Publié par Messager

 Chaque artiste congolais  cherche à s'identifier, d'une façon ou d'une autre, à sa région d'origine. Qu'il soit né en ville ou à l'intérieur. La meilleure façon de s'identifier est   l'adoption de l'accent régional. Souvent le succès de nos troupes de sketches tient à ce facteur ( Lokuli, Koko dia Nzombo, Ngalufar, Mbata Nsiala, Tatu Kalombo, Bidi-Bidi,Koko Bilali,Mangbau etc ,etc).
 C'est dans cet ordre que nos musiciens ont de temps en temps réalisé des oeuvres soit dans leurs langues maternelles, soit dans une langue de l'arrière pays. Bombenga a chanté parfois en lomongo, Ndombe quelque fois en kiyansi, et Tshala Mwana souvent en lulua et en tshiluba.
 Écoutons Aontana par Bobemnga, Mwana-me par Ndombe Opetum et , Tshibola par Tshala Mwana.

Aontana
 
Mwana-Me

Tshibola

Commenter cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog