Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

 

A la recherche de Stevao Sebastien dit Soba

 

un commentaire vient d'être posté par leo sur l'article LE CATCH CONGOLAIS, sur votre blog Le blog de Messager

Extrait du commentaire:

A part   Mayavangwa et Mahokola, tous deux, entreneurs de catch, morts en 1982 dans l'accident de maindombe dans le bandundu.Je me souviendrai toujours de ce jour lugubre de 1982 sur la rue bagata à yolo-nord où habitaient l'arbitre de catch Fika Corbillard, frère du directeur de l'Afridex et botamba Hercule, alias Ekule, grand-frère d'un ami du nom de Boleki.J'allais quasi tous les jours à yolo, rendre visite à mon pote stevao sebastien dit soba ou steve avec qui j'ai terminé mes humanités.


Si un mbokatier a les coordonnées de ce dernier, qu'il me les transmettent car, cet ami habite en France mais, je l'ai perdu de vue.Lors de ce double deuil, il y avait un monde fou.


Il faut dire que le catch avait le vent en poupe pendant cette période. sur bagata, j'ai connu aussi Jean-simon enyeka dit jeansi, Mavos, Neves(frère de soba),Jean dit Guillaume,Fils malanda nzinga, Baravé.Ils étaient presque tous des élèves du feu Botamba Hercule dans le clud Essende.Moi-même j'ai failli en faire également partie.aptès  la mort de botamba, c'était Maitre Djo Nsumbu qui était devenu entraineur titulaire du club, secondé par hyppan sec bidens(décédé) et un certain nzuzi ou nsimba, alors étudiant à l'ista.Il y a tant d'anecdotes  raconter mais, je dois aller faire une course pour mes filles.


Leo

Faisant suite à mon précédent commentaire sur le catch zaïrois de l'époque et principalement de l'accident qui coûta la vie aux catcheurs Botamba Hercule(Ekule),Fika corbillard(arbitre), Mahokola Tigre(entraineur) et mayavangwa(entraineur), je voulais aussi parler de rescapés: Il y a Edingwe mapima(la machine qui fume) qui était également du voyage et s'en tira avec un bras cassé. Le catcheur Akim(voisin d'en face de feu Botamba) sortit indemne de l'accident.Le grand-frère de ce dernier, un homme d'affaires du nom de Mangaka, propriétaire des imprimeries Mangpress déconseilla son frangin de continuer avec le catch.Pour le lutte catch club essende,les entraînements dans l'enceinte du bâtiment abritant l'école primaire armée du salut où l'arrière donnait sur une rue parallèle à la rue bagata que je fréquentais assidûment pour rendre visite à mon grand ami Steve.Je réitère mes remerciements à"Mbokamosika" pour m'avoir permis de retrouver ce dernier après plus de 20 années.

Leo 

 

.

Commenter cet article

leo 19/04/2012 19:09


En relisant le commentaire que j'ai fait la semaine dernière, il y a un nom qui m'est revenu à l'esprit. C'est celui du catcheur qui habitait en face de la maison faliliale de feu Botamba
Hercule.Il s'appelle Kintaba Akim shall.ce dernier sortit indemne de l'accident de triste memoire survenu dans le bandundu en 1982.Le catcheur batman de la commune de makala mourut dans
l'accident. Outre Edingwé moto na ngenge, il y a eu d'autres rescapés.un mbokatier m'a rafraîchi la memoire  en citant certains dont kalaseke tetanos, ndombe Lopez et muakano zarack.Le
dernier cité vivrait en Hollande.

Messager 14/04/2012 21:09


Merci à Leo pour ce feed back, chose que certains oublient. Nous sommes rassurés que les deux amis se sont retrouvés.


Nous restons disposés à rendre le même service à d'autres mbokatiers à la recherche des amis (e), des frères et des soeurs perdus.


 


Messager

leo 14/04/2012 20:28


Grand merci à"Mbokamosika" pour m'avoir permis de retrouver mon ami d'enfance Steve avec qui j'ai eu un long et agréable entretien téléphonique ce matin(14/04/2012).je ne remercierai pas assez ce
site culturel.Je remercie par la meme occasion Papatoto et Bintu yangu pour leur professionnalisme.

Messager 12/04/2012 17:37


Estavao,


Nous venons de contacter Leo par emai, en espérant qu'il va vous joindre rapidement à travers vos coordonnées .


Messager

ESTEVAO SEBASTIEN 12/04/2012 11:04


Mon cher léo, je viens de lire ton méssage depuis Paris, par l'entremise de Mbokamosika; franchement je suis content de savoir qu'un ami que j'ai vu il y a plus de 20 ans cherche mes coordonnées,
c'est vrai qu'on s'est perdu de vue; de ce fait je te communique mon numéro de téléphone : 0635104945. Dès que tu veras ce message n'hésite donc pas à me téléphoner, et me donner un numéro où je
pourrai te joindre.Mon adresse mail est la suivante : estevaosebastien@yahoo.fr.


ESTEVAO SOBA DE SOBA (STEVE) depuis Paris