Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Messager

 

Document envoyé par  Paly Wondo


Quarante quatre Ongs congolaises de défense des droits de l’homme déclarent illégitime le pouvoir issu des élections de 2011 

KINSHASA (RUWE) dimanche 01 janvier- Quarante quatre organisations congolaises de défense des droits de l’homme parmi lesquelles la Ligue des électeurs, Réseau Action femme et la Nouvelle Société civile du Congo ont exigé mercredi l’annulation des élections de 2011, tout en déclarant également illégitime le pouvoir issu de celles-ci. ‘‘Les résultats des élections proclamés par la Cour suprême de justice reprenant et confirmant ceux publiés par la CENI ne peuvent pas être opposables au peuple congolais’’, a déclaré au nom de ses collègues, Maitre Lumu Mbaya Sylvain, le secrétaire exécutif de la Ligue des électeurs.

Les signataires de la déclaration ont fait savoir que ‘‘le peuple n’as pas à s’y soumettre, ni à lui obéir’’. Pour eux, des irrégularités et erreurs graves ont entaché de manière déterminante les résultats des élections tant présidentielles que législatives et que la CENI et la Cour suprême de justice n’ont pas respecté la vérité des urnes.

En termes de proposition, les défenseurs congolais des droits de l’homme sur les élections du 28 novembre ont demandé que soit mise en place rapidement une structure neutre pour organiser, dans un délai raisonnable, de vraies élections libres, transparentes et réellement démocratiques où la volonté du peuple sera totalement respectifs.

Par la même occasion, ils ont appelé la communauté internationale à ne pas reconnaitre ce pouvoir issu des élections du 28 novembre. A la population congolaise, ils ont plaidé pour que des actions non-violentes de désobéissance civile soient organisées pour faire échec au pouvoir actuel qu’ils qualifient d’illégitime. 

Commenter cet article