette a mon moniteur Mr  Mpoyo, qui apres avoir verifer l ' histoire aupres de Papa Mundamba, revint avec une admiration mal contenue envers Moi, le pere salesien Francois qui etait
Directeur de l'ecole, me dira que que je ferais un bon et long chemin dans la vie.  eh oui, plus tard j 'ai eu a m'asseoir et converser en profondeur, avec  Emille Engulu, Leopold
Masiala, Michel Colin, dominique Diur, Bulundwe Edouard, Kapwasa Andre et autres avant je n"eu  mes 20 ans!!!! oui  J'ai connu le joueur docteur jacques Mwamba a Kamina-OU J'allais en
vacances chez un de mes oncles qui etait collaborateur de KATOMBE(Feticheur de S T ELOI)- chez F.C.Bombardier avant qu'il soit recruter par Lupopo, et plus tard je le facilita a etre entraineur
de Kitwe united en Zambie,ou j'immigra.et j'avais des amis joueurs dans des equipes Lushoise  telle vaticano(vieux Kafuku)Don bosco(vieux Assaka de Leo, Zoubir, mutombo PELE),  Fc
Empire Lunda( Mayukile goal kepeer,  Nestor) a telle enseigne que , les jour des Matchs Englebert- ST ELOI. j'allais  au local d'Englebert et seul vieux SOTCHO Kabeya ne me supportait
pas ,croyant que j 'ai ammene les gris gris de Lupopo. Feu  vieux Kamulembe Major de St Eloi etait  un de mes favoris et a chaque fois quil perdait un match,main dans la main  nous
marchions, quand le president de l'equipe Mr Omba Fidele ,les faisait quitter le stade Mwanke(ex Leopold 2, Mazembe m'tenant) a pieds,traversant les rails en logeant le camps militaire Massart
pour aller dans a leur local.au camps St Guillaume(Maramba actuel). J'ai peux faire un livre un livre  sur la vie sportive, musicale du Katanga de 59 a 85 mais le temps me fait defaut!



Jérôme Nzembele 08/02/2011 09:50



Moïse TSHOMBE fût un grand homme d'Etat comme il n'en a plus jamais eu Congo. Il a su en moins de 17 mois de pouvoir, redresser l'économie et sécuriser tout le territoire de la république. C'est
quelqu'un qui savait ce qu'il faisait.


Mais cependant il a été très mal entouré et très mal conseillé surtout à l'époque de la séssession Kantangaise et de celle qui avait suivi son évinction de la primature de la république. Il mit
beaucoup de temps pour réaliser que le milieu néo-colonialiste se servait de lui pour perpetrer l'occupation de l'Afrique.



Messager@ 07/02/2011 21:23



Athanase,


Je pense que cette histoire mérite davantage de commentaires. Pourriez-vous nous dire quelle avait été l'attitude de l'entourage et de vos parents après votre visite à la résidence de Moïse
Tshombe?


Cette rencontre avait-elle influé sur votre scolarité et ensuite sur votre vie?


En votre qualité de supporteur de St Eloi, auriez-vous quelques photos souvenirs de cette équipe à l'époque de Zeke , Mutombo Robison, et du "Docteur" Mwamba?


 


Messager