Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Chers Messieurs,

Pourriez-vous avoir l'amabilité de me trouver si possible une adresse d'une association regroupant les métis belgocongolais résidant en Belgique.

Merci pour votre service.

Michel NSAPU

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dolens Matumona Pierre 02/10/2017 15:51

Cette association ne peut avoir droit de cité en RDCongo, c'est contraire à nos lois. Quant à ce bar "réservé" au "métis" côté ISC/Gombe, il doit tout simplement être fermé par les autorités congolaises. Si non, ça serait un retour à l'époque coloniale. Quant à dire que, dans la ville de Kinshasa, il existe plusieurs endroits qui furent réservés aux métis, relève, une fois de plus, du pur mensonge. C'est encore pour assouvir son penchant de raciste, donc de complexé.

Dolens Matumona Pierre 02/10/2017 15:35

Dire qu'au Congo belge, les métis avaient coutume de se marier entre eux est complètement faux. En effet, la plupart des mulâtres ont épousé des femmes noires, et la plupart des mulâtresses ont épousé des Noirs. Je comprends que la personne qui parle, est une néo-nazie, et, pour renflouer les caisses de son association, veut induire l'opinion publique en erreur. C'est vraiment raté pour cette complexée, car le racisme est un complexe. Et ce qui m'attriste le plus dans cette histoire, c'est que, parmi lesdits complexés, il y a ceux qui ont à peine un quart de sang blanc dans leur veine , contre trois quarts de sang Noir !

Dolens Matumona Pierre 02/10/2017 14:49

Ce n'est pas ridicule d'être mulâtre, "métis", noirs ou blancs. Mais ce qu'il l'est, c'est de chercher ou de chercher à créer une association basée sur la couleur de la peau, voire "la race". Nous ne devons pas faire du racisme à rebours ou qui ne dit pas son nom. Obama a-t-il été élu avec les voix des seuls mulâtres ? Kengo a-t-il été brillament élu Président de notre Sénat, en Rd-Congo, uniquement avec les voix des mulâtres ? Pardon, cher ami, soyez respectueux envers le peuple congolais, et notamment envers tous ceux qui se sont battus pour son indépendance, parmi lesquels des mulâtres comme Michel Colin, lequel fut ministre de l'Education, sous le Président Kasa-Vubu, père de notre indépendance, auprès duquel il a bravé l'autorité coloniale belge. Quant au fameux bar "Home des Mulâtres" de Kinshasa, jadis situé au coin des avenues Kasa-Vubu et Rwakadingi, derrière le terrain de tennis du Zoo, et qui disparut après notre indépendance, sachez qu'il a été créé par un mulâtre qui était Cabindais, donc pas même notre compatriote congolais. Certains mulâtres avaient même, à l'époque coloniale, réclamé un quartier, voire un cimetière, à eux, lequel devait leur être attribué dans le quartier où est implanté aujourd'hui l'ISC/Gombe. Mais l'autorité coloniale, ayant compris le mal-fondé de cette requête, la rejeta tout simplement en se disant "dans ce cas, leurs mères congolaises, voire leurs pères belges ou européens, n'y mettront pas les pieds ?"

MAZZY Karl 02/10/2017 14:06

Sosie RD-Congo. Attention aux gens qui veulent nous diviser pour assouvir leurs propres intérêts. Le fait d'être mulâtre ne peut pas constituer un cas en Rd-Congo, notre cher pays. C'est uniquement notre identité de Congolais qui doit nous préoccuper, tous, afin de mener notre pays au grand développement. Et tant mieux pour la couleur de la peau de l'homme ou de la femme qui sera à la tête de cette locomotive du développement. Si non, nous ne serions que des cons, et vraiment des cons en ce début du XXIe siècle, dans ce beau et grand pays que Dieu nous a donné. N'attristons pas Obama, qui a choisi d'épouser une femme qui ne soit pas mulâtre comme lui !... .Il y a de la place pour tout le monde en Rd-Congo, sauf pour les apprentis racistes ou communs diviseurs.

LeMulatroce 22/03/2016 19:44

Il y a le groupe des Métis de Belgique: https://www.reddit.com/r/MetisdeBelgique/

Léon MBUYI wa MBUYI 16/08/2014 12:32

Si cela peut encore être utile,depuis 1960, Il n'y a plus d'association ni de home des mulâtres en RDC. La question des mulâtres au Congo j'en sais quelques choses; je suis fils d' Albert MBUYI premier président de l'association des mulâtres de Léopoldville. Léon

Jean-Pierre 10/07/2009 18:55

CORRECTIONJe voulais dire:"...BaSAngisi makila..."

Jean-Pierre 10/07/2009 18:52

Sur ce sujet, il y a une chanson du groupe « Les Marquis » dont le titre m’échappe qui contient ce passage :
« Putulugeso na Africain basingisi makila
Naissance ya… »

anaclet 06/07/2009 19:15

Pourquoi serait-il ridicule d'être métis ou de se reunir au sein d'une association de métis? Le ridicule c'est de critiquer une personne qui cherche une association. La liberté de chacun commence là où débute la liberté des autres. Les métis ont le droit et la liberté de se réunir en association. Le Home des mulatres existe encore au Congo aujourd'hui. Le simple fait de vilipender l'dée d'une association des métis est une manifestation de racisme. Ne faites pas à autrui ce que vous n'aimeriez pas que l'on fasse à vous même. Il ne faut pas être raciste envers les métis ou mulâtres.

Théthé 06/07/2009 15:31

Le mot métis qui vient du métissage, fait penser à un "métier à tissage" en utilisant des fibres ou des pinceaux de couleurs differents, on peut créer un tissu ou une toile d'une Grande Beauté...- Dans la notion stricte du métissage des races, il faut comprendre que ces races viennent non seulement avec une génétique physiologique, mais aussi avec des coutumes, des langues,des cultures, des histoires fort différentes les unes des autres...- Le métis est toutefois attribué au métissage génétique entre Européen "Blanc" et  Autochtone "Rouge" Américains...Le Mulâtre (parfois appelé Café-au-lait) est un métissage génétique entre le Blanc et le Noir, mélange racial d'un enrichissement mutuel c'est la meilleure de couleur.- Le métissage c'est aussi de nos jours, du point de vue culturel dans la mesure où le fait d'apprendre sur une culture peut avoir un impact sur notre perception de la vie...nous devenons donc le produit du métissage culturel......C'est un besoin tout à fait légitime, pour les métis de se réunir, se fréquenter, se marier entre eux former une association de métis belgocongolais pourquoi pas?Théthé

Jean-Pierre 06/07/2009 13:45

Chaque société a ses coutumes que la raison ne peut pas comprendre. Comme le signale Messager, au Congo, les métis s’érigent en tribu et avaient la coutume de ne se marier qu’entre eux. Aux USA, les métis  sont aujourd’hui des noirs à part entière. Ainsi, Obama, métis (sa mère était blanche), est noir et son élection fait la fierté des Afro-américains… Mais même aux States, avant la génération d’Obama, certains métis s’étaient aussi constitués en groupe à part dont les membres ne se mariaient qu’entre eux, bien qu’ils aient été considérés comme des « nègres » par les blancs. J’ai par exemple longtemps habité Boston et au cours d’une visite sur l’Ile de Martha’s Vineyard toute proche, on m’a dit que les métis de cette île, qui sont bizarrement en très forte densité sur un tel petit territoire,  s’étaient longtemps constitués en une sorte de race à part et ne se mariaient qu’entre eux. Aujourd’hui aux USA, il y a de plus en plus des groupes ou des sites Internet de rencontres amoureuses où les gens s’identifient comme « multiraciaux », pour dire qu’ils ont des parents issus de races différentes. Mais la norme courante est la suivante aux Etats-Unis : les métis sont afro-américains.

Messager 06/07/2009 11:33

Kim61,Les métis ont toujours constitué un groupe à part au Congo. Dans la ville de kinshasa, il existe plusieurs endroits qui furent reservés aux métis. Vous voulez une référence? Non loin de la pepinière, vers l'Institut de Commerce il existe un bar des métis. En tant que minorité, ils ont droit de se regrouper. Souvent, les métis ne se considèrent pas comme appartenant à une tribu déterminé,et se marient entre eux. Ils ne s'attachent aux tribus que lorsqu'ils sont appelés à faire de la polique. beaucoup parlent la langue de leurs mères mais restent solidaires entre-eux.sachez que les métis avewint beaucoup souffert au Congo à l'époque coloniale. Beaucoup n'étaient pas reconnus par leurs pères, et les prêtres catholiques les considéraient comme produits de la débauche.Mais la société congolaise les acceptés comme fils à part entière dans la mesure où ils ont du sang congolais. J'avais écris un article sur les métissage au début de ce blog. Vous y découvrirez certains détals nécessaires. Bref, toute minorité a tendance à se regrouper. C'est le cas des métis qui sont souvent rejetés de deux côtés.Messager

kim61 06/07/2009 10:03

Les métis constitueraient-ils un groupe particulier au point d'en créer une association ? Et que dire alors de leurs géniteurs européens et africains ? Doivent-ils eux aussi créer des associations pour parents Noirs et pour parents Blancs ? ou pour parents des métis ?Je trouve cette requête complètement ridicule !