Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Messager

 Le devoir de mémoire nous oblige de mentionner toutes les dates importantes de l'histoire de notre pays. En effet 17 janvier 1961-17 janvier 2009, cela fait 48 ans que le tout Premier Ministre démocratiquement élu du jeune Congo indépendant , Patrice Emary Lumumba fut assissiné  au Katanga.
 Avant lui, un autre fils du Congo;"Simon Kimbangu" mourut en 1951 en captivité toujours au Katanga. Le 16 janvier 2001 c'était le tour de Laurent Désiré Kabia d'être éliminé en pleine fonction présidentielle.
En plus de ces trois personnalités, nous considérons tous ceux qui ont versé leur sang pour le pays comme des "immortels" et nous leur dédions cette journée. (Mesg)

 

Je ne veux susciter aucune polémique mais Lumumba n'a jamais été le héros de tous les congolais pour ne pas dire de personne. Mobutu qui l'a sanctifié est l'un de ses boureaux et lorsqu'il a senti que ce nom sentait le souffre il a  stoppé net la construction du monument qui lui était dédié.
Je veux bien croire que Lumumba était le saint laïque que l'on voudrait bien nous servir surtout pour ceux qui ont perdu quotidiennement un membre de leur famille éxécuté sur la place de la révolution à Stanleyville par la rébellion qui se réclamait de Lui.
Je voudrais qu'on me dise en quoi c'et un héros lorsqu'il achète des armes avec l'argent  qui lui est fourni par l'URSS pour tuer les balubas à Bakwanga. Aller dire ensuite aux balubas que Lumumba est un héros national ils en seront éberlués.
Lumumba n'a gouverné que deux mois,très peu pour être consacré héros national ni pour porter un jugement qualitatif sur son action. Lumumba c'est notre Che Guevara,beaucoup d'images  et beaucoup de bruits et rien de concret. Il aurait été dictateur comme l'ont été ses mentors Sékou Touré et Kwame Nkrumah. L'idéologie qui le soutenait s'est avéré au fil des ans néfaste sur tous les plans économique et social. Lumumba est une pomme de discorde que nous congolais devons rémiser sur les étagères de l'histoire et essayer d'autres méthodes pour assurer l'intégration nationale.
Msiri assasssiné par le capitaine Bodson est un de ses héros oubliés de la mémoire nationale. Il a été tué parce qu'il s'était opposé aux belges.
Kasa-Vubu qui fut à la base de émeutes du 4 janvier 1959 qui ont suscité l'indépendance du Congo est très peu célébré. Ce monsieur a garanti la démocratie pendant cinq ans sans aucune faillite. 
Je suis d'accord que la mémoire retienne toute les notabilités de la république d'ailleurs en France les rues Robaspierre foisonnent occultant son passé de responsable de la terreur. 
Par deux fois les dictatures nous ont imposé la sanctification de Lumumba.  Et la démocratie qu'est-ce qu'on en fait?  
 

Anaclet



Anaclet
C'est votre droit en tant que congolais d'avoir une opinion sur le passé de ceux qui ont dirigé notre pays. Votre point de vue sur Lumumba me paraît discutable. Le courage de cet homme et son intransigeance face aux belges méritent que nous les enseignions aux jeunes. C'est vrai que Lumumba a commis des erreurs durant ses fonctions, mais son rôle durant le processus de l'indépendance et son refus de se  courber devant les belges devraient lui valoir les honneurs dus à un héros national. Nous devrions nous demander pourquoi tous les leaders politiques avaient exigé sa présence lors des discussions de la table ronde .S'agissant de l'achat des armes auprès des russes, je crois qu'en tant que premier ministre il avait la latitude de traiter avec n'importe quelle puissance. Qui n'a jamais coopéré avec les russes à travers le monde? Même les américains coopèrent avec la russie.
Le massacre de Bakwanga  reste certes le point noir de la courte carrière politique de Lumumba, mais cet acte n'a jamais dressé tous les baluba contre Lumumba. Parmi eux il y a beaucoup de Lumumbistes. Mabika Kalanda, le journaliste Léon Mukanda...... sont baluba mais sont restés Lumumbistes jusqu'à leur mort.
Mon  professeur de l'histoire politique du congo, un Muluba, Kanyinda Lusanga nous avait affirmé que Lumumba reste la personnalité la plus marquante de l'histoire politique du congo. D'après ce professeur, un docteur en sciences politiques et  administratives de la même promotion que Mpinga Kasenda, "Lumumba avait vécu en avance de ses contemporains de deux siècles."
Moi , je ne salirai jamais la mémoire d'un homme qui a combattu jusqu'au sacrifice de sa vie.


Messager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bayaya-Bayaya 04/09/2012 20:30


Encore les Baluba-Kasai, mais pourquoi n'acceptez pas que vous êtes comme tous les autres congolais?
Nous sommes dans la démocratie pour moi Lumumba est resté et resteras encore pour longtemps un homme politique le plus emblématique que le Congo a connu. Je me pose toujours la question pourquoi
Mr Tshisekedi alors ministre de l'intérieur avait signé ce transfert de Lumumba et ses amis au Katanga sachant que la province lui était hostile. Nous ne devons pas cracher sur notre histoire car
nous avons le droit de connaitre d'ou nous venons pour bien avancer dans notre développement. Lumumba est parti mais nous a laissé un grand héritage que nous devons préserver à tout prix, je
cite : « l'unité de notre pays et la fierté pour notre souveraineté »: Le Congo est plus grand que les querelles des gens!

Richard Kasongo 25/06/2009 21:00

Mbokamosika , reponse oyo ezali pona ndeko na ngai ANACLET, oyo alobaki que Lumumba abokaka BALUBA, nakoloba boye que nazali vraiment DESOLE pona ndeko ANACLET, namoni azali na mwa ndambo ya libungi moke. Nalobana bokuse, Mobutu awutaki mission ya KOBOMA BALUBA na BAKWANGA, aye na likambo naye abandi kognga que na ZIGOUILLER bango ,nabomi bango Baluba wana. Mindeli bayebisi na Mobutu akanga monoko , balatisa yango LUMUMBA, alors yango omoni que Lumumba balatisaki ye likambo wana. Lumumba aboma peuple LUBA te. Nakoloba na ndeko ANACLET boye, akota en contact na bandeko oyo: CLAUDE  KANGUDI, DIEUDONNE MAKUBAKUBA et MARTINN MULAMBA, bakoopesa ye ba DOCUMENTS AUDIO oyo ba grands politiciens bazali kopesa temoignage na likambo wana. Ngai lokola nayebi yango , nakopesa COMMENTAIRES te. Aenga bango ba documents ya temoignages sur liwa ya bandeko ngai BALUBA...Nabanzi akolala jour wana tranquille. Lumumba akotungisa ye lisusu te. Merci...Soki alingi bopesa ye mail nangi na ndeko ANACLET.- N.B: www.radiodiyidiakasai.com    oyo ezali site esika ba AUDIOS yango ezali.-

Richard Kasongo 25/06/2009 19:25

Lumumba na jamais tue son frere MULUBA, priere DEMANDER les informations aupres de RADIO GRAND KASAI......C'est Mobutu nde aboma peuple LUBA...www.radiodiyidiakasai.com          Demander a Mr. MAKUBAKUBA pour la suite.     Merci..

anaclet 23/01/2009 00:49

Les slogans n'ont jamais fait un héros. Un être excptionnel on ne peut le juger qu'à travers les faits. Lumumba s'est lui même mis en retard de l'histoire. Mobutu qui n'est pas ma tasse de thé a su penser à la nomination des commissaires généraux pour compenser et même corriger ce que le 30 juin 1960 avait fait,l'installation des personnes incompétentes au pouvoir. Mais le mal était fait et on en patit jusqu'à aujourd'hui.Du 30 Juin 1960 au 4 Septembre 1960 celà fait deux mois et quatre jours. C'est peu pour juger de Lumumba premier ministre et c'est assez pour juger de Lumumba incompétent capable de tuer ses propres compatriotes quelques jours après la proclamation de l'indépendance,de paralyser économiquement son pays sous des petextes politiquement fallacieux,de priver son pays des cadres compétent pour regler ainsi un contentieux personnel avec les blancs. Un homme politique doit être visionnaire et capable de se projeter das l'avenir. Une thèse de doctorat est une dissertation importante qui permet à son auteur de décrocher son diplôme et l'université se dégage de toute responsabilité sur son contenu. Je salue donc la thèse de Jaques Brassine de la Buissière qui est remarquable mais ce n'est pas la vulgate. Kasa-Vubu y est traité de réactionnaire sans les guillemets dans la plus pure rhétorique communiste des années soixante. Cette thèse n'est pas une oeuvre d'historien si rémarquable soit-elle. Si ce n'était pas un ouvrage universitaire on aurait pu souligner sa qualité partisane,pro Lumumba.Ceux qui ont connu Léopoldville dans les années soixante pourraient témoigner de la désolation causée par le départ brutal des belges couvert par les vociférations des anti-colonialstes qui pour la plupart n'attendaient que ça pour occuper les logements des européens en ville tout en ignorant la famine qui sévissait dans les cités indigènes.Staline était un héros de l'Union soviétique mais l'URSS n'a pas hésité de sortir sa dépouille mortelle du mausolé de la place rouge. Pourtant Staline a industrialisé l'Urss et en particulier la Russie.Les victimes de Bakwanga eux n'ont jamais pardonné même quelques génération après. Les balubas parlent de nvita ya Lumumba,la guerre de Lumumba pour désigner les massacres perpetré contre eux. Lumumba restera notre pomme de discorde,il faut tourner la page.

anaclet 22/01/2009 04:58

Nous avons tous eu notre période livre rouge de Mao Tsé Tung, le capital,le manifeste du pati cmmuniste,Che Guevara,Lumumba jusqu'aux évidences. Lumumba aurait été dictateur comme Nkrumah ou Sékou Touré. Mis à part le dictateur Mobutu personne d'autre n'a élevé Lumumba au rang de héros. Les pays progressistes l'ont célébré pour souligner leur rivalité avec le monde libre comme on disait à l'époque.Le massacre de Bakwanga qui a déverser sur Kinshasa des personnages appellés réfugiés balubas. Spetacle innoui de ces réfugiés de l'intérieur. L'erreur est humaine elle a été commise à propos de Lumumba dont beaucoup des congolais ignore même le nom. Je le répètec'est notre Che Guevara.                                                                                                              

Messager 18/01/2009 21:45

Olivier,C'est votre droit en tant que congolais d'avoir une opinion sur le passé de ceux qui ont dirigé pays.Votre point de vue sur Lumumba me parraît discutable. Le courage de cet homme et son intransigeance face aux belges méritent que nous les enseignions aux jeunes. C'est vrai que Lumumba a commis des erreurs durant ses fonctions, mais son rôle durant le processus de l'indépendance et son refus de courber devant les belges devraient lui valoir les honneurs dus à un héros national. Nous devions nous demander pourquoi tous les leaders politiques avaient exigé sa présence lors des discussions de la table ronde.S'agissant de l'achat des armes auprès des russes, je crois qu'en tant que premier ministre il avait la latitude de traîter avec n'importe quelle puissance. Qui n'a jamais coopéré avec les russes à travers le monde? Même les américains coopèrent avec la russie.Le massacre de Bakwanga  reste le point noir de la courte carrière politique de Lumumba, mais cet acte n'a jamais dressé tousles baluba contre Lumumba. parmi eux il y a beaucoup de Lumumbistes. Mabika Kalanda, le journaliste Léon Mukanda sont baluba mais sont restés Lumumbistes jusqu'à leur mort.Un de mes professeur de l'histoire politique du congo, un Muluba, Kanyinda Lusanga nous avait affirmé que Lumumba reste le personnalité la plus marquante de l'histoire politique du congo. D'après ce professeur, un docteur en sciencespolitiqueset admistratives de la même promotion que Mpinga Kasende, Lumumba avait vécu en avance de ses contemporains de deux siècles.Moi , je ne salirai jamais la mémoire d'un homme qui a combattu jusqu'au sacrifice de sa vie. Messager

anaclet 18/01/2009 14:34

Je ne veux susciter aucune polémique mais Lumumba n'a jamais été le héros de tous les congolais pour ne pas dire de personne. Mobutu qui l'a sanctifié est l'un de ses boureaux et lorsqu'il a senti que ce nom sentait le souffre il a  stoppé net la construction du monument qui lui était dédié.Je veux bien croire que Lumumba était le saint laïque que l'on voudrait bien nous servir surtout pour ceux qui ont perdu quotidiennement un membre de leur famille éxécuté sur la place de la révolution à Stanleyville par la rébellion qui se réclamait de Lui.Je voudrais qu'on me dise en quoi c'et un héros lorsqu'il achète des armes avec l'argent  qui lui est fourni par l'URSS pour tuer les balubas à Bakwanga. Aller dire ensuite aux balubas que Lumumba est un héros national ils en seront éberlués.Lumumba n'a gouverné que deux mois,très peu pour être consacré héros national ni pour porter un jugement qualitatif sur son action. Lumumba c'est notre Che Guevara,beaucoup d'images  et beaucoup de bruits et rien de concret. Il aurait été dictateur comme l'ont été ses mentors Sékou Touré et Kwame Nkrumah. L'idéologie qui le soutenait s'est avéré au fil des ans néfaste sur tous les plans économique et social. Lumumba est une pomme de discorde que nous congolais devons rémiser sur les étagères de l'histoire et essayer d'autres méthodes pour assurer l'intégration nationale.Msiri assasssiné par le capitaine Bodson est un de ses héros oubliés de la mémoire nationale. Il a été tué parce qu'il s'était opposé aux belges.Kasa-Vubu qui fut à la base de émeutes du 4 janvier 1959 qui ont suscité l'indépendance du Congo est très peu célébré. Ce monsieur a garanti la démocratie pendant cinq ans sans aucune faillite. Je suis d'accord que la mémoire retienne toute les notabilités de la république d'ailleurs en France les rues Robaspierre foisonnent occultant son passé de responsable de la terreur. Par deux fois les dictatures nous ont imposé la sanctification de Lumumba.  Et la démocratie qu'est-ce qu'on en fait?