Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

Après les ressources minières et le pétrole, les terres agricoles africaines sont convoitées et déjà mises en vente dans certains pays. Si on ne fait pas attention, nous nous acheminons vers la cession de ce qui restait jusque là sacré, à savoir la terre de nos ancêtres.

Messager

 

Pour plus de détails, veuillez consulter les articles ci-après:


 

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anaclet 07/07/2009 02:25

Mon cher Crispin Regis,Ne faisons pas de la politique lorsque nous parlons de notre pays. Soyons juste et concret. L'est du pays était exploité sur le plan agricole par Unilevers tout comme JVL que vous venez de citer le faisait au Bas-Congo. Unilever s'est désengagé pour aller vers des lieux plus sûr. La Ville de Leverville est restée au Congo avec les palmeraies que personne n'a plus exploité comme celà fut avant 1960. Vous savez si vous refusez avec votre terre les investisseurs iront ailleurs. Aujourd'hui on cultive les palmiers elaïs producteur d'huile en malaisie avec l'idée des biocarburants qui pointe à l'horizon. Qui se souvient que le Congo était un producteur important d'huile de palme? On s'accroche aux symboles pendant ce temps les pays tel le Mozambique acceptent que l'Afrique du Sud acquière des champs et viennent cultiver chez eux. Que penser du Zimbabwe qui a mis en péril sa florissante agriculture en mettant en exergue les symboles. Le fermage a toujours existé même chez nous en Afrique. Louer sa terre n'est pa un acte sacrilège. On devrait voir les tracteurs en besogne de l'aéroport de Ndjili jusqu'à Kwango. Mais ce n'est pas encore le cas. Les bantous n'ont jamais eu peur de l'étranger,ils finissent par l'assimiler.

Messager 05/07/2009 19:58

Anaclet,Nous savons tous comment sont gérés nos pas. La terre est l'unique don de Dieu qui reste au peuple pour ne pa mourir de faim. Si on se met à la brader, que leur restera-t-il? Pourriez-vous me dire quelle direction ont pris les produits de vente d'autres contrats?Messager

Crispin-Régis Lukoki 05/07/2009 18:42

Mes chers frères,nous avons un grand problème au Moyen-orient.Nou savons tous que ce problème n´aura jamais une solution juste.N´oublions pas que ce problème a comme source La Terre.Vous allez peut être me dire qu´ici,il ne s´agit pas d´une question de location de terre,et c´est vrai.Ma préoccupation n´a rien avoir avec l´océan vert dont nous rêvons tous.Quand on parle d´un pays quelconque qui veut acheter des millions d´héctares pour l´agriculture à un autre pays,c´est là ma préocupation.Je ne parle pas du cas d´un particulier qui veut se procurer un bout de terrain pour l´exploitation agricole.Nous avons des cas concrêts au Congo.Je cite la compagnie JVL(Jules Van Lancker) ou Barth,qui des vastes surfaces pour l´agriculture et l´élévage,et,comme ça il y en a plusieurs d´autres.Je vais vous donner l´exemple de la Guinée Equatoriale avec les Russes.Ces derniers avaient l´éxclusivité de pêche en Guinée,à tel point que les natifs ne pouvaient pas satisfaire leur propre démande.Les russes amenaient tout chez eux et le peuple guinéen avait des sérieux problèmes pour trouver du poisson dans leurs marchés.100.000 hectares?pouvez-vous imaginer l´étendue?Vendre des inmeubles ou tout un quartier n´a rien a avoir avec ma préoccupation.Aujourd´hui,malgré tous les problèmes,maladies et guerres,la population en Afrique ne cesse de s´accroitre.Je vous jure que nos populations sont object d´injustice et abus à cause de l´exploitation sans controle de nos forêts et notre sol.Que se passe-t-il avec les pygmés?Nos gouvernements ne sont pas à la hauteur de leur tâche.L´occident a un grand problème de ressources.Pouvez-vous me dire s´il y a eu seulement une usine sanctionnée pour contamination du fleuve ou del´environement au Congo?Ne soyons pas égoïstes mes frères,Nos erreurs d´aujourd´hui coûteront très cher à nos enfants et leurs petits.Dans cent ans nous ne serons pas là,mais nos enfants y seront avec tous ces problèmes pour héritage.Il y a en ce moment ci,le problème d´eau potable,et le monde dévéloppé a déjà ses yeux tournés vers les bassins du Congo et de l´Amazone.Nous laissons nos matières premières sous l´exploitation étrangère et les objets issus de ces matières ne sont pas à la portée de nos populations.Le capitaliste n´a pas d´autres soucis que celui de faire de l´argent au dépend des autres.Nos problèmes ne lui concernent pas et sí son succès dépendait de la multiplication de nos misères,il n´hésitera pas de realiser dite opération afin d´augmenter ses bénéfices.La main d´oeuvre est devenue de plus en plus coûteus en Occident et il faut en trouver ailleurs.Je crois que ce procédée est en application en Asie les grandes fabriques occidentales.Par contre,le produit obtenu avec cette main d´oeuvre,se vend à la hausse au lieu de le baissé.Chers frères notre terre a une façon naturelle de réproduction.Je vous assure que par avidité et égoïsme,cette terre sera soumise à des procédés artificiels pour en tirer des bénéfices incalculables.Et encore,qui nous dit que dans ces centaines des milliers d´hectares incotrolables,l´activité va se limiter à l´agriculture et point?,qui dit qu´on n´y construira pas un cimetière des résidus nucléaires?.Il y a beaucoup des choses qu´on peut faire dans cette mer d´héctares sans être surpris.Chacun est libre de réagir selon ses sensations.Merci       

anaclet 05/07/2009 00:46

Après quarante-neuf ans d'indépendance on en est encore à penser au néocolonialisme. Louer ses terres est un commerce comme un autre sans plus. Je ne vois pas en quoi on deviendrait esclave de qui que ce soit parce que on aurait loué une parcelle de terre cultivable. Reveillons-nous bon Dieu. A l'heure où la chine fabrique des volks wagen,des mercedes,des avions Airbus (toutes des marques européennes), nous nous en sommes encore à penser que tout ce qui vient de l'étranger est une  tentative de recolonisation. Moi j'aimerais voir fleurir les tracteurs,les moissonneuse-batteuses qui vont transformer notre campagne en un océan vert. Si celà le néocolonialisme,j'accepte le néocolonialisme qui va nous nourrir et enrichir les plus hardis d'entre nous. L'aéroport d'Abidjan est construit par les aéroports de Paris qui en ont gardé la jouisance pendant vingt-cinq ans avant de le retrocéder aux ivoiriens. Cent ans celà parait beaucoup mais ceux qui avaient dix ans en 1960 ont soixante ans aujourd'hui. Les négociations sont faites pour se rassurer si toute fois on veut négocier la durée des baux des terres à louer.De grâce le "progressisme" qui divisait le monde en deux camps a été battu en brèche par le cours de l'histoire. Les arabes qui ont acheté le parc immobilier du quartier des champs Elysées à Paris colonisent la France alors? C'est ridicule. S'il existe quelque rentabilité à louer des terres que celà soit encouragé et point.

Théthé 03/07/2009 18:21

correction: BEMBA SAOLONA

Crispin-Régis Lukoki 03/07/2009 16:16

Méfions nous de tous ces serpents vénimeux.Nous sommes de nouveau à une colonisation lente et durable.L´occident n´a plus de terre fértile.Tout se fait à base des fértilisants nocifs et contaminants qui ne cessent de dégrader son sol.Il faut être bête pour louer sa terre pour un siècle,sachant bien que notre peuple en a besoin.Il y a une chose qu´il ne faut pas oublier:Le malheur d´ Afrique fait le bonheur de l´Occident,et,à nos jours,l´Orient veut aussi tenter sa chance en Afrique.C´est honteux.  

Théthé 03/07/2009 13:43

BEMBA SAOLONO s'en vaà 67 ans, BEMBA SAOLONO s'est éteint dans la nuit du 1er au 2 juillet, à St Jean, un Hôpital mieux coté à Bruxelles, pour la qualité de soins assurés à ses patients.Derrière lui, il laisse une veuve et des nombreux enfts dont l'ex-vice président de la République, le Sénateur comme lui, Jean Pierre BEMBA qui, depuis lundi 29 juin aspire de la liberté provisoire, si jamais la Belgique, la France, et le Portugal présentaient, d'ici le 10 juillet, à la Cour Pénale Internationale, des garanties de sécurité suffisantes. Théthé