Publié par Messager

  Pépé Manwaku,depuis la création de notre blog, nous nous efforçons d'archiver les chansons de la musique de deux Congo en mentionnant,dans la mesure du possible, leurs auteurs et surtout leur date d'enregistrement. Curieusement, la tâche semble plus ou moins aisée pour les chansons de l'ancienne époque. Les chansons telles que "Marie Louise", du doyen Wendo; "kitambala moja", de Jean Bosco; "Indépendance cha cha", de Kallé Jeff; "musica telema", de Franco;"Marie Valenta",de De wayon: etc ,etc, portent leur date d'enregistrement ,voire le jour de la semaine.En outre, les éditeurs de l'époque ont pris soin de décrire l'ambiance dans laquelle s'effectuaient ces enregistrements.
 Paradoxalement, les chansons se rapportant à notre époque,dite génération Zaïko, dont vous êtes l'un des précurseurs dans la mesure où, en tant que soliste de Zaïko, vous avez été témoin de tous les enregistrements dès la naissance de zaïko jusqu'à la création de votre propre orchestre Grand-zaïko, portent rarement des indications sur leurs auteurs et leur année de sortie.
 Nous savons que vous n'êtes pas producteur de toutes les chansons de zaïko. Si nous nous adressons à vous , nous tenons compte de votre position sus-mentionnée, ainsi que de vos qualités intellectuelles en vue de nous aider à dater les premières  oeuvres de zaïko.
Tous les enregistrements actuels: les éveilleurs de l'orchestre zaïko, les premiers enregistrements vol 1 à 8, les Hits inoubliables, etc ,etc, ne permettent pas classer les chansons dans le temps.
 Concrètement, nous sollicitons votre concours pour nous replonger dans l'ambiance des enregistrements de zaïko à l'époque. Nous dresser par exemple une liste de cinq premières séances d'enregistrement,selon que votre mémoire vous le permettra. En ajoutant éventuellement quelques anecdotes.
 Pour étayer ce que nous venons d'avancer,voici une chanson qui figure parmi les 1ers enregistrements de zaïko dont l'éditeur n'a indiqué ni le nom de l'auteur, ni le titre.C'est possible que ça soit votre composition.
 Nous demandons à notre jeune compatriote Kin-Kiesse de nous servir d'intermédiaire auprès de Pépé Fely en relayant ce message,comme d'habitude.
 Voici la chanson sans titre.

-Zaïko

Messager

Commenter cet article

kiku 12/05/2008

Messager, Tu fais injustice au site officiel de Zaïko Langa Langa qui est très complet (pas forcément très lisible, mais on ne va pas faire la fine bouche). On y trouve trimestre par trimestre toutes les chansons produites par le groupe avec l'auteur et la danse. Voici le lien : http://www.zaikolangalanga.com/FrDisco.htmCe site fait quand même un peu pleurer quand on voit la production du groupe et les chansons auqelles on a accès aujourd'hui... A quand une réédition sérieuse de l'ensemble de l'oeuvre de Zaïko?Pour avoir une vue plus "discographique" du groupe, le site japonais suivant est très bien fait également :http://www.geocities.jp/earthworks1972/lingala/disco/zaiko1.htmhttp://www.geocities.jp/earthworks1972/lingala/disco/zaiko2.htmhttp://www.geocities.jp/earthworks1972/lingala/disco/zaiko3.htmOn n'est pas près d'avoir tous les disques présentés, mais il n'est pas interdit de rêver.Quant à la chanson que tu nous proposes aujourd'hui, il s'agit de "Conseil (reprise face B)". Le site officiel indique qu'elle fait partie du premier album du groupe en 1974.

messager 12/05/2008

Merci Kiku pour ces informations. Je vais essayer de les consulter,au besoin les exploiter à l'intention des lecteurs. Mais j'attends de Manwaku qu'il puisse nous décrire l'ambiance ayant entouré leurs premières séances d'enregistrement.

Kin -Kiesse 12/05/2008

J'essaierai de lui transmettre ce message le plus vite possible ! 

Kin-Kiesse 12/05/2008

Est-ce Ma Princesse Kiku qui a repondu???? :)Bref totalement raison... La Chanson diffusée est Conseil Face B! Sortie en 1973 Danse Cavacha Tambour! Avec En Duo Bimi et Jossart! C'etait un peu à la mode à cette periode ! Il venait juste d'enregistrer la toute première version de la Chanson Etape de Max Mongali!  

messager 13/05/2008

Merci Kin-Kiesse. Nous attendons alors la réaction de Manwaku .Tous le détails à cet égard sont nécessaires:l'ambiance,les différents studios,la durée des enregistrements,les improsivisations réussies, etc,etc. Dites lui que l'histoire de zaïko mérite d'être analysée dans ses moindres détails.Elle a marqué notre génération. Elle s'est passée sous nos yeux ,mais aujourd'hui elle mérite d'être réécrite par ceux-là même qui l'ont façonnée,comme Pépé Fely.

messager 13/05/2008

Kiku,
Je n'arrive pas à me connecter à tous les liens sur le zaïko. Pourriez-vous me les communiquer par e-mail?

Messager

Mwana Mayumbu 14/05/2008

J'ai beaucoup apprécié , dans sa forme comme dans son contenu,cette démarche qui consiste à approcher des personnes ressources pour écrire nous même notre propre histoire, l'histoire de notre musique en l'occurence.Dans sa forme, une lettre très courtoise, incitatrice et motivante, dans la mesure où, Pépé Felly, que j'ai encore rencontré il y a peu ici à Melun, est un des rares artistes musiciens qui n'ont jamais fait de leur carrière un espace de polémiques stériles, nonobstant des qualités artistiques hors du commun. Ce qui présume que Pépé Felly Manwaku est non seulement capable, mais également bien indiqué pour décrire les éléments qui ont entouré la conception, la mise en forme, les enregistrement et même les modes de distributions de tout premiers disques que le Tout Choc Anti-choc Zaïko Langa Langa a mis sur le marché en "sa petite enfance".Du point de vue de son contenu, votre démarche d' interroger Manwaku Waku répond à une exigence épistémologique de très grande evergure et de très grande portée sur l'historicité même des sociétés africaines. Cette exigence pour laquelle  Cheik Anta Diop a consacré sa vie et toute son oeuvre: la prise de conscience de notre identité historique et donc culturelle. Un a priori incontournable pour le devenir d'une société. Rendez-vous compte que depuis que notre génération est allée à l'école, du primaire à l'université, les ouvrages que nous avons lus ou vus  sur l'Afrique, sur le royaume Kongo, sur les cultures africaines ne sont que l'oeuvre des européens, missionnaires, colons ou simples touristes;  ceux que les idéologies ont abusivement qualifiés de "spécialistes" des questions africaines. Des prétendus ethnologues, anthropologues et autres sociologues ont écrit sur notre culture, sur nos langues, sur notre musique sans en maîtriser la matrice. Heureusement qu'une tradition est en train de se mettre en place à propos de l'écriture de notre propre culture. Des chroniquers, des intellectuels africains se préoccupent maintenant à réflechir sinon à rassembler des éléments pour cette écriture de notre histoire culturelle, en se servant entre autres, des pages consacrées à notre musique, ne serait-ce que post-coloniale. Ca poussera d'autres à creuser dans les profondeurs mêmes de la pratiques des arts et spectacles qui ont existé dans l'histoire des peuples africains. Les considérations que je vous propose ici valent également pour l'ensemble de ce site et de sa mission: interroger les amis sur des souvenirs ou témoignages vécus à propos de tel ou tel thème, de tel ou tel événement musical ou littéraire vécus dans l'histopire récente de notre société.MWANA MAYUMBU

Dodo 17/05/2008

Dommage...C'est ce genre de GUITARE ET SOLO qui crea le mythe ZAIKO. Mais, l'experience ne sera pas poursuivie et entretenue. On aura l'impression que MANUAKU changera de registre lorsque Isifi et son soliste SHORA exploiteront a fond ce genre de jouer la guitare.Vraiment par le son instrumental, notre musique n'avait rien a envier au Jazz , au disco ou au Rock'n'Roll. 

Emery Binda 03/11/2008

Bonjour, Je suis très enchaté de visiter votre illustre site. Ce qui m'a surtout fasciné est que le site traite souvent de  grandes vedettes de  musique congolaises et émet des chansons nostalgiques produites dans notre cher et grand Congo. En effet, je suis un auditeur inveteré de chansons folkloriques de bayombe. S'il vous plaît, veuillez me faire auditionner quelques chansons de Kintueni Sukisa, Kintueni vedette et Kintueni national des années '70

andochanga 04/11/2008

Quel plaisir de reécouter cette belle melodie ! "Conseil" comme plusieurs titres de cette époque correspondent véritablement à un travail musical très intéressant surout au niveau instrumental.Je me demande si les chansons "Lengela" de Pépé et "Selenge" de Nyoka ne seraient pas de la même période. Au cas où , on les auraient ce serait intéressant de les écouter.Je profite de l'occasion pour rappeler que nous avions appris des nouvelles assez alarmantes sur ILO PABLO. Quelqu'un aurait-il des informations sur son état actuel ? Serait-il possible d'avoir son contact ou celui d'un de ses proches (Phone) ?Lorsque le Messager pourra, je souhaiterai que l'on diffuse les trois oeuvres majeures de ILO (un point de vue très subjectif, quoique ...) : "Ando, Ndonge et Eboza".Kimia, Mwinda mpe Bolingo à tous et plus particulièrement à Ilo Pablo ainsi qu'à tous mes frères et soeurs en détresse aux Kivu, Ituri et dans toutes les provinces de la RD Congo, Une et Indivisible.Andochanga

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog