Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Nous informons tous les mbokatiers d'origine angolaise qu'au sein de notre blog, chacun de nous est un grand narrateur en puissance. Tout le monde est capable de nous faire revivre ses moments de souvenirs.
L'histoire de la RDC est intimement liée à celle de l'Angola, pays frontalier et frère dont une bonne partie de la population partage la même culture avec leurs voisins congolais.
Nous avons pris note de la remarque de notre ami Pedro qui trouvait que le l'article sur Les rafles des jeunes angolais était le premier article parlant de l'Angolas sur le blog. Nous avons cependant réfuté cette allégation en indiquant des articles antérieurs consacrés à l'Angola.
Durant cette année 2010, c'est-à-dire plus de 35 ans après le retour volontaires des Angolais dans leur pays d'origine, nous voudrions rassembler un plus grand nombre de témoignages sur les points ci-après:

1. Matériellement comment s'était effectué le retour au pays ?

2. Quelles ont été les principales difficultés d'adaptation pour les jeunes angolais nés au Congo, et de réadaptation pour les anciens réfugiés qui revenaient au pays.?

3. Comment expliquer les multiples décès rapides des personnes âgées rentrées en Angola? Nostalgie ? Déboussolement?

4.Quelle  est la proportion de ceux qui ont décidé de retourner au Congo?

5. Qui sont ceux qui ont le plus émergé en Angola, politiquement et  financièrement ? Citer quelques noms?

6. Quelles sont les principales anecdotes liées au retour au pays?

7. Quelle influence linguistique les "regressado" ont-ils imprimé en Angola? Le lingala peut-il être considéré comme une des langues nationales en Angola ou reste-t-il une simple langue véhiculaire entre ex-réfugiés ?

Comme vous le savez, il ne s'agit pas d'un examen. Chacun est libre de répondre selon ses capacités narratives, quand il veut( nous ne sommes jamais pressés) et, dans la langue de son choix: Lingala, Français, Portugais, kikongo. Notre ami Ndombasi nous aidera à traduire les témoignages en portugais, s'il y en aura.
(Messager)



1.ANGOLA SIEMPRE, par L'African-Fiesta


2.Mi ANGOLA, par Sam Mangwana
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Messager 05/01/2010 20:47


Je tiens à informer Jean Mangredo que cet article a été écrit par un lusophone, à notre demande. Il l'a écrit en lingala, une des langues que nous utilisons sur ce blog.


Messager


Crispin-Régis Lukoki 05/01/2010 01:54


Chers frères,je crois que Le blog de Messager n´est pas résérvé seulement aux Historiens professionnels comme l´éxigent certains parmis nous.Tous ceux qui y participent,ne font qu´apporter
ce qu´ils croient savoir sur tel ou autre sujet.
Au moins,nous avons cette chance d´avoir des compatriotes qui sont toujours prêts,à partager avec générosité le peux qu´ils savent.Valent plus les apports que les remarques inutiles.Si vous avez
une autre vérité,n´hésitez pas de nous la faire parvenir.Merci bien.
Crispin-Régis Lukoki. 


Richard Kasongo 05/01/2010 01:25


Ntoma, pona nini GWA- GWA (le pont) ezali kosaleme te entre biso na Congo-Nfoue ou Mavoula. Est -ce que likanisa ya kosala ezwamaka na nani? Merci.-  Richard Kasongo.-


Richard Kasongo 04/01/2010 23:30


Est-ce que l'histoire de Mr. Jonas Savimbi et sa mere etait-elle vraie? Que sa mere l'avait
dit(a Savimbi)que tu ne seras jamais president de la republique suite a une dispute...entre mere et fils!!!     Merci.-   Richard Kasongo.-


JEAN MANGREDO 04/01/2010 20:37



Chers amis lecteurs et cher ami auteur de ce titre,

C'est avec beaucoup d'intérêt que j'ai lû cet article,bon les faits sonts les faits mais cela dépend si la personne qui nous narre cette histoire est un témoin,ou un auditeur ou un proche du témoin
ou ou il a áté présent lors d'un palabre des anciens...
Toutes fois le temps est assez lointain pour  que nous verifions le vrai fondé des faits.
Mon amertume est que l'auteur de ce sujet devait le faire en Français ,ainsi ça pourrait être profitable à des milliers de gens et non comme il l'a choisi en lingala.Certainement,je lui réproche le
manque de notion spacio-temporelle et aussi um manque d'ethymologie,si non un bon historien en perspective,mais pas dans sa splendeur!
Toutes fois mes vives félicitations!


Messager 04/01/2010 19:14


Salut Viviane, C'est gentil comme remarque.
A bientôt

Messager


Viviane 04/01/2010 18:23


C'est une bonne idée de faire ces recoupements pour savoir...
Je fais juste un petit coucou parce que je suis en retard pour tout et je me demande si je vais arriver à me mettre à jour!
Je te souhaite une bonne soirée
Un bisou
Viviane


JEAN MANGREDO 04/01/2010 18:16


Chers amis et lecteurs de Mbokamosika;
Cet avec beaucoup d'intérêt que j'ai l~u cet article qui m'a plu malgré que ce texte soit brossé en Lingala son auteur,connait bien les faits et la réproche que je peux lui faire c'est son manque
de notion espacio-temporelle et aussi des lacunes d'etymologie.Mais du reste ça va un bon historien en perspective,il a une bonne mémoire,mais pas un historien dans sa splendeur.
Forcez et courage!