Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

Guerre à l’Est & défection au Centre - Kikwit : Adolphe Muzito invite les jeunes à la vigilance ! 

acteurs pg22img5

 
Mercredi, 29 Août 2012 10:50
 

*Une foule immense s’est amassée, le dimanche 26 août dernier sur la nationale n°1 pour accueillir l’Honorable Muzito Adolphe qui a effectué un come-back à Kikwit, lieu de son plébiscite aux législatives de novembre 2011 et ce, dans le cadre de ses toutes premières vacances parlementaires. La mobilisation était totale. Et, face à un tel spectacle, ‘‘Nfumu Mpa’’, le nouveau Chef, ne s’est pas fait prier, pour descendre de sa jeep 4X4 afin de communier avec sa base. Il est 15h30’ lorsque l’hôte de marque des Kikwitois arrive au Rond-point Kikwit 3, lieu prévu pour l’échange entre l’élu et sa base. Actualité oblige !
  
Adolphe Muzito a demandé, d’entrée de jeu, à l’assistance de garder une minute de silence en mémoire des compatriotes victimes de l’agression Rwandaise dans l’Est de la RDC. Ce, avant de remercier ses électeurs et tous les Kikwitois, pour avoir placé leur confiance en sa modeste personne et,surtout, pour avoir contribué, massivement, à laréélection de Joseph Kabila, à la Magistrature Suprême. C’était, pour lui, l’occasion de rendre un hommage mérité aux vaillants militants du Palu, pour avoir respecté le mot d’ordre de vote donné par le Secrétaire Général et Chef du Parti, le Patriarche Antoine Gizenga qui, sans hésitation aucune, a placé sa confiance en des Nationalistes Lumumbistes.
 

Relayant le message du Patriarche Gizenga, en marge de la célébration, le mercredi 22 août 2012, du 48ème anniversaire du Palu, Adolphe Muzito a appelé lajeunesse de Kikwit et, à travers elle, celle de toute laProvince de Bandundu, à la prudence et à la vigilance face aux ennemis de la patrie. L’Honorable Adolphe Muzito a effectué, le dimanche 26 août 2012, un come-back à Kikwit, lieu de son plébiscite aux législatives de novembre 2011. Ceci, dans le cadre de ses toutes premières vacances parlementaires. Cette descente du Premier Ministre Honoraire était annoncée, depuis plusieurs jours. Aussi, lamobilisation était-elle générale. D’autant plus que celui qu’on appelle affectueusement ‘‘Mfumu na bualaNandi’’, entendez ‘‘le Chef de sa terre natale’’, vient se ressourcer auprès de sa base électorale et sociologique aux fins de mieux porter leur voix du haut de latribune de la Représentation nationale, plus singulièrement, pour défendre jusqu’à ses dernières énergies, les problèmes qui touchent à leur vécu quotidien. C’est donc un Muzito qui devait, comme il fallait s’y attendre, rendre compte de son travail parlementaire de la première session ordinaire, de même que de la session extraordinaire auxquelles il a participé, devant la population de Kikwit.

Le ‘‘Chef de sa terre natale’’ s’est ainsi mis, par ailleurs, à l’écoute de sa base, pour connaître ses besoins les plus pressants. Un accueil délirant Avant d’atterrir à Kikwit, l’Honorable Muzito est passé par Kwango, Kenge et, puis, Masimanimba où il a reçu d’interminables bains de foule. Hommes, femmes, jeunes et vieux, au premier rang desquels les Chefs traditionnels, les religieux et étudiants se sont masséssur la nationale n°1 pour réserver un accueil véritablement irréprochable à ce digne fils du terroir. Face à un tel spectacle, ‘‘Nfumu Mpa’’, le nouveau Chef, ne s’est pas fait prier, pour descendre de sa jeep 4X4 afin de communier avec la foule immense venue l’ovationner et chanter au triompher du Palu et laMajorité Présidentielle, sous la férule de Joseph Kabila Kabange. Emblèmes du parti en mains, des milliers des sympathisants et membres du Parti Lumumbiste Unifié étaient facilement identifiables, par leurs chants et cantiques, témoignant ainsi leur fidélité au parti, au Patriarche Antoine Gizenga et au nouveau Chef.
 
Il est 15h30’ lorsque l’hôte de marque des Kikwitois arrive au Rond-point Kikwit 3, lieu prévu pour l’échange entre l’élu et sa base. Appel à la vigilance D’entrée de jeu, l’Honorable Adolphe Muzito a circonscrit le cadre de sa visite qui rentre dans le cadre de ses vacances parlementaires. Actualité oblige ! Adolphe Muzito a demandé à l’assistance de garder une minute de silence, en mémoire des compatriotes victimes de l’agression Rwandaise dans l’Est de laRDC. Ce, avant de remercier ses électeurs et tous les Kikwitois, pour avoir placé leur confiance en sa modeste personne et, surtout, pour avoir contribué, massivement, à la réélection de Joseph Kabila, à laMagistrature Suprême.

C’était, pour lui, l’occasion de rendre un hommage mérité aux vaillants militants du Palu, pour avoir respecté le mot d’ordre de vote donné par le Secrétaire Général et Chef du Parti, le Patriarche Antoine Gizenga qui, sans hésitation aucune, a placé sa confiance en des Nationalistes Lumumbistes. Relayant le message du Patriarche Gizenga en marge de la célébration, le mercredi 22 août 2012, du 48ème anniversaire du Palu, Adolphe Muzito a appelé lajeunesse de Kikwit et, à travers elle, celle de toute laProvince de Bandundu, à la prudence et à la vigilance face aux ennemis de la patrie. Ce, avant de l’inviter à adhérer massivement au Palu, le plus vieux parti en RD. Congo.
 
Muzito Adolphe a également saisi cette opportunité, pour éclairer la base du Palu sur la note circulaire adressée à tous les organes du parti par le Patriarche Gizenga, à l’occasion de la célébration du 48ème anniversaire du Palu ; circulaire dans laquelle le Chef du Parti a transmis aux cadres et militants de sa formation politique, une ligne de conduite, au regard des défis et enjeux qui se dressent au devant d’eux. Le Patriarche, a fait savoir Muzito aux militants de Kikwit, a appelé les membres du parti à avoir la ferme conviction que le Palu gagnera la lutte qu’il a menée voici 48 ans. Ce, en dépit des vicissitudes et difficultés que cette formation politique a rencontrées, lors des dernières joutes électorales.

Il s’agit bien des raisons liées au mode d’organisation des élections, à la persistance de certaines tares réactionnaires dans le chef de nombreux congolais et à l’insuffisance de la mobilisation interne au sein du Parti. Ces difficultés, dixit Antoine Gizenga, n’ont pas permis à ce vieux parti de parvenir à ses fins. Et, pour relever la tête, Antoine Gizenga Fundji a décliné, a-t-il rappelé, la ligne à suivre, pour la suite de la marche du Parti. Il est question, entre autres, de mobiliser les militants de l’Est du pays, de manière à maintenir dans la population, la ferveur populaire et laconfiance dans les Institutions légitimes et à entretenir la résistance tous azimuts contre les forces d’occupation. Il sied d’indiquer que l’Honorable Adolphe Muzito poursuit son séjour dans cette partie de la République, selon un calendrier qu’il a élaboré dans le cadre de ses vacances parlementaires. 

La prospérité

.

Commenter cet article

Tshiasa Nkaya 02/09/2012 05:03


Mr Zenga Mambu,


Apres avoir lu votre commentaire je me suis pose' un certain nombre de questions.


Le Bandundu est-il chasse gardee des "seuls" intellectuels de Bandundu? Par extension, nos provinces sont-elles chasse gardee' des "seuls" intellectuels originaires de ces provinces?
Pourquoi un non-originaire de Bandundu ne peut-il pas aussi conscientiser les populations de cette province? Idem pour les autres provinces.


Au fait la RDC est-elle une nation ou tout simplement un agglomerat? Quand atteindra t-elle le statut de nation?


Merci pour toute reponse.     

Messager 01/09/2012 21:16


Dierto, 


 Na projet,ba journalistes bazaliki en 2e position. Nayebi ndenge nabosani bango te. Ndenge oyebi, na mbokamosika to se complétaka.


Messager

DIERTO 01/09/2012 20:05


Kulutu messager obosani ba" JOURNALISTES" ou bien bango baza pe ba victimes lokola peuple car il appert selon moi un manque criant d'objectivité dans le travail de nos journalistes RTNC en est un
indice. En lieu et place des journalistes d'investigations nous avons des "LAUDATEURS" agent d'aliénation mentale.

Messager 01/09/2012 14:10


A mon avis la RDC est malade de ses élites, toutes les régions confondues. Nos frères de Bandundu n'ont rien à voir dans ce que font ses intellectuels. Nous avons un grand problème au Congo avec
nos élites. Plus un congolais a avancé dans ses études, plus il est dangereux pour la société. "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme", voilà un adage qui s'adapte parfaitement à la
RDC.


Au congo, nous pouvons dresser le hit parade des inversions de valeur:


1. Les politiciens


2. Les pasteurs


3. Les musiciens


4. Les comédiens


 


 


Messager


 


Messager

zenga mambu 30/08/2012 22:47


Intellectuels de Bandundu, faites un effort pour bien informer votre population sur l'actualité du pays. Les hommes politiques de Bandundu sont des sorciers.Ils veulent vivre mieux que
leurs populations, ils refusent de les faire évoluer. GIZENGA est un véritable sorcier", qui ne veut pas que les Bandundois avancent. C'est un politicard grabataire souhaitant tout détruire avant
sa disparition. PALU et son chef et leurs affidés font du nom de  LUMUMBA un fonds de commerce. Gizenga n'est pas différent de Mende moloki ya CONGO. Mes compatriotes de bandundu,soyez
lucides en politique, vous serez surpris le jour où vous apprendrez la balkanisation de notre pays à l'est. Cette balkanisation est dféjà prête, ses architectes (Bill Clinton , Sarkozy) ne savent
pas encore comment l'enclencher; ils attendent encore ,parce qu'ils ne savent quelle sera son ampleur au niveau du continent.Votre "patriarche de merde Gizenga" accepte cette opération en
soutenant le petit voyou venant de tanzanie au nom de KABIRA pour avoir des millions. Gizenga est un voleur, un roublard malicieux,mais quand le pays sera balkaniser, Bandundu ne sera jamais
accolé au Bas Congo car vous avez la félonie et la cupidité dans le sang. Gizenga a été formé chez nous au Bas Congo ( Mayidi), avait crée la plateforme politique ABAKO-PSA mais plus tard il
s'était désolidarisé à l 'ABAKO pour le MNC. Aujourd'hui, il fait l'argent sur le dos du peuple en qualifiant KABIRA d'un descendant lumumbiste. C'est triste et regrettable!!! MUZITO? Un grand
voleur qui sera Président de Bandundu dans l'émiettement de la RDC . Notre pays se disloquera par la faute de ces gens arrivistes comme MUZITO, NDAYWEL,AUBIN MINAKU.

Jonas 30/08/2012 20:52


Mozito est un grand voleur de la republique. C'est desolant que la justice laisse ce mr se promener libremant. Il doit etre interpeler par la justice de justifier tout ce qu'il a comme argent.
Gecoco avait lance un defis a la justice, maintenant il appartient a la jsutice de faire son chemin.Quand il etait question de Ndongala, le PGR a fait sortir ses griffes, mais pour poursuivre ce
voleur en cravatte, le meme PGR ne se fait mame pas voir. Honte aux autorites de cette republique bananiere. M. PGRa tu reelement ete sur le banc de l'ecole? Une justice a deux vitesses. Oui,
vous serez puni.

JEAN TOUTVIN 30/08/2012 20:48


C'EST LA HONTE POUR NOUS LES CONGOLAIS, SI ADOLPHO DOMIZUTU PENDANT SON MANDAT A LA PRIMATURE AVAIT AU MOINS PENSER A LA RENOVATION DES TERRAINS DE NOS STADES TELSQUE: STADE VELODROME, STADE
MALULA EX 24 NOVEMBRO, STADE TATA RAPHAEL EX 20 MAI, STADE LUMUMBA DE QUIKWITI LA LISTE N'EST PAS COMPLETE...POUR PERMETTRE A NOS JEUNES D'EMERGER COMME D'AUTRES PAYS AFRICAINS ONT
FAIT (ANGOLA, TANZANIE, GABON, CONGOBRAZZA ETC...) JE VIENS DE SUIVRE UNE RENCONTRE DE FOOT à BOMA ENTRE ELIMA ET ST LUC DE KANANGA....PITIé....POUR L'ETAT DU TERRAIN SANS PELOUSE...AU
SECOURS...CAR NOTRE PAYS LE CONGO EST A LA TRAINE...JE MANQUE DES MOTS...


NON..NON.. NON... POUR UN SI GRAND PAYS DE FOOTBALL QUI FAISAIT TREMBLER LES AUTRES PAYS RIEN QU'EN ENTENDANT QUE LE NOM ZAIRE D'AUTRES JOUEURS AFRICAINS AVAIENT MEME REFUSER DE JOUER CONTRE
L'EQUIPE DE SAIO MOKILI DE L'epoque...SUITE A LA PROCHAINE;;;


MAWA ELEKI NGAI PONA CONGO YA BANKOKO

gloria 30/08/2012 19:40


APRES AVOIR VIDER LES CAISSES DE L ETAT ET CONSTRUIT DES CENTAINES DES MAISONS ILS S INTERESSE AUX JEUNES  POUR LES ENVOYER A LA MORT  N ECOUTEZ PAS CE VOLEUR IL NA QU A RENDRE
 L ARGENT QU IL A DETOURNER POUR PAYER LES MILITAIRES

ju 30/08/2012 12:50


ces gens de palu sèment la confusion parmi cette pauvre population, qui ne sait toujours pas q´elle est déjouée. Gizenga et son parti de malheur qui est le palu, ont
trahi le pays! Préparez- vous, car vous serez tous dans le pétrin une fois celui que vous soutenez, serait déguerpis par force. N´oubliez surtout pas que vous seriez
aussi emportés de la même manière. Par ailleurs, il y aura pas de pardon, même si vous vous repentiez la veille de la révolution! A quoi bon alors!