Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 Nos classiques d'aujourd'hui sont l'oeuvre de l'un des monuments de la musique congolaise à savoir Jeannot Bombenga Wewando et son orchestre Vox affrica des années 1960 et 1970. Vox Africa a existé en deux temps, avant son incorporation dans l'African-Jazz par Kallé suite au départ du groupe Nico et Rocheau , et après la dislocation de l'African-Jazz.
Bombenga, c'est la voix angélique et une façon de chanter inégalée, des chanson de rêve, et un bon vivant. La diffusion d'une partie de ses classiques est une façon de lui rendre hommage pendant qu'il est encore en vie.
(Msg)


Je suis content qu'on aborde les classiques de Vox Africa. Cet ensemble a eu en son sein 3 chanteurs que je pense être les plus originaux de notre musique et peut-être  les meilleurs chanteurs de notre musique. En effet, à un moment donné de son histoire Vox Africa avait Jeannot Bombenga Wewando, Sam Mangwana et Ntesa Dalienst. Ils ont chanté en duo et en trio. Paradoxalement, les 3 ont un timbre vocal jamais copié, ni imité. Emeneya a imité Roch, et il y a des moments il fallait avoir une oreille avertie pour différencier Emeneya et Roch, dernièrement un jeune garçon a imité Wendo à la perfection. Dans Geo Malebo, il y avait un chanteur qui imitait Kallé. Pépé Kallé a été imité par un de ses musiciens. Mais personne n'a pu imiter Jeannot, ni Sam, et encore moins Ntesa, j'ajouterai aussi Youlou. J'ai toujours pensé que ces 3 sont les meilleurs chanteurs de notre musique, limpidité et purété de voix. Pour la petite histoire, Dalienst et Sam étaient toujours en conflit. C'est ainsi que même dans Vox Africa il y a peu des chansons où ils ont chantés ensemble. Il semblerait que c'est Sam qui souvent refusait de chanter avec Dalienst estimant que le timbre de ce dernier ne lui permettait pas de bien s'exprimer. Quelqu'un peut-il nous dire quel problème avaient-ils ? et comment Festival de maquisards est-il devenu Grand maquisard ? Sam est vivant, s'il peut nous parler de Vox Africa et de Ntesa. 

 

Frédéric Mbaki


Cher Frédéric Mbaki,
Vos constats sur la qualité des chanteurs de Vox Africa, en l'occurence Sam Mangwana et Ntesa Dalienst sont justes. J'aimerai juste ajouter qu'en fait, il n' y avait vraiment pas de conflit entre Sam et Dalienst, puisqu'ils vont se rejoindre au sein du Festival des Maquisards, dans l'interprétation des morceaux, eux aussi d'anthologie. S'ils n'ont pas beaucoup chanté ensemble et au même moment pour la simple et bonne raison que l'un partait, pendant que l'autre arrivait.
En effet, toutes les chansons qu'interprète Bombenga Et Mangwana, n'ont jamais été exécuté en public. Sam mangwana quittera le navire juste avant la sortie et c'est Ntesa Dalienst qui le remplacera à pieds levé.Et Dalienst fera oublier Mangwana, mais le vrai lien entre ses artistes c'est la "première" voix de Jeannot Lolango. cet artiste a un timbre et une façon de chanter qui ne pollue pas, permettant ainsi de mettre en valeur tout ceux, chanteurs ténors, qui ont eu la chance de chanter avec lui. Dans le catalogue de notre musique, Bombenga reste une énigme, autant par son parcours que par ses compositions et son style particulier.
On le classerait trop facilement dans l'école African Jazz, mais je pense qu'il est le précurseur du style Fiesta de Rochereau. C'est en effet lui Bombenga qui a permis à Damoiseau à se démarquer de Nico Kasanda. Damoiseau qu'il avait remarqué dans l'exécution de Moselebende de Kallé Jeef; ainsi qu'à Casino de perfectionner son mi-composé, tout en prenant ses distances avec Déchaud Mwamba. Casino, petit frère de Trouet Mukuna, muluba, aurait pu facilement faire du Déchaud, sans la vigilence de Bombenga.
Bombenga n'a pas formé beaucoup de chanteurs. Seul Loko Masengo, le DJE du trio Madjesi, reconnait en lui son maîtreen chant.
Plutôt que de chercher des chanteurs pouvant faire du Bombenga, nous pouvons nous demander s'il y a aujourd'hui de bons chanteurs, capables de faire un Duo, de la dimension de celle de Bombenga et Sam ou Bombenga-Dalienst.
A ce jour, seul Lassa Carlyto a relevé le défi, en interprétant l'album Moseka à la fin des années 80 avec Bombenga. Et je pense aussi que le résultat pourrait être aussi réussi dans un duo Bombenga-Malage.
Pour en revenir aux artistes dalienst et Ntesa, dans la suite de leur carrières, ils ont aussi cherché la voix de Bombenga. Diana Nsimba dans les maquisards et Blaise Pasco Wutamayi ont apporté à Dalienst, cette voix particulière.
Je serai impardonnable, si je ne rappelai pas un autre chanteur, tombé dans l'oubli mais dont le style était de la race de Bombenga Kasanda Kalimenda "Karré Mouss". il est tout simplement impérial aux côtés de Pépé Ndombe et Rochereau, dans l'épopée de l'African Fiesta National le Peuple.

Muan’a Mangembo


A propos de André Kambite dit « Damoiseau » et  de Casimir Mutshipule dit « Casino » soliste et guitariste rythmique de l’African-Jazz et de Vox African, il convient de souligner qu’ils ont été formés presque par le même maître que Nico et Dechaud à savoir TINO BAROZA.

Damoiseau a  joué ensemble avec Tino Baroza dans l’orchestre Beguen-Band jusqu’à sa scission au début des années 1960, avant de monter avec Moniama Roitelet, De Puissant l’orchestre Milo Jazz.

Casino a pour sa part évolué dans Rico Jazz dans lequel il s’était révélé un bon guitariste compositeur.

Messager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anaclet 27/01/2009 21:05

http://www.youtube.com/watch?v=WDDsTyALPzg

anaclet 27/01/2009 20:59

http://www.youtube.com/watc?v=WDDsTyALPzg

messager 23/01/2009 18:46

Fidèle,J'ai bien noté votre suggestion. Je verrai prochainement si j'ai les deux versions, sinon je serai obligé de recourir à vous pour avoir la version de Ntesa en MP3 et procéder à la comparaison , comme d'habitude.messager

Fidèle 22/01/2009 22:34

Puisque nous avons évoqué Sam Mangwana et Ntesa. Nous souvenons nous encore que Lutumba a enregistré la chanson"Faute ya commercant" en 2 versions? L' une par Sam et l' autreversion par Ntesa. Celle de Sam a connu plus de succès, maiscelle chantée par Dalienst est passée presque inapercue.Pouvez vous Messager nous mettre les 2 versions si vous endisposez, pour que nous puissions apprecier avec du recul.Pourquoi Lutumba a-t- il confié l' interpretation à Sam alors qu' au depart la chanson était écrite pour Dalienst? Moi, j' aime beaucoup la version de Ntesa, mais j' avoue que la voix de Sama constitué une valeur ajoutée dans cette chanson.J' aimerais connaitre les opinions des autres à ce propos.Fidele

Ya Theo 21/01/2009 21:26

Un autre de mes groupes preferes...je revois encore cet orchestre Vox Africa lors d'un tele show anime par Benoit Lukunku, je pense que c'etait en 1968..Jeannot Bombenga habille en smoking blanc et pantalon noir..interpretant merveilleusement bien ces chansons..a la belle epoque...Je remercie Mwana Mangembo pour son analyse pleine de pertinence..

Joseph Pululu 21/01/2009 13:02

Cher Frédéric Mbaki,Vos constats sur la qualité des chanteurs de Vox Africa, en l'occurence Sam Mangwana et Ntesa Dalienst sont justes. J'aimerai juste ajouter qu'en fait, il n' y avait vraiment pas de conflit entre Sam et Dalienst, puisqu'ils vont se rejoindre au sein du Festival des Maquisards, dans l'interprétation des morceaux, eux aussi d'anthologie. S'ils n'ont pas beaucoup chanté ensemble et au même moment pour la simple et bonne raison que l'un partait, pendant que l'autre arrivait. En effet, toutes les chansons qu'interprète Bombenga Et Mangwana, n'ont jamais été exécuté en public. Sam mangwana quittera le navire juste avant la sortie et c'est Ntesa Dalienst qui le remplacera à pieds levé.Et Dalienst fera oublier Mangwana, mais le vrai lien entre ses artistes c'est la "première" voix de Jeannot Lolango. cet artiste a un timbre et une façon de chanter qui ne pollue pas, permettant ainsi de mettre en valeur tout ceux, chanteurs ténors, qui ont eu la chance de chanter avec lui. Dans le catalogue de notre musique, Bombenga reste une énigme, autant par son parcours que par ses compositions et son style particulier. On le classerait trop facilement dans l'école African Jazz, mais je pense qu'il est le précurseur du style Fiesta de Rochereau. C'est en effet lui Bombenga qui a permis à Damoiseau à se démarquer de Nico Kasanda. Damoiseau qu'il avait remarqué dans l'exécution de Moselebende de Kallé Jeef; ainsi qu'à Casino de perfectionner son mi-composé, tout en prenant ses distances avec Déchaud Mwamba. Casino, petit frère de Trouet Mukuna, muluba, aurait pu facilement faire du Déchaud, sans la vigilence de Bombenga.Bombenga n'a pas formé beaucoup de chanteurs. Seul Loko Masengo, le DJE du trio Madjesi, reconnait en lui son maîtreen chant.Plutôt que de chercher des chanteurs pouvant faire du Bombenga, nous pouvons nous demander s'il y a aujourd'hui de bons chanteurs, capables de faire un Duo, de la dimension de celle de Bombenga et Sam ou Bombenga-Dalienst.A ce jour, seul Lassa Carlyto a relevé le défi, en interprétant l'album Moseka à la fin des années 80 avec Bombenga. Et je pense aussi que le résultat pourrait être aussi réussi dans un duo Bombenga-Malage.Pour en revenir aux artistes dalienst et Ntesa, dans la suite de leur carrières, ils ont aussi cherché la voix de Bombenga. Diana Nsimba dans les maquisards et Blaise Pasco Wutamayi ont apporté à Dalienst, cette voix particulière.Je serai impardonnable, si je ne rappelai pas un autre chanteur, tombé dans l'oubli mais dont le style était de la race de Bombenga Kasanda Kalimenda "Karré Mouss". il est tout simplement impérial aux côtés de Pépé Ndombe et Rochereau, dans l'épopée de l'African Fiesta National le Peuple.
 

Frédéric MBAKI 21/01/2009 09:36

Je suis content qu'on aborde les classiques de Vox Africa. Cet ensemble a eu en son sein 3 chanteurs que je pense être les plus originaux de notre musique et peut-être  les meilleurs chanteurs de notre musique. En effet, à un moment donné de son histoire Vox Africa avait Jeannot Bombenga Wewando, Sam Mangwana et Ntesa Dalienst. Ils ont chanté en duo et en trio. Paradoxalement, les 3 ont un timbre vocal jamais copié, ni imité. Emeneya a imité Roch, et il y a des moments il fallait avoir une oreille avertie pour différencier Emeneya et Roch, dernièrement un jeune garçon a imité Wendo à la perfection. Dans Geo Malebo, il y avait un chanteur qui imitait Kallé. Pépé Kallé a été imité par un de ses musiciens. Mais personne n'a pu imiter Jeannot, ni Sam, et encore moins Ntesa, j'ajouterai aussi Youlou. J'ai toujours pensé que ces 3 sont les meilleurs chanteurs de notre musique, limpidité et purété de voix. Pour la petite histoire, Dalienst et Sam étaient toujours en conflit. C'est ainsi que même dans Vox Africa il y a peu des chansons où ils ont chantés ensemble. Il semblerait que c'est Sam qui souvent refusait de chanter avec Dalienst estimant que le timbre de ce dernier ne lui permettait pas de bien s'exprimer. Quelqu'un peut-il nous dire quel problème avaient-ils ? et comment Festival de maquisards est-il devenu Grand maquisard ? Sam est vivant, s'il peut nous parler de Vox Africa et de Ntesa.