Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager



Mbote mingi!
 
J'ai lu et écouté beaucoup de chansons nostalgique qui m'ont beaucoup plues et j'en remercie ceux qui contribuent à faire vivre ce site.Je possède un peu de chansons nostalgiques revisitées que je voulais vous faire découvrir.A vous de faire des chansons à la carte.
Bien à vous.

 


 
eza nga na na nzembo Dieu voit tout(Destin ya moto)de koffi Olomide revisitée par le groupe Viva la musica.
Bonne écoute.


 


voici 2 reprises Comite ya bantousde la capital revisitées par Sam Manguana et Dati pétrole chanté par Sam Manguana en duo avec le feu Dindo Yogo.

Manelidja, par JP Buse

Dom Munsiensi




1.COMITE YA BANTOUS, revisité par Sam Mangwana



2.Dati Pétrole, chanté par Sam Mangwana en duo avec Dindo Yogo


3.Destin ya Moto (Dieu voit tout de Koffi) revisité par le groupe Viva


4.Manelidja, par JP Buse
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

vfpkfdztae 04/12/2019 04:48

Cool post.

kam 03/10/2009 15:50


Concerna la chanson n°3:il y a deux (destin ya moto de reddy et Dieu voit tout de koffi ) en parallele comme fut les cas: wemba et djanana et bozi et defao dans  ebale, chansons et
non revisite par viva la musica         
merci


Dom MUNSIENSI 20/05/2009 23:07

Pour interprété une chanson d'autrui,on demande d'abord l'autorisation aux differents réalisateurs(auteur,compositeur et producteur).On a droit de changer le titre,la melodie et meme la musique mais à condition que les réalisateurs soient d'accord.Sinon on est soumis à des poursuites judiciaire.Dom MUNSIENSI

Messager 20/05/2009 21:13

Lorsqu'on interprètre une chanson d'autrui, on est tenu à mentionner le titre original ainsi que le nom de son auteur.Messager

Jérôme Nzembelé 19/05/2009 20:44

De toutes les revisions que l'on vient d'écouter, voilà un exemple de malhonnêteté intellectuelle à banir à tout prix.En effet, de ces deux auteurs "compositeurs" officiels, nous ne saurons peut-être jamais qui aurait visité qui ?Selon toute vraissemblance, il semblerait que nos deux champions se seraient procurer cette oeuvre sur un marché non réglementé et que le plus rusé se serait empressé d'enregistrer le premier  en omettant de rensegner le nom du vrai compositeur(geste que le sécond a dû suivre par après). Ce n'est certes pas le premier cas de figure dans notre musique mais quand même reprochable. Il serait souhaitable qu'un jour, les deux s'expliquent là dessus.