Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager



Cher ndeko,

Je ne devrais pas, mais comme j´ai l´impression qu´il y a des gens qui ont apprécié les fractions,il est de mon devoir de les récompenser. J´ai eu l´autorisation
de vous envoyer un titre entier et j´ai choisi la chanson Bidilu bidila Mbwa pour les idèles du Blog.

Pour votre information,toutes les chansons sont jouées et chantées par votre serviteur.Mon jeune frère Sec Bidens me seconde parfois à la guitare,comme la participation d´une de mes élèves qui chante avec moi.Comme j´avais dit au début il s´agit ici d´une exception faite aux fidèles du Blog.

Merci à tous.  

 

Crispin-Régis Lukoki





Bidilu Bidila Mbwa
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Richard Kasongo 13/04/2010 01:45



Bidilu , une tres belle chanson, na ba varietes mingi na kati mais tres bien fait. Naningani  ezali nzembo moko kitoko , naawpeli nayango makasi. Ba ndoki , pasi , au lieu bakotaka NZAMBE
bakendeke koluka misuni ya na nyamab ou bakende na abattoirs pona koluka ata misuni ya ngombe , bango kaka misuni ya bato nde kitoko. ezali kokamwa... bonne chanson ndeko Cris.  
merci.-  Richard Kasongo.-



joseph Pululu 27/05/2009 11:48

ACTU-ANTENNEpublié le 26-05-2009 sur www.mangembo-fm.comDe Bozi Boziana à Grand Père BenzCe samedi 30 mai 2009, en direct en Fm et sur le net, Mangembo FM et la Belle Epoque mettent les petits plats dans les grands pour recevoir en grande pompe une des références de la 3e génération de la musique congolaise.
De Bozi Boziana à Grand Père Benz
Il est vrai qu’il s’inscrirait plus facilement dans la deuxième génération  puisqu’il a fait ses premières armes aux côtés de son Oncle Papa Noèl Nedule Montswet ; et que ses premières vocalises il les a poussé à côté du Grand Rossignol Cantador, au sein du Rock-a-Mambo dans son quartier de Yolo. C’est là qu’il rencontre, selon la légende, Debabongo, le grand frère d’Antho Nickel Evoloko. Une relation qui serait à l’origine du premier nzonzing non autorisé dans Zaiko, avec un 45T deux titres : Debabongo d’Antho et mamale de Gina Efonge.Mais c’est plutôt au sein de Zaiko qu’il va se faire un nom. En effet, c’est à lui qu’on fera appel pour assurer la relève de Gina wa Gina. Alors que certains se demandent s’il arrivera à remplacer le poète Isekofeta ; Evoloko qui croit en lui dira : Ye aza Isifi. Un peu pour dire qu’il suffit qu’il se mette au micro, pour que l’on se rende compte qu’il est à la hauteur. Et les choses ne vont pas trainer : de la série Wondostock où il explose, au lead de Ando, la chanson de Bakunde Ilo ; Bozi ISIFI s’installe.Il paraitrait que c’est lui qui a mis dans la tête de ses jeunes collègues : Antho, Shungu et Mavuela qu’ils peuvent quitter Zaiko et créer leur propre Institut ��" entendez orchestre.En tout cas, Bozi est de toutes les aventures des groupes du clan Zaiko. En était-il l’inspirateur ? il ne manquera de le dire. Il est là avec les dissidents de Zaiko qui créent ISIFI Lokole ; il est aussi de l’aventure Yoka Lokole, Langa langa Stars, deuxième dissidence de Zaiko, sans oublier les casques bleus ; et puis le revoilà sur les routes pour lancer Chocs stars et puis, peut être ce qu’il chercahit toujours sans l’avouer : devenir le patron de son propre groupe ; c’est fait avec la création Anti Choc. Et pour bien montrer que c’est lui le grand, il va prendre le surnom de Grand Père ; un cran au dessus d’un autre Papa du clan : Wembadio Shungu.C’est ce monument, qui vient au micro de César Ngadi se confesser et faire des révélations sur les mouvements et grand likopa qui ont bouleversé l’échiquier musical congolais d’aujourd’hui.
 

Messager 26/05/2009 14:25

Crispin-Régis,Je serai le premier à vous féliciter. C'est une oeuvre d'une grande facture, avec beaucoup de recherches artistiques. plus un artiste avance en âge, plus il est inspiré. Hier,nous avons apprécié les dernières oeuvres de Frank Lassan, aujourd'hui nous avons goûté les délices de "Bidilu bidila mbwa". Une fois de plus bravo . Continuez à émerveiller les mélomanes.Messager