Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

L'interview de verckys qui nous a été envoyée par notre ami Frank Wouters, de la radio Belge, est pleine d'enseignements. Nous invitons tous ceux qui l'ont auditionnée à pouvoir émettre quelques commentaires. Ceci contribuera à édifier nos jeunes sur l'histoire de notre musique.En attendant, voici encore un tube de l'orchestre Vévé. 
Messager



LUCIE OKLINGA NGAI, par Verckys & VEVE






Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Richard Kasongo 30/08/2009 19:48

Messager nakolinga botiela biso entretien ya Georges Kiamwanga, mingi tolanda yango te..pe toyebi ndenge aloba te... Merci .-   Richard Kasongo.-

Richard Kasongo 30/08/2009 19:47

Messager nakolinga botiela biso entretien ya Georges Kiamwanga, mingi tolanda yango te..pe toyebi ndenge aloba te... Merci .-   Richard Kasongo.-

Claude Kangudie 22/06/2009 20:11

Cher Messager, les faits que vous soulignez sur Verckys ne m'ont pas échappé...Vous savez qu'un proverbe de chez nous dit qu'un vieux qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle. L'énorme histoire et savoir de Verckys kiamuangana sur notre musique ne peut être sauvé et transformé en patrimoine culturel que si une équipe de véritables mécènes écrivains s'intéresse à ce sujet. La mise en forme et en valeur ne peut mieux se faire que par des professionnels de l'écriture et des historiens. C'est mon avis. Je pense qu'il faut lancer un appel à la communauté intellectuelle congolaise pour ça. Verckys a abordé beaucoup de points intéressants. Il ne les a pas approfondis. Ce n'est pas de sa faute. Je suis sûr qu'il a encore beaucoup de choses à nous apprendre...c'est une question de savoir le faire parler. Dieu, pourtant, sait combien d'éminences et excellences nous avons qui peuvent nous aider à y arriver. Voilà bien de quoi occuper nos "journalistes ministrables"...paix à l'âme de Kadima Bukassa et honneur à tous les grands journalistes non ministrables qu'a connu notre pays !!!

Messager 21/06/2009 19:21

Cher Claude,Je considère l'interview de Kiamuangana comme un testament. Il y a beaucoup de révélations sur notre musique. Je m'étonne que nos jeunes ne puissent pas en profiter pour nous poser des questions sur certains points de notre musique. il a pratiquement abordé toutes les étapes de notre musique, allant de Congo -Jazz de Dewayon à Zaïko. Il a même abordé certains détals qui auraient pu lui coûter des poursuites judiciaires. Je ne sais pas si Verckys aura l'occasion de se confier ainsi sur l'histoire de notre musique. N'oublions pas qu'il a déclaré qu'il est venu en Europes pour des soins médicaux. Verckys est um escapé d'une génération des musiciens dont la moyenne d'âges est des plus précaires. Mujos est mort à 38 ans, Nico à 46 ans, Kallé à 53 ans, Franco dans la cinquantaine, Bavon à +- 30 ans, les frères Soki à....Bref, Kiamuangana est une des rares bobliothèques vivantes qui nous restent. Il a posé certains actes condamnables, mais il demeure aujourd'hui un des derniers monuments de notre msuique.J'ai été impressionnée par sa franchise. Comment il a appris à sourvivre dans l'OK-Jazz. Comment il avait été roulé par Franco, mais lorsqu'il est devenu patron, il s'est comporté pire que Franco. il déclare avoir remis des équipements musicaux à crédit aux orchestres, mais Nyboma affirme que lorsqu'il avait sollicité cette faveur dans Lipua-Lipua, Verckys lui avait retirlé sur le champ les clés de sa voiture.C'est ainsi qu'il s'en était allé fonder Kamalé.Toutefois, ses révélations sur le différend Franco-Nyoka Longo; le voyage de Sosoliso chez Bokasa; comment il avait poussé Koffi à  enregistrer  ses oeuvres avec sa propre voix; le recrutement de Sakuul dans Vévé; comment il avait découvert Pépé Kallé;la source des équipements achetés en Italie; le fait que les matrices de nos chansons sont presque introuvables; etc, etc sont des véritables scoops.Messager

Claude Kangudie 21/06/2009 18:01

Je dis merci au "Messager" pour cette chanson de Vévé. Je déséspérais de ne plus l'écouter...Voici bien des années que je la cherche. J'en profite pour demander à mes amis de ce blog qui ont la chanson "FFI SOLANGE" de SaaK Sakoul et l'orchestre Vévé, de nous la faire écouter aussi...à noter que le compositeur de ladite chanson ne s'en rappelle même plus. Je lui avais fait cette demande moi même...Normal, sur les 3100 titres de chansons produites par les écuries Vévé de Verckys, il n'y a que 500 dont Verckys a les matrices...on peut voir la taille du gouffre de la perte culturelle...c'est Verckys qui le dit lui même dans cette émission.

Claude+Kangudie 21/06/2009 17:52

Je viens de suivre l'émission de Verckys sur cette radio. Intéressant. On y apprend des choses. J'ai aussi suivi Boeing 737 d'empire Bakuba. Dommage que nos musiciens aient toujours du mal à transmettre en langue de Molière. Et pourtant ils en savent des choses à nous révéler. Ainsi par exemple, Kiam Georges nous apprend que c'est lui qui avait élevé Franco au rang de grand maître. Ce n'était pas dans la magie et autres pratiques occultes qu'il a acquis ce titre. Donc Kiam Georges quand il était président de l'Umuza (Union des musiciens zaïrois), pour que ses aînés ne se sentent pas lésés et frustrés, il avait décidé de leur donner de titres honorifiques dûs à leur rang. C'est ainsi qu'il éleva Franco et Kabasele Tshamala en honorables. Donc Luambo Franco devint, par sa volonté, "Grand Maître". Il a oublié de nous dire à quel titre il avait élevé Kabasele Kallé... Mais d'aucuns se rappelleraient, dans les années '90, une interview donnée à Lukunku Sampu Benoît, qui n'est plus à présenter, par Luambo makiadi franco en Belgique. Lukunku pose une question bien précise à Franco sur cette appellation...Franco dit à Lukunku: "nasi natika biloko wana. Mais tala sikoyo bato oyo nazalaki na bango na biloko wana bakoma ko profiter. Bazali ko attaquer nga butu nionso". Franco était déjà en phase terminale de sa maladie. Peut-être que Kiam Georges n'a jamais vu cette interview. Bon qui croire ? Autre révélation. Kerckys nous apprend que lui même a construit son immeuble "vévé center": les plans, les calculs du béton, mes camarades de l'IBTP doivent bien attraper une indigestion sur la résistance des matériaux et calcul des poutres. Bon on a tous vu le résultat. Je ne sais pas s'il est à recommander dans les écoles d'architecture. Pas étonnant qu'il ait oublié à prévoir les sanitaires dans sa batisse. On comprend maintenant pourquoi. A part ces petits amusements, il y a beaucoup à apprendre de ce véritable monument de notre musique. Ce serait mieux qu'il écrive un ou deux volumes sur notre musique. C'est une véritable bibliothèque...si nous pouvons l'aider, et nous aider par la même occasion, à y arriver, ce serait une bonne chose. A écouter abslulement.