Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 L'histoire de l'oeuvre musicale est complexe. Elle part du texte, à l'arrangement en passant par l'enregistrement, pour aboutir par l'édition. Toutes les étapes sont nécessaires au succès de la chanson.
Nous avons évoqué ces étapes à travers nos différentes interventions. Mais nous avons semblé omettre un point très important. Ces derniers temps nos musiciens, surtout la jeune génération, se sont illustrés par des pratiques illicites qui consistent à tromper l'éditeur de leurs propres chansons. Que font-ils en fait ?
Après avoir remis la matrice à l'éditeur pour le pressage et la commercialisation de l'oeuvre, ils s'en vont effectuer en sous-marin des pressages de la même oeuvres qu'ils vont rapidement vendre au rabasi sur le marché. De sorte que lorsque le stock de l'éditeur s'écoule difficilement face à la concurrence des oeuvres piratées par le propriétaire même  de l'oeuvre.
Dans ce cas, l'artiste musicien fraudeur vise seulement le profit immédiat au détriment des droits d'auteurs qui se calculent dans la durée, et selon des formules propres à chaque média, pour répondre à notre ami T.Kanza. Voilà une des raisons pour lesquelles les musiciens congolais ont du mal à trouver des producteurs de leurs oeuvres aujourd'hui.
 Auditions à cet égard une chanson de Lessa Lassan intitulée "échantillons ya pamba", étant donné que les matrices que nos musiciens remettent aux éditeurs ne sont que des  simples échantillons .

Messager


Echantillon ya pamba, par Lessa Lassan et l0African-Fiesta Sukisa
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sulmany 28/08/2009 18:49

Si nos musiciens pouvaient lire ce petit message (de Messager) suivi d'un exemple typique illustré par cette chanson de l'Africa Fiesta Sukisa "Echantillon ya pamba" qui parle d'elle-même.A cause de leur sabordage, nous avons du mal à retrouver certaines chansons de nos musiciens. S'ils peuvent en tirer des leçons pour l'immortalisation leurs oeuvres !Sulmany