Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager




Bonjour, je vous annonce la mort inopinée survenue ce dimanche 07 juin 09 à 5H  du matin à kinshasa  du Major KINZANZA Léon  allias Garrincha  bassiste de l'orchestre "SYMBA" a/c de plusieurs chansons qui ont fait le succès de cet orchestre dont la célèbre chanson "Léa" chantée par les frères MOBUNDA ( Rocky Lisaso et Antmo)Que son âme repose en paix!

mobunda jean,waini j'hésus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bob De Dunne 29/05/2011 18:34



Cher JULY CUIVRE
NAWESI  Ebende ya Talo, 


Il n'y a pas si longtemps, je cherchais sur Youtube la chanson "Valentine" de Symba...
Cela m'a amené à me souvenir de Thoy Maba, "Petit Mao", par opposition à celui qui était censé être "Grand Mao", mais qu'on appelait comme tel, Mao Tshinkwela (Feu Maître Tshinkwela). Tous les
deux logeaient avec moi au Home 30 à Lovanium... Thoy Maba était le "maire" de notre aile. L'une des responsabilités de maires dont je me souviens était que c'est chez eux qu'à la fin de chaque
mois, on allait chercher son rouleau de papier hygiénique.... Ils en avaient certainement encore d'autres, mais cela fait bien longtemps... notre belle histoire de "Lovaniards" s'étant
brusquement arrêtée un 4 juin 1971.... Armée, Unaza et la suite.... C'était la dispersion... Je n'ai plus vu Thoy Maba depuis lors. Mais j'ai gardé de lui un souvenir vivace parce que nous
l'appelions "Président", Président de l'orchestre Symba, sans que je sache s'il exerçait vraiment cette fonction au sein  de cet orchestre dont "Valentine" et "Léa" ont tant animé nos
nombreuses soirées d'étudiants.


Aujourd'hui, je suis tombé par hasard sur le site "Mboka mosika". Quelle n'a pas été
ma joie de retrouver la trace de Symba. J'ai réécouté "Valentine"  40 ansaprès ! .... C'était une véritable cure de jouvence... J'ai retrouvé l'ardeur et l'optimisme de mes
vingt ans... Cette joie ne fut pas de longue durée, parce que, comme dans mon impatience, je voulais retrouver également "Léa", je suis tombé sur l'annonce nécrologique relative à Garrincha ....
C'est ainsi que j'ai appris incidemment le trépas de Thoy Maba, Petit Mao, maire de notre aile au Home 30. Thoy Maba,  n'était certes pas mon ami, mais que je l'aimais bien... Paix à son
âme..... Bob



july cuivre Nawesi 28/10/2009 04:35


HISTOIRE BREVE DE L'ORCHESTRE S Y M B A 
acronyme de Symbole d'Amitie
           par le seul vieux qui vous reste JULY CUIVRE NAWESI  Ebende ya Talo.
L'orchestre SYMBA FUT FONDE EN JUIN 1967 PAR JULY CUIVRE NAWESI SOUS L'APPELLATION DESUPER MABAKU. 
LES CO-FONDATEURS ETAIENT  THOY MABA, ROCKY LISASO, CEDOS MUANZA, BIALU JEAN- LA FAUVETTE ET GARINCHA LE DOYEN.
LES MEMBRES MUSICIENS DE L'ORCHESTRE SYMBA AU DEBUT FURENT: AU CHANT ROCKY-LISASO(Tenor) ANTMO(2E VOIX) MADILU 1E ET 2E VOIX. JAPY (2E VOIX).
GUITARISTES: JULY CUIVRE SOLISTE, CEDOS ACCOMPAGNEMENT PUIS REMPLACE PAR PAR PAULIN MUAKU ET GARINCHA BASSITE ALA TUMBA SIMON-MAXIME ET AU DRUM PETIT DJODJO ET PETIT MARTIN.
PLUS TARD PRETERONT MAIN FORTE EN 1983 SHIKO MAWATU ALIAS DURANGO PA'MUKE ET  LE PETIT MUKWAYANZO,
               LES CHANSONS

VALENTINE  ET PARC D'ATTRACTION par july cuivre  (45 TOURS) Philipps
LEA et TOKO KUTANA NA ZANDO        par garincha ET Antmo (45 Tours) Philipps
EMIE MOBEBISI et NA KO LUKA           par garincha  ET Antmo (45 Tours) Philipps
BANDOKI MABOKO LIKOLO  ET SUZY            par paulin ET Rocky lisaso
BASI YA MINEURE, JOSE CHARLOTTE, FEU VERT, VANGU, BOKOMELA PEMA, PENSEES FUNEBRES, BOIS NOIR ..   ...........................................PAR JULY CUIVRE
MIBALI YA SYMBA ,KIPULU, ANTO NA PAQUEBOT ... PAR ANTMO
JACQUY KONDOLO                         ....                     
    PAR GARINCHA
KAPINGA MBOMBU.........................................................PAR ROCKY LISASO
BOIS NOIR  (JULY CUIVRE)
MULOLO     (SHIKO MAWATU)
Et bien d'autres chansons
                            

POSEZ MOI LA QUESTION: POURQUOI MADILU N'A PAS COMPOSE DANS LE SYMBA?
JE VOUS REPONDRAI QUE LOKOLA AKIMAKI BISO PO NA ORCHESTRE BAMBULA YA PAPA NOEL TOKOKAKI KOBIMISA BA NZEMBO NA YE TE SANS D'AILLEURS SON ACCORD'
AUTREMENT ELINGAKI KOZALA COMME A/C JEAN DE LA FAUVETTE ET NON MADILU

PO NA KOSALA BA NZEMBO PETIT CHIKOMAWATU ALEKI BISO TOUT APRES EZA NGAI JULY CUIVRE PUIS ANTMO NA GARINCHA.
D'AILLEURS LES 3/4 YA BA NZEMBO YA MADILU JE LE DIS ET LE CONFIRME SONT BA NZEMBO YA CHIKO MAWATU. SANS RISQUE D'ETRE CONTREDIT PAR QUI QUE CE SOIT.

KOMBO YA JULY CUIVRE EWUTI WAPI?
NAZALAKI KOBETA GUITARE LOKOLA SOLISTE YA COBANTU KOMBO NGAMBO DIAMANT ALORS BA SURNOMMAKI NGA NA QUARTIER MAKELELE JULY DIAMANT, THOY ALOBI BOYE DIAMANT EZA LIBANGA YO OKOZALA EBENDE. EBENDE YA
TALO JULY CUIVRE.

VALENTINE EST CE QUE AZALAKI MWASI NAYO TO CHERIE NA YO.
JAMAIS DE LA VIE VALENTINE AZALAKI PETITE FILLE MOKO YA 8ANS TRE KITOKO AZALAKI NGEMBO NA BISO PEMBENI YA BA MADILU. TATA NA YE  VIEUX TULANDA ASOMBELAKI BISO BA GUITARES YA ALMAZ(NOTRE 1ER
PRES) ALINGAKI NASALELA YE NZEMBO PO NAZALAKI KO BLAGUER NAYE BOYE< YO PETIT SOKI OKOLI NAKOBALA YO , OKOZALA MWASI N GA YA MARIAGE> IL FALLAIT OTALA ESEKELI  PE ESENGO YA PETIT
ANGO.
VRAI KOMBO NA YE EZALAKI CE LES TI NE ALORS PO PEREBALE NA YE A REVER TE NASALI NZEMBO KOMBO VA LEN TI NE BO REVER EEH

ET PUIS PLUS TARD TANGO AKOMI NA BA 20ANS AYE KOLUKA NGA PO TOBANDELA MAKAMBO EN BONNE ET DU FORME , NAZALAKI DEJA MARIE. BOMONI HEIN
EBONGO BA VALENTINES 100 NA KATI YA KIN BABIMAKI NGA MOKO MWASI YA JULY CUIVRE QUELLE RIGOLADE? LA SEULE QUI SE SAIT  VALENTINE EST CELESTINE QUE DIEU LA BENISSE. ELLE FUT MA MUSE. LA
PREMIERE.
YANGO WANA SOKI NA KANGI NDUKUL IL FAUT INSPIRATION EYA?

LES SYMBA? ORCHESTRE MOKO TERRIBLE.
ZAIKO AKOKAKI KOLONGA BISO TE.
PAPA WEMBA AZALAKI KOBENGA NGA MON CAPITAINE NGA NABENGAKI YE MON LIEUTENANT.
KAKA LITA BEMBO NA STUKAS  ASUKISAKI BISO NA KIMPUANZA YE NA TABU NATIONAL YA ESPERANT DJENGA KA. TANGO TOSENGI BANGO REVANCHE BOTUNA BANA NDAL YA L'HEURE WANA. PUTULU EMATAKI, BANA MAYI
BAMONAKI BILOKO YA NTIYA.

A SUIVRE J'AI SOMMEIL, IL FAIT 3.30

LE VOTRE JULY CUIVRE..
PLEASE NOTE :L'ALBUM PAS DE PITIE POUR LES SALOPARDS SORT BIENTOT TCHAO


july cuivre Nawesi 28/10/2009 03:26


Oui, Jean Mobunda waini
CHER FRERE MERCI DE TENIR LES GENS AU COURANT DE LA NECROLOGIE DE  NOTRE FRERE ET AMI FEU MAJOR GARINCHA DE LA POLICE NATIONALE. MAIS LA DATE EST LE DIMANCHE 08 JUIN 2009.
AUSSI LA MORT DE THOY MABA VIKI O'SIEN EN DATE DU 23 AOUT DE LA MEME ANNEE.
BIZARREMENT, ETANT A KINSHASA, JE NE POUVAIS REJOINDRE MON FOYER POUR DES RAISONS DIVERSES. QUAND NOUS LES AVION ENTERRES. CE FUT CHOSE FAITE COMME SI BABLOQUAKI NGAI, PO NA MONA BANGO ATA MBALA YA
SUKA..

JULY CUIVRE NAWESI


joseph+Pululu 09/06/2009 18:09

Ya garrincha, je m'en souviens,Il constituait avec July Cuivre et Antmo Mobunda, le trio des compositeurs de charme de Symba. le succès de léa lui avait valu una article dans la revue Vedette de jeune pour jeune, sous la signature du Vieux achile Flor Ngoy.Garrincha était un authetique muana 15 ans. son look était d'enfer, al coiffure à la bavon marie marie, le teint clair -ambie, les pattes - favoris - qui se proloneaient sur la joue, une petite barbe coiféee ras. Et bien sûr la touche finale : des chemises bien scintré et des polos en polyamide, de préféreznce jaune fluo. l'homme était soigneux. il faisait même un peu plus vieux, au sein de l'orchestre Symba. A l'époque où je le découvre, nous sommes dans les années 71, il devrait avoir un peu moins de 25 ans. mais c'était déjà un tombeur.je me souviens en particulier de saprouesse, lors d'un face à face Symba -tabou national. c'était le tabou des grands jours avec Tony Dee Bokito au chant, et en face dans les Symba, la bande à july Cuivre au grand complet.Le concert se déroulait en matinée au bar vat 69, en face du marché makelele. Dès 15 heures, les abords du bar était déjà envahi par le public des ngembo, dans lequel il faut me compter évidemment. c'est nous qui donnions les points aux élégants qui venaient au concert. évidemment, les jeunes de bandal étaient toujours les mieux habillés, mais ceux de Kintambo savaient leur rendre la pareille: Johnny Kokolo, Chef Danny et autres vedettes de mon quartier ont parcourus les quelques kilomètres qui nous éparent de bandal, en veillant à ne pas laisser la poussière se poser sur leurs chaussures bien cirées. Les belles adolescentes de bandal, très recherchés par les garçons des autres communes - il faut savoir que c'est dnas ces années là que un certain Jules Sungu a enlevé la grande soeur de Bula, ya Rosa après un concert à Appolo bar. alors vous vous imaginez bien que les Ngembo veillaient au grain à la place des grands.En tout cas, dès les premiers ons de guitare et les premières vocalises, on sentait bien que la partie était mal engagée pour Symba. La belle voix de ténor de Rocky Lisaso peinait à atteindre les notes hautes, alors que du côté tabou, Tony Dee charmaient toutes les soeurs avec son repertoire Los Nickelos - tabou.Alors lorsque Symba va reprendre la scène pour inter^rêter Léa, garrincha va nous sortir une prouesse, encore inégalée aujourd'hui, en tout cas, à mes yeux de gamin de 10 ans, connaisant sur le bout de la langue l'ensemble du repertoire de Symbaau refrain: "Eh Eh Eh!! euh euh!"garrincha va exécuter un solo de basse, faisant vibrer les baffles et le public , les fans vont envahir la piste et le porter en triomphe. Là, tout était plié. il n' y avait plus match. Symba était parti pour emporter le face à face. Tout à son show, garrincha va laisser le public déchirer en morceau son polyamide jaune fetiche, et se le partager comme une sainte relique. pendant près de 5 minutes non stop, July cuivre va laisser son bassiste faire danser le public, etg lorsqu'il reprend son riff, c'est l'explosion dans le public. les jeunes élégants avient sorti cravates et vestes pour épater les filles.Ce soir là en rentrant chez nous, je n'avais dans la bouche que la chanson de Léa:"nakeyi koyebisa baninga - oooLéa oyo nazui nde mosika aa - a mamamakambo ya kotiya ye miso na boyi"Sur cette mélodie, je vais composer ma première chanson et quelque jours plus tard, je trouverai mon surnom de vedette : Mordant fils de Mordongo" et créer mon premier orchestre - Symba justement. Pendant mes concerts, je me dessinerai des favoris au crayon noir sur les joues. je m'étais fait mon petit fan club, avec des filles de mon a^ge : Angèle et Titi, pour ne citer que ces deux là. Et comme dans Symba, j'aurai mon Garrincha, qui jouait sa basse avec sa bouche "tu uuu tu tututu".Et pour le reste, j'ai pris l'habitude de m'habiller classe comme garrincha. bein sûr quer je n'avais pas les moyens de me payer un polyamide, mais j'avais déjà du succès auprès des filles, cela suffisait à mon bonheur de vedette ya manzanza.Et lorsqu'un jour, mon public me portra en triomphe, je me dirai "Merci vieux Garrincha". Muan'a mangembo

joseph+Pululu 09/06/2009 17:37

Garrincha, je m'en souviens,il arborait ses "favoris" qui encadrait son visage de beau gosse, au teint ambie de bana 15 ans. Garrincha, je le revois encore dans ma mémoire comme si c'était hier, Chez Appolo Bar ou Chez Vat69; le polyamide jaune moulant un corps presque trop frêle pour la guitare basse qui pendait sur son épaule.Lui et Rocky Lisaso - l'autre frère Mobunda - me paraissaient un peu plus âgé que les autres membres du groupe comme July Cuivre, Antmo ou autres Paulin.Je n'oublierai jamais le face à face, Symba - tabou national au bar vat 69. alors que tout semblait plié et la victoire de tabou sur Symba acquise, Garrincha nous offrira un shiow de basse sur Léaa justement, prolongeant le plaisir du sebène sur :"E e e, E euh!"et là le public, Ngembo compris, reprenait "Kimbanseke etonda babula" et c'était l'euphorie dans le public. tabou national, malgré la présence de Tony Dee lui même, ne pouvait plus rien. il faut dire qu'encore une fois, le chauvinisme des bana bandal a joué à fond, soutenu par un public venu en masse de kintambo.De ma place sur le mur, j'admirai mes aînés se tremoussant sur la piste de danse au son de cette basse,  qui exécutait un solo endiablé. je reconnaissait sur la piste mon grand Johnny Kokolo entre autres vedettes du quartier.ce soir là, je suis rentré à la maison, me promettant de devenir à mon tour une vedette de musique. ce que je ferai quelques temps plus tard avec mes amis. et pour ressembler à ses vedettes, mes amis et moi, on se dessinait des favoris au crayon sur les joues, on mettait des tricots moulants, en polyamide, et on se dandinait au micro en fil de fer, devant des des gamines, qui se pamaient devant nous.Les favoris de garrincha, son polyamide jaune fluo et sa guitare basse, c'est inoubliable pour le gamin que j'étais. Et quand on a 10 ans, on n'oublie jamais ces moments là."nakeyi koyebisa baninga - ooléa oyo nazui nde misika - ah mamamakambo ya kotiya ye mise naboyi"J'ai compris le conseil de garrincha et lorsque j'ai eu ma première copine - à 12 ans - je n'ai laissé personne lui faire un clin d'oeil, sinon, cerla finissait toujours par une belle petite bagarre!!!Muan'a mangembo