Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 Nous complétons la genèse de Viva la Musica par les importants détails provenant de nos amis Claude Kangudie et Dodo. Ceux qui trouvent qu'il reste encore un point quelconque à ajouter, les pages du blog  leurs restent ouvertes pour la reconstitution de la vérité.



Bonjour...il faut aussi préciser que si Soki Vangu avait offert un équipement musical à Jules Shungu Wembadio, il y avait aussi une autre raison pour ce "don". Cette raison se trouve dans les interminables querelles mesquines qu'ont toujours eues nos musiciens, quelle que soit leur notoriété. En effet, il faut se souvenir qu'à cette époque là, notre Kiamuangana Verkys ne se faisait appeler que "PDG"...bien revigoré par sa "victoire" contre son ennemi Parions Muntu...Kiam Georges construisait son immeuble, "vévé center". Il faudrait bien qu'on pose la question à la Sofide pour savoir si elle a récupéré son prêt à Kiam Georges. Soki Vanguvoulut aussi allerjouer dans la cour des grands...Il commença aussi à construire son immeuble. Et avec de l'argent propre, d'après lui. Kiamuangana avait sa fameuse écurie Vévé. Une véritable entreprise où Verkys déplumait, toute honte bue, les jeunes orchestres qui n'avaient pas d'autres choix que de se soumettre à son diktat. Alors Soki Vangu, commença aussi à se faire appeler "BigBoss" et constitua sa cours de petits orchestres à déplumer...C'est pendant cette guerre des "grands" que notre "Cheik Vuelas", le géant catalogue à la mozungu, avec l'appui de son ami Mbuta Mashakado virèrent notre Jules Presley Shungu de Yoka Lokole. Qui a oublié le "tout droit na canaille...!!! Orungue na nko" de Mbutapour souligner l'éjection de Wemba de Yoka Lokole ? Alors une fois bien viré...Jules Shungu était bien obligé de voler de ses propres ailes. C'est ici que Soki Vangu, dans sa guerre avec KiamGeorges, tombe sur un candidat à déplumer pour son écurie. Il va alors offrir un équipement tout neuf à Jules Shungu Wembadio...Souvenez-vous d'une émission musicale de Kalonji Ngoy qui passait tout le dimanche. Soki passa sur cette émission pour se présenter en mécène de la musique congolaise: "il fallait nosombela petit wana Wemba ba instrument...baninga na ye bawuti kobengana ye etc..." Donc, Viva la Musica est aussi né de ce conflit stupide entre Kiamuangana Georges et Maxime Soki Vangu dans leur quête de leadership de ce temps là.

Commentaire n° 3 posté par Claude+Kangudie






Ah bon! Je ne savais pas que VADIO MAMBENGA avait rejoint VIVA LA MUSICA en 1983 ( après la création de Victoria ).

Quelques précisions:
(1) 1977: BONGO WENDE est venu dans VIVA LA MUSICA (1er solo: Soso Pembe) en Mai ou Juin 1977, bien avant la création de Karawa Musica (Novembre 1977).

(2) 1983: A ma connaissance, DEBEBA n'a jamais regagne VIVA LA MUSICA. Il créera plutot HISTORIA, avec KOFFI OLOMIDE et autres.

 

En 1976, je n'étais pas dans le sillage des concerts de YOKA LOKOLE ( pour question d'âge: mineur ). Mais je pense l'un de gros problèmes qu'ils avaient était au niveau de l'organisation.
Beaucoup d'entre eux faisaient la musique pour le plaisir et l'ambiance. MBUTA MASHAKADO ( Muan' a Mbinza venait dans certains concert en Mercedes), Djo ISSA etait le neveu de LUAMBO MAKIADI FRANCO. MAVUELA SOMO était comme un géant show-man et play-boy. Son baggy-jeans (bolite et taille basse) a la Fikin 1976 (en matiné)  fit sensation: BOMONAKI JEANS YA MAVUELA, murmuraient tous les gosses de Kin. Il était frequent de voir Mbuta Mashakado ou quelques fois  le soliste SHORA sécher un concert important.

En plus de cela, chaque vedette avait des gens (staff ou amis) dans son sillage. Les Sacre-Zaza, Edino, Pesho derrière WEMBA, les Vuemba, Koffi Shamafu, Zorino derriere MAVUELA, les banas Mbinza derrière MBUTA. Etaient-ils payés? Contribuaient-ils d'une façon ou d'une autre? En tout cas, dans un orchestre qui était sans instrument musical propre ( pour les rep ou les concerts ), sans management, il faut reconnaître que ca faisait un peu désordre.   

A cela, il faut ajouter l'image et le succès du groupe. En 1976, le chant YOKA LOKOLE était dominé par la voix-ténor de SHUNGU WEMBADIO, mais le succès et l'attraction, c'étaient MAVUELA SOMO et MBUTA MASHAKADO. Ca avait certainement pose problème puisque WEMBA dira a LUKEZO LUANSI en fin 1976 que JUSQUE-LA IL N'A JAMAIS RECOLTE LE FRUIT DE SON TRAVAIL MUSICAL. Un peu pour dire, NAKO NZEMBA, KASI BA MISUSU NDE BAZO KONGOLA SUCCES.

A sortie de prison MAKALA en Décembre 1976, SHUNGU WEMBADIO se donna une petite pause, passera a l'émissionde LUKEZO ( avant de retrouver YOKA LOKOLE ). On lui demandera de citer ses musiciens préférés: il ne cita qu'un seul musicien de YOKA LOKOLE (Bozi Boziana). Les autres ( LENGI-LENGA, EVOLOKO, SOKI VANGU, PEPE FELLY et bien sur TABU LEY).
 
Cette OMMISSION (manque de courtoisie, et de faveur pour ses pairs) enerva un peu les MBUTA MASHAKAKO, MAVUELA SOMO, SHORA, DJO ISSA et autres. Mbuta ne l'a jamais dit, mais il avait certainement ça en tête quand il éjecta SHUNGU WEMBADIO chez 1-2-3.

Dodo


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Messager 05/06/2009 21:33

Steph,Je viens de répondre partiellement à votre question. En ce qui concerne le sujet sur les frères Soki, laissons le soin aux autres d'y répondre, j'interviendrai après.Messager

Steph 05/06/2009 12:51

Merci Antoine pour le titre de la chanson "Elimo Santu". J'attends impatiemment d'en savoir plus sur les frères Soki (et ma mère également puisqu'elle réside ici en Belgique) et d'écouter les chansons demandées qui manquent à ma collection.

Antoine+Nickel 05/06/2009 00:23

une qui commence par "Nzambe yoka mwana na yo nakosenga, nasambela yo, nakolela tango nyoso, nazali se mwana moko na libota...Cette chanson s'appelle "Elimo Santu"

Steph 04/06/2009 14:56

Bonjour Messager. A propos de Soki Vangu, j'ai appris qu'il était responsable du triste sort de son frère Emile Dianzenza. Je ne suis pas de leur génération mais ma mère était fan de Bella Bella et surtout d'Emile (le tout petit). J'ai grandi à Mbandaka en écoutant leurs chansons qu'elle mettait en boucle. La preuve, c'est la musique par excellence que j'écoute maintenant à l'âge adulte (surtout dans ma voiture). Adolescente, on m'a montré à Kin Emile Soki mais dans un état lamentable quelque mois avant sa mort en 1990. Est-ce que quelqu'un peut nous raconter le destin de ces deux frères? En attendant, si je peux écouter "Tongo Etani" et une qui commence par "Nzambe yoka mwana na yo nakosenga, nasambela yo, nakolela tango nyoso, nazali se mwana moko na libota... Merci et longue vie à ce blong. 

Antoine+Nickel 03/06/2009 23:29

SAMBOLE est une chanson écrite par Anto Evoloko en 1976, avec ISIFI Melodia (Popolipo, Vadio, Djanana, Seluta, Chimita, Lifelo Moto-Moto, Ada, Djo Mali, Biko)

jo maly 03/06/2009 20:20

Très intéressants ces propos sur la génèse de la création de Viva La Musica ! J'aimerai cependant, pour agrémenter cela, écouter la chanson "SAMBOLE", dont je ne sais plus quel orchestre à cette époque l'avait éditée. Je pense que c'est une compo d'Evoloko. Peut-être alors il s'agit d'ISIFI ou YOKA LOKOLE, ou un autre groupe. Rappel de qlques paroles dans l'animation solo : "Likambo ya ndako baloba ebima libanda te sambolé..."Merci à celui qui me le fera écouter. A bientôt JO MALY