Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

RDC : APRES LA DICTATURE DE MOBUTU, VOICI LE REGIME DE LA JUNGLE DE KABILA.

tirs-sur-civils-le-26-11-111

Les images sur la fin de la campagne électorale en RDC, montrant les militaires en train de tirer sur les manifestants non armés, ont fait le tour du monde. Les congolais de l’étranger, ont passé la journée du samedi 26 novembre 2011 les yeux rivés sur des postes téléviseurs et les oreilles collées sur leurs téléphones cellulaires, pour suivre les événements qui vont certainement marquer l’histoire déjà tumultueuse de la RDC.

Depuis le début de cette campagne qui a été caractérisée par la violence et la corruption, tout observateur averti a fait son effort pour demeurer au- dessus de la mêlée et des sentiments partisans.

Mais, le fait que le gouvernement ait laissé son armée tirer sur la population civile le discrédite totalement et démontre que le pouvoir en place  a instauré un régime de la "jungle" basé sur les assassinats ciblés des opposants, et le meurtre de la population civile.

C’est pourquoi nous condamnons avec la dernière énergie les tueries perpétrées le samedi 26 novembre 2011 à Kinshasa par l’actuel gouvernement, tout en annonçant que désormais, nous stigmatiserons tout crime qui sera perpétré sur notre sol. 

Pour marquer notre solidarité à l'égard des victimes de ce qui se passe actuellement en RDC, nous écarterons tous les commentaires qui puent la corruption, dans mesure où ils constituent une injure à l'égard du peuple congolais. L'intérêt du peuple prime sur toute autre considération.

 

Mbokamosika

 

 

 

Commenter cet article

Miso Gâ 04/12/2011 10:02


Cher Mbokamosika,bonjour!Contrairement à ce que vous écrivez,un gouvernement ne laisse jamais son armée tirer,mais ordonne à son armée de tirer.UNE ARMEE OBEIT TOUJOURS AUX ORDRES.Ne nous
méprenons pas.

Miso Gâ 04/12/2011 09:54


Un proverbe Kongo dit que "c'est l' esclave affranchi qui divise  et détruit une famille".Parce qu'il n'a rien à perdre.Quand tirera-t'on les leçons des expériences des
autres?Avec Pascal Lissouba hier,Congolais par le sol dont les parents immigrèrent du Gabon,le Congo-Brazzaville en face connut ses guerres les plus atroces de son histoire:guerre de
Bacongo(bomardement  à l'arme lourde d'un quartier de la capitale pendant trois semaines)et la guerre de 1977 qui embrasa ce pays.Même scénario aujourd'hui chez nous.

Kula 02/12/2011 04:35


Bomona ba betises, MWEPU asala na Mundial. Akoma ko regretter yango ti lelo.


Democratie eyali license te pona kobuka mibeko, ko buakela ba convois ya bakonzi mabanga. Convois ya KIMBUTA ezuki mabanga. Na mboka ebele ya mindele, soki ozali na mabanga, na poche na
maboko, policier akoboma yo.


Donc bobanda naino ko eduquer batu na bino. C'est eux qui font la honte de ce pays. Demecratie ezali KO VOTER NDE, KO CONVAINCRE NDE. EZALI MANGALIYA TE.

Crispin Régis Lukoki 28/11/2011 20:05


Frères Congolais,soyons sérieux,surtout quand on parle de nos frères massacrés au pays.Il n´est pas question d´être pour ou contre quiconque,mais,il s´agit de nos frères tués et maltraités
gratuitement par une armée qui n´arrive pas à sécuriser son peuple et les frontières de son Pays.Une bande de lâches qui tremble devant n´importe qui et n´importe quoi.Je suis attristé par
ce comportement propre aux irrésponsables et insensibles qui vient de confirmer la décadence de ce grand peuple.Ces barbares,soit disant soldats au gâchet léger,seraient d´une grande
utilité à l´EST du Pays où on a besoin d´eux et pas à Kinshasa.Frères,prenons nos réponsabilités devant ces actes sans qualificatif,car notre silence est une manière de légitimer ces pratiques.Un
vrai fils du pays doit sentir la mort d´un compatriote sans chercher à savoir de quel camp il est.Sur ce,je présente mes sincères condoléances aux familles éprouvées et à la
NATION entière.   

adei toko 28/11/2011 11:16


Je suis très étonné qu'on puisse qualifier de propagandiste les images des tueries du regime Kabila relayées par le messager. Il a tout simplement fait son devoir de nous faire voir ce qui se
passe en réalité chez nous.-


Il est revolu ce temps de la peur et du silence, je veux dire de l'endormissement par des théories léthargistes. Une infime minorité peut à force de courage et de bravoure conscientiser le peuple
même corrompu parce que apauvri sciemment, de se libérer du système mafieux qui s'est installé au pays depuis 10 ans.Quand bien même les résultats des urnes ne seraient pas ce que nous
souhaiterions, je pense la lutte doit continuer jusqu'à ce que ces mafieux soient boutés dehors

Kantumobe 28/11/2011 00:01


L'heure est grave! Kabila donne l'ordre aux militaires et policiers de tirer sur les civils non armés. Où est la cour pénale internationale? Où est l'OTAN pour protéger les civils? Que dit
l'Union Africaine? Que dit l'Union Européenne? Kabila ne doit pas rester impuni parce qu'il sert les intérêts étrangers au détriment des congolais. L'actualité étant politique( élection oblige!),
je demande à votre site d'arrêter la distraction avec l'histoire de la musique et des sports et de se consacrer aux élections en RDC! Ne soyons pas distraits car le pays est en danger!

athanasr 27/11/2011 23:23


Nous deplorons tous la perte des vie humaines, mais parfois sous emotions nous nous emportons et devions de l' objectivite et impartialite dans ladiffusion des faits et circomstance. but escompte
par la manipulation d'un commanditaire tapis dans l'ombre qui poussent ces pauvres gens a se faire martyrs pour un cause, qu'avec une attitude posee,un effet reconcilant et benefique pour toute
la nation peut en decouler sans effusion de sang.Kinshasa se fait Hara kiri, en imitant le pritemps Arabe voulu par un certaine opposition, y.a t il un ideal democratique dans  cette
opposition une fois au pouvoir obtenu dans la violence? cette violence  nue attise la violence vetue,et cela depuis 1960, et nous de la generation qui a vecu ces episodes, continue avec la
meme methode qui a dechire notre pays , et nous a disperse a travers le Monde.  Mboka Mosika conforte tes enfants qui souffrent,au lieu difuser un spot publicitaire provoque a dessein pour
une propagande de supremacie!

Jeanine 27/11/2011 21:43


Le pire dans tout ca c'est que ce sont nos frères et nos soeurs congolais qui périssent et non les fils et les filles des dirigeants, qui qu'ils soient. C'est triste