Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

JE ME PERMETS DE LANCER CETTE INVITATION AUX RESSORTISSANTS DE MBANDAKA, CETTE VILLE QUI NOUS FACINE TOUS POUR Y AVOIR VECU NOTRE ENFANCE AVEC PLEINS DE SOUVENIRS DE BONHEUR. HE BIEN! CETTE VILLE EST LAISSEE A L'ABANDON PAR SES PROPRES ENFANTS. CETTE TERRE QUI NOUS A BERCE, NOURRI SE MEURT.

 

ALORS, QU'ALLONS-NOUS FAIRE?

ATTENDRE SA DISPARUTION PROGRAMMEE?

OU BIEN AGIR.

 

LA 2è OPTION EST LA BONNE. AGISSONS ENSEMBLE.

 

UNE RENCONTRE EST PREVUE LE SAMEDI 04 AVRIL 2009 A 16H30

LIEU: 102 PAUL VAILLANT COUTURIER A NOISY LE SEC A COTE DU MC DONNALD

 

TEL/ 06 15 21 23 31

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gautier 13/06/2010 13:42



bonjour DEBAT et félicitation pour ton courage,surtout pour ton ambition à l'égard de notre malheureuse province, plus particulièrement MANDAKA?, la ville de ma chere épouse.



Massamba 18/05/2009 16:05

Bravo et félicitation, voici les initiatives à soutenir, unissons nous dans la sincérité pour les progrès et les développements de notre ville Mbandaka et pourquoi pas de la région de l'équateur   
Débat - Massamba
Mbandaka 1

Massamba 18/05/2009 15:58

Bravo et félicitation, voici les initiatives à soutenir, unissons nous dans la sincérité pour les progrès et les développements de notre ville Mbandaka et pourquoi pas de la région de l'équateur .  
Débat - Massamba
Mbandaka 1

Massamba 18/05/2009 15:49

Merci et félicitation, voici les innitiatives à  soutenir

ekembe 21/04/2009 20:26

Chers bana ekanga,Les institutions ont abandonné le pays, davantage Mbandaka, raison, Bemba opposant de Kabila, pourtant ce garçon Bemba ne connaît pas cette ville en plus n'a jamais élu  domicile.Nous encourageons cette initiative qui vise à rétablir le développement économiques de cette belle ville. Recherchons-nous, anciens ou ressortissants de mbandaka peu importe, ceux ou celles qui peuvent faire quelque chose, qu'est-ce-qu'on peut faire exactement ?  A partir de nos e-mails, commniquons-nous !Fidèle EKEMBEMBANDAKA II