Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager


Je profite de ce sujet pour poser la question: QUI CHANTENT DANS "MT, C'EST LA VERITE" de Shungu WEMBADIO (et ZAIKO LL) ?
-WEMBA, GINA et JOSSART NYOKA. ou bien
-WEMBA, GINA, MAVUELA et JOSSART NYOKA.

La question se trouve dans les voix qui orientent plutot vrs GINA WA GINA: Mabanzo ya MT ekomeli ngai likambo OOH ( est-ce tjs GINA ou bien c'est un 2me MAVUELA SOMO)?

 

Dodo



C’est la vérité, un nouveau style de chanter

 

Combien de musiciens chantent-ils dans « C’est la vérité » ? Qui chantent : Wemba, Jossart, Gina, Mavuela ? C’est ainsi que peut se résumer la question de Dodo au sujet de cette chanson, que nous avons dernièrement diffusée sur notre blog.

A ce propos, nous dirions que ce qui importe n’est pas les noms des chanteurs, mais plutôt la façon , le style de chanter en ce début de l’année 1973. Un nouveau style, une innovation dans notre musique.

Habituellement, la chanson congolaise se caractérise par le lead et le chœur. Un musicien entonne, les autres reprennent en chœur. Même si l’histoire de notre musique nous montre qu’il a existé certaines exceptions : par exemple le style «  lolaka », où les chanteurs intervenaient au gré de leur imagination, rendant les chansons interminables ; ou dans la chanson « Marie Louise » où Wendo et Bowane chantent sous forme de dialogue.

A travers « C’est la vérité », Zaïko inaugure un style particulier de chanter, caractérisé par la participation de plusieurs chanteurs à une chanson, chacun essayant d’y imprimer son cachet personnel. Qu’est-ce qui a pu occasionner ce style ? La pléthore des chanteurs ? Ou la générosité du compositeur qui voulait  que chacun participe au succès de sa chanson ? Qui vont se révéler maîtres de ce sytle ? On peut citer Nyoka Longo, que l’on retrouve dans plusieurs chansons de ce style. Evoloko,particulièrement dans la chanson « Fièvre Mondo », Via bis de Likinga…

Ce style a été adopté par de nombreux orchestres des jeunes, y compris Wenge Maison Mère.

Nous espérons que les musiciens de Zaïko encore en vie, notamment Nyoka Longo, Papa Wemba, auteur de « C’est la vérité », Evoloko… vont nous révéler comment est né ce sytle, et qui chantent dans "c'est la vérité".En ce qui nous concerne, nous croyons y avoir décélé les voix de Wemba, Jossart, Gina et éventuellemt Mavuela.
Messager





C'est la vérité, par Shungu Wembadio et le Zaiko


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guillaume 24/06/2009 04:40

Hi. Dans C'EST LA VERITE...(c'est le premier titre officiel. plus tard Verckys, très marketing, ré-imprimera la deuxième édition du disque en le nommant MT LA VERITE)....Au chant : Jules Presley SHUNGU, Jhersy-Jossart NYOKA, Simon-Siméon MAVUELA... J'ai vu dans MBOKAMOSIKA le précieux travail qui a été fait sur l'histoire de ZAIKO. Félicitations. Quand je l'aurai lue avec assiduité, j'ajouterai mon grain de sel. Mais, un effort que nous pourrions aussi faire mieux, et là, j'interpelle fraternellement l'orfèvre KANDOLOqui sait bien le faire, c'est de toujours tenter de restituer l'esprit des périodes musicales quand nous en parlons. Notre ami KANDOLO le fait souvent si bien. Prenons C'EST LA VERITE.... C'est la période charnière qui précède la bombe CAVACHA...Nous sommes dans le dernier tiers de l'année 1972...La CAVACHA ne s'appelle pas encore CAVACHA..., mais KWEMPA-KWEMPA. Anto Nickel EVOLOKO vient de commencer ses jeux de jambe avec GINA...La star system ANTO NA GINA est en train de prendre de l'ascenseur... Dans les concerts, ANTO et GINA commencent toujours un peu en retard, et ils entrent toujours ensemble, se plaisant à trouver les autres déjà intallés et ayant déjà joué une ou deux chansons... ANTO et GINA qui flirtent déjà musicalement avec IFOLEYA et BOZI...répètent déjà MAMALE et DEBAMBONGO...Dans ZAIKO, à cette époque, il ya donc chez les chanteurs, d'un côté ANTO et GINA comme entité starisée, et de l'autre côté, SHUNGU Jules, Jossart NYOKA et Siméon MAVUELA... A cette époque donc, vous remarquerez que le duo d'origine de ZAIKO, celui qui donne au chant ZAIKO son premier cachet, fait comme se recroqueviller. Jossart NYOKA chante toutes les chansons de JULES, et fait même parfois les solos vocaux à sa place ...JULES chante toutes les chansons de Jossart. L'adjonction de la deuxième voix de MAVUELA est une suite historiquement logique. Par contre, MAVUELA utilisera plus souvent ANTO comme ténor ou première voix plutôt que JULES SHUNGU... GINA lui utilisera plus souvent MAVUELA comme troisème voix de ses chansons que JOSSART NYOKA ou JULES SHUNGU... BIMI qui a déjà composé JOSELINA (qu'il ne chantera pas), mais qui n'est pas encore accepté par GINA et ANTO comme chanteur à part entière, se remet de son éphémère fugue dans TABOU NATIONAL de Tony Dee. Je dis cela pour placer historiquement et musicalement C'EST LA VERITE. C'EST LA VERITE est donc une tentative consciente ou inconsciente du trio primitif de ZAIKO de se ré-approprier le chant ZAIKO alors que GINA et ANTO se veulent et deviennent peu à peu les stars incontestées du groupe. Je me rappelle qu'à l'époque mon frère Narcisse me dit : "Ecoute C'EST LA VERITE...C'est une nouvelle façon de chanter, qui va faire école...On n'avait plus connu de solo vocal alterné depuis KELYA...". En effet, c'est, je crois, la première fois que dans la musique congolaise on assite à un solo vocal alterné avec trois voix..." Merci. Je vous dédierai C'EST LA VERITE dans MANGEMBO MIDI MAG. MUKANKAMANE...KAJI YENO IKO BUTAMO KABISA...A plus

Dodo 22/06/2009 23:00

Comme le Messager le dit, la disposition des voix dans " C'EST LA VERITE MT" etait une NOUVEAUTE en 1972. A cette epoque, je pense qu'il n'y avait que trois (3) micros dans les concerts. Mais en studio, on a l'impression que WEMBA, MAVUELA, GINA et JOSSART ont fait les chants-solos du refrain. On avait jamais vu ca avant. Deux voix-solos qui alternent, certainement oui. Mais pas trois, quatre lead-voix defiler devant le micro comme on en voit jusqu'a ce jour avec les Wenge, Quartier-Latin et autres. Je pense que c'etait dans l'esprit ZAIKO LANGA-LANGA. Ces jeunes gens avaient osé des choses nouvelles, inedites dans la musique congolaise.

Crispin-Régis 22/06/2009 01:11

Chers amis.Ce style est propre aux noirs en général et aux africains en particulier.Dans notre musique,cette façon de chanter a toujours existé,surtout dans les deuils où les femmes expriment leur douleur,par des phrases spontanées et improvisées sur une mélodie précise.C´est d´ailleurs,le cas des solos dans le jazz.Nos majeurs dans les villages,pratiquent aussi ce style,et parfois lancent des défis importants dans leurs messages.Il est vrai que dans nos orchestres modernes les chanteurs compositeurs préfèrent chanter eux mêmes la voix principale.La raison ou l´origine de ce phénomène est simplement l´utilisation  des différents timbres pour éviter la monotonie,vue l´harmonie répétitive.Je dois avouer que c´était sage de la part de Wemba d´avoir utilisé ce formule dans la chanson en question. Imaginez-vous"c´est la vérité",chantée par une seule voix!Merci.           

Messager 21/06/2009 13:46


Notre ami Tshibanda vient d'apporter une bonne référence: la chanson Kellya où Kallé et Rochereau interviennent alternativement dans un couplet. Nous pouvons les classer parmi les initiateurs. Dans " C'est la vérité" Zaïko réactualise ce style à merveille, tout comme dans Zenia. L'apothéose à mes yeux ayant été "Fièvre Mondo". Disons que sans être l'initiateur, Zaïko a participé à la renaissance de ce style. Généralement la chanson congolaise se caractérise par le couplet , interprété souvent par un seul chanteur, et le refrain interprété par deux, trois ou quatre chanteurs.Ce point va nous permettre d'aborder un autre sujet demain, en rapport avec ce que nous venons d'évoquer.Messager

tshibanda kazdi kazaku 21/06/2009 06:04

Dans Kellya ,Rochereau et Kallé se font du relais entre le couplet et le refrain ,disons donc que ce sont eux qui sont à l'origine de ce style . Parlant de Zaïko ,il faudrait  écouter  aussi la chanson Zania ,pour voir comment Maveula, Gina, Shungu,etc,  se passent le micro  à tour de rôle .  

Messager 20/06/2009 20:50

Antoine,Je ne parle pas de chanter seulement ensemble. je souligne cette façon d'accorder à chaque intervenant d'apporter sa partition, avec presque ses mots propres, sous forme de dialogue. Un style participatif.Messager

Antoine+Nickel 20/06/2009 20:12

Bonjour,"C'est la vérité" de Shungu a été chantée par Shungu Wembadio, Nyoka Longo et Mavuela Somo.Je ne comprends pas la phrase "C'est la vérité a inauguré un style particulier de chanter..." !La plupart des chansons de Zaïko ou autres groupes de la musique congolaise ont été chantées par plusieurs chanteurs à la fois. Je ne vois aucune invention là-dedans. A moins que vous voyiez une différence avec des chansons telles que Charlotte Adieu n'Athénée, Consolation, Mwana Mayi, Michael, Amoureux déçu, et j'en passe, qui ont précédé "C'est la vérité" et qui ont été chanté par au moins 3 chanteurs à chaque fois. On peut même remonter à l'African Jazz où vous avez Kallé Jeff, Rochereau, etc. qui chantent ensemble. Ou alors, je n'ai pas compris de quel style vous voulez parler.Cordialement