Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager


PROJET DE "POPULARISATION" DU CINEMA CONGOLAIS (RDC)


Amoureux du cinéma et du film made in RDC,

Comme vous le savez, notre pays regorgent des talents artistiques en tout domaine et en l’occurrence dans le domaine théâtral et cinématographique.

Le cinéma congolais a beaucoup de mal à éclore et d’aucuns pensent que ce cinéma-là n’existe tout simplement pas.


Nous avons pourtant quelques compatriotes cinéastes, quoique minoritaires qui ont déjà prouvé leur talent dans des festivals internationaux dont D. Mweze Ngangura, Jo Munga, Balufu, etc.

 

Comme pour la plus grande partie du cinéma noir africain, à l’exception du cinéma nigérian et ghanéen (voire aussi celui de l’Afrique de l'ouest), 

nos films ne sont visibles que par les étrangers et presqu’exlusivement dans les festivals étrangers.

Ces films ne sont que très rares dans la grande distribution à l’étranger et sont catégoriquement inexistants dans notre propre pays.

Le peuple y a difficilement accès et nous concernant je peux vous dire qu’il est très difficile de trouver par exemple sur support le premier long-métrage 

congolais « La vie est belle » réalisé par Ngangura il y a déjà plus de 15 ans.

 

Un producteur congolais, Lolo Mutima, a d’ailleurs eu la très bonne idée de sortir dernièrement le dvd « Les habits neufs du gouverneur » du même Ngangura tourné 

avec les stars congolaises de la chanson (Wazekwa, A. Dominguez, Marie Misamo, Lutumba, Emeneya, R. Amisi, …).  Ce qui est une première.

Je l’ai acheté à Bruxelles.

 

La majorité de nos compatriotes pensent que notre pays ne produit que des théâtres filmés communément appelés « Maboke » qui sont hélas très déplorables 

au niveau du montage et de la réalisation.

 

Cependant, il suffit de voir ce que peuvent faire les étudiants de l’INA ou autres jeunes de Kin, de Lubum etc avec peu de matos pour s’apercevoir 

qu’il y a du talent qui ne demande qu’à être épaulé. C’est là que nous intervenons.

 

Notre ambition est de donner un coup de pouce au cinéma congolais en utilisant les mêmes techniques de marketing sauvage et de tournages éclairs (1 à 3 jours) 

qui ont fait la renommée du cinéma nigérian (lui-même copié du cinéma indien où des productions se font en une journée pour une publication et distribution la semaine d’après).

 

Ce système de production cinématographique éclaire est très efficace spécialement pour des pays en voie de développement.

Il l’est d’autant plus du fait que notre pays est en pleine ébullition et-ou évolution car le cinéma peut apporter de l’emploi et parallèlement à cela permettre aux gens de rêver.

Car après des décennies de malheurs que notre pays a traversées, apporter davantage de rêve peut être en soi une thérapie pour se décomplexer et avancer.

 

Le pays compte environ 65 000 000  d’habitants à l’heure actuelle dont plus de 60 % de jeunes et plus de 30 % d’une catégorie de gens capables d’acheter un VCD à défaut du DVD.

Imaginez-vous que le cinéma nigérian emploi presque 300 000 personnes par an sans aide du gouvernement ou de tout autre organisme européen et rapporte plus de 100 millions

d'euros chaque année.

Il ne nous est pas impossible de participer à long terme à la création d'un marché du cinéma congolais à même de générer de l'emploi dans un très proche avenir.

Si nous n'en profitons pas, nos enfants peuvent parfaire l'idée et nous permettre de vieillir en paix avec l'accomplissement d'un devoir assumé.

 

Une grande partie de la population congolaise à l’heure actuelle est équipée d’un lecteur VCD ou DVix.

Personnellement je crois beaucoup à l’avenir de ce pays et je suis certain que même vivant momentanément à l’étranger, on ne peut être fière que si on contribue de n’importe 

quelle manière à l’avenir de son pays.

La contribution ne peut pas être seulement matérielle, elle peut être intellectuelle, morale, psychologique, … chacun dans son domaine d’activité ou d’affinité.

 

Depuis deux ans, parallèlement à mes autres activités artistiques et de développement, j’essaie de constituer sur place au Congo une banque des données des  personnes 

évoluant ou pas dans le théâtre, cinéma congolais (acteurs, actrices, réalisateurs, cadreurs, producteurs, stylistes, maquilleuses, scénaristes, distributeurs, …).


Le but est également de créer une plate forme internet qui peut permettre aux futurs réalisateurs, producteurs, … de caster les acteurs ou tout simplement à nos frères et  

sœurs de partout de connaître ce qui se passe dans le cinéma congolais appelé à s’autofinancer pour pouvoir exister majestueusement sans quémander.

 

Permettre aux amateurs du cinéma congolais de partager des idées et de se connaître en quelque sorte. Créer une forme de star-system du cinéma made in RDC.

 

Dans nos productions futures, nous  voulons en partie explorer le parent pauvre du cinéma africain c.à.d. la réalisation des films d’actions, de sciences-fictions et 

de combat avec utilisation d’effets spéciaux cinéma (trucages numériques) impressionnants. La (notre) compétence existe déjà en ce domaine.

 

C’est pour cette raison que je vous envoie ce message ci-dessous et s’il ne vous concerne pas, n’hésitez pas à le transférer à vos connaissances qui seraient 

intéressées par ce projet ô combien patriotique.

 

CASTING POUR NOTRE BANQUE DES DONNES

 

Dans le cadre de nos prochains tournages des films d’ici 2010, nous recherchons des acteurs et actrices du Cinéma congolais:

 

- Actrices de 5 à  90 ans, teint foncé ou clair, silhouette fine,  moyenne ou forte, sérieuses et respectueuses;

- Acteurs entre 5 et 90 ans, teint clair ou foncé, sérieux et respectueux;

- Egalement des  sportifs et sportives pratiquant les arts martiaux (karaté, judo, taekwondo, wushu, kung-fu, ... ) ou tout autre sport d’endurance (fitness, footing, …);

- Des scénaristes, réalisateurs, techniciens (caméra, maquillage, décoration, homme perche, …).

 

RÔLES & PROFILS RECHERCHÉS :


- Homme ou femme vivant au Congo 

- Prince charmant, dragueur, frimeur

- La belle (ou laide) femme avec du charme 

- Comique, animateur, blagueur, ...

- Pour les films d’actions il nous faut des acteurs et actrices pratiquant les arts martiaux ou bodybuilder

- Ex-Militaire, …. Ex-gardes du corps, …

- Aimer le cinéma et/ou le théâtre, être capable d'entrer dans la peau d'un personnage

- Naturellement acteur, imitateur: professionnel ou en herbes


LANGUES:


Parlant une des 3 langues : lingala, swahili ou français

L'anglais sera un plus dans le cadre du doublage en post-production.


TYPE DE FILMS

 

Films de sciences-fictions et fantastiques, romantiques, comiques, d’action axés arts martiaux, dramatiques, de guerre, …


Si vous êtes intéressés envoyez-nous:

 

- 2 photos récentes (dont une photo de pied à la tête)

- Prénom

- Adresse e-mail

- Numéro de gsm

- Année de naissance

- Une présentation de vous ou votre CV artistique ou vos expériences informelles dans le domaine artistique

- Taille et poids approximatifs

- Commune dans laquelle vous habitez (ne communiquez pas votre adresse)

 

Il faut habiter la RD Congo ou un des pays limitrophes. Passez le message autour de vous.

Si vous êtes sélectionné par la production, nous vous avertirons par e-mail ou par sms.

Pour toute information, veuillez nous contacter par e-mail: thiescos@hotmail.com

 

Merci

 

Production/Video Compositing & Editing - Matte painting (2D & 3D) - VFX - Etalonnage Colorimétrique

THIESCOS VISUAL FX / AJARINO FILMS

 

e-mail: thiescos@hotmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

willy_malangu 07/09/2014 12:47

Bonjour Mr Thiescos je vien de lir votres projet ce vraiment formidable est sur l'anonce sur les casting des acteur congolaise esque cela tien toujour parceque moi je ss pret a participe je 23 ans motive je suis pret a mes donne pour l'avancement de ce projet meme si il faus fair du porte a porte je m'engage a fair en sorte que cela vois jour je suis tres motive mon soutien est total sur ce projet etant moral financier est tous pcq mon reve est de devenir acteur. Merci de m'ecrire WillyMalangu

koma 01/08/2014 21:51

bjr,c arnold koma amoureux du 7eme art.j'amene une etude scientifique sur industrie du cinéma congolais. je souhaite votre aide.voici mn num 00243896999932

koma 01/08/2014 21:51

bjr,c arnold koma amoureux du 7eme art.j'amene une etude scientifique sur industrie du cinéma congolais. je souhaite votre aide.voici mn num 00243896999932

koma 01/08/2014 21:51

bjr,c arnold koma amoureux du 7eme art.j'amene une etude scientifique sur industrie du cinéma congolais. je souhaite votre aide.voici mn num 00243896999932

Midabo Kenayo (c'est un pseudonyme) 12/09/2013 15:19


Bonjour. Je suis heureux de tomber sur cette publication. En effet, amoureux du cinéma et jeune scénariste (je recherche des opportunités de faire valoir mes talents d'auteur de fiction), j'ai
toujours revé d'apporter ma pierre à l'édifice qu'est le Cinéma Congolais. Cependant, nul besoin de le rappeler, le cinéma congolais n'offre pas beaucoup d'opportunité aux scénaristes. Les rares
cinéastes qui se retrouvent sont les acteurs et les producteurs. Mais je garde confiance en un bel et je reste confiant.


Je suis à la recherche des réelles opportunités dans ce domaine, ne jusque là je n'ai pas encore trouvé mon chemin. Si vous pouriez m'apporter une aide (elle me sera très précieuse), cela ne
pourra que contribuer pour embelir l'embelir l'image cinématographique de notre pays.


Bonne chance surtout pour vos contributions à notre mère partrie.


Midabo Kenayo.

Célestin S. Mansévani 06/09/2009 04:28

À Thiecos et à tous ceux qui màppuient,Je vous remercie de vous souvenir de moi. J'aimerais cependant que cette reconnaissance se traduise par des actes de la part de  ceux qui font les archives et ceux qui écrivent sur notre clnéma. Je ne demande rien au pays, sauf qu'on soit honnête avec moi pour l'Histoire. "Les paroles s'envolent; les écrits demeurent". Puisque personne ne veut écrire, ne m'en voulez pas si je le fais moi-même. Un jour, il faudra bien que je laisse une biographie derrière moi? Merci de vos appuis.

thiescos visual fx 05/09/2009 21:55

Je suis heureux d'apprendre qu'un de nos frères est aux portes d'Hollywood. C'est une très bonne chose qui ne peut être que bénéfique pour l'image du pays.Mon but est de donner directement un coup de main à nos frères et soeurs du pays en faisant des films que le cinéma africain a toujours eu du mal à produire: films d'actions, de sciences fiction, ...J'ai foi que d'ici les 5 prochaines années il existera une vraie famille du cinéma made in RDC comme dans les pays tels que le Nigéria pour ne citer que ça.merci 

Célestin S. Mansévani 23/08/2009 07:29

Le problème des Congolais c'est qu'ils oublient vite ou font semblant. Je suis moi-même très connu et j'ai réalisé tant de belles choses au pays. Aujourd'hui, par mes propres moyens, je suis à la porte d'Hollywood. Mes résultats de concours avec WriteMovies.com sont sur Internet. Personne au Congo ne s'est jamais donné la peine de faire l'éloge de ce que j'ai réalisé. Je ne figure même pas parmi ces cinéastes que vous, Congolite et autres citez alors que les professionnels du clnéma d'Hollywood sont en train de m'adopter! Mansevani Sesevi Seva, ça ne vous dit rien? Pourtant, il y a eu le Groupe Salongo, Nzale, Mabele (réalisés sur 16mm), Allô! Louise (diffusé dans Le Carousel kinois en 1984), Luvumbu Ndoki, etc...Demandez à Bomengo pour Muana Nsusu. Comment voulez-vous que je vous aide lorsque bientôt je serai célèbre à Hollywood et à travers le monde? Le cinéma ne peut se faire sans l'argent. Je n'ai cessé de le dire. Le pays n'en a pas. C'est à nous d'aller le cherchez. C'est ce que je recherche avec mes scénarios pour le grand écran qui s'adressent aux grands producteurs américains et du monde et où il y a une large place pour la culture de mon pays. Dommage que je sois tombé dans l'oubli dans mon propre pays! Si vous cherchez Célestin Mansevani ou vieuxvan.com sur Internet explorer google, vous trouverez. Alors, pourquoi ne le faites-vous pas? Merci de votre bonne attention.