Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager



Merci Messager,  Merci Crispin.  Raymon braink on devrait parler de lui avec respect. Il suffit de se remémorer les partitions de jazz exécutés par nos musiciens une heure avant les concerts et pendant les interludes.

 

Anaclet


Voici quelques exemples d'arrangements à l'époque péjorativement appelée "Miziki ya kala". Avant même la création des orchestres African-Jazz et Ok-Jazz. Les maisons d'éditions disposaient de très bons organistes, ayant appris de la musique en occident.

1.Bakule,par le Rock-A-Mambo


2.Les voyous, par Nino Malapet & Rock-A-Mambo
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GNIFON 27/09/2009 16:07


Que c'est beau !

Comment me procurer ces morceaux à défaut comment télécharger  ?

Lombeh.


Messager 14/06/2009 22:26

Pas de quoi Anaclet. A propos des intruments à vent je compte diffuser quelques chansons de Negro succès et demander aux amis de déterminer les saxo de D'Empompo, Morro Maurice et les autres saxophonistes qui y ont évolué.Messager

anaclet 14/06/2009 17:38

On ne peut pas se rendre compte aujourd'hui du succès que représentait "Bakule bakule" qui était repris en coeur par les adultes et les enfants. Les instruments à vent quand est-ce qu'ils reviendront en force dans notre musique? Ce que l'on vient d'entendre c'est l'expression même de la beauté comme seul l'art peut l'exprimer. Enfant, j'ai eu la chance d'assister aux répétitions chez Vicky, Rossignol,Edo Clary. Les arrangement de instruments en cuivre étaient un spectacle extraordinaire. J'ai toujours considéré comme une perte le départ de Nino Malapet et Essous à Brazzaville même si j'ai une admiration particulière pour Empompo Deyes,Isaac Musekiwa,Modero Mekanisi,Piccolo,Verckys. Merci beaucoup Messager.