Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager



A l'équipe de Mbokamosika,
Merci pour la chanson 'Hirondelle' du groupe les As où Dilu a fait ses débuts
Je suis hereux d'écouter Jo sex alias Josky dans l'orchestre Continental.
Les merveilles du passé, cela ne mnous rajeuni pas mais quelle belle époque!
Pouvez-vous nous retrouver les chansons " Nela matadi du groupe les As et Gipsy du seigeur Ley?
Qui a introduit la batterie( drum) dans la rumba congolaise? S'agit-il de Tabu ley?
Merci encore et bonne continuation
Bonjour aux" bana IGAZI de Bandal et à Djagas
T. KANZA



Réponse

Cher T. Kanza,

Sur les deux chansons demandées, nous sommes en mesure de diffuser à votre intention "Gipsy", Composée par Tabu Ley Rochereau en 1966-68.  Nous vous ferons écouter la chanson "Nela Matadi", de l'orchestre les As  aussitôt que nous l'aurons entre nos mains.
S'agissant de l'introduction de la batterie (drums) dans la rumba congolaise, plusieurs sources dont la "Musique congolaise du 20 e siècle la situe dès la fin des années 1950 par Beguen Band aux éditions Ngoma. Vers les années 1959 et 1960, Joseph Kabasele, après avoir introduit en 1953 le Tam-Tam (exécuté par Kaya Depuissant) dans la musique congolaise , utilise la batterie jouée par Willy, à ne pas confondre avec  le trompettiste Dominique Kuntima dit Willy Mbembe.
Mais force est de reconnaître que la présence marquante de la batterie est remarquable dans les chansons "Bonne Années na Noël" ou café Rica , "Libala ya maloba", "Mutambula......enregistrées en 1968-69 par Rochereau et l'African Fiesta National, grâce au savoir faire d'un technicien de la RENAPEC ayant mis en évidence la batterie de Seskain Molenga.
Pour les jeunes orchestres, l'honneur de la vulgarisation de la batterie échoit sans aucun doute à Meri Djo de l'orchestre Zaïko Langa-Langa.
Pour être concret voici l'ordre d'utilisation de la batterie (drums) par nos orchestres:
1950: Beguen-Band
1959: African-Jazz (Willy). C'est donc l'African-Jazz qui l'a introduite dans la musique moderne.
1960: Conga-Succès par (Tomba Dia Mahoungu)
1962: L'OK-JAZZ par André Aribo
1964: African-Fiesta (Nico et Rochereau) par Fracasseur
1966: African-Fiesta National par Henri Ndongala dit Fredo
1967: L'African-Fiesta Sukisa par Arjos (Armand Gearges)
1968: L'African-Fiesta National par Seskain Molenga
Sur cette liste il faut également noter les orchestres du Congo Brazzaville comme les Bantous, Orphée-Jazz (avec Domis et Loveline) qui ont utilisé la batterie bien avant l'African-Fiesta.

Messager

 
   

 
1.GIPSY, par Rochereau et L'African-Fiesta National (1968-'69)
 

 LA BATTERIE à L'OEUVRE


2.BONANE NA NOEL, par Rochereau et l'African-Fiesta National ('66-'68) (Seskain à la batterie)
 


3.MUTAMBULA
, par Pépé Ndombe , avec Seskain Molenga à la batterie ('66-'68)
 


4. Yo NALINGA, par Gina Efonge et le zaïko, avec Meri Djo à la batterie) (1973)
 


5.YO NALINGA 2
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pelasimba dit pela fondateur de thu zahina 23/04/2010 17:34



Bonjour monsieur T Kanza,


 Je viens de lire avec beaucoup de passion et d'interet votre historique concernant l'introduction de la batterie dans la rumba congolaise. je suis content de voir l'interet que vous portez
à notre musique. E t étant que musicien et comme je vous l'ai dit au départ fondateur du groupe Thu zahina. J e pense etre à mesure de vous donner quelques précisions concernat l'évolution de
notre musique. Je peux vous dire pour commencer au moment où je vous écris ce petit mot. J'ai la chance d'avoir dans la meme pièce que moi l'arstiste ,auteur compositeur et interprete Seskain
Molenga, que vous conviendrez avec moi fait partie del'histoire de notre musique. Et grace aux artistes de ce niveau nous devrions en profiter pour mieux ,grace a eux pour mieux connaitre
l'histoire et l'évolution de notre musique. En déhors du fait que je sois le fondateur du groupe musical Thu zahina, je vous informe en passant que je suis aussi le neveu de celui qui fait partie
notre patrimoine national c a d le seigneur Tabu Ley.je vous informe egalemment que j'ai été le reesponsable du groupe évènement "Lisanga ya ba nganga. Bref toute cette littérature pour vous dire
que je sais de quoi je parle. car je fais moi meme partie de l'histoire de notre musique. C'est pouquoi je vous dis en toute sereinité la batterie dans la rumba congolaise a été introduite par
Tabu ley avec la grande et premiere participation de Seskain Molenga. C'est donc Seskain Molenga qui est le premier batteur à avoir jouer et à avoir fait évoluer ,la batterie dans la rumba
congolaise. je reconnais certes quela batterie a été jpoué dans notre pays avant Seskain Molenga, mais  c'était dans le cadre des miusiques qu'on appelaient " variétés" cad les musiques qui
passaient en premiere patie avant les groupes congolais ne le " vrai concert " cad le concert de la rumba qui devait durer toute la nuit. C'est ainsi que des chanteur comme Champro King Malanda
débutait les concerts avec des chansons de variété française ou internationale où il y avait effectivement la participation d'une batterie. Je n'irai pas beaucoup plus loin .La variété avant
Molenga ça se jouait avec une batterie, mais la rumba avnat Molenga ne se jouait pas avec une batterie. Alors rendons à chacun sa mérite. Merçi et vive Molenga.Et pour finir je vous informe que
Armando n'est pas batteur mais un grand percussionniste qui d'ailleurs joue avec moi tous les samedis dans un restaurant congolais à P aris qui s'appelle "LA CASA".Merçi et je reste à votre
dis^position pour tout autre informations.


PEPL . Et mon mail est       pelasimba@voila.fr



Izeidi Faugus 22/04/2010 13:33



J'ai lu votre commentaire sur la batterie, tu as confondu ceux qui ont joués les timbales avec ceux qui ont été des vrais drumeurs, je citerais Charly, le Belge dans
l'african jazz de Kallé jeff avec Manu Dibango en 1961 et Molenga Seskain dans la chanson Martin Luther King de Pascal Tabu Rochereau en 1967 ne raconte pas l'histoire à l'inverse, les autres ont
bien fait  pour lacontinuité bien à toi Izeidi Faugus, créateur de la guitare Mi-solo dans la musique congolaise, musicien dans l'African soul quitet de Manu
Dibango, de l'African jazz, African fiesta original (Vita ), African fiesta national et Afrisa



Messager 21/08/2009 05:42

Doska,Tabu Ley a composé des milliers ce chansons. De quelle série s'agit-il? Ou bien voudriez-vous écouter les chansons enregistrées sur le même album que Mosolo?Messager

Doska 20/08/2009 20:42

Merci Mboka Mosika. Peut on avoir ou écouter toute serie de Rochereau avec les chansons comme mosoloetc

Richard kasongo 20/08/2009 16:18

Nasepeli ya mingi ndeko messager na biyano, nasepeli ya mingi na likambo etali BATTERIE, po ba mingi bakanisaki que ezali vieux Ley mutu akotisa yango na ebeteli na biso(ezali mabe te soki akotisaki yango)lelo nazali molongi aupres ya bandeko oyo tosolola na bango na tina ya likambo oyo...Tembe ezalaki mingi...Merci...Kasi lingomba ya BEGUEN-BAND , ezalaki ya nani...banani babeta kuna???Ezalaki lingomba esalaemaki na ba congolais(kinshasa)too te..(voir le nom)  Merci  Richard Kasongo.-

Messager 20/08/2009 06:32

Richard,Je viens d'enrichir ma réponse pour lever toute équivoque.Messager

Richard kasongo 20/08/2009 00:20

Batterie...ndeko atuni soki nani akotisa BATTERIE na musique congolaise, c'est la question ndeko Messager. Ezali Pascal Tabu ou Seskin Molenga ou Technicien ya RENAPEC?...Soki totali malamu na un vieux documwent visuel tango Kalle, rochereau, Izeidi, nico ...bazali kobeta soki otali malamu okomona na lolenge ya polele instrument wana...donc naloba que eloko wana eya ou ekota avant 1968-69...Tosengi mwa precision nayo ndeko...         Merci.-  Richard Kasongo.-