Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager







               Appel Général au peuple CONGOLAIS partout où il se trouve aux quatre coins du Monde


Peuple Congolais, Pourquoi voulez-vous que nous dissimulions l'émotion qui nous étreint tous, hommes et femmes, fils et filles de notre mère-patrie.
Aujourd’hui le CONGO est un pays humilié, détruit par un système mis en place par des crapules et des corrompus.
 
Très chers Compatriotes, notre souffrance je la résumerait tout en disant que, pour le moment, il s'agit d’un parcours du combattant!
Parfois pour atteindre les sommets de la clarté, il faut passer par de sombres et obscures vallées .
Mais le problème est que la patience du peuple est à bout , car le côté obscur dure déjà depuis 150 ans de l’époque coloniale à nos jours.
Il est vrai que l'ennemi chancelle, mais il n'est pas encore totalement abattu!
Il s'incruste sur notre sol avec le concours  de dirigeants qui ne semblent même pas se rendre compte que le peuple souffre d’une manière honteuse et inimaginable.
Une poignée d'individus égoïstes cherchent le pouvoir uniquement pour s'engraisser eux et leur famille.La souffrance des autres ne les intéresse pas.
C'est pour cela qu’il faut dès maintenant concentrer nos forces pour combattre ce fléau de la misère au risque de perdre la vie comme ce fut le cas pour Thomas SANKARA du BURKINA FASO, pour GANDHY de l'INDE, MANDELA de l'AFRIQUE DU SUD, ERNESTO CHE GEVARRA de l'AMERIQUE LATINE et tant d’autres…
 
Pour toutes ces raisons,  je fais appel à vous chers Compatriotes.
Il n'y a que les Congolais qui peuvent sauvez le CONGO!
Notre pays est aujourd’hui  le pays le plus critiqué; notre peuple le plus craint en dehors de nos frontières.
Nous sommes tous humiliés,  soit par nos dirigeants incapables, soit par nous-mêmes enfants du pays.
Nous devons absolument changer de mentalité et de comportement .
Nos dirigeants corrompus devraient faire de l'introspection et changer d'attitude.
Nos musiciens ont perdu le sens même de la musique.Ils se complaisent dans des banalités extrêmes et  dans la honte à tel point qu'aujourd’hui notre musique est rétrogradée à la dernière place à cause d'un comportement enfantin et irresponsable alors que par la musique nous aurions pu alerter et mobiliser les Congolais au quatre coins du monde.
 Nos animateurs télé sont largement responsables de cette dégradation de notre patrimoine musical qui fut le fleuron de notre Nation dans les années soixante et soixante-dix.
En un mot, nous continuerons à nous battre ensemble jusqu'au jour où notre victoire sera totale et complète.
Ce ne sera pas la victoire des canons et des  fusils,  mais la victoire d’un changement de mentalité de toute un chacun .
Ce devoir sacré, tous les hommes d'ici ou d'ailleurs qui nous lisent, savent qu'il exige l'unité nationale.
 Nous qui avons vécu les plus grandes heures de notre Histoire, nous n'avons pas à poursuivre d'autres buts que de nous montrer jusqu'à la fin, dignes de notre Patrie.
 
Aucun pays ne s'est jamais élevé sans s'être purifié au feu de la souffrance.
 Ayez de la haine pour le péché et de l'amour pour le pécheur.
Notre pays à besoin des tous ses fils et filles.
 DEBOUT CONGOLAIS,  notre peuple souffre, notre peuple meurt, notre peuple est humilié; notre pays est détruit.
DEBOUT CONGOLAIS !
C'est dans l'effort que l'on trouve la satisfaction et non seulement dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.
C'est une erreur de croire nécessairement faux ce qu'on ne comprend pas.
Ce que tu gagneras par la violence, une violence plus grande te la fera perdre.
Comme vous le constatez, mon appel n’est pas un appel à la violence, ni à la guerre, c’est un appel de détresse de notre peuple, de notre mère-patrie.
Ne soyons pas trop orgueilleux, mais conscients que ce qui est vérité pour l'un peut être erreur pour l'autre.
Celui qui est parvenu au cœur même de sa religion est aussi parvenu au cœur des autres religions.
Qu'attendent nos pasteurs au pays, qu'attendent nos musiciens, pour délivrer des messages de changement en commençant par eux-mêmes, car celui qui veut nager dans l'océan de vérité, doit se réduire à zéro.
 
Celui qui veut servir, ne gaspillera pas une seule pensée pour son confort personnel.
La colère et l’ intolérance sont de mauvaises conseillères et les ennemies d'une bonne compréhension.
Le Congo ne peut compter que sur ses propres forces et le salut de la Nation ne sera obtenu que par la détermination des Congolais eux-mêmes. Après seulement,viendront les forces extérieures (…)
 
Croire en quelque chose et ne pas le vivre, c'est malhonnête.
Il faut croire à la sortie de crise du CONGO, notre patrie; il faut croire au retour du pays à la normale ; à  la redynamisation de la nation avec le peuple, pour le peuple et par le peuple.
Nous devons rendre le sourire au peuple.
Dès qu'elle sera débarassée des toiles d'araignée de l'ignorance, la Vérité brillera avec éclat au Congo et en Afrique.
En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre en surface comme en profondeur.
Il vaut mieux mettre son coeur dans la prière sans trouver de paroles que trouver des mots sans y mettre son coeur.
Rassemblons nos forces et toute notre intelligence acquise dans la souffrance pour que les années futures soient prospères.
Le Congo a besoin des ses fils et de ses filles pour l’affrontement final,  l’affrontement idéologique, l’affrontement qui nous mènera vers le salut total et absolu, qui rendra le sourire et la fierté perdue par une mauvaise gérance des dirigeants congolais qui ne se soucient que de leur petite personne à côté de compatriotes qui dépérissent.
J'ai pour but l'amitié avec le monde entier et surtout la réconciliation de toutes les populations Congolaises partout où elles se trouvent au pays et en diaspora, sans distinction de race ou d’ethnie.
Ensemble nous pourrons opposer le plus grand amour et la plus ferme opposition au mal qui ronge notre Pays.
Je m'oppose à la violence parce que lorsqu'elle semble produire le bien, le bien qui en résulte n'est que transitoire, tandis que le mal produit est permanent.
Je ne veux pas que notre pays soit muré de toutes parts,  et endeuillé par des règlements de compte sans fin.
Le citoyen doit pouvoir, partout au Congo, circuler librement et respirer la brise que lui apportent les cultures de tous les pays.
L'Amour est la force la plus puissante de l'univers.
L'erreur ne devient pas vérité parce qu'elle se propage et se multiplie; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit.
Nos parents, nos dirigeants et nous-mêmes  avons commis beaucoup d’erreurs.Nous avons le devoir de les réparer avant qu’il ne soit trop tard.
L'esprit sommeille dans la brute et c'est pourquoi elle ne connaît que la loi de la force physique.
La dignité de l'homme demande l'obéissance à une loi plus haute, à la force de l'esprit, qui lui se nourrit de l’Esprit.
Peuple sacrifié, essaye de bouger les choses pacifiquement, sans infusion de sang, car le sang a déjà beaucoup coulé.
Aujourd’hui le Congo est à la frontière du NÉANT et de L’ENFER.
Sortons notre pays de l’impasse, de cette spirale infernale dans lesquelles nous plonge  la mauvaise gérance de nos autorités soumises à d'obscures ingérences(...)!
 
DEBOUT CONGOLAIS, MBOKA EZA KOZIKA, TOTELEMA NA MPIKO PE NA LOLENDO YA BANA LEO .
L'hymne de la haine ne profite pas à l'humanité ni à notre nation bien-aimée.
La démocratie, d'après l'idée que je m'en fais, devrait assurer au plus faible les mêmes opportunités qu'au plus fort.
La non violence peut aboutir à ce but.
 
Peuple Congolais rejoins la Cause le flambeau de la libération et allumée cars le destin s'oppose à nous rarement quand on le souhaite.


L’homme est un loup pour l'homme ! Jamais il n'a su anticiper les conséquences de ses actes; essayons donc de rattraper le retard ....

 


VIVE LE CONGO DE LUMUMBA ET VIVE LE PEUPLE CONGOLAIS !

 


Louis richard Onema LUMUMBA Jr
Directeur général de l’ONG les enfants de la terre p.e.l et référent départemental au Pôle Anti-Discrimination.
Courriel :
richard.debourg@gmail.com
Tel : 0033613242446

Les enfants de la terre p.e.l




--
Les enfants de la terre p.e.l
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lumumba Jr 20/05/2010 22:55



Bonjour,

Je me présente Louis Richard LUMUMBA Junior comme vous pouvez le constater de part mon nom de famille, je suis le petit fils de Patrice LUMUMBA .

Je suis ému de constater à quel point, de part vos nombreux témoignages, mon grand père a laissé une trace indélébile dans nos esprits, ce que je sais c'est que le c...ombat inaccompli de cet homme exceptionnel Patrice LUMUMBA, n'est pas achevé, juste en sommeil, et moi j'ai cette conviction que je
saurais reprendre le flambeau, ce que personne dans ma famille n'a su faire malgré toutes les opportunités qui se sont présentés à eux, ils n'ont pas su exploiter les occasions qui leurs ont été
confiées.

A mon sens, l'éternel problème de la plupart de nos dirigeants Africain c'est le pouvoir avant tout,le pouvoir au-dessus de tout au dépit du respect d'une vie meilleure pour tout un peuple qui a
souffert et qui souffre toujours de quatre vingt années de colonialisme, de trente cinq années de dictature et de plus de douze années d'instabilité des pouvoirs successifs.
Le temps est venu de rassembler toutes nos forces et tout le monde d'émerger et reprendre le flambeau qui nous a été dérobé prématurément.
Toutes les forces sont nécessaires et doivent être mobilisées, même les gens qui ont volés et retournés les armes contre leur peuple, parce que le pardon va nous rendre plus forts et plus unis,
je veux tout simplement être l'émissaire de notre peuple. J'ai besoin de vous tous pour préparer l'offensive pas contre nos dirigeants mais contre un système corrompus et defaillant.

Voici, le site de l'organisation: www.uhurunews.com pour tous ceux qu'ils veulent poursuivre le combat pacifiquement......

Louis richard LUMUMBA Jr



anaclet 13/07/2009 05:17

Jean Pierre,Lumumba est votre héros je n'en disconvient pas. Son petit fils aussi est votre héros. Che Guevara cet assassin des cubains est tout aussi votre héros.Je ne suis pas communiste mais je connais l'histoire du maquis de Hewa Bora. Les militaires congolais y sont morts en nombre et ils ont tué eux même des villageois les confondant avec les rebelles ou maquisards. Les historiens sériaux de notre armée écriront un jour l'histoire vraie de ce maquis qui ne corespond pas du tout au récit de Che Guevara. Voilà une preuve que ce n'était qu'un idéaliste associé à un romantique.Je ne comprends pas l'insulte aux médecins congolais. Ces jeunes gens pourraient faire des études courtes pour s'engager rapidement dans la vie active mais ils choisissent des études longues et moins gratifiantes lorsqu'ils restent au Pays. Les études de médecine durent dix à quatorze ans spécialisation comprise. Je veux que les jeunes gens consacrent autant de temps pour suivre l'exemple de Che Guevara ensuite. L'investissement me parait énorme pour préparer un avenir de bénévole. Que les jeunes médecin aillent en Afrique du Sud,je ne vois pas en quoi sont-il moins méritants que ce pauvre assassin de Che Guevara. Le professeur Déloche pratique la chirurgie cardiaque bénévolement sur des enfants africains tout en exerçant son métier à la faculté et à l'hôpital. Il existent plein de bénévole de ce genre. Le plus célèbre d'entre eux Bernard Kouchner était chef de clinique de gastro-entérologie pendant qu'il allait au Biafra et ailleurs. Vous ne savez pas ce que ses jeunes médecins congolais font après qu'ils aient gagné de l'argent en Afrique du Sud ou ailleurs. Apprenez que le Docteur Anne-Valérie Kaninda a longtemps travaillé pour Médecins sans frontière et elle le fait encore aujourd'hui tout en travaillant à son cabinet. Je peux comme celà en citer encore.Lumumba n'est pas ma tasse de thé,Che guevara non plus. Le système qu'il voulait exporter s'est écroulé comme un chateau de cartes. La révolution c'est terminé. 

DIASPORA BELGE 11/07/2009 19:49

Bonjour,En lisant ses message vous redonnée de l'espoir à tous un peuple, croyez moi que la diaspora belge est d'ailleur vous suivrons junior

coco maya 09/07/2009 21:42

Bonjour je suis tres fier qu'un LUMUMBA puissent aujourd'hui relever le defi au Congo, depuis longtemp il y avez pas de vrais remplaçant de notre HERO national, on à vue defiler tous les escrot de la planete, voir meme un certani GUY LOKASA soit disant le fils de LUMUMBA se qui est faux et archi faux, l'ADN peut le prouver.Vas y junior on vous soutient et que l'ame de ton defunt pére repose en paix

Rebengo makandakabobi 07/07/2009 03:18

Bonjour Monsieur LUMUMBAVous venez d'ecrire un discour trés touchant, juste un conseil ne vous arreter pas avec de gents aussi borner que la personne qui à ecrit le deuxieme commentaire, le congo à besoin d'un courageux et d'un homme qui aime vrement le pays, je crois pas que vous ete communiste, Mais les congolais attend un miracle et le miracle viendras que par un LUMUMBA puisque le travaille na pas eter achevez, on est tous derrire vous, la belgique vous admire, votre derniere passage est un succer, le congo c'est vous

Jean-Pierre 04/07/2009 01:32

A Anaclet:
Il ne faut pas insulter la mémoire du Dr Ernesto Guevara de la Serna (alias Che) sans connaître le parcours de l’homme. Je m’en vais donc vous tracer succinctement le parcours exceptionnel de ce grand humaniste au cœur généreux. D’origine argentine et médecin épidémiologiste de formation, il s’était porté volontaire pour soigner des lépreux alors qu’il n’avait que 23 ans. Il rencontre Fidel Castro au Mexique et s’embarque avec lui dans l’aventure révolutionnaire cubaine en 1956. Au triomphe de la révolution castriste, il devient ministre de l’industrie et directeur de la Banque Centrale de Cuba (les billets de banque de Cuba de cette époque portent d’ailleurs sa signature). En 1965, il démissionne de ces postes et, laissant sa femme et ses 5 enfants à La Havane, il va à Fizi-Baraka combattre le régime de Mobutu aux côtés de Laurent-Désiré Kabila. Pendant qu’il entraîne les troupes de Kabila et participe, à la tête de son contingent cubain, à des embuscades contre les troupes de l’ANC, il soigne des enfants congolais qui n’avaient jamais vu de médecin de toute leur vie. Déçu par l’aventurisme du Mzee Kabila qu’il appelle d’ailleurs « révolutionnaire à la Gucci » (la seule fois que le Mzee se pointa à Hewa-Bora, il était sapé sur son trente-et-un et sentait le parfum de haute parfumerie), le Che quitte la forêt montagneuse de Fizi-Baraka pour aller combattre une autre dictature en Bolivie où il meurt en 1967… Sa fille aînée, Dr Aleida Guevara, marche dans l’ornière tracée par son père : basée à l’hôpital pédiatrique William Soler de La Havane, elle a aussi soigné des enfants en Angola, en Equateur et au Nicaragua.
Donnez-moi le nom d’un médecin congolais qui s’est autant dédié pour les autres que le Che et sa fille. Bien au contraire, je vois des médecins congolais qui, au lieu de soigner leurs compatriotes, fuient le pays et s’en vont travailler en Afrique du sud juste pour de l’argent !  

Alphred Gonzales 29/06/2009 17:09

Nous peuple congolais on à beaucoup souffert, depuit l'epoque de LUMUMBA à nos jour, si on veut vous suivre quelle garantie nous donne tu, peut etre que tu peut aider le Congo, mais dit nous comment et continue le combat jusqu'au bout

anaclet 27/06/2009 22:44

Si vous êtes communiste par rapport à votre éloge de Che Guevara je pourrais comprendre que vous soyiez opposant au gouvernement en place. Mais dans ce cas permettez à un citoyen libre de vous dire que le communisme est bien mort . Copier son discours pour pourfendre un gouvernement qui s'est débarrasé de ceux là même qui ont tué votre parent ou ancêtre jette un trouble auprès des congolais bien constitués.En quoi peut-on vous faire confience vous dont le parent nous a légué les problèmes qui sont les nôtre aujourd'hui. Vous dont le parent fut sanctifié par Mobutu qui l'a envoyé au Katanga. Vos "arguments" ne m'ont pas convaicu. On sait ce que l'on va perdre,on ne sait pas ce que l'on va avoir. Nous sommes en démocratie. Avec des références de Che Guevara est-ce le communisme que vous nous promettez? le gouvernement actuel est le moins mauvais depuis 1960.