Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 Les chansons traditionnelles de certaines régions de la RDC sont très méconnues du reste du pays. A force de n'écouter qu'un genre de folklore, on risque de réduire celui-ci aux airs traditionnels du Kasäi, de Bandundu, du Shaba, de l'Equateur, et du Bas-Congo.
 Ainsi, nous avons voulu étendre nos recherches à l'ensemble du pays dans le but d'offrir à nos amis les chansons traditionnelles  jusque là inconnues du grand public. Pourtant, en les auditionnant, elles présentent les mêmes caractéristiques que les chansons des autres provinces du pays par la spontanéité, l'usage des instruments traditionnels comme le xylophone(madimba), le sanza, les flûtes globulaires, la trompe, le drum. le tam-tam, l'arc-à- bouche,le pluriarc (lokombe)..., et la technique du chant consistant à passer rapidement de la voix de corps à la voix de tête appelée (YODEL). Nous démarrons par cinq chansons triées parmi le folklore de la province du Haut-Congo. (MSG)

 
1.YODEL, par les pygmées Mbinga de l'ITURI
2.AYILONGO, par les (GENYA), en fait les LOKELE
3.AMANA, par les BABUA
4.LA-LA-LA-LISE, par les ZANDE
5.AKU DEWILE,par LES ZANDE & BANDIYA


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Messager 07/10/2009 21:14


@ Cripsin,
Je viens de vous donner quelques informations par mail. J'attends votre réaction.

@ Jean-Pierre.

Merci pour ces précisions sur les Lokele et les wagenie. Encore une petite question, ces deux éthnies parlent-elles différemment ou bien leurs langues seraient apparentées?

Messager


Crispin-Régis Lukoki 07/10/2009 15:37


Le problème que nous avons avec la préservation et conservation de notre patrimoine culturel est très sérieux.Les différents ministres de culture de notre pays,n´ont jamais abordé ce thème qui
devait être un souci primordial.A part quelques initiatives du conservatoire à sa création et celle du Citoyen Madrandele Tanzi,je n´ai connu d´autres de caractère officiel.A l´époque de Mr
Philippe Kanza,le conservatoire possédait un département de recherche qui s´occupait  de la récupération des chansons folkloriques dans toutes nos provinces,et qu´ont mettait sur
partition ensuite.Aujourd´hui,je ne sais pas si l´INA continue cette labeur qui exige des moyens financiers,du bon matériel pour les enregistrements et d´un personnel impliqué.La RTNC doit avoir un
grand régistre,car à l´époque coloniale,la radio s´occupait de ces enregistrements.Quand j´étais enfant,on écoutait beaucoup des chansons et groupes folkloriques dans la matinée de 10 à 11h,de
lundi à vendredi à la radio.N.B Le citoyen Madrandele avait envoyé Mr Bernard Van den Boom(directeur du Chem-chem Yetu)à Isiro,avec pour mission:
La compilation de toutes les chansons du répertoire folklorique de l´Ituri,des instruments du coin,afin de promouvoir la culture de sa
région.          


Jean-Pierre 06/10/2009 22:49



Messager :


Les Wagenia et les Lokele sont toutes les deux des ethnies de pêcheurs qui sont
établies directement à Kisangani. Les Lokele s’étendent jusqu’à Isangi au sud de Kisangani. L’influence des Genya s’étend vers l’amont et on peut d’ailleurs dire qu’avec les Bakumu ils sont les
premiers habitants de souche de Kisangani, le mouvement des Lokele vers l’amont coïncidant avec l’établissement de la colonie belge. De terribles conflits ont récemment vu le jour entre les deux
tribus pour le contrôle du gouvernorat de Kisangani. Et les élites des deux tribus ont activement collaboré avec les envahisseurs rwandais — y compris avec Laurent
Nkundabatware…



Messager 06/10/2009 22:40


@ Jean-Pierre,
Je viens d'ajouter la pochette du CD comprenant les indication du producteur: Hug Tracey Music, celui qui avait réalisé les enregistrements de Tinapa, Bembele de Bon coeur Henri, et Ombiza
Charles  vers 1952 à Kisangani. Vous vous souvenez encore des chansons swahili que le blog avait diffusées à un moment ?
Tous ces enregistrements avaient été effectués entre 1952 et 1957 au Congo Belge. Vu le travail abattu par ce musicologue, nous pouvons l'excuser de s'être trompé sur un détail.
Messager


Messager 06/10/2009 22:21


Jean-Pierre,
Voilà une raison pour laquelle nous devrions nous occuper nous-mêmes de notre culture. Lorsque j'ai écouté la chanson, j'ai cru l'avoir déjé auditionnée plusieurs fois à la radio. En plus elle est
plus proche du lokele. Mais ma question est de savoir où seraient situés les Genya. L'auteur de cet enregistrement commente en anglais l'introduction de la chanson.Je suis persuadé que c'est une
erreur.
C'est ainsi que les ethnologues étrangers ont décrit la plupart de nos ethnies, sommairement, à l'aide des interprètes  maîtrisant mal toute la culture locale. J'aimerais avoir votre avis sur
les autres chansons de Zande et de  Babua.
Qui peut nous les traduire?

Messager


Jean-Pierre 06/10/2009 22:03



Il y a amalgame dans le chef de celui a recueilli le document sonore
« Ayilongo » et qui l’identifie comme une chanson des Genya (ou Eenya). De deux choses l’une : ou bien les Genya ont chanté en langue lokele ou il s’agit tout simplement d’une
confusion totale. Cette chanson folklorique est bien connue de tous les Boyomais qui l’entendent sur les antennes de Radio Kisangani. Mais pour être sûr de mon fait, je viens de contacter deux
amis Lokele — l’un au Canada, et l’autre aux Etats-Unis. Ils sont tous les deux unanimes : la chanson est bel et bien en Lokele dont voici les premières lignes :


« Ayilongo Lokele


Liyande nde Lokele


Tutatuta


Ayilongo »


Traduction :


Debout /Allons-y les Lokele


Le Fleuve, c’est Lokele


Tutatuta (animation)


Debout/Allons-y



simisimi 06/11/2019 16:47

J'ai tellement besoin des chansons traditionnelles lokele SVP.

MASCOT DE KATALAS 06/10/2009 15:11


Cher Mbokatier,salut !!!

Le saviez-vous que ces enregistrements ont été commandées par le gouvernement congolais c'est- à- dire au frais du contribuable congolais, à l'époque deMobutu.
Mais curieusement une fois réalisé, cet inventaire de nos musiques traditionnelles à été détournée ce pourquoi elle se retrouve aujourd'hui chez Buda music.

MASCOT DE KATALAS