Publié par Messager

 

La diffusion de la chanson  « Nakomitunaka » a donné lieu à une grande confusion pour déterminer les voix de ceux qui l’avaient interprétée. Les uns ont avancé les noms de Matadidi et de Pépé Kallé, les autres ont proposé ceux de Kiamwangana et Matadidi Mario, ou celui d’Ikomo Jojo.

 

« Nakomitunaka » fait partie des 14 chansons d’un album  actuellement sous mes yeux, acheté dans un magasin des disques officiellement connu à Bruxelles. Malheureusement, en dehors du nom  de l’auteur de la chanson « Kiamwangana Verckys », ce cd ne fournit aucune autre indication. Ni sur les instrumentalistes, ni sur les chanteurs. Il a fallu recourir à un article de presse publié en 2006, soit  34 ans après le lancement de la chanson, pour connaître les noms de deux chanteurs à savoir « Pépé Jean Kallé «  et « José Bébé ».

 

Nous n’imputons pas ce manquement aux seules éditions Vévé. Presque toutes les maisons qui éditent la musique congolaise brillent par cette supercherie. Nous nous nous expliquons. Tout le monde sait qu’il existe les droits d’auteurs. Mais ce que l’on cache depuis longtemps au public congolais est la manière dont ces droits sont calculés. Des milliers d’artistes musiciens sont morts sans percevoir le moindre sous récompensant leurs efforts.

 

Beaucoup se demandent pourquoi à l’époque coloniale les musiciens vivaient de la musique , et  que présentement,  ils croupissent dans la misère. Prenons à cet égard un seul exemple tiré dans ce blog. Un jour nous vous avions présenté Jean-Bosco Mwenda ainsi que certains musiciens de son époque. Nous avions précisé le jour et la date où son 1er enregistrement  a eu lieu en 1952  à Jadotville (Likasi). Tous ces détails avaient été mentionnés par l’éditeur. Pourquoi ?

 

Lorsque nous auditionnions la radio dans notre jeunesse nous avions l’habitude d’entendre les noms de « régisseurs » d’antenne. Ces derniers ont  entre autres comme rôle  de prélever les titres de chansons, et le nombre de fois que celles-ci sont diffusées à la radio. C’est sur base de ces donnés qu’une radio calcule les droits d’auteurs.

 

Comment sont calculés les droits d’auteurs des œuvres musicales ? Sans vouloir nous perdre dans les méandres des différents décrets régissant ces droits dans divers pays, nous retiendrons que généralement ces droits  sont calculés sur le principe  de 1/3, 1/3,1/3. C’est-à-dire 1/3 revient à l’auteur de la chanson, 1/3 à l’éditeur de la chanson, et 1/3 aux musiciens ayant participé à l’enregistrement de la chanson. Mais pour que cette tripartite soit respectée, il faut que leurs noms soient clairement indiqués sur le disque ou le cd.

Ainsi, contrairement à l’idée reçue au Congo, les droits d’auteurs reviennent également à tous les musiciens ayant contribué à la production d’une œuvre. A cet égard qui peut nous fournir les noms des musiciens congolais à avoir déjà perçu les droits d’auteurs sur une ou des chansons pour  lesquelles ils avaient contribué à l’enregistrement ? Ces droits  sont surtout versés par les radios étrangères. Souvent nos musiciens se contentent d’un cachet dérisoire perçu avant ou après l’enregistrement. Le reste sera versé  perpétuellement à l’auteur et à l’éditeur.Voici une des causes des « zong-nzing » et de l'appauvrissement des artistes chez-nous.

Messager


je voudrais poser une question à notre aîné emmanuel kandolo: quelle était la raison du départ de manuaku de zaïko? j'ai appris qu'il était pourtant le chef du groupe à l'époque. et puis qui les établissait chef d'orchestre et selon quels critères? pcq je pense avoir lu qlq part (à conifirmer) que teddy sukami le fut aussi à une époue. merci, j'attend la réponse si possible...

King


Messager,

L'intérêt succité par Nakomitunaka démontre à quel point, nous blogueurs, sommes attachés à Mbokamisika mais aussi à ces centres d'intérêts. Et je pense que sur deux points précis, tu dois te rejouir. Ce débat nous a permis de mettre en relief un problème épineux de la musique africaine. L'exemple de Nakomitunaka montre à quel point il est important de créditer les oeuvres (musicales) pas seulement les compositeurs, mais aussi tous ceux qui ont contribué à leur élaboration. La polémique a été grande autour de Nakomitunaka et pourtant nous sommes loin d'avoir fait le tour des problèmes soulevés par cette oeuvre. Par exemple sa palce dans toute l'oeuvre de Verckys, son rapport (et ou son instrumentalisation) à la politique dite d'authenticité, son style musical (rumba-job), son rapport à la conception des rélions africaines, la polémique qu'elle a suscité.... autant de questions qu'on aurait pu aborder ici. Grâce à cette polémique, nous nous rendons compte que la musique, avant d'être faite pour le ventre et le bas ventre, est d'abord une oeuvre de l'esprit, faite pour esprit. C'est en questionnant les oeuvres qu'on arrive à faire de l'art une somme de connaissances.
Messager, la polémique que j'ai ouverte a été largement entamée, on pourrait continuer sur d'autres sujets, avec toujours l'esprit de savoir et de clairvoyance de ces animateurs.
Bravo à tous.
Sankofa.


Messager

Bonjour

 

Pour ce qui concerne Pépé Kallé et Kiamuangana. Je viens trouver un passage sur livre sur la musique congolaise qui stipule que Verckys était tombé sous le charme de l’oiseau rare (Pépé Kallé) et il lui avait concocté un contrat particulier  (deuxième semestre de 1970) et l’utilisait dans l’enregistrement des autres groupes de son écurie. Pour ce qui me concerne Pépé kallé avait participé à l’enregistrement de la chanson Nakomitunaka.

Pour ce qui concerne le groupe Bana odéon ,effectivement j’ai une bande cassette de ce groupe mais je  ne l’ai plus utilisée depuis des années. Pour l’instant, je n’ai pu  récupérer que la chanson Muana Nsuka.  Dès que je pourrai ressusciter les autres chansons, je vous les enverrai.

 

Et, j’ai profité de cette occasion pour vous envoyer deux fichiers MP3 de l’orchestre continental.

Papatoto


Bonjour,
une petite contribution pour dire que c'est bel et bien Pépé Kallé qui chante dans Nakomitunaka, Verckys le tenait à l'époque pour l'un des plus grands chanteurs de son temps, sinon le plus grand, et il n'avait pas du tout tort.  Il exigeait à tous les groupes de son écurie la participation de Pépé Kallé dans les enregistrements de leurs chansons.  C'est pourquoi on retrouve sa voix dans les chansons de Bella Bella, Lipua lipua, Les Kamalé, Vévé, etc.  Verckys cultivait un culte pour la voix de Pépé Kallé, personne ne peux le blâmer pour ça.

Bellak


Mua motuna na grand-frère Muan'a Mangembo: c'est qui au juste le chanteur Jose Bebe?

En tout cas, les souvenirs des causeries de Bolowa Bonzakwa ou Lukezo Lua Nsi me font dire que c'etait le nom de scene de MARIO MATADIDI MABELE dans l'orchestre VEVE.

Et de plus, a part PEPE KALLE, les deux voix qui ressortent de cette chanson NAKOMITUNAKA, ce sont les choeurs de MARIO et SINATRA. Ce qui ramene aussi notre Jose Bebe a Mario Matadidi. 

Dodo


Il est vrai qu'en écoutant attentivement Nakomitunaka, on reconnaît les voix de Pepe Kallé, Mario et Sinatra.

Messager, je sais que vous n'oubliez personne. Si je n'ai pas encore vu la chanson Bamama de Pepe Kallé sur Mbokamosika, cela veut dire que vous n'en êtes pas encore en possession !

Merci

SULMANY


slt! je voudrais poser une question assez anecdotique, mais qui pourrait laisser place à un sujet de discution intéressante. je voudrais savoir, d'où viennent les surnoms de certains musiciens et congolais pourquoi. tq: grand-père benz(bozi), nkumu atchwamo nikel jocker(evoloko), jules presley nkuru(wemba), mukulu (jb), grand-maître(luambo),...et tant d'aures...

2è question: je réfléchissais tout à l'heure sur bozi (très bon chanteur). je veux savoir pourquoi il arrêtait pas de voler groupe par groupe? et même quand il faisait partie de fondateur du groupe il hésitait pas d'en claquer la porte. (je peux citer isifi, yoka lokole, langa-langa stars, et surtou choc stars qu'il a lui même monter)

P.S: ma question d'hier adressée à notre aîné emmanuel kandolo (ou à qui le sait) demeure sa réponse....merci

King


Ndeko Dodo,
Po na likambo etali José Bébé, na vérifier yango na Papy Tex, José Bébé ezali Mario Matadidi té. Cependant bango mibale bazalaka ba chanteurs ya Vévé. ?Mario timbre na ye ezalaki na modèle ya Longomba, alors que José Bébé azalaka na timbre ya Youlou. Na Cas ya Nakomitunaka, Ezali José Bébé moto ayembaka na Pépé Kallé. Ndenge boyebi, Verckys alingaka mingi mongongo ya Yampanya au point, que apréferaki que Ba Sinatra, Djeskain na Mario balongua que atika chanteur fétiche na ye. Po ocomprendre différence ya mingongo entre Mario na José Bébé, na kosuggérer na Message abetela biso nzembo ya Verckys Béa, avec des duos Sinatra-Mario et José Bébé-Djeskain. Evidemment guitare solo ezali ya Kasongo Danyla. José Bébé asi akufa.

Mwan’a Mangembo

Cher Messager et à tous nos lecteurs,

Après la longue polémique autour des créations de Manuaku et certaines zones d'ombre des années zaiko, soulevés par Antoine Nickel et Emmanuel kandolo et d'autres; et pour répondre au souhait de messager de voir Pépé Fély Manuaku réagir sur nos pages, j'ai suggéré à ce dernier de revenir sur le plateau de Radio mangembo pour un face à face avec nos chroniqueurs, retransmis en direct sur Mangembo FM et www.mangembo-fm.com. L'émission se fera sous forme de forum "SKYPE" le dimanche 21 septembre à 18h (heure de Paris). Nous lancerons les inscriptions avec le concours de messager sur Mboka Mosika et mangembo fm. J'espère que nous pourrions réussir une belle émission, pour éclairer nos lecteurs. Les éléments sonores de cete émission seront disponibles sur les sites www.mbokamosika et mangembo-fm.com, avec quelques images. En attendant le 21 septembre,  nous sommes ouvert à toutes vos suggestions sur cette émission spéciale "Lisapo ya Banganga" qui se fera en lingala et en français pour ne fermer la porte à personne.

Joseph Pululu


Messager

Bonjour

En juin 2007, Pépé Félix Manuaku était l’invité de la radio Mangembo à Paris (France).

J’ai essayé de résumer son émission en trois parties sous forme aussi de trois fichiers MP3.

Primo, Manuaku reconnaît avoir joué le style de Los Nickelos sans copier la partition de cet orchestre. Cfr Manuaku(1)

http://media.putfile.com/MANUAKU1

Secundo, il parle de l’origine du rythme de Zaîko Langa-Langa (à partir de la chanson Eluzam) et de la raison pour laquelle il avait quitté cet orchestre. Je suppose que notre compatriote King pourra la réponse à sa question en écoutant le fichier MP3 Cfr Manuaku(2).

Mais selon Pépé Félix, il s’agissait d’un coup d’état.

http://media.putfile.com/Manuaku2

Les chansons telles que OBI, Femme ne pleure ou eluzam  illustrent bien l’origine du rythme de Zaïko Langa-Langa

 

Tierso ,il nous parle de la genèse de Zaïko Langa-Langa( surtout l’ordre d’arrivée des musiciens à sa création) Cfr Manuaku(3).

http://media.putfile.com/MANUAKU3

 

Papatoto


Réponse à Ndeko King,
Ce jour-là, Josshart se présente à l'emission Télé Dimanche.
Sur ordre de DV Moanda, il annonce la révocation de tous les chanteurs et faire une autre demande.
Pepé Felly, en tant que Chef prendra la défense, comme d'habitude de ceux qui se sentaient "opprimés" et visés.
Est ce que cette mesure visait Evoloko?
Il n'a pas apprécié la manière et mettra sa démission en jeu.
La dernière réunion de conciliation avait comme modérateur, un Parisien qui est resté célèbre: Jojo Mandiki de Panama.
Chaque camp restera sur ses positions. Fracture totale et depuis ce jour là, deux de mes amis n'ont plus supporté Zaiko; suivre le gardien du temple? Impossible.
Rester fidèle à Zaiko? Embarras du choix.
Manuaku part en maquis à Kisantu où il va dénicher un talentueux artiste, General Defao.
L'erreur de Pepé, c'est d'avoir voulu faire du Zaiko, alors qu'il avait d'autres atouts pour réussir. C'est la seule fois que je suis d'accord avec Ndeko Emma Kandolo. Ce succès sera éphèmere malgré ses talents.
C'est départ marque le tournant de la musique dite jeune.
Zaiko va faire une mutation, apparition d'un mi soliste, présence d'un ou deux Atalaku, d'où le cri Bino bosala nini?
Teddy Sukami sera nommé Chef vu ses talents et il fallait aussi avoir du charisme.
Resté en Europe, Josshart prendra les rennes sur des critères propres à l'orchsetre.
Conclusion: on a plus vu un Instrumentiste dirigé un orchestre, le sale boulot revient au Chanteur qui s'accapare tous les pouvoirs et ne parviennent jamais à payer leurs musiciens, et puis il s'en foutent éperdumment du solo ou accompagnement joué sur disque. Ce qui compte, c'est son pognon, son succès, les belles voitures, bref Didier Masela doit se mordre le doigt d'avoir créer Wenge car c'était son oeuvre.
Dommage qu'il ne soit pas chanteur, à lui serait la gloire et toutes les belles filles à ses pieds. Beau gosse qu'il est.
Voilà comment une belle musique, qui était la nôtre fout le camp!
Muzikalement!
OKA ELENGI EYE


Ndeko Sulmany, nzembo "bamama" ya Pépé Kallé ezwami naïno te.
Messager

Bonjour à tous,
je suis d'accord sur toute la ligne à la reponse formulée à notre frère King.Vivement dimanche pour que Pepe Felly puisse apporter sa lumière à l'histoire de cette large et grande page de notre musique et culture.A très bientôt!

Michel Kinzonzi


Commenter cet article

king 16/09/2008

je voudrais poser une question à notre aîné emmanuel kandolo: quelle était la raison du départ de manuaku de zaïko? j'ai appris qu'il était pourtant le chef du groupe à l'époque. et puis qui les établissait chef d'orchestre et selon quels critères? pcq je pense avoir lu qlq part (à conifirmer) que teddy sukami le fut aussi à une époue. merci, j'attend la réponse si possible...

sankofa 16/09/2008

Messager,
L'intérêt succité par Nakomitunaka démontre à quel point, nous blogueurs, sommes attachés à Mbokamisika mais aussi à ces centres d'intérêts. Et je pense que sur deux points précis, tu dois te rejouir. Ce débat nous a permis de mettre en relief un problème épineux de la musique africaine. L'exemple de Nakomitunaka montre à quel point il est important de créditer les oeuvres (musicales) pas seulement les compositeurs, mais aussi tous ceux qui ont contribué à leur élaboration. La polémique a été grande autour de Nakomitunaka et pourtant nous sommes loin d'avoir fait le tour des problèmes soulevés par cette oeuvre. Par exemple sa palce dans toute l'oeuvre de Verckys, son rapport (et ou son instrumentalisation) à la politique dited'authenticité, son style musical (rumba-job), son rapport à la conception des rélions africaines, la polémique qu'elle a suscité.... autant de questions qu'on aurait pu aborder ici. Grâce à cette polémique, nous nous rendons compte que la musique, avant d'être faite pour le ventre et le bas ventre, est d'abord une oeuvre de l'esprit, faite pour esprit. C'est en questionnant les oeuvres qu'on arrive à faire de l'art une somme de connaissances.Messager, la polémique que j'ai ouverte a été largement entamée, on pourrait continuer sur d'autres sujets, avec toujours l'esprit de savoir et de clairvoyance de ces animateurs.Bravo à tous.Sankofa.

Papatoto 16/09/2008

Messager
Bonjour
 
Pour ce qui concerne Pépé Kallé et Kiamuangana. Je viens trouver un passage sur livre sur la musique congolaise qui stipule que Verckys était tombé sous le charme de l’oiseau rare (Pépé Kallé) et il lui avait concocté un contrat particulier  (deuxième semestre de 1970) et l’utilisait dans l’enregistrement des autres groupes de son écurie. Pour ce qui me concerne Pépé kallé avait participé à l’enregistrement de la chanson Nakomitunaka.
Pour ce qui concerne le groupe Bana odéon ,effectivement j’ai une bande cassette de ce groupe mais je  ne l’ai plus utilisée depuis des années. Pour l’instant, je n’ai pu  récupérer que la chanson Muana Nsuka.  Dès que je pourrai ressusciter les autres chansons, je vous les enverrai.
 
Et, j’ai profité de cette occasion pour vous envoyer deux fichiers MP3 de l’orchestre continental.
Papatoto
 
http://media.putfile.com/JEAN-SERGE
 
http://media.putfile.com/EBOMA-MAMA-NA-NICOLE

Bellak 16/09/2008

Bonjour,une petite contribution pour dire que c'est bel et bien Pépé Kallé qui chante dans Nakomitunaka, Verckys le tenait à l'époque pour l'un des plus grands chanteurs de son temps, sinon le plus grand, et il n'avait pas du tout tort.  Il exigeait à tous les groupes de son écurie la participation de Pépé Kallé dans les enregistrements de leurs chansons.  C'est pourquoi on retrouve sa voix dans les chansons de Bella Bella, Lipua lipua, Les Kamalé, Vévé, etc.  Verckys cultivait un culte pour la voix de Pépé Kallé, personne ne peux le blâmer pour ça.Bellak

Dodo 17/09/2008

Mua motuna na grand-fere Muan'a Mangembo: c'est qui au juste le chanteur Jose Bebe? En tout cas, les souvenirs des causeries de Bolowa Bonzakwa ou Lukezo Lua Nsi me font dire que c'etait le nom de scene de MARIO MATADIDI MABELE dans l'orchestre VEVE.Et de plus, a part PEPE KALLE, les deux voix qui ressortent de cette chanson NAKOMITUNAKA, ce sont les choeurs de MARIO et SINATRA. Ce qui ramene aussi notre Jose Bebe a Mario Matadidi. 

Dodo 17/09/2008

Erreur de frappe ezangaka te: Lire plutot " grand-frere" dans mon commentaire ci-dessous.

SULMANY 17/09/2008

Il est vrai qu'en écoutant attentivement Nakomitunaka, on reconnaît les voix de Pepe Kallé, Mario et Sinatra.Messager, je sais que vous n'oubliez personne. Si je n'ai pas encore vu la chanson Bamama de Pepe Kallé sur Mbokamosika, cela veut dire que vous n'en êtes pas encore en possession !MerciSULMANY

king 17/09/2008

slt! je voudrais poser une question assez anecdotique, mais qui pourrait laisser place à un sujet de discution intéressante. je voudrais savoir, d'où viennent les surnoms de certains musiciens et congolais pourquoi. tq: grand-père benz(bozi), nkumu atchwamo nikel jocker(evoloko), jules presley nkuru(wemba), mukulu (jb), grand-maître(luambo),...et tant d'aures...2è question: je réfléchissais tout à l'heure sur bozi (très bon chanteur). je veux savoir pourquoi il arrêtait pas de voler groupe par groupe? et même quand il faisait partie de fondateur du groupe il hésitait pas d'en claquer la porte. (je peux citer isifi, yoka lokole, langa-langa stars, et surtou choc stars qu'il a lui même monter) P.S: ma question d'hier adressée à notre aîné emmanuel kandolo (ou à qui le sait) demeure sa réponse....merci

Joseph Pululu 17/09/2008

Ndeko Dodo,Po na likambo etali José Bébé, na vérifier yango na Papy Tex, José Bébé ezali Mario Matadidi té. Cependant bango mibale bazalaka ba chanteurs ya Vévé. ?Mario timbre na ye ezalaki na modèle ya Longomba, alors que José Bébé azalaka na timbre ya Youlou. Na Cas ya Nakomitunaka, Ezali José Bébé moto ayembaka na Pépé Kallé. Ndenge boyebi, Verckys alingaka mingi mongongo ya Yampanya au point, que apréferaki que Ba Sinatra, Djeskain na Mario balongua que atika chanteur fétiche na ye. Po ocomprendre différence ya mingongo entre Mario na José Bébé, na kosuggérer na Message abetela biso nzembo ya Verckys Béa, avec des duos Sinatra-Mario et José Bébé-Djeskain. Evidemment guitare solo ezali ya Kasongo Danyla. José Bébé asi akufa.

Joseph Pululu 17/09/2008

Cher Messager et à tous nos lecteurs,Après la longue polémique autour des créations de Manuaku et certaines zones d'ombre des années zaiko, soulevés par Antoine Nickel et Emmanuel kandolo et d'autres; et pour répondre au souhait de messager de voir Pépé Fély Manuaku réagir sur nos pages, j'ai suggéré à ce dernier de revenir sur le plateau de Radio mangembo pour un face à face avec nos chroniqueurs, retransmis en direct sur Mangembo FM et www.mangembo-fm.com. L'émission se fera sous forme de forum "SKYPE" le dimanche 21 septembre à 18h (heure de Paris). Nous lancerons les inscriptions avec le concours de messager sur Mboka Mosika et mangembo fm. J'espère que nous pourrions réussir une belle émission, pour éclairer nos lecteurs. Les éléments sonores de cete émission seront disponibles sur les sites www.mbokamosika et mangembo-fm.com, avec quelques images. En attendant le 21 septembre,  nous sommes ouvert à toutes vos suggestions sur cette émission spéciale "Lisapo ya Banganga" qui se fera en lingala et en français pour ne fermer la porte à personne.

Papatoto 17/09/2008

Messager
Bonjour
En juin 2007, Pépé Félix Manuaku était l’invité de la radio Mangembo à Paris (France).
J’ai essayé de résumer son émission en trois parties sous forme aussi de trois fichiers MP3.
Primo, Manuaku reconnaît avoir joué le style de Los Nickelos sans copier la partition de cet orchestre. Cfr Manuaku(1)
http://media.putfile.com/MANUAKU1
Secundo, il parle de l’origine du rythme de Zaîko Langa-Langa (à partir de la chanson Eluzam) et de la raison pour laquelle il avait quitté cet orchestre. Je suppose que notre compatriote King pourra la réponse à sa question en écoutant le fichier MP3 Cfr Manuaku(2).
Mais selon Pépé Félix, il s’agissait d’un coup d’état.
http://media.putfile.com/Manuaku2
Les chansons telles que OBI, Femme ne pleure ou eluzam  illustrent bien l’origine du rythme de Zaïko Langa-Langa
 
Tierso ,il nous parle de la genèse de Zaïko Langa-Langa( surtout l’ordre d’arrivée des musiciens à sa création) Cfr Manuaku(3).
http://media.putfile.com/MANUAKU3
 
Papatoto

oka 17/09/2008

Réponse à Ndeko King,Ce jour-là, Josshart se présente à l'emission Télé Dimanche.Sur ordre de DV Moanda, il annonce la révocation de tous les chanteurs et faire une autre demande.Pepé Felly, en tant que Chef prendra la défense, comme d'habitude de ceux qui se sentaient "opprimés" et visés.Est ce que cette mesure visait Evoloko? Il n'a pas apprécié la manière et mettra sa démission en jeu.La dernière réunion de conciliation avait comme modérateur, un Parisien qui est resté célèbre: Jojo Mandiki de Panama.Chaque camp restera sur ses positions. Fracture totale et depuis ce jour là, deux de mes amis n'ont plus supporté Zaiko; suivre le gardien du temple? Impossible.Rester fidèle à Zaiko? Embarras du choix.Manuaku part en maquis à Kisantu où il va dénicher un talentueux artiste, General Defao.L'erreur de Pepé, c'est d'avoir voulu faire du Zaiko, alors qu'il avait d'autres atouts pour réussir. C'est la seule fois que je suis d'accord avec Ndeko Emma Kandolo. Ce succès sera éphèmere malgré ses talents.C'est départ marque le tournant de la musique dite jeune.Zaiko va faire une mutation, apparition d'un mi soliste, présence d'un ou deux Atalaku, d'où le cri Bino bosala nini?Teddy Sukami sera nommé Chef vu ses talents et il fallait aussi avoir du charisme.Resté en Europe, Josshart prendra les rennes sur des critères propres à l'orchsetre.Conclusion: on a plus vu un Instrumentiste dirigé un orchestre, le sale boulot revient au Chanteur qui s'accapare tous les pouvoirs et ne parviennent jamais à payer leurs musiciens, et puis il s'en foutent éperdumment du solo ou accompagnement joué sur disque. Ce qui compte, c'est son pognon, son succès, les belles voitures, bref Didier Masela doit se mordre le doigt d'avoir créer Wenge car c'était son oeuvre.Dommage qu'il ne soit pas chanteur, à lui serait la gloire et toutes les belles filles à ses pieds. Beau gosse qu'il est.Voilà comment une belle musique, qui était la nôtre fout le camp!Muzikalement!OKA ELENGI EYE

Kinzonzi Michel 18/09/2008

Bonjour à tous,je suis d'accord sur toute la ligne à la reponse formulée à notre frère King.Vivement dimanche pour que Pepe Felly puisse apporter sa lumière à l'histoire de cette large et grande page de notre musique et culture.A très bientôt!

Dodo 19/09/2008

Ndeko Muan'a Mangembo,Merci mingi pona eyano pe ba details oyo opesi na motuna na ngai. Merci lokola na moyembi monene Papy Tex pour sa disponibilite.En tout cas, nazali komona sikoyo un peu plus clair sur le VEVE original ya VERCKYS na ba MARIO, SINATRA, DJESKIN et tous les autres. Nazali penza na souvenir clair ya nzembo oyo BEA te. Ba mbula wana ya bomuana tozalaki pe ko melanger ba rythmes ODEMBA oyo ya OK JAZZ, CONGO SUCCES, COBANTOU to pe VEVE.To comprendre sik'oyo ba voix ya MARIO na JOSE BEBE.C'est regrettable ke  ba rythmes ODEMBA riches et dansants ya modele oyo ezalaki developer te ti na niveau ekoma  MARQUE DEPOSEE neti ba reggae, rock'n roll ou jazz.  

Dodo 19/09/2008

Ndeko Muan'a Mangembo,Merci mingi pona eyano pe ba details oyo opesi na motuna na ngai. Merci lokola na moyembi monene Papy Tex pour sa disponibilite.En tout cas, nazali komona sikoyo un peu plus clair sur le VEVE original ya VERCKYS na ba MARIO, SINATRA, DJESKIN et tous les autres. Nazali penza na souvenir clair ya nzembo oyo BEA te. Ba mbula wana ya bomuana tozalaki pe ko melanger ba rythmes ODEMBA oyo ya OK JAZZ, CONGO SUCCES, COBANTOU to pe VEVE.To comprendre sik'oyo ba voix ya MARIO na JOSE BEBE.C'est regrettable ke  ba rythmes ODEMBA riches et dansants ya modele oyo ezalaki developer te ti na niveau ekoma  MARQUE DEPOSEE neti ba reggae, rock'n roll ou jazz.  

Papatoto 20/09/2008

Mr Ndeko Sulmany
Est-ce que vous pourrez me donner  quelques phrases de la chanson bamama ?
Papatoto

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog